Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Redonner au CILSS sa crédibilité d'antan


DG onepLe Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) débute les travaux de sa 18ème Conférence des Chefs d'Etat et de gouvernement à Niamey. Cette session porte sur des questions essentielles dans la vie de l'institution sous régionale dont les activités tournent au ralenti.
Assurer la sécurité alimentaire, s'adapter au changement climatique, renforcer les résiliences des populations dans une région particulièrement confrontée à la sécheresse et à d'autres catastrophes naturelles telles les inondations, réformer l'institution, lui redonner ses lettres de noblesse, assurer le financement du CILSS, faire face à l'énorme stock d'arriérés de paiement des contributions des Etats membres, etc, tel est le menu des dossiers qui seront présentés aux Chefs d'Etat membres au cours de cette 18ème Session.
En effet, créé le 12 septembre 1973 à la suite des grandes sécheresses qui ont frappé le Sahel dans les années 70, le CILSS qui regroupe aujourd'hui treize (13) États membres (Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d'ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad et Togo) a pour objectif général l'investissement dans la recherche de la sécurité alimentaire et dans la lutte contre les effets de la sécheresse et de la désertification, pour un nouvel équilibre écologique au Sahel.
A ces objectifs initiaux est venu se greffer le changement climatique avec ses conséquences de catastrophes naturelles accentuant de fait une forte pression sur les Etats membres.
Aujourd'hui, l'organisation qui était en avant-garde dans le combat contre la sécheresse et la désertification au Sahel se débat dans des difficultés inextricables.
En fait, en dépit des efforts multiformes déployés, des actions hardies entreprises par cette organisation dans la contribution au développement durable des pays membres, le CILSS reste une organisation fragile évoluant dans un environnement marqué par des défis majeurs tels que la sécurité physique des personnes et des biens, la transition démographique et le changement climatique.
Et pourtant, le CILSS est l'une des rares organisations régionales disposant d'une expertise avérée en conception de projets et programmes qu'il peut mettre à la disposition des Etats et de leurs partenaires. Il mène régulièrement des études de fond sur des thèmes liés à la sécurité alimentaire, la gestion des ressources naturelles, les liens entre population et développement, et produit une abondante littérature scientifique tous les ans à travers les mémoires des étudiants.
C'est pour toutes ces raisons que les Etats membres ont l'obligation de tout mettre en œuvre pour sortir l'organisation commune de sa léthargie et atteindre l'objectif de faim zéro dans l'espace sahélien à court terme.
Le défi parait énorme, mais avec la détermination et l'engagement, tout devient possible. Et en, confiant les rênes de l'organisation commune à un homme de conviction, le Président Issoufou Mahamadou, les Etats membres du CILSS ont fait un choix judicieux. En effet, le Président Issoufou, porteur de l'ambitieux programme ''Initiative 3N'', est fortement animé de cette conviction de faire en sorte que «les sécheresses récurrentes ne soient plus synonymes de famine ». Il le fait déjà pour le Niger, il le fera sans doute pour les autres pays membres du CILSS pour endiguer les cycles récurrents de crise alimentaire.
Aujourd'hui du fait de la crédibilité internationale retrouvée par le Niger, le Président de la République Issoufou Mahamadou, Président en exercice du G5 Sahel, Président en exercice du CILSS, Président en exercice de la Commission du Bassin du Lac Tchad, Champion de l'Union Africaine du ZLEC, également co-président de la Task Force sur le Programme de la monnaie unique de la CEDEAO, mettra toute son énergie, sa conviction et sa capacité de persuasion afin que le CILSS retrouve toute sa crédibilité d'antan.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

Economie

Point de Presse des députés Adamou Namata et Mano Aghali à Agadez : Eclairages sur la loi de finances 2019, les mouvemen…

Point de Presse des députés Adamou Namata et Mano Aghali à Agadez : Eclairages sur la loi de finances 2019, les mouvements migratoires et l'orpaillage dans le Ténéré et le massif de l'Aïr

Une mission parlementaire a séjourné pendant deux semaines dans la région d'Agadez pour échanger avec les différents acteurs sur la loi de finances pour l'année budgétaire 2019 ; les mouvements migratoires et l'orpaillage dans le Ténéré et le massif de l'Aïr. À l'issue des visites de terrain et des consultations sur les différentes thématiques, les députés Adamou Namata, président de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale e...

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International (MFI) : Le conseil d'administration du FMI approuve en faveur du N…

Communiqué de presse du Fonds Monétaire International (MFI) : Le conseil d'administration du FMI approuve en faveur du Niger un décaissement de 19,5 millions de dollars pour consolider la stabilité macroéconomique du pays

Le conseil d'administration du FMI achève la troisième revue de l'accord au titre de la facilité élargie de crédit.L'achèvement de la revue permet de décaisser 14,1 millions de DTS (environ 19,5 millions de dollars) en faveur du Niger et d'accroître l'accès du pays aux ressources du FMI de 75 à 90 % de sa quote-part.Le programme économique du Niger vise à consolider la stabilité macroéconomique et à stimuler la croissance.Le 10 décembre...

Rapport sur l'Afrique et le Niger : les tendances économiques : La croissance économique du Niger s'accélère en dépit de…

Rapport sur l'Afrique et le Niger : les tendances économiques : La croissance économique du Niger s'accélère en dépit des risques sécuritaires, selon le représentant résident du FMI

Le représentant résident du Fonds Monétaire International (FMI) au Niger M. Mehmet Cangul a partagé jeudi 29 novembre dernier dans l'après-midi avec les autorités nigériennes les résultats d'un rapport intitulé « l'Afrique et le Niger : les tendances économiques. Cette analyse économique résulte d'un modèle propre à l'auteur mais qui s'inspire véritablement de la littérature économique. Le modèle en question traite de façon globale de l...

Niger/Banque Africaine de Développement : La BAD débloque 28 millions de dollars en soutien aux réformes économiques au …

Niger/Banque Africaine de Développement : La BAD débloque 28 millions de dollars en soutien aux réformes économiques au Niger

Satisfait des résultats de la mise en œuvre de la première phase du Programme d'appui aux réformes et à la résilience économique (PARRE) au Niger, le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement a accordé, le mardi 27 novembre 2018, une nouvelle assistance financière de 28 millions de dollars, répartie en un prêt du Fonds africain de développement de 14 millions de dollars et un don de la Facilité d'appui à la transi...

Réunion du comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger : Inauguration d'un dialogue pour un…

Réunion du comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger : Inauguration d'un dialogue pour une meilleure orientation dans la mise en œuvre des programmes

Le comité de pilotage des appuis budgétaires de l'Union Européenne au Niger s'est réuni hier au sein de la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique sous la présidence du ministre des finances, M Hassoumi Massoudou, ordonnateur national des fonds FED. La réunion de cette instance s'est tenue en présence de l'ambassadeur, Cheffe de délégation de l'Union Européenne au Niger, Mme Denise Elena Ionete, de plusieurs membres ...

Deuxième réunion du comité de pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques (PRGFP) : Faire le point de la mis…

Deuxième réunion du comité de pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques (PRGFP) : Faire le point de la mise en œuvre du Plan d'Actions Prioritaires 2018

Après la session inaugurale intervenue en février dernier, le Ministre des Finances M. Hassoumi Massoudou a présidé hier matin, la deuxième session au titre de l'année 2018 du Comité de Pilotage des Reformes de Gestion des Finances Publiques. Il s'est agi pour les membres du comité de faire le point de la mise en œuvre du Plan d'actions Prioritaires pour l'année 2018, basé sur la matrice 2017-2020 du Programme des Reformes de Gestion de...

Atelier de validation de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI) révisée : Pour l'harmonisation de la stratég…

Atelier de validation de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI) révisée : Pour l'harmonisation de la stratégie du Niger dans un contexte d'évolution de la finance inclusive

Dans un pays comme le nôtre où l'écrasante majorité de la population vit en milieu rural, la finance inclusive est appelée à jouer un rôle majeur dans le processus de développement économique et social. C'est d'ailleurs pour cette raison que le gouvernement nigérien s'est doté en 2015 d'une Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SNFI). Cette dernière a fait l'objet de révision à travers un groupe de travail mis en place à cet effet l...

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5%…

Conférence de presse conjointe Ministre des Finances –Mission FMI : «La croissance devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5% en 2019» selon M. Christoph A. Klinge, chef de la mission du FMI

Au terme d'une mission du Fonds monétaire international (FMI) ayant séjourné dans notre pays, le ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou et le chef de la mission du Fonds Monétaire International (FMI), M. Christoph A. Klinge par ailleurs Chef Division Adjoint Département Afrique ont animé hier matin, une conférence de presse conjointe au ministère des Finances à Niamey. Il s'est agi de conclure la troisième revue du programme appuy...

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au pr…

Signature d'une convention entre l'AFD et le gouvernement : Une aide budgétaire française de 6,6 milliards de FCFA au profit du Niger

Le ministre des Finances M. Hassoumi Massoudou, la Directrice Afrique de l'Agence française de développement (AFD) et la Directrice générale du Trésor français ont signé le 08 octobre dernier à Paris en France une convention d'aide budgétaire pour un montant de 10 millions d'Euros, soit 6,6 milliards de FCFA. Cet appui s'inscrit dans le cadre de l'aide budgétaire française en soutien à la mise en œuvre du Programme économique et financi...

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Energie/Pétrole: Bataille serrée entre indiens et chinois pour SAVANNAH Petroleum

Présente au Niger depuis 2014 suite à l'acquisition de son premier permis (R1/R2) d'Agadem, Savannah Petroleum qui a commencé sa campagne de forage cette année, peut se targuer d'avoir déjà à son actif quatre découvertes sur quatre tentatives. Cent pour cent de réussite que n'ont pas manqué de saluer les spécialistes du secteur sur le plan international. Le champ d'Amdigh en particulier constitue le point d'orgue de ce succès, car il es...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice a…

Tillabéri, la capitale du fleuve : Terre propice aux cultures de contre saison et au pâturage

La région de Tillabéri compte 31 aménagements hydro agricoles dont 30 pour la production d...

vendredi 11 janvier 2019

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la …

Au bord du Djoliba : Les riverains menacés par la crue

De l'autre côté de la rive, qui sert comme une sorte de gare fluviale reliant les localité...

vendredi 11 janvier 2019

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la…

La gomme arabique du Niger : Vers la relance de la filière

La filière de la gomme arabique a connu dans les années 60 et ce jusqu'en 1980, un essor s...

jeudi 10 janvier 2019

L'air du temps

Notre identité, nos valeurs ancestrales

Notre identité, nos valeurs ancestrales

«Un peuple sans culture est un peuple sans âme », disait l'écrivain nigérian Anthony Biako...

vendredi 11 janvier 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.