Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Elèvage de vollailles : Une basse-cour riche et diversifiée


ecoIls sont peu nombreux, mais leur présence est aussi captivante qu'édifiante. Il s'agit des jeunes aviculteurs participant à la 5ème édition du salon de l'agriculture, de l'hydraulique, de l'environnement et de l'élevage du Niger.Leur participation illustre aisément la portée et le développement de la filière d'élevage de la volaille, à travers l'exposition de quelques échantillons d'une multitude d'espèces et de races. Selon des aviculteurs exposant à la foire, malgré les conditions du climat sahélien, il est possible d'élever localement et avec succès plus d'une centaine de races de volailles, en grande partie originaires de l'Europe, du Maghreb et d'autres horizons. Cette adaptation de la diversité relève de la maitrise avancée, plus ou moins formelle, des astuces de l'aviculture.
Depuis son renoncement à l'exode, en Libye où il a appris l'aviculture, Mohamed Yacouba de retour au bercail il y'a environ trois ans, s'adonne avec passion et abnégation au métier. Agée d'une trentaine d'années,marié et père de deux enfants, il se réalise dignement dans la filière. Rien que les pigeons, le jeune éleveur et revendeur de volaille dit avoir une dizaine de races au niveau de sa mini-ferme avicole. A ce salon, Mohamed présente des pigeons de quatre génétiques différentes, qui proviennent de l'Inde, de l'Allemagne, de la France et des Etats-Unis. poulesLes étagères de son stand exposent aussi d'autres espèces de volaille sur pied, tels que: des pintades, des poulets, des paons, ou des perroquets. D'après lui, le nombre de races de volaille disponibles toutes espèces confondues dépasse la centaine. « Le business de l'aviculture est assez florissant, au Niger et à Niamey en particulier où les gens s'intéressent de plus en plus à l'aviculture domestique. J'ai une maison entière consacrée à cette activité. C'est ma seule occupation professionnelle. Nous achetons des variétés en fonction de la demande de la clientèle, puis nous conditionnons leur reproduction», a confié l'éleveur de la volaille. Selon lui, les aviculteurs nigériens sont organisés en association. C'est ainsi qu'ils constituent un réseau facilitateur d'accès à la diversité de races des volailles, de partage d'expériences et de revente.Parlant du ravitaillement, il explique que les races importées provenant des quatre coins du monde leur parviennent généralement de l'axe Dakar-Bamako-Ouagadougou. Toutefois, ils peuvent, au besoin, commander par voie aérienne, comme lorsqu'il s'agit de la provenance du Maghreb. « Les relations d'échanges avec nos confrères des autres pays sont réciproques. Il leur arrive aussi de solliciter des échantillons auprès de nous», a mentionné Mohamed.
Avec tant de diversités, les volailles sont élevées depuis leur bas âge avec plein d'attention sur les conditions de leur croissance. Après leur adaptation survient le conditionnement de la reproduction.C'est là qu'interviennent les astuces modernes. « Aussitôt les œufs pondus, l'aviculteur les récupère et les met dans une couveuse, pour une durée de 21 jours pour le cas de poulet. Après l'éclosion artificielle, les poussins durent un délai pareil de trois semaines pour l'étuvage au moyen de la lumière H24 des ampoules ''70''proprement choisies », a expliqué Issaka Ibrahim, un autre aviculteur rencontré au salon de Niamey.Face aux éventuels défauts de croissance de santé d'une volaille, les éleveurs font recours à leurs confrères,d'ici ou d'ailleurs, qui sont plus habitués au conditionnement de la race donnée.
Pour nourrir les volailles, les aviculteurs utilisent plusieurs aliments dérivés majoritairement des productions céréalières locales, avec souvent des croisements.
« J'ai connu d'énormes difficultés dans ce métier. Passionné, je partais jusqu'au Nigéria voisin pour payer des races. Le marché était très aléatoire de telle sorte qu'on endossait des pertes, du fait aussi de la faible maitrise des astuces d'élevage de certaines races. L'environnement n'est pas identique de là où j'ai appris le métier. Certains aliments pour volaille étaient rares. Nos volailles sont principalement destinées à l'aviculture domestique contrairement aux fermes industrielles de volaille pour consommation. Dieu merci, ces dernières années le marché se développe assez », se réjouit Issaka aviculteur depuis 13 ans.
Au-delà de la diversification, la performance que connait la filière de l'élevage de la volaille au Niger est aussi accentuée avec les avantages qu'offre le progrès de la technologie de l'information et de la communication dans les approches de la commercialisation. En effet, les volailleurs usent de plusieurs outils de commerce en ligne, pour rentrer en contact avec leurs fournisseurs et clients. Par le biais des réseaux sociaux, ils discutent en bon terme, avec des images illustratives à l'appui.
Le défi, reste celui de la modernisation. Selon Mohamed le matériel utilisé est essentiellement traditionnel. Ce qui laisse encore un peu complexe la gestion des fermes.

Mahamane Chékaré Ismaël(Stagiaire)

Economie

Réunion Gouvernement-Union Européenne : Des initiatives pour redynamiser et renforcer le partenariat entre les deux part…

Réunion Gouvernement-Union Européenne : Des initiatives pour redynamiser et renforcer le partenariat entre les deux parties

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini, a présidé, hier 23 mai à son Cabinet, une réunion ayant regroupé des membres du gouvernement et une délégation de l'Union européenne, conduite par l'ambassadrice, Chef de la Délégation de l'Union Européenne au Niger, Dr Denisa-Elena Ionete. Etaient aussi présents à cette rencontre sur les nouvelles initiatives pour le renforcement du partenariat entre l'Union européenne et le ...

Communiqué de presse : L'Union européenne octroie 131,2 millions de FCFA en aide humanitaire pour assister les nouveaux …

Communiqué de presse : L'Union européenne octroie 131,2 millions de FCFA en aide humanitaire pour assister les nouveaux déplacés à Diffa

Niamey, 17 mai 2019- L'Union européenne a alloué 200 000 euros supplémentaires (131,2 millions de FCFA) pour répondre aux nouveaux déplacements dans la région de Diffa, où plus de 24300 personnesont quitté leurs foyers depuis le mois de février à la suite d'une reprise des affrontements.«La situation à Diffa est dramatique. Ces nouveaux déplacés s'ajoutent aux plus de 250 000 réfugiés nigérians, déplacés internes et rapatriés accueillis...

Signature du nouveau contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger (AANN) : La gestio…

Signature du nouveau contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger (AANN) : La gestion des Activités Aéroportuaires nationales de l'Aéroport international Diori Hamani dévolue à SUMMA AIRPORTS

Le mardi, 30 avril 2019, s'était tenu à l'hôtel Soluxe de Niamey, la cérémonie de signature du nouveau contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger. Signature qui marque le retrait de la gestion de l'Aéroport International Diori Hamani de la liste des aéroports délégués en gestion à l'Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne (ASECNA). La cérémonie était placée sous la présidence de M. Mahamad...

Signature de Convention entre l'Etat du Niger et l'Agence Française de Développement : 32,8 milliards de F CFA pour le f…

Signature de Convention entre l'Etat du Niger et l'Agence Française de Développement : 32,8 milliards de F CFA pour le financement de la centrale hydroélectrique du barrage de Kandadji

L'Etat du Niger et l'Agence française de développement (AFD) ont signé mardi 30 avril dernier une convention de prêt concessionnel d'un montant de 50 millions d'Euros soit 32,8 milliards de FCFA. Ce financement rentre dans le cadre du financement partiel du barrage de Kandadji, en particulier la construction de la centrale Hydroélectrique. C'est le ministre des Finances, M. Mamadou Diop et le Chargé d'Affaires de l'Ambassade de France M...

Signature de contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger (AANN) : La gestion commer…

Signature de contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger (AANN) : La gestion commerciale de l'aéroport international Diori Hamani transférée à la société turque SUMMA

La gestion commerciale et le développement économique de l'Aéroport International Diori Hamani de Niamey relèvent depuis du 1er mai 2019 de la responsabilité de la Société SUMMA, une entreprise de droit turc, spécialisée dans la construction et l'exploitation des installations aéroportuaires. La signature des documents entérinant l'acte est intervenue le 30 avril 2019 à Niamey. Il y a eu la signature du contrat de délégation de gestion ...

Forum national de sensibilisation sur la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) : Pour une préparation co…

Forum national de sensibilisation sur la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) : Pour une préparation conséquente du Niger en prélude à l'entrée en vigueur de l'accord

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini a présidé hier matin, à la Chambre de Commerce et d'industrie du Niger (CCIN), un forum national de sensibilisation sur la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) dont le thème est : « défis et opportunités de la ZLECAF pour le Niger ». Conjointement organisé par le ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur privé et la Commission Economique des Nations U...

Sommet régional sur l'Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (WE-FI) : Le Premier ministre Brigi …

Sommet régional sur l'Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (WE-FI) : Le Premier ministre Brigi Rafini prend part aux travaux

Le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini séjourne depuis hier à Abidjan en Côte d'Ivoire. Dans la capitale ivoirienne, le Chef du gouvernement représentera le Président de la République SE. Issoufou Mahamadou, au sommet régional sur l'initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (WE-FI). Le Premier ministre est accompagné dans ce déplacement par M. Albadé Abouba, ministre d'Etat, ministre de l'Agricult...

Rencontre d'échanges entre le Ministre du Commerce et les Opérateurs Economiques : La stabilité des prix pendant le mois…

Rencontre d'échanges entre le Ministre du Commerce et les Opérateurs Economiques : La stabilité des prix pendant le mois de ramadan au menu de la rencontre

A la veille de chaque mois béni de Ramadan, il est devenu une tradition pour le Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur privé d'organiser des rencontres d'échanges avec tous les acteurs économiques. C'est ainsi que le ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé M. Sadou Seydou s'est entretenu hier matin dans la salle de réunions de la Chambre de Commerce de Niamey, avec les opérateurs économiques pour échanger d...

Signature de convention entre le Fonds de Solidarité Africain et la Faîtière des Caisses Populaires du Burkina Faso : 2,…

Signature de convention entre le Fonds de Solidarité Africain et la Faîtière des Caisses Populaires du Burkina Faso : 2,5 milliards de FCFA pour accroitre le financement des PME et PMI du Burkina Faso

Le Directeur Général du Fonds de Solidarité Africain (FSA), M. Ahmadou Abdoulaye Diallo et le Directeur Général de la Faîtière des Caisses Populaires (FCP) du Burkina Faso, M. Daouda Sawadago ont officiellement paraphé hier matin, au siège du FSA à Niamey, les documents portant garantie de portefeuille en faveur de la FCP-BF. D'un montant global de 2,5 milliards de FCFA, cet accord de partenariat permettra à la FCP du Burkina Faso de di...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion sur le Doing Business

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion sur le Doing Business

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a présidé hier matin dans la salle habituelle de délibérations du Conseil des ministres la réunion sur le Doing Business. La réunion a enregistré la présence de plusieurs acteurs intervenant dans le cadre de l'amélioration du climat des affaires au Niger.Au sortir de la réunion, le ministre Conseiller Spécial du Président de la République, président du Dispositif Insti...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Consommation des arômes et sels artificiels : Des …

Consommation des arômes et sels artificiels : Des additifs alimentaires pas toujours bénéfiques pour notre santé

Communément appelés «arôme Maggi», les exhausteurs de goût ou additifs alimentaires envahi...

jeudi 23 mai 2019

Témoignages de certaines ménagères sur l'effet des…

Témoignages de certaines ménagères sur l'effet des arômes industriels ou « bouillon » sur la santé

Les arômes importés constituent un problème sanitaire important. En effet, il n'est pas ra...

jeudi 23 mai 2019

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux sai…

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux saints de l'Islam, de plus en plus un fardeau pour les fidèles

« L'Etat n'invente pas le prix du Hadj mais étudie toutes les dépenses par rubrique, fait ...

jeudi 16 mai 2019

L'air du temps

Et bientôt la frénésie des préparatifs de la fête

Et bientôt la frénésie des préparatifs de la fête

Jour ''J'' moins 28 ; - 27 ;... -11 ; -10 ; -9, etc. Le compte à rebours est en marche, no...

jeudi 23 mai 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.