Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Ouverture du 3ème Forum africain pour la résilience, à Abidjan (Côte d'Ivoire) : A la recherche de solutions innovantes sur la question de la migration en Afrique

 

badLa 3ème édition du Forum africain pour la résilience (FAR), organisée par la Banque Africaine de Développement (BAD), bat son plein depuis lundi dernier à Abidjan (Côte d'Ivoire). La cérémonie d'ouverture de cette rencontre, qui regroupe environ 400 participants dont des décideurs politiques, représentants d'organisations internationales, chercheurs, hommes d'affaires, hommes de médias et des activistes de la société civile, a été présidée dans l'après-midi du lundi par le vice-président principal de la BAD, M. Charles Boamah. On y notait la présence des ministres ivoiriens de l'Intégration Africaine et des Ivoiriens de l'Extérieur, M. Ally Coulibaly, et de la Promotion de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes, M. Mamadou Touré, ainsi que des membres du corps diplomatique.
Rechercher et trouver les moyens les plus efficaces permettant de relever les défis posés par les mouvements de population, mais surtout de renforcer la résilience dans les pays membres régionaux de la Banque africaine de développement concernés par ce phénomène de la migration. Tel est l'objectif principal visé à travers les réflexions auxquelles la BAD invite les participants à cette troisième édition du Forum axé sur le thème : "Fragilité, migration et résilience".
La pertinence du choix de ce thème ne souffre assurément d'aucune ambiguïté. En effet, l'Afrique est le continent le plus jeune avec une population dont 40% est âgée de moins de 15 ans, et 20 % composée de jeunes de 15 à 24 ans. Par ailleurs, selon les projections faites, le nombre de jeunes en Afrique devrait doubler pour atteindre plus de 830 millions d'ici à 2050. Cette forte dominance de la jeunesse africaine, cette frange en âge de travailler, si elle est correctement exploitée, pourrait soutenir une productivité accrue et une croissance économique plus forte et plus inclusive sur l'ensemble du continent. Les responsables et les experts de la Banque Africaine de Développement y croient ardemment. D'où ces réflexions auxquelles ils invitent les participants venus de tous les horizons en vue de proposer des solutions audacieuses permettant d'aller de l'avant, et surtout sur une note d'espoir, en matière de migration.
En procédant à l'ouverture des travaux, le vice-président de la Banque Africaine de Développement, M. Charles Boamah, a d'abord rappelé les actions menées par la BAD en vue d'apporter sa contribution à la gestion des problèmes liés à la migration, notamment à travers des appuis en direction des Etats, mais aussi en faveur du renforcement du secteur privé dans les pays du continent. A titre illustratif, il a rappelé que la Banque a lancé un programme dénommé « Des Emplois pour les jeunes en Afrique» qui vise à offrir des opportunités d'emplois, notamment dans le secteur agricole, à la jeunesse africaine et à lui éviter de céder aux sirènes de la migration à tout prix. Aussi, a-t-il réaffirmé le ferme engagement de la BAD en vue d'aboutir à une solution africaine de la migration.
Cependant, a-t-il dit avec insistance, la migration n'est pas en soi un problème, comme semble le faire croire un certain discours galvaudé. Car, selon lui, une migration sûre et bien maitrisée pourrait apporter d'énormes dividendes aussi bien aux pays de départ, de transit que de destination. « Je peux attester que la migration enrichit nos vies en même temps qu'elle nous permet d'apprendre et de contribuer», a relativisé M. Charles Boamah.
Soulignant l'importance du thème retenu pour ce forum, le vice- président de la BAD a indiqué qu'il permet de concentrer le débat « sur plusieurs questions, notamment la corrélation entre migration-humanitaire-sécurité ; la jeunesse et la création d'emplois ; migration et genre ; le changement climatique et l'impact sur l'environnement ».
Le vice-président de la BAD a rappelé qu'en 2017, les Africains représentaient 10% des 258 millions de personnes qui ont migré dans le monde alors que la migration intra-africaine se situe autour de 80%. « Comprendre la migration est donc important pour la Banque africaine de développement, car ce travail fournit des options pour soutenir des programmes qui réduiront les flux tout en augmentant les rendements. Alors que l'essentiel du discours sur la migration africaine est centré sur la Méditerranée, il est important de souligner que la migration intra-africaine générale représente 70%. Ce pourcentage grimpe à 80% pour l'Afrique subsaharienne », a souligné M. Charles Boamah.
Il importe de noter que les échanges porteront notamment sur la recherche des solutions innovantes dans le domaine de la migration, y compris financières, quand on sait que la pauvreté et l'absence des perspectives d'emplois pour les jeunes sont généralement cités comme étant les plus puissants vecteurs de migration et d'instabilité. Les réflexions seront aussi approfondies sur le triptyque «Migration-Sécurité-Développement », ainsi que sur les mouvements migratoires à l'intérieur du continent africain au cours d'une session parallèle intitulée « défis et politiques de la migration intra-africaine ». Les questions climatiques seront aussi au centre des échanges que suscitera l'atelier parallèle portant sur le thème «changement climatique, migration et renforcement de la résilience ».
Assane Soumana, envoyé spécial(onep)
06/03/19

Economie

Réunion Gouvernement-Union Européenne : Des initiatives pour redynamiser et renforcer le partenariat entre les deux part…

Réunion Gouvernement-Union Européenne : Des initiatives pour redynamiser et renforcer le partenariat entre les deux parties

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini, a présidé, hier 23 mai à son Cabinet, une réunion ayant regroupé des membres du gouvernement et une délégation de l'Union européenne, conduite par l'ambassadrice, Chef de la Délégation de l'Union Européenne au Niger, Dr Denisa-Elena Ionete. Etaient aussi présents à cette rencontre sur les nouvelles initiatives pour le renforcement du partenariat entre l'Union européenne et le ...

Communiqué de presse : L'Union européenne octroie 131,2 millions de FCFA en aide humanitaire pour assister les nouveaux …

Communiqué de presse : L'Union européenne octroie 131,2 millions de FCFA en aide humanitaire pour assister les nouveaux déplacés à Diffa

Niamey, 17 mai 2019- L'Union européenne a alloué 200 000 euros supplémentaires (131,2 millions de FCFA) pour répondre aux nouveaux déplacements dans la région de Diffa, où plus de 24300 personnesont quitté leurs foyers depuis le mois de février à la suite d'une reprise des affrontements.«La situation à Diffa est dramatique. Ces nouveaux déplacés s'ajoutent aux plus de 250 000 réfugiés nigérians, déplacés internes et rapatriés accueillis...

Signature du nouveau contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger (AANN) : La gestio…

Signature du nouveau contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger (AANN) : La gestion des Activités Aéroportuaires nationales de l'Aéroport international Diori Hamani dévolue à SUMMA AIRPORTS

Le mardi, 30 avril 2019, s'était tenu à l'hôtel Soluxe de Niamey, la cérémonie de signature du nouveau contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger. Signature qui marque le retrait de la gestion de l'Aéroport International Diori Hamani de la liste des aéroports délégués en gestion à l'Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne (ASECNA). La cérémonie était placée sous la présidence de M. Mahamad...

Signature de Convention entre l'Etat du Niger et l'Agence Française de Développement : 32,8 milliards de F CFA pour le f…

Signature de Convention entre l'Etat du Niger et l'Agence Française de Développement : 32,8 milliards de F CFA pour le financement de la centrale hydroélectrique du barrage de Kandadji

L'Etat du Niger et l'Agence française de développement (AFD) ont signé mardi 30 avril dernier une convention de prêt concessionnel d'un montant de 50 millions d'Euros soit 32,8 milliards de FCFA. Ce financement rentre dans le cadre du financement partiel du barrage de Kandadji, en particulier la construction de la centrale Hydroélectrique. C'est le ministre des Finances, M. Mamadou Diop et le Chargé d'Affaires de l'Ambassade de France M...

Signature de contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger (AANN) : La gestion commer…

Signature de contrat de délégation de gestion des Activités Aéronautiques Nationales du Niger (AANN) : La gestion commerciale de l'aéroport international Diori Hamani transférée à la société turque SUMMA

La gestion commerciale et le développement économique de l'Aéroport International Diori Hamani de Niamey relèvent depuis du 1er mai 2019 de la responsabilité de la Société SUMMA, une entreprise de droit turc, spécialisée dans la construction et l'exploitation des installations aéroportuaires. La signature des documents entérinant l'acte est intervenue le 30 avril 2019 à Niamey. Il y a eu la signature du contrat de délégation de gestion ...

Forum national de sensibilisation sur la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) : Pour une préparation co…

Forum national de sensibilisation sur la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) : Pour une préparation conséquente du Niger en prélude à l'entrée en vigueur de l'accord

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini a présidé hier matin, à la Chambre de Commerce et d'industrie du Niger (CCIN), un forum national de sensibilisation sur la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) dont le thème est : « défis et opportunités de la ZLECAF pour le Niger ». Conjointement organisé par le ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur privé et la Commission Economique des Nations U...

Sommet régional sur l'Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (WE-FI) : Le Premier ministre Brigi …

Sommet régional sur l'Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (WE-FI) : Le Premier ministre Brigi Rafini prend part aux travaux

Le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini séjourne depuis hier à Abidjan en Côte d'Ivoire. Dans la capitale ivoirienne, le Chef du gouvernement représentera le Président de la République SE. Issoufou Mahamadou, au sommet régional sur l'initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (WE-FI). Le Premier ministre est accompagné dans ce déplacement par M. Albadé Abouba, ministre d'Etat, ministre de l'Agricult...

Rencontre d'échanges entre le Ministre du Commerce et les Opérateurs Economiques : La stabilité des prix pendant le mois…

Rencontre d'échanges entre le Ministre du Commerce et les Opérateurs Economiques : La stabilité des prix pendant le mois de ramadan au menu de la rencontre

A la veille de chaque mois béni de Ramadan, il est devenu une tradition pour le Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur privé d'organiser des rencontres d'échanges avec tous les acteurs économiques. C'est ainsi que le ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé M. Sadou Seydou s'est entretenu hier matin dans la salle de réunions de la Chambre de Commerce de Niamey, avec les opérateurs économiques pour échanger d...

Signature de convention entre le Fonds de Solidarité Africain et la Faîtière des Caisses Populaires du Burkina Faso : 2,…

Signature de convention entre le Fonds de Solidarité Africain et la Faîtière des Caisses Populaires du Burkina Faso : 2,5 milliards de FCFA pour accroitre le financement des PME et PMI du Burkina Faso

Le Directeur Général du Fonds de Solidarité Africain (FSA), M. Ahmadou Abdoulaye Diallo et le Directeur Général de la Faîtière des Caisses Populaires (FCP) du Burkina Faso, M. Daouda Sawadago ont officiellement paraphé hier matin, au siège du FSA à Niamey, les documents portant garantie de portefeuille en faveur de la FCP-BF. D'un montant global de 2,5 milliards de FCFA, cet accord de partenariat permettra à la FCP du Burkina Faso de di...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion sur le Doing Business

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion sur le Doing Business

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a présidé hier matin dans la salle habituelle de délibérations du Conseil des ministres la réunion sur le Doing Business. La réunion a enregistré la présence de plusieurs acteurs intervenant dans le cadre de l'amélioration du climat des affaires au Niger.Au sortir de la réunion, le ministre Conseiller Spécial du Président de la République, président du Dispositif Insti...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Consommation des arômes et sels artificiels : Des …

Consommation des arômes et sels artificiels : Des additifs alimentaires pas toujours bénéfiques pour notre santé

Communément appelés «arôme Maggi», les exhausteurs de goût ou additifs alimentaires envahi...

jeudi 23 mai 2019

Témoignages de certaines ménagères sur l'effet des…

Témoignages de certaines ménagères sur l'effet des arômes industriels ou « bouillon » sur la santé

Les arômes importés constituent un problème sanitaire important. En effet, il n'est pas ra...

jeudi 23 mai 2019

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux sai…

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux saints de l'Islam, de plus en plus un fardeau pour les fidèles

« L'Etat n'invente pas le prix du Hadj mais étudie toutes les dépenses par rubrique, fait ...

jeudi 16 mai 2019

L'air du temps

Et bientôt la frénésie des préparatifs de la fête

Et bientôt la frénésie des préparatifs de la fête

Jour ''J'' moins 28 ; - 27 ;... -11 ; -10 ; -9, etc. Le compte à rebours est en marche, no...

jeudi 23 mai 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.