Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

L'air du temps


siradjiDès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pourtant, le phénomène existe bien à l'intérieur de nos frontières mêmes. Il est certain qu'en général, les ''meilleurs cerveaux africains'' émigrent vers l'Europe ou les Amériques où ils sont mieux valorisés, mieux rémunérés et plus respectés. Mais ceux qui n'ont pas eu l'opportunité de suivre le mouvement sont cooptés sur place dans nos pays, notamment par les sociétés privées, les organisations internationales et autres institutions de coopération bi ou multilatérale.
Cette fuite des cerveaux, à l'interne, touche malheureusement les cadres supérieurs les plus compétitifs comme des médecins spécialistes, des ingénieurs, des experts tous domaines confondus qui, le plus souvent, sont formés à grands frais par l'Etat. Même si l'on ne dispose pas de statistiques sur cette situation, le phénomène est réel. Certains cadres vont directement des bancs de la fac au secteur privé. Ces cadres qualifiés fuient le service public parce qu'ils sont sous utilisés et mal payés ; leurs compétences non valorisées. En somme, ils désertent une administration hautement politisée, peu regardante sur les compétences et donc sur les résultats.
Le grand perdant dans cette situation reste l'Etat, qui investit d'énormes ressources pour former ces cadres supérieurs et dont il profite peu. A qui profite la situation (pour ne pas dire le crime) ? A toute cette masse de commis véreux qui ne jurent que par leurs colorations politiques, maintenant ainsi nos administrations à la routine et condamnant le pays à l'immobilisme. C'est dire que le problème tout comme la solution sont à chercher à un seul niveau : le fonctionnement de notre administration publique. C'est un vrai défi pour la Renaissance culturelle qui est l'axe central du Programme de renaissance.
Siradji Sanda(onep)
08/12/17

Publié dans L'air du temps
Écrit par
En savoir plus...

Etranger

Error: No articles to display

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Dès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pour...

vendredi 8 décembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.