Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Ras-le-bol contre l'ignominie


DG onep"La vente aux enchères de migrants comme esclaves en Libye m'indigne profondément.
L'esclavage est un crime contre l'humanité. J'en appelle aux autorités libyennes et aux organisations internationales, afin que tout soit mis en œuvre pour que cesse cette pratique d'un autre âge, que nous croyions à jamais révolue. Le Niger condamne cette pratique ignoble et s'engage à apporter sa contribution pour mettre fin à cette pratique». Ces mots traduisent à eux seuls, toute la colère et le ressenti du Président Issoufou
Mahamadou face à cette tragédie odieuse. Comment rester insensible devant cette barbarie, ce déni de droit à des gens qui ne souhaitent qu'une chose : l'amélioration de leurs conditions de vie et d'existence?
Comme il l'a toujours fait lorsqu'il s'agit de défendre une cause noble, le Président Issoufou a été le premier dirigeant à exprimer, dans l'immédiat, son indignation face à ce crime ignoble et abject perpétré en Libye. Mieux, il l'a dit, il y a urgence à agir pour arrêter cette pratique infamante de la vente aux enchères des migrants africains comme esclaves, et au plus vite ! Aussi, a-t-il lancé un appel pressant à la Cour Pénale Internationale (CPI) afin qu'elle se saisisse immédiatement du dossier. « Nous n'avons plus le droit de faire comme si rien ne s'est passé ou de détourner les regards. Nous avons le devoir de nous attaquer aux causes profondes de cette tragédie. Le Niger prend au sérieux cette question et nous allons continuer à nous battre par rapport à cette situation scandaleuse. C'est dans cette perspective que, nous avons demandé que ce point soit inscrit à l'ordre du jour du prochain sommet Union Africaine-Union Européenne».
En leader incontesté de la lutte contre la migration illégale et la traite des êtres humains, le Président Issoufou veut voir la communauté internationale attaquer véritablement à la racine ce lancinant dossier de l'immigration illégale.
La colère et la prise de position ferme et radicale du Président Issoufou ont eu des échos un peu partout dans le monde où elle a suscité une mobilisation générale. En Afrique, plusieurs Etats ont rappelé leur ambassadeur en Libye ou convoqué les ambassadeurs libyens pour protester énergiquement contre ces traitements dégradants.
Pour le compte de l'Union Africaine, le Président en exercice, le Guinéen Alpha Condé, a invité instamment « les autorités libyennes à ouvrir une enquête, situer les responsabilités et traduire devant la justice les personnes incriminées".
A l'ONU, le Secrétaire général Antonio Guterres s'est dit horrifié : « Je suis dégoûté par ces actes odieux et j'appelle toutes les autorités compétentes à enquêter sans délai sur ces activités, et à traduire les auteurs en justice. J'ai demandé aux acteurs pertinents des Nations Unies de suivre activement cette question», a-t-il affirmé, tout en dénonçant ''des violations flagrantes des droits de l'homme qui peuvent constituer des crimes contre l'humanité''.
En France, le Président Emmanuel Macron a qualifié de « crimes contre l'Humanité» la vente de migrants africains comme esclaves en Libye».
Au-delà de la colère et de l'émotion, il faut maintenant passer aux actes et aux actes concrets. Car, comme l'a dit et répété le Président Issoufou Mahamadou, lors de plusieurs foras organisés au plan international sur les questions de l'immigration, il faut agir vite pour arrêter l'hémorragie.
Trop, c'est trop, a dit le Chef de l'Etat, et il a été entendu. Aujourd'hui, aux quatre coins du monde, des voix s'élèvent pour dire qu'il faut arrêter ces pratiques indignes et moyenâgeuses.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
24/11/17

Economie

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessi…

Ouverture, hier à Paris, de la Conférence pour la renaissance du Niger : La pertinence du dossier du Niger et la nécessité de soutenir sa mise en œuvre, unanimement approuvées

Hier, mercredi 13 décembre 2017, notre pays, le Niger, était superbement présent à son rendez-vous historique avec les partenaires financiers et les investisseurs privés, eux-mêmes mobilisés au grand complet pour prendre part à la Conférence de la Renaissance, incluant la Table Ronde sur le financement du PDES 2017-2021 et le Forum des Investisseurs privés. C'est le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui a présidé la c...

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des…

Ouverture, ce matin de la Conférence de la Renaissance à Paris, en France : Susciter une adhésion massive des PTF et des investisseurs pour le financement du PDES 2017-2021

C'est aujourd'hui, mercredi 13 décembre 2017, que s'ouvre la Conférence de la Renaissance, à l'hôtel Méridien Etoile de Paris, en France. Hier, l'ambiance était dominée par le branle-bas des derniers réglages des préparatifs de cet événement capital pour notre pays. Le jeu (pour ne pas, l'enjeu), en vaut la chandelle. Aussi, aucun détail n'est négligé pour réunir les conditions nécessaires pour imprimer le label du succès à cette Table ...

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq milli…

Cérémonie de signature de convention d'appui budgétaire au titre de l'année 2017 : Un appui supplémentaire de Cinq millions d'euros de la France pour le Niger

Le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi et l'Ambassadeur de France au Niger SE. Marcel Escure, ont signé vendredi dernier à Niamey, une convention de financement de cinq (5) millions d'Euros. Il s'agit d'une deuxième signature de convention au titre de l'année 2017, en complément d'appui à de nombreux projets de développement financés par l'Agence Française de Développement (AFD) et à l'appui qui passe par l'Union Européenne et d...

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissa…

Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissant pour un peuple prospère»

Les 13 et14 décembre 2017, à Paris. Une date, un lieu, pour un grand rendez-vous pour le Niger ! ... C'est en effet, les 13 et14 décembre 2017 que se tiendra, à l'Hôtel Méridien Etoile de Paris, la Conférence de la Renaissance, au cours de laquelle le Niger se donnera l'opportunité de présenter son Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) aux partenaires techniques et financiers, aux investisseurs privés et autres pot...

Signature d'une convention de 66 milliards de FCFA entre le Niger et la Banque mondiale : «Nous voulons prouver à la fac…

Signature d'une convention de 66 milliards de FCFA entre le Niger et la Banque mondiale : «Nous voulons prouver à la face du monde que le Niger est sur une courbe ascendante et que les partenaires sont déterminés à supporter le pays sur cette voie »,

Environ 66 milliards de FCFA mis à la disposition du Niger par la Banque Mondiale au titre de l'année budgétaire 2017. C'est l'objet de la convention signée hier matin à Niamey par les deux parties. C'est la ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le représentant résident de la Banque Mondiale au Niger M. Siaka Bakayoko qui ont apposé leurs signatures le document d'accord de financement du programme d'appui budgétaire d'un montant...

Le Chef de l'Etat préside la 4ème réunion des ministres du Commerce des Etats membres de l'Union Africaine sur la zone c…

Le Chef de l'Etat préside la 4ème réunion des ministres du Commerce des Etats membres de l'Union Africaine sur la zone continentale de libre échange : Pour un accord commercial global et mutuellement avantageux aux pays membres

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou, Champion de la zone de libre-échange de l'Union Africaine a présidé le 1er décembre au Palais des congrès de Niamey l'ouverture de la 4ème Réunion des ministres africains du Commerce. L'objectif de la rencontre de Niamey est de parvenir à un accord commercial global et mutuellement avantageux aux Etats membres de l'Union Africaine. La cérémonie s'est déroulée en présen...

Quatrième Réunion des Ministres Africains du Commerce : «La ZLEC (...) est la clé du succès qui évitera à l'Afrique de c…

Quatrième Réunion des Ministres Africains du Commerce : «La ZLEC (...) est la clé du succès qui évitera à l'Afrique de continuer d'avoir des économies exiguës, faibles et vulnérables qui n'arrivent pas à créer des emplois, à réduire la pauvreté ou à

«Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale,Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions de la République,Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,Monsieur le Président de la Commission de l'Union Africaine,Madame la Secrétaire Générale Adjointe des Nations Unies et Secrétaire Exécutive de la Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique;Monsieur le Minist...

Assemblée Générale de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMO…

Assemblée Générale de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA (FAPBEF-UEMOA) : Bilan de la situation financière de la fédération et perspectives de l'économie de la zone UEMOA

La Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l'UEMOA (FAPBEF-UEMOA) a tenu, vendredi dernier dans les locaux du Centre de Formation de la Banque Of Africa (BOA) Niger, sa réunion fédérale ordinaire. La cérémonie d'ouverture de cette assemblée générale a été placée sous la présidence du ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi.En procédant à l'ouverture de ces assises le ministre des Fina...

Conférence de presse de la Mission du Fonds Monétaire International au Niger : La mission relève une exécution budgétair…

Après un séjour de deux semaines au Niger dans le cadre de la revue du programme technique et financier signée par les autorités du Niger, il y a de cela an, la mission du Fonds Monétaire International conduite par M. Christoph A. Klingen a organisé hier 6 novembre 2017 à Niamey, une conférence de presse au cours de laquelle le chef de la mission s'est longuement appesanti sur l'état d'exécution du programme. Cette conférence de presse ...

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International : Les services du FMI achèvent une visite au Niger

Les communiqués de presse de fin de mission contiennent des déclarations des équipes des services du FMI qui rendent compte de leurs conclusions préliminaires. Les avis exprimés dans la présente déclaration sont ceux des services du FMI et ne correspondent pas nécessairement à ceux du Conseil d'administration du FMI. À partir des conclusions préliminaires de cette mission, les services du FMI prépareront un rapport qui, sous réserve de ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Dès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pour...

vendredi 8 décembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.