Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Paludisme : Le choix de lutte


d-3La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Par la suite, chaque Etat devait élaborer et conduire un Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLS). Il y a belle lurette que le Niger mène son combat dans le cadre de son PNLP...
Au tout début de la lutte engagée, au plan mondial, contre le paludisme (ou Malaria), il était question d'éradication de cette maladie parasitaire. Mais, à l'épreuve des faits, ce concept d'éradication a été abandonné et ce, dès 1968 au profit d'une nouvelle formule qui est « la lutte antipaludique ». Pourquoi cette révision de stratégie, d'approche ?
Les experts de l'Organisation Mondiale de la Santé ont soutenu que c'est en raison de l'apparition de souches de plasmodium résistantes aux différents produits contre le paludisme qu'on appelle « les antipaludiques » ; mais également du fait que les insectes, les moustiques qui transmettent à l'homme les parasites du paludisme, sont eux aussi devenus résistants aux insecticides que sont les produits de pulvérisation ou d'épandage utilisés pour les tuer.
Aussi, l'Organisation spécialisée des Nations Unies sur les questions de Santé a jugé plus prudent d'arrêter, d'abandonner le traitement à titre préventif du palu à travers une prise régulière des médicaments. Les praticiens ont en effet remarqué que du fait de la résistance des parasites du paludisme aux antipaludéens, non seulement le traitement à titre préventif n'empêche pas aux gens de tomber malade, c'est-à-dire de développer un vrai palu, mais aussi lorsque ces mêmes personnes qui font le préventif tombent malades, c'est tout un problème pour les médecins de trouver, de quantifier les doses nécessaires à donner aux malades pour qu'ils guérissent.
Dès lors, et des suites de l'apparition de cette forme de chimiorésistance, l'accent a été ramené au traitement curatif du palu, c'est-à-dire uniquement lorsqu'on est malade. Toutefois, ce traitement préventif du palu peut se faire, et doit même se faire, chez les femmes enceintes, chez les nouveau-nés et des jeunes enfants. Le préventif est aussi recommandé pour les étrangers venant des zones indemnes du paludisme et qui sont de passage dans les zones infestées de paludisme.

D'une manière générale, dans le cadre de la lutte contre le paludisme, maladie qui tue plus que toute autre affection en Afrique, surtout chez les enfants de 0 à cinq ans et les femmes enceintes ainsi que chez les vieillards, de nombreuses analyses recommandent que dans les zones d'endémie, c'est-à-dire là où le paludisme est présent toute une année, « devant toute fièvre, il faut penser au paludisme. Les malades doivent être correctement traités, les modalités du traitement et le choix des médicaments incombent au médecin ».
Actuellement, et dans presque tous les pays concernés par la maladie, les programmes de lutte font appel à la chimiothérapie qui est le traitement à partir de produit de synthèse (c'est le traitement curatif) ; la chimio prophylaxie ou traitement préventif ; la lutte anti-vectorielle et la lutte contre le moustique du paludisme et, enfin, l'éducation sanitaire, c'est-à-dire l'information et la sensibilisation du public pour que les gens se protègent, se prémunissent.
Tous ces choix de lutte doivent aller ensemble ; ils doivent se conjuguer, être complémentaires. Il faut aussi dire que compte tenu du phénomène de chimiorésistance, le suivi de l'efficacité des antipaludiques ou antipaludéens, est un élément essentiel de la lutte contre le paludisme car il est primordial de surveiller toute résistance d'un produit, aussi nouveau qu'il soit, au traitement de la maladie palu.

Issaka Saïdou(onep)
27/10/17

Economie

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessi…

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessité de soutenir sa mise en œuvre, unanimement approuvées

Hier, mercredi 13 décembre 2017, notre pays, le Niger, était superbement présent à son rendez-vous historique avec les partenaires financiers et les investisseurs privés, eux-mêmes mobilisés au grand complet pour prendre part à la Conférence de la Renaissance, incluant la Table Ronde sur le financement du PDES 2017-2021 et le Forum des Investisseurs privés. C'est le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui a présidé la c...

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des…

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des investisseurs pour le financement du PDES 2017-2021

C'est aujourd'hui, mercredi 13 décembre 2017, que s'ouvre la Conférence de la Renaissance, à l'hôtel Méridien Etoile de Paris, en France. Hier, l'ambiance était dominée par le branle-bas des derniers réglages des préparatifs de cet événement capital pour notre pays. Le jeu (pour ne pas, l'enjeu), en vaut la chandelle. Aussi, aucun détail n'est négligé pour réunir les conditions nécessaires pour imprimer le label du succès à cette Table ...

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq milli…

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq millions d'euros de la France pour le Niger

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi et l'Ambassadeur de France au Niger SE. Marcel Escure, ont signé vendredi dernier à Niamey, une convention de financement de cinq (5) millions d'Euros. Il s'agit d'une deuxième signature de convention au titre de l'année 2017, en complément d'appui à de nombreux projets de développement financés par l'Agence Française de Développement (AFD) et à l'appui qui passe par l'Union Européenne et d...

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissa…

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissant pour un peuple prospère»

Les 13 et14 décembre 2017, à Paris. Une date, un lieu, pour un grand rendez-vous pour le Niger ! ... C'est en effet, les 13 et14 décembre 2017 que se tiendra, à l'Hôtel Méridien Etoile de Paris, la Conférence de la Renaissance, au cours de laquelle le Niger se donnera l'opportunité de présenter son Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) aux partenaires techniques et financiers, aux investisseurs privés et autres pot...

Signature d'une convention de 66 milliards de FCFA entre le Niger et la Banque mondiale : «Nous voulons prouver à la fac…

Signature d'une convention de 66 milliards de FCFA entre le Niger et la Banque mondiale : «Nous voulons prouver à la face du monde que le Niger est sur une courbe ascendante et que les partenaires sont déterminés à supporter le pays sur cette voie »,

Environ 66 milliards de FCFA mis à la disposition du Niger par la Banque Mondiale au titre de l'année budgétaire 2017. C'est l'objet de la convention signée hier matin à Niamey par les deux parties. C'est la ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko qui ont apposé leurs signatures le document d'accord de financement du programme d'appui budgétaire d'un montant...

Le Chef de l'Etat préside la 4ème réunion des ministres du Commerce des Etats membres de l'Union Africaine sur la zone c…

Le Chef de l'Etat préside la 4ème réunion des ministres du Commerce des Etats membres de l'Union Africaine sur la zone continentale de libre échange : Pour un accord commercial global et mutuellement avantageux aux pays membres

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou, Champion de la zone de libre-échange de l'Union Africaine a présidé le 1er décembre au Palais des congrès de Niamey l'ouverture de la 4ème Réunion des ministres africains du Commerce. L'objectif de la rencontre de Niamey est de parvenir à un accord commercial global et mutuellement avantageux aux Etats membres de l'Union Africaine. La cérémonie s'est déroulée en présen...

Quatrième Réunion des Ministres Africains du Commerce : «La ZLEC (...) est la clé du succès qui évitera à l'Afrique de c…

Quatrième Réunion des Ministres Africains du Commerce : «La ZLEC (...) est la clé du succès qui évitera à l'Afrique de continuer d'avoir des économies exiguës, faibles et vulnérables qui n'arrivent pas à créer des emplois, à réduire la pauvreté ou à

«Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale,Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions de la République,Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,Monsieur le Président de la Commission de l'Union Africaine,Madame la Secrétaire Générale Adjointe des Nations Unies et Secrétaire Exécutive de la Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique;Monsieur le Minist...

Assemblée Générale de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMO…

Assemblée Générale de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA (FAPBEF-UEMOA) : Bilan de la situation financière de la fédération et perspectives de l'économie de la zone UEMOA

La Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA (FAPBEF-UEMOA) a tenu, vendredi dernier dans les locaux du Centre de Formation de la Banque Of Africa (BOA) Niger, sa réunion fédérale ordinaire. La cérémonie d'ouverture de cette assemblée générale a été placée sous la présidence du ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi.En procédant à l'ouverture de ces assises le ministre des Fina...

Conférence de presse de la Mission du Fonds Monétaire International au Niger : La mission relève une exécution budgétair…

Après un séjour de deux semaines au Niger dans le cadre de la revue du programme technique et financier signée par les autorités du Niger, il y a de cela an, la mission du Fonds Monétaire International conduite par M. Christoph A. Klingen a organisé hier 6 novembre 2017 à Niamey, une conférence de presse au cours de laquelle le chef de la mission s'est longuement appesanti sur l'état d'exécution du programme. Cette conférence de presse ...

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International : Les services du FMI achèvent une visite au Niger

Les communiqués de presse de fin de mission contiennent des déclarations des équipes des services du FMI qui rendent compte de leurs conclusions préliminaires. Les avis exprimés dans la présente déclaration sont ceux des services du FMI et ne correspondent pas nécessairement à ceux du Conseil d'administration du FMI. À partir des conclusions préliminaires de cette mission, les services du FMI prépareront un rapport qui, sous réserve de ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Dès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pour...

vendredi 8 décembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.