Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Formation en Activités Génératrices des Revenus au centre Dimol : Donner espoir et soutenir l'autonomisation des femmes victimes de la fistule


d-1La fistule est une maladie grave qui affecte les femmes suite aux mariages précoces, à l'excision, à des accouchements difficiles et non assistés par un personnel de santé, etc. Malheureusement, elles sont, aujourd'hui nombreuses au Niger, des adolescentes qui souffrent de cette maladie. Certaines sont prises en charge au centre de l'Ong Dimol.
Et malgré cette souffrance endurée durant des années, ces braves femmes mènent des activités génératrices de revenus comme la couture, le tricotage, la teinture, la vannerie, la fabrication des bijoux, des bracelets et des perles. Cette activité leur permet, une fois guéries, de pouvoir satisfaire leurs besoins quotidiens quand elles rentrent dans leurs communautés.
Au centre des femmes victimes de la fistule obstétricale ''Dimol''(Dignité), nous avons trouvé sur place des patientes en train d'exercer diverses activités. Certaines font la couture ou fabriquent des bijoux, d'autres s'adonnent à la vannerie. Selon la gestionnaire de Dimol, Mme Bâ Fanta, ce centre accueille beaucoup de patientes qui viennent de partout au Niger. Ces femmes ont des âges compris entre 14 et 65 ans. Dès qu'elles arrivent dans ce centre, les femmes fistuleuses sont initiées à des formations professionnelles comme la teinture, la fabrication des bijoux, la vannerie. Une patiente du nom de Safiya Mahamadou originaire de la ville de Goudoumaria, âgée de 27 ans, est l'une de ces victimes de la fistule. Nous l'avons trouvée en train de fabriquer des bijoux. « J'ai eu ma fistule après mon premier accouchement à l'âge de 17 ans et actuellement, ça fait 10 ans que je traine cette maladie. Au début, je me suis orientée vers le Nigeria pour me soigner, mais ça n'a pas marché» confie-t-elle.
C'est donc par la suite qu'elle s'est tournée vers ce centre où elle a subi quelques interventions. Mais jusqu' à présent, la guérison n'est pas encore au rendez-vous. Safiya Mahamadou a déjà cinq (5) ans dans ce centre de Dimol. Même si elle n'est pas encore guérie, Safiya reprend de plus en plus confiance. Le cadre est favorable pour toutes celles qui vivent le même drame. « J'ai déjà appris à fabriquer des bijoux, et aussi à coudre des draps pour les enfants » se réjouit-elle. Par jour elle arrive à confectionner trois complets de draps et plusieurs bracelets qu'elle vend en gros et en détail. Les draps sont vendus en gros à 2500FCFA l'unité et à 3000FCFA l'unité en détail, alors que les bracelets en gros sont à 150F et en détail à 200F l'unité.
A côté d'elle, Nafissa Amadou, une jeune femme âgée de 15 ans, ressortissante de Téra, souffrant de la même maladie est assise sur une natte en train de confectionner des colliers, des perles, des bracelets. Elle dit aussi avoir eu cette maladie au cours de son premier accouchement. « Je me suis mariée très jeune, à l'âge de 14 ans. Actuellement je suis toute seule au niveau du centre ; mon mari m'abandonné depuis que j'ai attrapé cette maladie. Seuls mes parents viennent de temps en temps me rendre visite » a-t-elle dit.
Nafissa a maintenant trois (3) mois dans ce centre. Au cours de ces 3 mois, elle a appris beaucoup de métiers dont entre autres la fabrication de bijoux, des chaines et des colliers qu'elle vend à l'hôpital à un prix variant selon les modèles. « Pour le complet (bracelet, collier et perle) le prix est de 3000F voir 5000F », dit Nafissa Amadou.
Fati Moumouni, âgée de 24 ans, est une autre victime de la fistule. Elle est venue de la ville de Torodi pour se soigner au centre des femmes fistuleuses. Pour elle aussi, la maladie est intervenue après le premier accouchement, quand elle avait environ 15 ans. Après avoir subi des interventions, Nafissa confie: « actuellement, je me porte très bien car je suis guérie. Je pars au village et je reviens pour des consultations». Elle se réjouit aussi par ailleurs d'avoir appris à coudre des draps, à fabriquer du savon liquide et des bijoux et même la tannerie et le tissage. «Quand je pars au village, j'emporte divers produits que j'ai fabriqués ici, pour les vendre à mes sœurs du village », se réjouit Fati Moumouni.
Les prix de ces articles varient. Pour les produits de la tannerie, le prix est de 2500 voir 5000FCFA ; les draps sont vendus à 3000F ; les bracelets, les colliers et les boucles d'oreilles à 3000FCFA.
Toutes ces patientes rencontrées au niveau du Centre sont venues seules ; elles sont sans accompagnatrices. Ce qui en dit long sur la stigmatisation dont elles sont victimes. Le plus souvent, ce sont les parents qui les amènent au centre et les laissent à leur sort.

Yacine Hassane
05/10/17

Economie

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE va fournir plus de 191 millions d'euros d'aide humanitaire aux pays du…

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L'UE va fournir plus de 191 millions d'euros d'aide humanitaire aux pays du sahel dont 32,2 millions d'Euros pour le Niger

Alors que la région du Sahel est confrontée à la plus grave crise alimentaire et nutritionnelle de ces cinq dernières années ainsi qu'à une insécurité persistante, la Commission a annoncé un ensemble de mesures d'aide humanitaire d'un montant de 191,3 millions d'euros.«Vu les nombreuses personnes touchées par la crise alimentaire qui s'aggrave au Sahel, il n'y a pas de temps à perdre. L'aide de l'UE consistera en une assistance vitale p...

Signature d'accords de financement Niger-Banque Mondiale : 66 milliards de FCFA au profit des secteurs de l'emploi des j…

Signature d'accords de financement Niger-Banque Mondiale : 66 milliards de FCFA au profit des secteurs de l'emploi des jeunes, des enseignements techniques et professionnels et de la santé

La Banque mondiale signe trois accords de financement avec le Niger pour un montant global de 66 milliards de FCFA destinés à la mise en œuvre de deux nouveaux projets et au financement additionnel d'un autre existant. Il s'agit du projet Régional Disease Surveillance Systems Enhancement phase 3 (REDISSE 3), du Projet Emploi des Jeunes et Inclusions Productives (PEJIP) et Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODE...

Clôture de la revue conjointe sur la performance du portefeuille des projets financés par la Banque Mondiale : Pour l'ef…

Clôture de la revue conjointe sur la performance du portefeuille des projets financés par la Banque Mondiale : Pour l'efficacité des projets et programmes de développement financés par l'institution financière internationale

Après une journée de réflexions, les participants à la revue conjointe sur la performance du portefeuille des projets financés par la Banque mondiale au titre de l'année 2018 ont clôturé leurs travaux. Cette revue vise un triple objectif à savoir : l'examen de l'état de mise en œuvre des recommandations de la précédente, échanger sur l'état du portefeuille et proposer toutes les mesures idoines pour une mise en œuvre efficace et efficie...

Le Conseil d'administration du FMI achève la deuxième revue du programme économique et financier du Niger : Le FMI juge …

Le Conseil d'administration du FMI achève la deuxième revue du programme économique et financier du Niger : Le FMI juge les résultats du programme en 2017 satisfaisants et approuve un décaissement de 20 millions de dollars pour notre pays

Dans le communiqué de presse N° 18/211 qu'il a rendu public, le 1er juin 2018, le Fonds Monétaire International (FMI) annonce que son Conseil d'administration vient d'achever la deuxième revue de l'accord en faveur du Niger au titre de la facilité élargie de crédit et a approuvé un décaissement de 20 millions de dollars en faveur de notre pays. Selon les termes de ce communiqué « cette approbation porte le total des décaissements au tit...

Signature d'accords de prêts Niger/BOAD : Plus de 41milliards de FCFA en faveur des secteurs des transports, de l'énergi…

Signature d'accords de prêts Niger/BOAD : Plus de 41milliards de FCFA en faveur des secteurs des transports, de l'énergie et de l'agriculture

La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) s'engage une fois de plus à accompagner le Niger dans la réalisation de plusieurs projets structurants dans les secteurs des transports, de l'énergie et de l'agriculture. Pour ce faire la BOAD consent en faveur du Niger un prêt de 37 milliardsFCFA et un don de 4,572 milliards de CFA dans le cadre du fonds vert d'adaptation. L'acte officiel de signature des documents portant sur trois prê...

Conférence de presse du ministre des Finances et du Chef de mission FMI : La mission du FMI salue les reformes engagées …

Conférence de presse du ministre des Finances et du Chef de mission FMI : La mission du FMI salue les reformes engagées dans la gestion des finances publiques

Une équipe du Fonds Monétaire International vient de boucler une mission de deux semaines au Niger. Cette mission dépêchée par le siège avait pour tâche principale de mener des discussions avec les autorités nigériennes sur la deuxième revue du programme appuyé par la Facilité Elargie de Crédit (FEC). A l'issue de son séjour, l'équipe du Fonds Monétaire International a rendu publique un communiqué de presse, suivi d'une conférence de pr...

Cérémonie de signature des accords de financement au Ministère du Plan : Environ 47 milliards de FCFA pour le financemen…

Cérémonie de signature des accords de financement au Ministère du Plan : Environ 47 milliards de FCFA pour le financement d'un projet multinational d'interconnexion électrique

La ministre du Plan, Mme Kané Aïchatou Boulama et le Représentant résident de la Banque Africaine de Développement (BAD), M. Nouredine Kane Dia, ont procédé hier matin, dans la salle de réunion dudit ministère, à la signature des accords de financement du Projet Multinational d'Interconnexion Electrique Nigéria-Niger-Bénin-BurkinaFaso (WAPP). Cette cérémonie s'est déroulée en présence du ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, de ...

Rencontre entre le ministre des Finances et les Partenaires Techniques et Financiers : Un bel exemple de dialogue et de …

Rencontre entre le ministre des Finances et les Partenaires Techniques et Financiers : Un bel exemple de dialogue et de transparence

Le ministre des finances, M. Hassoumi Massoudou, a réuni hier matin autour de lui l'ensemble des Partenaires Techniques et Financiers. C'était une discussion à bâtons rompus, sans sujet tabou et le ministre a répondu à toutes les interrogations notamment sur la loi des finances, les critères de convergences, le budget, le tableau des opérations financières, les reformes..., bref sur tous les sujets relatifs aux finances publiques ont ét...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion ordinaire du dispositif national sur l'améliorat…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion ordinaire du dispositif national sur l'amélioration du climat des affaires

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a présidé, hier dans la matinée, la réunion mensuelle au titre du mois de février du dispositif national sur l'amélioration du climat des affaires au Niger et le « doing business ». La réunion qui a regroupé le Premier ministre Brigi Rafini, plusieurs membres du gouvernement ainsi que les partenaires techniques et financiers, a permis aux membres réunis autour du Chef ...

Première session du comité de pilotage des reformes de gestion des finances publiques au titre de l'année 2018 : Le Plan…

Première session du comité de pilotage des reformes de gestion des finances publiques au titre de l'année 2018 : Le Plan d'Actions Prioritaires 2018 formulé autour de 223 activités programmées

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi a présidé hier matin, dans la salle de réunion dudit ministère, la première session du comite de pilotage des reformes de gestion des finances publiques au titre de l'année 2018. Cette rencontre qui a regroupé les cadres du ministère des finances et les partenaires techniques et financiers du Niger vise d'une part à faire le bilan 2017 de la mise en œuvre des reformes inscrites au plan d'ac...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité…

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité des produits et stabilité des prix sur tous les marchés de la capitale

Le mois béni de Ramadan est un mois pendant lequel, la consommation alimentaire est élevée...

vendredi 18 mai 2018

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention …

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention à la surconsommation

Le prix du sucre connait cette année une forte baisse par rapport au Ramadan 2017. Le cart...

vendredi 18 mai 2018

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de …

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de la flambée

Les musulmans du Niger, à l'instar de ceux des autres pays, ont entamé à partir du mercred...

vendredi 18 mai 2018

L'air du temps

Les candidats à l'heure de vérité

Les candidats à l'heure de vérité

Depuis mercredi dernier, les candidats aux examens du Baccalauréat se creusent la cervelle...

vendredi 13 juillet 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.