Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

3ème Forum de l'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu à Lagos : Les jeunes entrepreneurs, fer de lance de l'afrocapitalisme


Photo-de-famille-des-participants--au-Forum-avec--le-couple-Tony-ElumeluPari réussi pour la troisième fois, pour la Fondation Tony Elumelu, la plus grande initiative philanthropique africaine dédiée à l'entrepreneuria. La rencontre a mobilisé à Lagos au Nigéria, du 13 au 14 octobre environ 1300 personnes, des jeunes entrepreneurs surtout et des décideurs politiques venus de 54 pays africains pour deux jours d'intenses activités en faveur de l'entrepreneuriat sur le Continent.
Pendant deux jours, Lagos, la plus grande ville du Nigéria a représenté la capitale africaine de l'entrepreneuriat. Des entrepreneurs, des représentants des Petites et Moyennes Entreprises (PME), des hubs, des incubateurs, des décideurs politiques, des universitaires et des investisseurs, se sont retrouvés à la " Nigerian Law School" à Lagos, où la fondation Tony Elumelu a établi son quartier général pour la tenue de la 3ème édition du Forum de l'entrepreneuriat. Environ 100 journalistes venant des pays africains, des îles Seychelles, de Maurice, des USA, triés sur le volet, étaient aussi du rendez-vous.
Lancé en 2015, le Forum de l'entrepreneuriat est une initiative de la Fondation Tony O. Elumelu, du nom du président du Heirs Holdings, Transcorp et de United Bank for Africa (UBA). Après avoir dirigé pendant une dizaine d'années ce groupe bancaire présent dans plusieurs pays africains, l'économiste Tony Elumelu, âgé aujourd'hui de 54 ans se consacre désormais à l'organisation philanthropique qu'il a créée et qui porte son nom. Le forum de l'entrepreneuriat est né ainsi de l'engagement de la Fondation Tony Elumelu à investir en 10 ans 100 millions de dollars pour identifier, former, encadrer et financer 10.000 entrepreneurs africains, dans le cadre du programme
"TEF Entrepreneurship". Pour Chaque édition 1000 entrepreneurs travaillant dans divers domaines d'activités sont sélectionnés sur la base de leurs performances pour recevoir un appui de la fondation en vue de renforcer leur capacité et leur donner accès à un financement d'un fonds de démarrage de 5000 dollars non remboursables et 5000 autres dollars d'un fonds remboursable.
Le programme de cette 3ème édition du Forum était assez étoffé. Des personnalités du monde des affaires, des décideurs politiques et des universitaires dont entre autres le vice-président du Nigeria, le professeur Yemi Osinbajo ; M. Lionel Zinsou, ancien Premier Ministre de la République du Bénin; M. Oba Otudeko, président de Honeywell Group; Alhaji Aliko Dangote, Président du groupe Dangote, M. Wale Ayeni, Senior Investment Office, de la Société financière internationale, ont animé des panels à l'occasion. Pendant deux jours les participants au forum ont eu une plate-forme pour établir des liens entre eux et avec des chefs d'entreprises, des décideurs et des investisseurs. Les conférenciers ont discuté des sujets qui ont éduqué, responsabilisé et inspiré les entrepreneurs, en abordant les étapes clés nécessaires au lancement réussi d'une entreprise. Il a été également question du rôle de la Fondation Tony Elumelu consistant à unir les entrepreneurs et les décideurs politiques afin de s'assurer que les secteurs privé et public travaillent ensemble pour créer le meilleur environnement opérationnel possible pour que l'entrepreneuriat prospère en Afrique.
Intervenant lors du panel du deuxième jour du Forum, M. Tony O. Elumelu, CON a exprimé sa conviction concernant le développement économique et social de l'Afrique dont la clé est un secteur privé dynamique. « Le développement de l'Afrique, qui doit être dirigé par le secteur privé et axé sur l'esprit d'entreprise, aura pour fondement des jeunes innovateurs africains et leurs idées transformatrices. Ainsi, ils créeront les millions d'emplois dont l'Afrique a besoin. Le Forum a réuni la plus importante force de développement de l'Afrique, ses jeunes entrepreneurs qui deviendront des catalyseurs de la libération économique de l'Afrique », a déclaré M. Tony Elumelu. « Je tiens à remercier les chefs de gouvernement et les autres décideurs politiques qui ont soutenu notre conviction que le secteur privé est le moteur de la croissance et ses acteurs sont des modèles de notre philosophie de l'afrocapitalisme. Ce changement doit apporter une richesse économique et sociale", a-t-il expliqué.
L'afrocapitalisme est la philosophie économique qui consiste à croire que le secteur privé africain peut et doit jouer un rôle de premier plan dans le développement du continent. Le forum a été le lieu où a été aussi abordée la question d'un nouveau paradigme, motivé par la nécessité d'un changement mené par le secteur privé. « Le secteur privé travaillant avec le secteur public peut réaliser tellement de choses par le biais du développement. Les gouvernements africains devraient aller au-delà de la rhétorique et mettre en œuvre leurs idées », a lancé Oba Otudeko, président de Honeywell Group. Le vice-président du Nigeria, le professeur Yemi Osinbajo s'est adressé quant à lui aux jeunes participants à la 3ème édition du forum TEF avec beaucoup d'espoir. « Cette génération de jeunes fera l'exceptionnel. Vous êtes la raison pour laquelle l'Afrique va travailler. Vos capacités et talents montrent qu'il y a effectivement de l'espoir », a-t-il déclaré.
Le forum séduit les partenaires dont entres autres le PNUD, l'AFD qui sont en partenariat avec cette initiative à travers laquelle ils voient une démarche pour promouvoir le développement du continent. « Nous appelons nos amis d'Afrique à s'associer à la Fondation, afin d'augmenter notre impact au-delà des 1.000 entrepreneurs par an. Il existe une réelle opportunité à puiser dans le potentiel de l'Afrique et nos entrepreneurs offrent une porte à la fois à la réussite économique et à la création de richesse sociale », a lancé M. Tony Elumelu.

Souley Moutari envoyé spécial(onep)
18/10/17

Economie

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion ordinaire du dispositif national sur l'améliorat…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion ordinaire du dispositif national sur l'amélioration du climat des affaires

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a présidé, hier dans la matinée, la réunion mensuelle au titre du mois de février du dispositif national sur l'amélioration du climat des affaires au Niger et le « doing business ». La réunion qui a regroupé le Premier ministre Brigi Rafini, plusieurs membres du gouvernement ainsi que les partenaires techniques et financiers, a permis aux membres réunis autour du Chef ...

Première session du comité de pilotage des reformes de gestion des finances publiques au titre de l'année 2018 : Le Plan…

Première session du comité de pilotage des reformes de gestion des finances publiques au titre de l'année 2018 : Le Plan d'Actions Prioritaires 2018 formulé autour de 223 activités programmées

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi a présidé hier matin, dans la salle de réunion dudit ministère, la première session du comite de pilotage des reformes de gestion des finances publiques au titre de l'année 2018. Cette rencontre qui a regroupé les cadres du ministère des finances et les partenaires techniques et financiers du Niger vise d'une part à faire le bilan 2017 de la mise en œuvre des reformes inscrites au plan d'ac...

Réunion sur le Doing Business à la Primature : Des reformes attractives pour les investisseurs

Réunion sur le Doing Business à la Primature : Des reformes attractives pour les investisseurs

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini a rencontré, hier dans l'après-midi, les membres du comité chargé de réfléchir sur les reformes relatives au climat des affaires. Il s'est agi pour ce comité de faire le point des activités menées au cours de l'année 2017 afin de pouvoir engager des reformes visant à permettre au Niger de gagner plus de points que l'année 2017 dans le prochain classement Doing Business. En effe...

Conférence de presse de la Commission de l'UEMOA : Le Niger réalise un taux moyen de 57,9% en termes de transposition et…

Conférence de presse de la Commission de l'UEMOA : Le Niger réalise un taux moyen de 57,9% en termes de transposition et de mise en œuvre des reformes de l'UEMOA

À l'issue de la revue annuelle des reformes politiques, programmes et projets communautaires réalisés au Niger au titre de l'année 2017, le président de la Commission de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), M. Abdallah Boureima, et le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, ont co-animé, lundi dernier dans la salle de banquet de la Primature, une conférence de presse relative aux conclusions de cette rencontre....

Revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l'UEMOA : Un coup d'accélérateur au proc…

Revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l'UEMOA : Un coup d'accélérateur au processus d'intégration économique

Instituée par l'acte additionnel de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement le 24octobre 2013, la revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l' l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) se déroule dans tous les Etats membres. Cette rencontre constitue un exercice essentiel pour l'approfondissement de l'intégration économique dans l'espace communautaire. À Niamey, c'est le Mini...

Niger-FMI : Le Conseil d'administration du FMI achève la première revue de l'accord FEC avec le Niger et approuve un déc…

Niger-FMI : Le Conseil d'administration du FMI achève la première revue de l'accord FEC avec le Niger et approuve un décaissement de 19,9 millions de dollars US

Le 15 décembre 2017, le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé la première revue des résultats économiques obtenus par le Niger dans le cadre du programme appuyé par un accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), puis examiné et approuvé l'évaluation des services du FMI sans réunion. ......Pour lire la suite abonnez- vous

Tribune : La zone de libre-échange continentale de l'Afrique : une impulsion pour la croissance et le développement

Tribune : La zone de libre-échange continentale de l'Afrique : une impulsion pour la croissance et le développement

Le commerce international est dans une mauvaise passe. Les récentes discussions biennales sur le commerce de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) se sont terminées sans signature d'accord, avec l'OMC appelant ses membres à «l'introspection ». Mais malgré la morosité et le découragement ambiants, l'Afrique se révèle comme l'un des terrains propices pour mener à bien des négociations régionales sur le commerce. Durant de récentes dis...

Fin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Pari gagné pour le Niger : 23 milliards de dollars annoncés …

Fin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Pari gagné pour le Niger : 23 milliards de dollars annoncés pour 17 milliards de dollars escomptés

Finalement, la Conférence de la Renaissance du Niger, tenue du 13 au 14 décembre 2017 à Paris, s'est conclue sous le sceau indélébile d'un succès éclatant. C'est l'histoire d'une belle moisson qui s'affiche comme un joli cadeau de fin d'année pour notre pays tout entier. En se rendant dans la capitale française pour y recueillir le soutien des partenaires techniques et financiers, ainsi que l'apport des investisseurs privés en vue de la...

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessi…

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessité de soutenir sa mise en œuvre, unanimement approuvées

Hier, mercredi 13 décembre 2017, notre pays, le Niger, était superbement présent à son rendez-vous historique avec les partenaires financiers et les investisseurs privés, eux-mêmes mobilisés au grand complet pour prendre part à la Conférence de la Renaissance, incluant la Table Ronde sur le financement du PDES 2017-2021 et le Forum des Investisseurs privés. C'est le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui a présidé la c...

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des…

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des investisseurs pour le financement du PDES 2017-2021

C'est aujourd'hui, mercredi 13 décembre 2017, que s'ouvre la Conférence de la Renaissance, à l'hôtel Méridien Etoile de Paris, en France. Hier, l'ambiance était dominée par le branle-bas des derniers réglages des préparatifs de cet événement capital pour notre pays. Le jeu (pour ne pas, l'enjeu), en vaut la chandelle. Aussi, aucun détail n'est négligé pour réunir les conditions nécessaires pour imprimer le label du succès à cette Table ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

Mercredi dernier, les jeunes ont fêté la Saint-Valentin dédiée aux amoureux. L'occasion ét...

vendredi 16 février 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.