Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Interview d'une enseignante engagée pour les filles, Mme Omar Hajia Hassia SCOFI Tahoua: « Quand on est décidé et mobilisé, on obtient les meilleurs résultats »


d-3Mme, vous êtes agent de la Direction départementale des Enseignements Secondaires (DDES) Tahoua 1 et surtout point focal de la scolarisation des jeunes filles (SCOFI) Tahoua I. Quelle est la contribution de la SCOFI à la lutte contre le mariage des enfants ?
Dans la région de Tahoua, c'est presque ancré dans les us et coutumes. Les jeunes filles sont données en mariage très tôt. Généralement, vers l'âge de 10-12 ans, la fille est déjà réservée pour un prétendant. C'est le problème auquel nous sommes confrontés, nous, partenaires de l'école, et plus particulièrement nous qui luttons pour la scolarisation de la jeune fille et son maintien à l'école. Le problème est préoccupant en milieu rural comme en milieu urbain. Le cas le plus récent ici en ville est celui d'une fille qui était en classe de 5ème au CEG 4 de Tahoua. Ses parents l'avaient « réservée » depuis qu'elle était au CM1, alors qu'elle était âgée d'environ 11 ans, à un prétendant établi au Ghana. En décembre dernier, au retour des élèves du congé pour l'organisation du festival Tahoua-Sakola, nous avons constaté que la fille en question ne fréquentait plus les cours.
Nous avons mené des investigations à travers une des mères éducatrices, que nous avions formées à cet effet, pour contacter les parents de la fille et savoir ce qui se passait. Quelle fut notre surprise d'apprendre qu'elle avait étémariée et qu'elle se trouvait chez son mari au Ghana. C'était un coup monté, car pour couvrir cette entreprise, sa maman était venue au collège pour retirer un certificat de scolarité expliquant à l'administration qu'elle voulait un transfert scolaire pour sa fille. Nous, SCOFI, nous avons jugé cela intolérable et fortement préjudiciable à l'avenir de cette fille, qui avait de bons résultats au collège et qui était loin d'être consentante.
Nous avons entrepris toutes les négociations, avec sa famille au niveau de Tahoua et avec son mari dont nous nous sommes procuré le numéro, au Ghana. Très vite, nous avons compris que la mère n'y était pour rien et qu'elle avait même peur de la réaction de son mari qui menaçait de la répudier. Le compromis qu'on voulait trouver à l'amiable était de persuader le mari de laisser revenir la fille continuer sa scolarité jusqu'à la 3ème au moins. Il a rejeté cette offre et, plus grave, quand sa jeune femme lui a présenté un certificat de scolarité dans l'espoir qu'il l'inscrive dans une école au Ghana, il lui a dit qu' il ne l'a pas épousée pour qu'elle poursuive des études mais pour qu'elle s'occupe des enfants de sa première épouse qui, eux, sont scolarisés au Ghana et dont certains ont presque l'âge de leur jeune marâtre. Devant cette situation révoltante, j'ai menacé, au téléphone, de porter cette affaire devant la justice, en lui expliquant qu'au Ghana, le Niger a une représentation diplomatique capable de mobiliser la police pour le rechercher. Il a pris la menace au sérieux et a renvoyé sa jeune femme au pays. Elle a repris le chemin de l'école et la rentrée prochaine elle passe en 4ème.

On peut donc considérer que la situation est en train de changer à travers la mobilisation des partenaires et la gouvernance de l'école ?
Pendant longtemps, nous étions impuissants à empêcher des situations comme celle de retrait des jeunes filles de l'école pour les donner en mariage. Mais depuis le récent décret signé par le Président de la République qui protège la jeune fille en milieu scolaire, nous avons le meilleur argument juridique pour agir. Je salue également la mobilisation des structures partenaires telles que les Mères Educatrices, qui font un important travail de veille et d'alerte sur la scolarité des jeunes filles et leur présence assidue à l'école. Quand on est décidé et mobilisé, on obtient les meilleurs résultats.
Avez-vous un appel à lancer à l'endroit des parents des jeunes filles sur ce sujet ?
Je dis aux parents des élèves et surtout des jeunes filles scolarisées que le maintien de leurs enfants le plus longtemps à l'école est de leur intérêt. Nous nous ne sommes pas là contre tel ou tel mais pour l'avenir de leurs enfants et de ce pays. De toutes les façons, il y a un temps pour l'école et il y a un autre pour le mariage. Il y a un âge où on ne peut pas forcer une fille ou lui imposer un mari qu'elle n'a pas choisi. Notre souhait, à travers notre mobilisation en faveur de l'école, n'est pas de nous opposer aux parents des élèves mais de les convaincre qu'il n'y a pas meilleur destin pour leur progéniture que l'école, qui donne à chacun la meilleure chance pour la vie. Donc nous allons continuer le combat pour la sensibilisation des uns et des autres à la cause de l'école.
Propos recueillis par
Mahaman Bako

12/10/18

Economie

Journée d'information du processus de Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAF) : Renforcer les capacités du…

Journée d'information du processus de Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAF) : Renforcer les capacités du personnel à comprendre la ZLECAf

Le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé a présidé, hier matin, la cérémonie d'ouverture de la journée d'information du processus de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf) à l'attention du personnel relevant de son département ministériel.Intervenant à cette occasion, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, a d'abord rappelé que le processus de la ZLECAf qui a ét...

Message du ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé : Des mesures pour favoriser l'émergence de l'économ…

Message du ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé : Des mesures pour favoriser l'émergence de l'économie numérique au Niger

A l'instar du reste de la communauté internationale, notre pays célèbre aujourd'hui la Journée Mondiale des Droits des Consommateurs. A cette occasion, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, a livré un message dans lequel il a souligné l'importance de cette journée. Le thème retenu pour commémorer la journée mondiale des Droits des Consommateurs est « des produits connectés de confiance ».Dans le m...

Petites et Moyennes Entreprises (PME) : Inauguration du guichet unique de la Nigelec pour réduire les coûts et le délai …

Petites et Moyennes Entreprises (PME) : Inauguration du guichet unique de la Nigelec pour réduire les coûts et le délai de raccordement en électricité

La Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC) a inauguré, hier 13 mars 2019, à son siège, son guichet unique pour les Petites et moyennes entreprises (PME). C'est le président du Dispositif Institutionnel d'Amélioration et de Suivi du Climat des Affaires et ministre-conseiller du Président de la République en matière de ''Doing Business'', M. Alma Oumarou qui présidé la cérémonie, en compagnie du Directeur générale de la Nigelec, de plu...

Première session du Comité de Pilotage de PRGFP :Des progrès remarquables dans la gestion des finances publiques

Première session du Comité de Pilotage de PRGFP :Des progrès remarquables dans la gestion des finances publiques

La première session au titre de l'année 2019 du Comité de Pilotage des Réformes de Gestion des Finances Publiques (PRGFP), s'est tenue hier après-midi dans la salle des réunions du Ministère des Finances, sous la présidence du ministre des Finances, M. Mamadou Diop, président dudit comité en présence de l'Ambassadeur, Chef de Délégation de l'Union Européenne au Niger, SE Ionete Denisa-Elena, représentant les partenaires techniques et fi...

Journée Internationale des femmes : Le Représentant résident du FMI au Niger visite l'entreprise privée Hadyline

Journée Internationale des femmes : Le Représentant résident du FMI au Niger visite l'entreprise privée Hadyline

Dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale des femmes, le Représentant résident du Fonds Monétaire International (FMI) au Niger, M. Mehmet Cangul a visité, le vendredi 8 mars dernier, l'entreprise privée Hadyline, à Niamey. Créée il y a 10 ans, Hadyline, dirigée par sa promotrice Hadiza Hamadou Maïga, forme et emploie régulièrement une cinquantaine de personnes, dans plusieurs domaines dont la couture. Elle vient en ai...

Ouverture du 3ème Forum africain pour la résilience, à Abidjan (Côte d'Ivoire) : A la recherche de solutions innovantes …

Ouverture du 3ème Forum africain pour la résilience, à Abidjan (Côte d'Ivoire) : A la recherche de solutions innovantes sur la question de la migration en Afrique

  La 3ème édition du Forum africain pour la résilience (FAR), organisée par la Banque Africaine de Développement (BAD), bat son plein depuis lundi dernier à Abidjan (Côte d'Ivoire). La cérémonie d'ouverture de cette rencontre, qui regroupe environ 400 participants dont des décideurs politiques, représentants d'organisations internationales, chercheurs, hommes d'affaires, hommes de médias et des activistes de la société civile, a é...

Le Chef de l'Etat rencontre les opérateurs économiques : Créer une grande société nigérienne à capital privé pour accomp…

Le Chef de l'Etat rencontre les opérateurs économiques : Créer une grande société nigérienne à capital privé pour accompagner l'Etat

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, a rencontré hier matin, les opérateurs économiques dans la salle de délibération du Conseil des ministres. C'était en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement SE Brigi Rafini, et des membres du gouvernement.A l'issue de la rencontre, le ministre, Conseiller Spécial du Président de la République, M. Alma Oumarou, a d'abord expliqué que le Chef de l'Etat a con...

Signature du plan cadre des Nations Unies pour l'assistance au développement (UNDAF 2019-20121) : Environ 406 milliards …

Signature du plan cadre des Nations Unies pour l'assistance au développement (UNDAF 2019-20121) : Environ 406 milliards pour accompagner le Plan de Développement Economique et Social (PDES)

La Ministre du Plan, Mme Kané Aichatou Boulama, a présidé le vendredi 22 février une cérémonie officielle de signature du plan cadre des Nations Unies pour l'assistance au développement (UNDAF) pour la période 2019-2021. Ce document est articulé autour de trois résultats stratégiquesse rapportant à la Résilience, à la Gouvernance-Paix-Sécurité, et au Développement et la Protection sociale. Environ 406 milliards de francs CFA seront inve...

Signature d'un accord de financement entre le Gouvernement du Niger et le Fonds Koweitien pour le Développement Economiq…

Signature d'un accord de financement entre le Gouvernement du Niger et le Fonds Koweitien pour le Développement Economique Arabe (FKDEA) : Pour le désenclavement de cette zone à fort potentiel de production agro-pastorale

Le financement du projet d'aménagement et de bitumage de la route Loga-Doutchi distante de 91 Km est désormais une réalité. L'acte concrétisant ce financement a été officiellement signé hier matin, à Niamey par les ministres du Plan et des Finances de notre pays, respectivement Mme Kané Aichatou Boulama et Mamoudou Diop, ainsi que le directeur adjoint du Fonds Koweitien pour le Développement Economique Arabe (FKDEA) M. Nedhal Alolayan. ...

Signature de convention de partenariat entre la Maison de l'Entreprise, la SONIBANK et la BAGRI : Des initiatives pour d…

Signature de convention de partenariat entre la Maison de l'Entreprise, la SONIBANK et la BAGRI : Des initiatives pour développer le secteur privé

Le Secrétaire général de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger (CCIN), M. Ousmane Mahaman, a présidé hier matin, dans la Salle de Conseil de la SONIBANK, la cérémonie de signature de convention de partenariat entre la Maison de l'Entreprise, la SONIBANK et la BAGRI dans le cadre de la facilitation du financement des entreprises au Niger.Dans le discours qu'il a prononcé à cette occasion, M. Ousmane Mahaman a d'abord rappelé que...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Rencontre cinématographique : Au cœur du cinquante…

Rencontre cinématographique : Au cœur du cinquantenaire du FESPACO

Le Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) est sans do...

jeudi 14 mars 2019

52ème Session de Formation des Jeunes Journalistes…

52ème Session de Formation des Jeunes Journalistes au Caire : L'Egypte entre tradition et modernité

Du 9 au 30 novembre dernier, l'Union des Journalistes Africains (UJA), en partenariat avec...

jeudi 7 mars 2019

La bibliothèque d'Alexandrie : A la découverte d'u…

La bibliothèque d'Alexandrie : A la découverte d'une richesse culturelle et littéraire inestimable

Considéré comme l'un des plus grands centres de lecture dans le monde dont la reconstructi...

jeudi 7 mars 2019

L'air du temps

Quand la racaille excelle dans le vol à l'arraché

Quand la racaille excelle dans le vol à l'arraché

Mais enfin, quelle mouche a pu piquer tous ces jeunes gens qui écument les rues de notre c...

jeudi 14 mars 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.