Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Assemblée Générale de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA (FAPBEF-UEMOA) : Bilan de la situation financière de la fédération et perspectives de l'économie de la zone UEMOA


assemblee-generaleLa Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA (FAPBEF-UEMOA) a tenu, vendredi dernier dans les locaux du Centre de Formation de la Banque Of Africa (BOA) Niger, sa réunion fédérale ordinaire. La cérémonie d'ouverture de cette assemblée générale a été placée sous la présidence du ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi.
En procédant à l'ouverture de ces assises le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi a souligné le rôle économique et social important que joue le secteur bancaire dans toute nation, à travers le financement des opérateurs économiques du secteur privé, de l'Etat. En plus de leurs missions traditionnelles, les Etablissements de crédit contribuent selon le ministre en charge des Finances à l'approfondissement du secteur financier dans notre zone, par leur intervention remarquable sur les marchés des titres publics. Ces interventions, a indiqué M. Massoudou Hassoumi, complètent les capacités de financement de nos Etats membres et offrent les moyens supplémentaires pour la construction d'infrastructures économiques et sociales, nécessaires à la promotion du développement.
Cependant, a-t-il déploré, le taux de bancarisation reste encore faible, notamment au Niger, ce qui exclut une grande partie de nos populations de l'accès aux services financiers, indispensables à la conduite des activités génératrices de revenus par les plus défavorisés. Face à cette situation souligne-t-il, nos Etats entreprennent depuis plusieurs années des stratégies palliatives. Ainsi, le Niger a adopté depuis 2015 une stratégie de Finance Inclusive, visant principalement à approfondir l'inclusion financière et l'accès aux services financiers à toute la population.
C'est dans cette optique, a indiqué le ministre, que la Loi uniforme sur les bureaux d'information sur le crédit a été modifiée en 2017 pour permettre aux banques d'accélérer le processus de constitution d'une base de données, devant faciliter l'accès de leurs clients au crédit. M. Massoudou Hassoumi a par ailleurs exhorté les participants à poursuivre leur accompagnement des économies à travers la simplification des procédures d'ouverture et d'octroi de crédit, la réduction des coûts financiers et l'exploitation des nouvelles technologies pour la création de produits, de plus en plus innovants et accessible à tous.
Le ministre des Finances a par la même occasion encouragé ces derniers à renforcer le financement de petites et moyennes entreprises et industries qui sont créatrices de richesses, de revenus et d'emploi. Le ministre en charge des Finances a enfin invité les membres à poursuivre et à renforcer la cohésion et la solidarité au sein de leur fédération, afin de préserver les standards en matière bancaire dans la zone, dans un monde en perpétuel changement.
Selon le directeur national de la BCEAO pour le Niger, M. Mahaman Lawan Karim, il a souligné toute l'importance des APBEF qui constituent un cadre de concertation et d'échanges entre les Association nationales, la BCEAO et la Commission de l'UEMOA sur des questions financières et économiques ayant des incidences sur les économies de la sous-région. Ces rencontres, a-t-il expliqué, s'inscrivent dans le cadre des échanges réguliers de la BCEAO avec la profession bancaire afin de permettre au gouverneur de partager avec les acteurs impliqués ses vues sur les enjeux qui interpellent l'activité d'intermédiation financière dans un contexte de besoin accrus de financement des économies de l'Union. Aussi, M. Mahaman Lawan Karim a-t-il mis un accent particulier sur le rôle essentiel de la profession qui est de promouvoir la croissance, soutenir l'emploi en particulier des jeunes. En un mot la contribution au développement de nos économies. Pour accompagner les investisseurs, a expliqué le directeur national de la BCEAO pour le Niger, il faudra réfléchir sur des voies et moyens visant une plus grande bancarisation de nos économies, un approfondissement du marché interbancaire. Ce qui permettra d'accompagner avec volontarisme le dispositif d'appui aux génies créatifs des entrepreneurs de notre région.
Pour sa part, Mme Ango Nana, vice-présidente de l'Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers du Niger a fait un bref rappel de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA qui a-t-elle dit regroupe huit Associations de la zone. Et ce Conseil Fédéral permettra selon Mme Ango Nana aux participants de se pencher sur la situation financière de la Fédération tout en ayant un regard positif sur les perspectives d'évolution de l'économie de la zone en général et du secteur bancaire en particulier, car les banques sont assurément des acteurs économiques majeurs.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)

13/11/17

Economie

Réunion sur le Doing Business à la Primature : Des reformes attractives pour les investisseurs

Réunion sur le Doing Business à la Primature : Des reformes attractives pour les investisseurs

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini a rencontré, hier dans l'après-midi, les membres du comité chargé de réfléchir sur les reformes relatives au climat des affaires. Il s'est agi pour ce comité de faire le point des activités menées au cours de l'année 2017 afin de pouvoir engager des reformes visant à permettre au Niger de gagner plus de points que l'année 2017 dans le prochain classement Doing Business. En effe...

Conférence de presse de la Commission de l'UEMOA : Le Niger réalise un taux moyen de 57,9% en termes de transposition et…

Conférence de presse de la Commission de l'UEMOA : Le Niger réalise un taux moyen de 57,9% en termes de transposition et de mise en œuvre des reformes de l'UEMOA

À l'issue de la revue annuelle des reformes politiques, programmes et projets communautaires réalisés au Niger au titre de l'année 2017, le président de la Commission de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), M. Abdallah Boureima, et le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, ont co-animé, lundi dernier dans la salle de banquet de la Primature, une conférence de presse relative aux conclusions de cette rencontre....

Revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l'UEMOA : Un coup d'accélérateur au proc…

Revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l'UEMOA : Un coup d'accélérateur au processus d'intégration économique

Instituée par l'acte additionnel de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement le 24octobre 2013, la revue annuelle des reformes, politiques projets et programmes communautaires de l' l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) se déroule dans tous les Etats membres. Cette rencontre constitue un exercice essentiel pour l'approfondissement de l'intégration économique dans l'espace communautaire. À Niamey, c'est le Mini...

Niger-FMI : Le Conseil d'administration du FMI achève la première revue de l'accord FEC avec le Niger et approuve un déc…

Niger-FMI : Le Conseil d'administration du FMI achève la première revue de l'accord FEC avec le Niger et approuve un décaissement de 19,9 millions de dollars US

Le 15 décembre 2017, le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé la première revue des résultats économiques obtenus par le Niger dans le cadre du programme appuyé par un accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), puis examiné et approuvé l'évaluation des services du FMI sans réunion. ......Pour lire la suite abonnez- vous

Tribune : La zone de libre-échange continentale de l'Afrique : une impulsion pour la croissance et le développement

Tribune : La zone de libre-échange continentale de l'Afrique : une impulsion pour la croissance et le développement

Le commerce international est dans une mauvaise passe. Les récentes discussions biennales sur le commerce de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) se sont terminées sans signature d'accord, avec l'OMC appelant ses membres à «l'introspection ». Mais malgré la morosité et le découragement ambiants, l'Afrique se révèle comme l'un des terrains propices pour mener à bien des négociations régionales sur le commerce. Durant de récentes dis...

Fin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Pari gagné pour le Niger : 23 milliards de dollars annoncés …

Fin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Pari gagné pour le Niger : 23 milliards de dollars annoncés pour 17 milliards de dollars escomptés

Finalement, la Conférence de la Renaissance du Niger, tenue du 13 au 14 décembre 2017 à Paris, s'est conclue sous le sceau indélébile d'un succès éclatant. C'est l'histoire d'une belle moisson qui s'affiche comme un joli cadeau de fin d'année pour notre pays tout entier. En se rendant dans la capitale française pour y recueillir le soutien des partenaires techniques et financiers, ainsi que l'apport des investisseurs privés en vue de la...

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessi…

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessité de soutenir sa mise en œuvre, unanimement approuvées

Hier, mercredi 13 décembre 2017, notre pays, le Niger, était superbement présent à son rendez-vous historique avec les partenaires financiers et les investisseurs privés, eux-mêmes mobilisés au grand complet pour prendre part à la Conférence de la Renaissance, incluant la Table Ronde sur le financement du PDES 2017-2021 et le Forum des Investisseurs privés. C'est le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui a présidé la c...

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des…

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des investisseurs pour le financement du PDES 2017-2021

C'est aujourd'hui, mercredi 13 décembre 2017, que s'ouvre la Conférence de la Renaissance, à l'hôtel Méridien Etoile de Paris, en France. Hier, l'ambiance était dominée par le branle-bas des derniers réglages des préparatifs de cet événement capital pour notre pays. Le jeu (pour ne pas, l'enjeu), en vaut la chandelle. Aussi, aucun détail n'est négligé pour réunir les conditions nécessaires pour imprimer le label du succès à cette Table ...

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq milli…

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq millions d'euros de la France pour le Niger

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi et l'Ambassadeur de France au Niger SE. Marcel Escure, ont signé vendredi dernier à Niamey, une convention de financement de cinq (5) millions d'Euros. Il s'agit d'une deuxième signature de convention au titre de l'année 2017, en complément d'appui à de nombreux projets de développement financés par l'Agence Française de Développement (AFD) et à l'appui qui passe par l'Union Européenne et d...

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissa…

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissant pour un peuple prospère»

Les 13 et14 décembre 2017, à Paris. Une date, un lieu, pour un grand rendez-vous pour le Niger ! ... C'est en effet, les 13 et14 décembre 2017 que se tiendra, à l'Hôtel Méridien Etoile de Paris, la Conférence de la Renaissance, au cours de laquelle le Niger se donnera l'opportunité de présenter son Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) aux partenaires techniques et financiers, aux investisseurs privés et autres pot...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Ces cortèges de tous les dangers

Ces cortèges de tous les dangers

On l'avait déclaré carrément interdit à un certain moment, mais il est toujours là, visibl...

vendredi 12 janvier 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.