Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

A la Présidence de la République : Deux délégations de la CEDEAO et une mission du Cabinet KERE ARCHITECH reçues par le Président de la République



Audience 1Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a accordé, hier, trois (audiences. C'est ainsi il a d'abord reçu dans la matinée, le président de la Commission de la CEDEAO, M. Marcel Alain De Souza, puis une délégation du cabinet d'architecture Kere Architech en mission de travail dans notre pays. Dans l'après midi, le chef de l'Etat s'est entretenu avec une délégation de la Task Force de la CEDEAO conduite par son président, le général de corps d'armée Salou Djibo.
Au cours de l'audience avec le président de la Commission de la CEDEAO, il a été question, d'après M. Marcel De Souza, de faire la revue de la coopération monétaire et cela plus particulièrement en lien avec la désignation en 2013 du Président Issoufou par ses pairs comme coordonateur de la coopération monétaire avec en perspective, indique-t-il ''comment aller à la monnaie unique''. « Avec les soubresauts du Franc CFA en Afrique centrale cette question revient en débat. Nous avons fait le point du chemin parcouru depuis 1987. En 2015 nous devons transformer les pays anglophones en zone monétaire unique avant de revenir dans la zone UEMOA. A leur niveau ils se sont réunis à Monrovia et ils ont créé la Z Mao. En 2020 on devrait créer la monnaie unique CEDEAO. Mais malheureusement l'analyse des critères de convergence et de stabilité montre que c'est un pari qui ne pourra pas être tenu, surtout dans la précipitation » a déclaré le président de la Commission de la CEDEAO.
La région CEDEAO, a expliqué, M. De Souza est confrontée à des problèmes tel que l'entrée du Nigeria en récession avec un taux d'inflation, en fin décembre, de 18% ; le Ghana aussi avec un taux moyen de 15%. «Nous avons là deux grandes économies de l'Afrique de l'Ouest face auxquelles, les 8 pays de l'UEMOA réunis et même en bonne santé économique, ne représentent, en termes de PIB, qu'un peu au dessus de 10% » dit-il. Face à cette situation, indique le Président de la Commission de la CEDEAO, on ne peut plus aller à la monnaie unique en 2020. Que faire ? « Nous avons demandé au Président de la République de convoquer un sommet sur la monnaie unique avec les autres pays qui composent la TASK Force pour voir quelles sont les dispositions à prendre de telle sorte que dans un délai de 7 à 10 ans nous ayons une monnaie unique» a-t-il ajouté.
Toujours selon M. De Souza, le Président Issoufou Mahamadou a accepté le principe de convoquer ce sommet en octobre prochain, lors duquel, il a proposé que la politique monétaire soit confiée aux Gouverneurs des Banques centrales et le Secrétariat à la Commission de la CEDEAO. Le président de la Commission de la CEDEAO a ensuite exprimé toute sa gratitude au Chef de l'Etat et au Parlement nigérien par rapport à la diligence que le pays met à ratifier les différents protocoles d'Accords relatifs à la zone communautaire.
La question du Sommet des Premières Dames qui est prévu se tenir dans quelques semaines, ici au Niger, sur un thème important comme la fistule obstétricale a été également abordée au cours de cette audience. A propos, M. De Souza a émis le souhait de voir ce Sommet lancer un appel fort sur des préoccupations hautement sociales comme la question de la fistule mais aussi celles des mutilations génitales et des enfants sorciers qui sont des véritables drames pour nos sociétés. Dans certaines communautés un enfant qui naît avec des dents ou une malformation congénitale est mis à mort sous le prétexte qu'il est un enfant sorcier venu emporter les parents. « Il n'ya pas d'enfant sorcier, un enfant, c'est un enfant ! », a martelé le président de la Commission de la CEDEAO. Il a émis l'espoir que ce Sommet des Premières Dames puisse élaborer des politiques d'apaisement, de médiation sociale et de création d'infrastructures pour que toutes ces pratiques néfastes prennent fin dans nos communautés.
Audience 3233La question du retour, en 2019, de la Mauritanie dans la zone CEDEAO avec l'appel que l'Accord paraphé à ce sujet soit signé par tous les Etats membres. Enfin les deux personnalités ont évoqué l'aspect sécuritaire dans la zone CEDEAO. Au lendemain des tragiques événements survenus à Ouagadougou ils ont parlé des dispositions à prendre et à renforcer dans nos Etats, notamment en termes de renseignements, pour prévenir les attaques terroristes aveugles qui endeuillent nos pays.
Le Président de la République a aussi accordé une audience à une délégation du Cabinet d'architecture dénommé « Kere Architech» basé en Allemagne et conduite par son Directeur M. Francis Kere. Ces éminents architectes sont au Niger dans le cadre d'une mission de visite des grands projets d'architecture et d'aménagement urbain que mène notre pays comme « Niamey Nyalla» dont M. Francis Keré a hautement apprécié l'importance et le potentiel pour la capitale du Niger mais aussi pour la sous région.Audience 3331 Il a aussi exprimé tous ses remerciements au Président pour l'honneur qu'il leur a fait, de les recevoir.
Enfin le Président de la République a reçu dans la soirée d'hier, une délégation de la TASK Force de la CEDEAO conduite par son président, notre compatriote le Général de Corps d'armée Salou Djibo. La TASK Force, qui est un organe consultatif de la Commission de la CEDEAO, a été mis en place le 20 mai 2016 dans le but de favoriser la libre circulation des personnes et des biens et de libéraliser le schéma d'échanges économiques dans l'espace CEDEAO. Il a également un rôle d'arbitrage et de règlement à l'amiable à l'occasion de la mise en œuvre du schéma des échanges. «Nous nous employons à faire également du plaidoyer et de la médiation auprès des hautes autorités des Etats membres pour une bonne et pleine application des textes communautaires
relatifs à ce schéma d'échanges. Nous avons échangé avec le Chef de l'Etat pour lui dire que notre perspective c'est la levée totale de toutes les barrières tarifaires, non tarifaires et informelles notamment les pratiques anormales sur l'espace CEDEAO », a dit le Général de corps d'armée Salou Djibo.

Mahaman Bako (ONEP)
15/08/2017

Economie

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion ordinaire du dispositif national sur l'améliorat…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion ordinaire du dispositif national sur l'amélioration du climat des affaires

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a présidé, hier dans la matinée, la réunion mensuelle au titre du mois de février du dispositif national sur l'amélioration du climat des affaires au Niger et le « doing business ». La réunion qui a regroupé le Premier ministre Brigi Rafini, plusieurs membres du gouvernement ainsi que les partenaires techniques et financiers, a permis aux membres réunis autour du Chef ...

Première session du comité de pilotage des reformes de gestion des finances publiques au titre de l'année 2018 : Le Plan…

Première session du comité de pilotage des reformes de gestion des finances publiques au titre de l'année 2018 : Le Plan d'Actions Prioritaires 2018 formulé autour de 223 activités programmées

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi a présidé hier matin, dans la salle de réunion dudit ministère, la première session du comite de pilotage des reformes de gestion des finances publiques au titre de l'année 2018. Cette rencontre qui a regroupé les cadres du ministère des finances et les partenaires techniques et financiers du Niger vise d'une part à faire le bilan 2017 de la mise en œuvre des reformes inscrites au plan d'ac...

Réunion sur le Doing Business à la Primature : Des reformes attractives pour les investisseurs

Réunion sur le Doing Business à la Primature : Des reformes attractives pour les investisseurs

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini a rencontré, hier dans l'après-midi, les membres du comité chargé de réfléchir sur les reformes relatives au climat des affaires. Il s'est agi pour ce comité de faire le point des activités menées au cours de l'année 2017 afin de pouvoir engager des reformes visant à permettre au Niger de gagner plus de points que l'année 2017 dans le prochain classement Doing Business. En effe...

Conférence de presse de la Commission de l'UEMOA : Le Niger réalise un taux moyen de 57,9% en termes de transposition et…

Conférence de presse de la Commission de l'UEMOA : Le Niger réalise un taux moyen de 57,9% en termes de transposition et de mise en œuvre des reformes de l'UEMOA

À l'issue de la revue annuelle des reformes politiques, programmes et projets communautaires réalisés au Niger au titre de l'année 2017, le président de la Commission de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), M. Abdallah Boureima, et le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, ont co-animé, lundi dernier dans la salle de banquet de la Primature, une conférence de presse relative aux conclusions de cette rencontre....

Revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l'UEMOA : Un coup d'accélérateur au proc…

Revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l'UEMOA : Un coup d'accélérateur au processus d'intégration économique

Instituée par l'acte additionnel de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement le 24octobre 2013, la revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l' l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) se déroule dans tous les Etats membres. Cette rencontre constitue un exercice essentiel pour l'approfondissement de l'intégration économique dans l'espace communautaire. À Niamey, c'est le Mini...

Niger-FMI : Le Conseil d'administration du FMI achève la première revue de l'accord FEC avec le Niger et approuve un déc…

Niger-FMI : Le Conseil d'administration du FMI achève la première revue de l'accord FEC avec le Niger et approuve un décaissement de 19,9 millions de dollars US

Le 15 décembre 2017, le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé la première revue des résultats économiques obtenus par le Niger dans le cadre du programme appuyé par un accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), puis examiné et approuvé l'évaluation des services du FMI sans réunion. ......Pour lire la suite abonnez- vous

Tribune : La zone de libre-échange continentale de l'Afrique : une impulsion pour la croissance et le développement

Tribune : La zone de libre-échange continentale de l'Afrique : une impulsion pour la croissance et le développement

Le commerce international est dans une mauvaise passe. Les récentes discussions biennales sur le commerce de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) se sont terminées sans signature d'accord, avec l'OMC appelant ses membres à «l'introspection ». Mais malgré la morosité et le découragement ambiants, l'Afrique se révèle comme l'un des terrains propices pour mener à bien des négociations régionales sur le commerce. Durant de récentes dis...

Fin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Pari gagné pour le Niger : 23 milliards de dollars annoncés …

Fin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Pari gagné pour le Niger : 23 milliards de dollars annoncés pour 17 milliards de dollars escomptés

Finalement, la Conférence de la Renaissance du Niger, tenue du 13 au 14 décembre 2017 à Paris, s'est conclue sous le sceau indélébile d'un succès éclatant. C'est l'histoire d'une belle moisson qui s'affiche comme un joli cadeau de fin d'année pour notre pays tout entier. En se rendant dans la capitale française pour y recueillir le soutien des partenaires techniques et financiers, ainsi que l'apport des investisseurs privés en vue de la...

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessi…

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessité de soutenir sa mise en œuvre, unanimement approuvées

Hier, mercredi 13 décembre 2017, notre pays, le Niger, était superbement présent à son rendez-vous historique avec les partenaires financiers et les investisseurs privés, eux-mêmes mobilisés au grand complet pour prendre part à la Conférence de la Renaissance, incluant la Table Ronde sur le financement du PDES 2017-2021 et le Forum des Investisseurs privés. C'est le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui a présidé la c...

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des…

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des investisseurs pour le financement du PDES 2017-2021

C'est aujourd'hui, mercredi 13 décembre 2017, que s'ouvre la Conférence de la Renaissance, à l'hôtel Méridien Etoile de Paris, en France. Hier, l'ambiance était dominée par le branle-bas des derniers réglages des préparatifs de cet événement capital pour notre pays. Le jeu (pour ne pas, l'enjeu), en vaut la chandelle. Aussi, aucun détail n'est négligé pour réunir les conditions nécessaires pour imprimer le label du succès à cette Table ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

Bravo nos ancêtres, ces grands visionnaires !

Bravo nos ancêtres, ces grands visionnaires !

Devant les dérives oratoires graves, parce que préjudiciables à la quiétude sociale, dans ...

vendredi 23 février 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.