Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Point de presse conjoint animé par la ministre du Plan et le président de la BAD : Hausse de 47% des allocations budgétaires en faveur du Niger dans le cadre du 14ème FAD selon M. Akinwumi Adesina


point-de-presseLa ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le président de la Banque Africaine de Développement (BAD) M. Akinwumi Adesina ont co-animé hier en début d'après au Palais de la Présidence de la République un point de presse relatif à l'entretien qu'il a eu avec le chef de l'Etat dans le cadre de coopération entre le Niger et la BAD.
A l'entame de ses propos, M. Akinwumi Adesina a d'abord rappelé avoir réalisé son mémoire de maîtrise et sa thèse de Doctorat ici au Niger particulièrement dans les régions de Maradi et de Zinder lorsqu'il faisait ses études aux Etats Unis. Le président de la BAD a ensuite félicité le Président de la République de par son leadership pour le Niger ainsi que pour l'Afrique de l'Ouest et au sein de l'Union Africaine. Il a salué également le Chef de l'Etat pour son leadership dans de la lutte contre Boko Haram avant de préciser qu'on ne peut avoir de développement sans la paix et la sécurité. M. Akinwumi Adesina de souligner que malgré la baisse des prix des matières premières sur le marché international, le Niger a enregistré un taux de croissance impressionnant de l'ordre de 5,7% et la prévision pour l'année prochaine est de l'ordre de 6,7%. Le président de la BAD a confié que l'année dernière le Niger figurait parmi les dix pays ayant enregistré les taux de croissance les plus élevés au monde.
Parlant de la coopération entre le Niger et la BAD, M. Akinwumi Adesina a indiqué ses relations ont débuté en 1970. Depuis lors, c'est environ une somme de 1,2 milliards de dollars que la BAD a investi au Niger, selon le président, de cette institution. M. Akinwumi Adesina a noté que la BAD intervient au Niger dans le domaine de l'énergie. C'est à titre qu'il a réaffirmé au Chef de l'Etat de l'engagement de son institution à accompagner le Niger dans sa politique visant à faciliter l'accès à l'énergie aux populations.
D'ores et déjà, il a souligné que la BAD s'est engagée à investir 120 millions de dollars dans le cadre du programme Kandadji. En effet, il a expliqué que le Chef de l'Etat ambitionne la concrétisation du programme Kandadji afin d'avoir une superficie de 45.000 hectares de terres irrigables pour produire 40.000 tonnes de céréales, 50.000 tonnes de cultures maraichères, et 10 millions de litres de lait. Car, a soutenu M. Akinwumi Adesina, « avec cette ambition du Président de la République, le Niger peut servir le Sahel ».
Il a par ailleurs confié qu'au cours de leur entretien, le Chef de l'Etat a abordé la question de la création d'emplois pour les jeunes. C'est dans ce cadre que M. Akinwumi Adesina a visité le Centre Incubateur de Petite et Moyenne Entreprise du Niger(CIPMEN). Il a apprécié l'esprit de l'entreprenariat qui'il a constaté au niveau de ce centre. Le président de la BAD dit aussi avoir évoqué avec le Chef de l'Etats, la question des infrastructures transsahariennes. Il a, à cet effet, annoncé que la BAD appuie ce projet compte de son importance notamment dans le renforcement de l'intégration et des échanges entre le Niger, le Tchad et l'Algérie.Le président de la BAD a indiqué que le Chef de l'Etat a demandé à ce que ce projet soit accéléré. Beaucoup d'autres thématiques ont été évoqué au cours de l'entretien avec le président de la République notamment l'éducation de filles, l'accès à l'eau potable des populations, l'économie, etc. S'agissant de la question économique, M. Akinwumi Adesina a rassuré le Chef de l'Etat de la disponibilité de la BAD à apporter beaucoup de financements au Niger.
M. Akinwumi Adesina a annoncé que le montant qui sera mis à la disposition du, Niger dans le cadre du Fonds Africain de Développement qui est un fonds concessionnel de la BAD, sera revu à la hausse de 47%. Il a ensuite mentionné le financement de la ligne de transmission de l'énergie entre le Niger, le Nigéria, le Tchad et l'Algérie. « La BAD s'est engagée pour le financement de ce projet d'un montant de 700 millions de dollars dans lequel, nous comptons investir 200 millions de dollars » a-t-il précisé. Par rapport à l'ouverture du Bureau de la BAD au Niger, le Conseil d'Administration de l'Institution a approuvé l'ouverture dudit Bureau au Niger. M. Akinwumi a remercié le Chef de l'Etat pour l'accueil qu'il lui a été réservé au Niger. Il a également rassuré que sa délégation et lui seront toujours là pour le Niger en vue de soutenir toutes ses initiatives du développement. Sur un tout autre, le président de la BAD s'est dit ému des initiatives des jeunes nigériens qu'il a rencontrés au CIPMEN. « J'ai rencontré des jeunes avec des idées pouvant contribuer à transformer totalement ce pays. Les jeunes nigériens ont des idées impressionnantes, ils ont la passion de faire, ils sont engagés, ce qui leur manque, c'est surtout le financement afin de rendre leurs idées opérationnelles. Je puis vous dire que la BAD va les soutenir » a conclu M. Akinwumi Adesina.
Pour sa part, la ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a rappelé que le président de la BAD a, depuis son élection à ce poste, a une vision axée sur cinq (5) priorités pour le développement de l'Afrique notamment éclairer l'Afrique, nourrir l'Afrique, intégrer l'Afrique, industrialiser l'Afrique, et améliorer les conditions de vie des Africains. « Ces cinq (5) priorités concordent avec la vision de notre pays à travers le Programme de Développement, Economique et Social que venons de terminer pour lequel, le président de la BAD a décidé de nous soutenir dans la mise en œuvre » a-t-elle déclaré. Elle a expliqué que le Président de la République SE Issoufou Mahamadou et M. Akinwumi Adesina ont particulièrement échangés sur deux (2) ces priorités qui sont capitales pour le Niger notamment nourrir l'Afrique à travers l'initiative ''3N'', et éclairer l'Afrique. « Ces priorités serviront de tremplin pour l'autonomisation économique des femmes, la création d'emplois, l'accès à l'eau potable » a-t-elle estimé. Pour la ministre Kané Aichatou Boulama, la concordance de vision entre le Président de la République et le président de la BAD réconfortera notre pays dans le nouveau cadre de coopération que le Niger va entretenir avec la BAD à partir de cette visite de M. Akinwumi Adesina au Niger.

Laouali Souleymane(onep)
27/09/17

Economie

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessi…

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessité de soutenir sa mise en œuvre, unanimement approuvées

Hier, mercredi 13 décembre 2017, notre pays, le Niger, était superbement présent à son rendez-vous historique avec les partenaires financiers et les investisseurs privés, eux-mêmes mobilisés au grand complet pour prendre part à la Conférence de la Renaissance, incluant la Table Ronde sur le financement du PDES 2017-2021 et le Forum des Investisseurs privés. C'est le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui a présidé la c...

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des…

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des investisseurs pour le financement du PDES 2017-2021

C'est aujourd'hui, mercredi 13 décembre 2017, que s'ouvre la Conférence de la Renaissance, à l'hôtel Méridien Etoile de Paris, en France. Hier, l'ambiance était dominée par le branle-bas des derniers réglages des préparatifs de cet événement capital pour notre pays. Le jeu (pour ne pas, l'enjeu), en vaut la chandelle. Aussi, aucun détail n'est négligé pour réunir les conditions nécessaires pour imprimer le label du succès à cette Table ...

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq milli…

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq millions d'euros de la France pour le Niger

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi et l'Ambassadeur de France au Niger SE. Marcel Escure, ont signé vendredi dernier à Niamey, une convention de financement de cinq (5) millions d'Euros. Il s'agit d'une deuxième signature de convention au titre de l'année 2017, en complément d'appui à de nombreux projets de développement financés par l'Agence Française de Développement (AFD) et à l'appui qui passe par l'Union Européenne et d...

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissa…

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissant pour un peuple prospère»

Les 13 et14 décembre 2017, à Paris. Une date, un lieu, pour un grand rendez-vous pour le Niger ! ... C'est en effet, les 13 et14 décembre 2017 que se tiendra, à l'Hôtel Méridien Etoile de Paris, la Conférence de la Renaissance, au cours de laquelle le Niger se donnera l'opportunité de présenter son Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) aux partenaires techniques et financiers, aux investisseurs privés et autres pot...

Signature d'une convention de 66 milliards de FCFA entre le Niger et la Banque mondiale : «Nous voulons prouver à la fac…

Signature d'une convention de 66 milliards de FCFA entre le Niger et la Banque mondiale : «Nous voulons prouver à la face du monde que le Niger est sur une courbe ascendante et que les partenaires sont déterminés à supporter le pays sur cette voie »,

Environ 66 milliards de FCFA mis à la disposition du Niger par la Banque Mondiale au titre de l'année budgétaire 2017. C'est l'objet de la convention signée hier matin à Niamey par les deux parties. C'est la ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko qui ont apposé leurs signatures le document d'accord de financement du programme d'appui budgétaire d'un montant...

Le Chef de l'Etat préside la 4ème réunion des ministres du Commerce des Etats membres de l'Union Africaine sur la zone c…

Le Chef de l'Etat préside la 4ème réunion des ministres du Commerce des Etats membres de l'Union Africaine sur la zone continentale de libre échange : Pour un accord commercial global et mutuellement avantageux aux pays membres

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou, Champion de la zone de libre-échange de l'Union Africaine a présidé le 1er décembre au Palais des congrès de Niamey l'ouverture de la 4ème Réunion des ministres africains du Commerce. L'objectif de la rencontre de Niamey est de parvenir à un accord commercial global et mutuellement avantageux aux Etats membres de l'Union Africaine. La cérémonie s'est déroulée en présen...

Quatrième Réunion des Ministres Africains du Commerce : «La ZLEC (...) est la clé du succès qui évitera à l'Afrique de c…

Quatrième Réunion des Ministres Africains du Commerce : «La ZLEC (...) est la clé du succès qui évitera à l'Afrique de continuer d'avoir des économies exiguës, faibles et vulnérables qui n'arrivent pas à créer des emplois, à réduire la pauvreté ou à

«Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale,Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions de la République,Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,Monsieur le Président de la Commission de l'Union Africaine,Madame la Secrétaire Générale Adjointe des Nations Unies et Secrétaire Exécutive de la Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique;Monsieur le Minist...

Assemblée Générale de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMO…

Assemblée Générale de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA (FAPBEF-UEMOA) : Bilan de la situation financière de la fédération et perspectives de l'économie de la zone UEMOA

La Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA (FAPBEF-UEMOA) a tenu, vendredi dernier dans les locaux du Centre de Formation de la Banque Of Africa (BOA) Niger, sa réunion fédérale ordinaire. La cérémonie d'ouverture de cette assemblée générale a été placée sous la présidence du ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi.En procédant à l'ouverture de ces assises le ministre des Fina...

Conférence de presse de la Mission du Fonds Monétaire International au Niger : La mission relève une exécution budgétair…

Après un séjour de deux semaines au Niger dans le cadre de la revue du programme technique et financier signée par les autorités du Niger, il y a de cela an, la mission du Fonds Monétaire International conduite par M. Christoph A. Klingen a organisé hier 6 novembre 2017 à Niamey, une conférence de presse au cours de laquelle le chef de la mission s'est longuement appesanti sur l'état d'exécution du programme. Cette conférence de presse ...

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International : Les services du FMI achèvent une visite au Niger

Les communiqués de presse de fin de mission contiennent des déclarations des équipes des services du FMI qui rendent compte de leurs conclusions préliminaires. Les avis exprimés dans la présente déclaration sont ceux des services du FMI et ne correspondent pas nécessairement à ceux du Conseil d'administration du FMI. À partir des conclusions préliminaires de cette mission, les services du FMI prépareront un rapport qui, sous réserve de ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Dès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pour...

vendredi 8 décembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.