Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Rencontre d'Affaires « Niger, terre d'opportunités » à Pékin : Présenter les opportunités d'affaires de notre pays pour attirer les investisseurs chinois



prn-rencontrePoursuivant sa visite de travail et d'amitié en République Populaire de Chine, le Président de la République SE Issoufou Mahamadou a présidé le vendredi dernier la rencontre d'affaires intitulé ''Niger Business day'' consistant à attirer les entreprises chinoises à venir investir dans notre pays. La rencontre a été placée sous le thème « Niger, terre d'opportunités ». Compte tenu de la pertinence de la rencontre plusieurs investisseurs chinois ont pris part à la rencontre pour mieux s'informer sur les opportunités d'affaires au Niger.
S'adressant aux investisseurs chinois, le Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou s'est réjoui de visiter la Chine, un pays qui a engagé et réussi des réformes remarquables. Le Président Issoufou Mahamadou a, en effet, rappelé qu'avant 1978, la Chine était un pays sous-développé. C'est depuis 1978 que la Chine a engagé des réformes ardues ayant produit des résultats appréciables. Le Chef de l'Etat a expliqué que la République Populaire de Chine a, dans son programme de réforme, mis un accent particulier sur la croissance économique afin d'éradiquer la pauvreté. «Force est de constater que quarante (40) ans après, les résultats sont plausibles. Ce sont des résultats remarquables qui ont été obtenus grâce aux réformes politiques et économiques engagées» a déclaré SE Issoufou Mahamadou.
En outre, le Chef de l'Etat a noté que de la même que la Chine a fait de la croissance sa priorité absolue, notre pays fait également de la croissance une priorité absolue. Selon lui, les entreprises chinoises ayant pris part à la rencontre de ''Niger Business day'', ont contribué à la réussite de ce qu'on peut appeler le « miracle chinois » avant d'inciter ces investisseurs à venir investir dans notre pays pour participer à la réussite du programme qui est en train d'être mis en œuvre au Niger depuis 2011. Le Programme de renaissance fait de l'éradication de la pauvreté une priorité. Dans ce cadre, estime le Président de la République, la croissance doit s'appuyer sur les investissements, les exportations, mais également sur des aspects comme les industries de substitution d'importation, et aussi sur la consommation. « La croissance inclusive a pour objectif d'éradiquer la pauvreté dans notre pays » a dit, le Chef de l'Etat.
Parlant des investissements, le Président de la République a précisé qu'un accent est mis sur les investissements publics ainsi que les investissements privés. «C'est pour cela que nous avons deux moteurs de croissance au Niger, le public et le privé. Pour mobiliser le moteur privé, le gouvernement nigérien fait beaucoup d'efforts en matière de climat des affaires. Nous avons ces dernières années, réalisé beaucoup de réformes pour attirer les investissements privés, et attirer les investissements directs étrangers » a-t-il confié. Le Chef de l'Etat a par ailleurs notifié que ces investissements d'origine public et privé interviennent dans des secteurs divers. Ainsi sur le plan des ressources naturelles, le Chef de l'Etat a indiqué que le Niger est doté du pétrole, de l'uranium, de l'or, etc. D'ores et déjà, SE Issoufou Mahamadou a rappelé la présence des entreprises chinoises au Niger qui investissent dans certains de ces secteurs comme le pétrole et l'uranium. Il a également ajouté que les investissements interviennent au Niger dans le domaine des infrastructures routières, énergétiques, télécommunication, urbaines et ferroviaires.
Parlant des infrastructures ferroviaires, le Chef de la Etat a mentionné que le Niger et ses voisins ouest africains ont un grand projet de boucle ferroviaire.prn-2 Il a évoqué les opportunités qui se présentent dans les secteurs de l'agriculture, de l'agro-industrie, de tourisme, ainsi que dans les secteurs de la santé, de l'eau et de l'éducation. Ce sont entre autres des secteurs qui peuvent intéresser les investisseurs et sur lesquels le Niger s'appuie afin de porter la croissance que veulent les autorités pour le Niger. Pour, le chef de l'Etat, l'objectif du gouvernement est d'assurer un taux de croissance minimale de 7% pour les prochaines années. SE
Issoufou Mahamadou a précisé que le Niger a réalisé les cinq dernières années un taux de croissance annuel moyen de 6%. « Mais notre ambition, c'est de réaliser une croissance minimale de 7%, d'après nos estimations pour éradiquer de manière effective la pauvreté, car c'est cela qui est notre objectif » a-t-il insisté.
Les exportations du Niger sont essentiellement basées sur les produits miniers, pétroliers, uranifères, un peu l'or, a dit le Chef de l'Etat. « Nous ambitionnons dans l'avenir d'amplifier ses exportations. C'est pour cela que nous voulons que les investisseurs viennent davantage investir dans ces secteurs » a martelé le Président de la République avant d'ajouter que le développement des industries de substitution aux importations fait aussi partie des priorités du gouvernement. Le Chef de l'Etat a également précisé que la croissance doit être portée par la consommation. « C'est ça le caractère inclusif de la croissance que nous voulons pour le Niger en vue d'éradiquer la pauvreté. En 2011 quand on était arrivé aux affaires, 63% de Nigériens vivaient en dessous de seuil de pauvreté. En 2016 on a réduit ce pourcentage à 44%. Notre ambition est de réduire le niveau de pauvreté à 31% en 2021 » a précisé le Président
Issoufou.
Ce taux est, pour le Chef de l'Etat, encore très élevé, mais c'est déjà un objectif très ambitieux. « Si nous arrivons à le faire, cela veut dire qu'au fur à mesure que la pauvreté recule, nous augmentons la classe moyenne. Cela veut dire que nous augmentons la consommation du pays. C'est ça notre objectif et cette classe moyenne va être porteuse de croissance à travers la consommation » a expliqué le Président de la République. Il a lancé un appel aux investisseurs chinois de venir au Niger qui est une terre d'opportunités. « Nous faisons tout pour engager des réformes afin d'avoir un bon climat des affaires. Parmi les facteurs qui contribuent au climat des affaires, il y a la protection des investissements, nous avons un Etat de droit, nous avons des règles qui protègent les investisseurs, et nous offrons aux investisseurs beaucoup d'avantages qui sont clairement définis par notre code des investissements. Mes chers amis ! de la même façon que vous avez participé à la transformation de la Chine pendant ces quarante dernières années, je vous invite à venir au Niger pour participer avec nous à la transformation du Niger» a conclu SE Issoufou Mahamadou.
Au cours de la rencontre le ministre du Pétrole, celle du Plan, celui des Domaines, de l'Urbanisme et du Logement ainsi que la ministre de l'Energie ont intervenu afin de présenter chacun en ce qui concerne son domaine les opportunités qu'offre notre pays en vue de convaincre et inciter les investisseurs chinois à se tourner vers le Niger qui regorge d'énormes potentialités.
Laouali Souleymane,Envoyé Spécial(onep)

03/09/18

Economie

Signature du nouveau contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger (AANN) : La gestio…

Signature du nouveau contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger (AANN) : La gestion des Activités Aéroportuaires nationales de l'Aéroport international Diori Hamani dévolue à SUMMA AIRPORTS

Le mardi, 30 avril 2019, s'était tenu à l'hôtel Soluxe de Niamey, la cérémonie de signature du nouveau contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger. Signature qui marque le retrait de la gestion de l'Aéroport International Diori Hamani de la liste des aéroports délégués en gestion à l'Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne (ASECNA). La cérémonie était placée sous la présidence de M. Mahamad...

Signature de Convention entre l'Etat du Niger et l'Agence Française de Développement : 32,8 milliards de F CFA pour le f…

Signature de Convention entre l'Etat du Niger et l'Agence Française de Développement : 32,8 milliards de F CFA pour le financement de la centrale hydroélectrique du barrage de Kandadji

L'Etat du Niger et l'Agence française de développement (AFD) ont signé mardi 30 avril dernier une convention de prêt concessionnel d'un montant de 50 millions d'Euros soit 32,8 milliards de FCFA. Ce financement rentre dans le cadre du financement partiel du barrage de Kandadji, en particulier la construction de la centrale Hydroélectrique. C'est le ministre des Finances, M. Mamadou Diop et le Chargé d'Affaires de l'Ambassade de France M...

Signature de contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger (AANN) : La gestion commer…

Signature de contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger (AANN) : La gestion commerciale de l'aéroport international Diori Hamani transférée à la société turque SUMMA

La gestion commerciale et le développement économique de l'Aéroport International Diori Hamani de Niamey relèvent depuis du 1er mai 2019 de la responsabilité de la Société SUMMA, une entreprise de droit turc, spécialisée dans la construction et l'exploitation des installations aéroportuaires. La signature des documents entérinant l'acte est intervenue le 30 avril 2019 à Niamey. Il y a eu la signature du contrat de délégation de gestion ...

Forum national de sensibilisation sur la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) : Pour une préparation co…

Forum national de sensibilisation sur la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) : Pour une préparation conséquente du Niger en prélude à l'entrée en vigueur de l'accord

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini a présidé hier matin, à la Chambre de Commerce et d'industrie du Niger (CCIN), un forum national de sensibilisation sur la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) dont le thème est : « défis et opportunités de la ZLECAF pour le Niger ». Conjointement organisé par le ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur privé et la Commission Economique des Nations U...

Sommet régional sur l'Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (WE-FI) : Le Premier ministre Brigi …

Sommet régional sur l'Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (WE-FI) : Le Premier ministre Brigi Rafini prend part aux travaux

Le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini séjourne depuis hier à Abidjan en Côte d'Ivoire. Dans la capitale ivoirienne, le Chef du gouvernement représentera le Président de la République SE. Issoufou Mahamadou, au sommet régional sur l'initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (WE-FI). Le Premier ministre est accompagné dans ce déplacement par M. Albadé Abouba, ministre d'Etat, ministre de l'Agricult...

Rencontre d'échanges entre le Ministre du Commerce et les Opérateurs Economiques : La stabilité des prix pendant le mois…

Rencontre d'échanges entre le Ministre du Commerce et les Opérateurs Economiques : La stabilité des prix pendant le mois de ramadan au menu de la rencontre

A la veille de chaque mois béni de Ramadan, il est devenu une tradition pour le Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur privé d'organiser des rencontres d'échanges avec tous les acteurs économiques. C'est ainsi que le ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé M. Sadou Seydou s'est entretenu hier matin dans la salle de réunions de la Chambre de Commerce de Niamey, avec les opérateurs économiques pour échanger d...

Signature de convention entre le Fonds de Solidarité Africain et la Faîtière des Caisses Populaires du Burkina Faso : 2,…

Signature de convention entre le Fonds de Solidarité Africain et la Faîtière des Caisses Populaires du Burkina Faso : 2,5 milliards de FCFA pour accroitre le financement des PME et PMI du Burkina Faso

Le Directeur Général du Fonds de Solidarité Africain (FSA), M. Ahmadou Abdoulaye Diallo et le Directeur Général de la Faîtière des Caisses Populaires (FCP) du Burkina Faso, M. Daouda Sawadago ont officiellement paraphé hier matin, au siège du FSA à Niamey, les documents portant garantie de portefeuille en faveur de la FCP-BF. D'un montant global de 2,5 milliards de FCFA, cet accord de partenariat permettra à la FCP du Burkina Faso de di...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion sur le Doing Business

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion sur le Doing Business

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a présidé hier matin dans la salle habituelle de délibérations du Conseil des ministres la réunion sur le Doing Business. La réunion a enregistré la présence de plusieurs acteurs intervenant dans le cadre de l'amélioration du climat des affaires au Niger.Au sortir de la réunion, le ministre Conseiller Spécial du Président de la République, président du Dispositif Insti...

Réunion des ministres des Finances de la Zone Franc : Examiner la situation économique sur l'état de la convergence au s…

Réunion des ministres des Finances de la Zone Franc : Examiner la situation économique sur l'état de la convergence au sein de la CEMAC et de l'UEMOA

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini, a présidé hier, au Palais des Congrès de Niamey, la réunion des ministres des Finances de la Zone Franc. Cette rencontre qui regroupe l'ensemble des Etats membres et des responsables d'institutions monétaires et partenaires constitue un cadre approprié d'échanges pour examiner la situation économique sur l'état de la convergence nominale et réelle au sein des deux grands blocs...

Rencontre entre les membres du dispositif Doing Business et les Contributeurs : Partager avec les contributeurs les refo…

Rencontre entre les membres du dispositif Doing Business et les Contributeurs : Partager avec les contributeurs les reformes mises en œuvre par l'Etat pour améliorer le climat des Affaires au Niger

Les performances enregistrées par le Niger dans le cadre du classement Doing Business de la Banque Mondiale sont incontestablement liées aux réformes engagées pour améliorer le climat des affaires. C'est pour davantage réaliser un bond significatif au cours du prochain classement que les membres du dispositif institutionnel d'amélioration et de suivi du climat des Affaires ont convoqué le 22 mars dernier au Palais des Congrès de Niamey,...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux sai…

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux saints de l'Islam, de plus en plus un fardeau pour les fidèles

« L'Etat n'invente pas le prix du Hadj mais étudie toutes les dépenses par rubrique, fait ...

jeudi 16 mai 2019

Les structures syndicales des agences de pèlerinag…

Les structures syndicales des agences de pèlerinage reclament la dépolitisation de l'organisation du Hadj au Niger

Chaque année, la traditionnelle organisation du pèlerinage à la Mecque connait quelques pé...

jeudi 16 mai 2019

Témoignage d'un pèlerin VIP sur le coût du hadj au…

Témoignage d'un pèlerin VIP sur le coût du hadj au Niger

Face au coût de plus en plus élevé du hadj, certains citoyens nigériens choisissent les vo...

jeudi 16 mai 2019

L'air du temps

Ramadan : dévotion et métamorphose

Ramadan : dévotion et métamorphose

Vous l'avez sans doute déjà remarqué : depuis quelques jours, par la grâce du mois béni du...

jeudi 16 mai 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.