Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Monsieur Guimba-Saidou, Directeur Général de l'Agence Nationale pour la Société de l'Information (ANSI):«L'ANSI a pour mission de conduire la transformation de la société nigérienne en une société digitale/numérique, afin d'accélérer notre marche ver




Invit 3402Monsieur le Directeur Général, lors du Conseil des ministres du 10 juillet dernier, le Haut-commissariat aux NTICs a été érigé en Agence Nationale pour la Société de l'Information (ANSI). Pouvez-vous nous donner les raisons de cette réorientation dans le domaine des NTICs au Niger?
Les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) jouent un rôle de plus en plus important dans la vie socio-économique, et particulièrement dans ceux en voie de développement comme le Niger. De plus, ils s'avèrent être un outil transversal qui touche toutes les couches de notre société. L'analyse profonde des défis de développement auxquels notre pays fait face, révèle que les TIC sont une composante incontournable dans l'atteinte de nos objectifs de développement durable.
Au vu de tous ces éléments, le Président de la République a estimé que le Niger devrait être résolument engage dans la révolution numérique, qui nous touche de plein fouet. Le Chef de l'état voudrait que nous nous servions de cette révolution pour moderniser notre économie, renforcer notre croissance, renfoncer notre sécurité, améliorer la gouvernance, et renforcer les programmes et secteurs prioritaires tels que les 3N, la Santé, l'Education et l'entrepreunariat des jeunes.
Il s'est naturellement avéré qu'une structure comme l'ANSI serait mieux habilitée que le Haut Commissariat a mener cette mission. De plus, vue son importance capitale, le Président de la République a tenu a personnellement suivre l'évolution de ce vaste chantier stratégique pour notre pays et sa population, surtout la jeunesse et le monde rural.

Mais concrètement, quels sont les résultats enregistrés par le Haut-commissaire aux NTICs ? Est-ce à dire que ces résultats n'ont pas répondu aux attentes ?
Beaucoup d'efforts et de ressources ont été déployés dans le secteur des TICs en général. Malheureusement, nous devons constater que les résultats n'ont pas été a la hauteur des attentes. Il est triste de constater que le Niger se retrouve a la dernière place de l'indice de développement des télécoms. Bien sur la faute n'incombe pas totalement au Haut Commissariat. Un manque de vision commune et de coordination des efforts et, l'inexistence d'un écosystème réel a pour beaucoup plombe les efforts entrepris dans ce secteur. On peut constater par exemple que malheureusement les efforts d'automatisation de l'administration Nigérienne ne sont toujours pas coordonner. Plusieurs entités définissent et exécutent elles mêmes leur stratégie et plan TIC. Ceci est non seulement très couteux pour notre pays, mais surtout très dangereux, car non sécurisé. Nous n'avons même pas par exemple une messagerie gouvernementale; de plus nous constatons que des cadres supérieurs de notre administration utilisent des adresses email privées, faute d'option. L'épisode du scandale autour de la messagerie de Hilary Clinton, sénatrice américaine et ex candidate aux élections présidentielles a fait le tour du monde et a révèlé la nécessité de messagerie gouvernementale.

Quels sont, Monsieur le Directeur Général, les objectifs précis assignés à l'Agence Nationale pour la Société de l'Information ? Et quelles en sont les priorités dégagées ?
l'ANSI a pour mission de conduire la transformation de la société nigérienne en une société digitale/numérique, afin d'accélérer notre marche vers l'atteinte de nos objectifs de développement durable. De façon spécifique il s'agira de mettre en œuvre le plan stratégique Niger2.0, socle de l'aménagement numérique de notre territoire, et de gérer le fonds d'accès universel, qui contribuera à désenclaver numériquement nos villages. L'exécution de ce plan se fera autour de 4 axes:

la numérisation de l'administration à travers la mise en place du e-gouvernement (intranet et extranet gouvernemental), qui rendrait notre administration plus efficiente et qui lui permettrait d'offrir un service de meilleur qualité aux populations ;
Le déploiement des "Villages Intelligents" qui consiste à désenclaver numériquement tous nos villages, en y déployant de façon efficiente et pérenne des services de base: Santé (eSante), éducation (eEducation: standard et formation professionnelle et technique), Agriculture & Elevage (eAgriculture-eElevage), eAdministration (extension eGouvernement) et faciliter le développement des paiements électroniques (eFinance) ;
La mise en place d'une cité de l'innovation et de la technologie (technopole) autour d'un Centre de données nationales, d'incubateurs, de R&D, de promotion de start up locales ;
L'organisation d'activités de promotion et de sensibilisation des TIC telles que les "Journées Portes Ouvertes", qui se tiendront mensuellement dans toutes les régions, et une compétition annuelle des TIC, e-Takara, permettra de détecter le talent nigérien partout où il se trouve et de contribuer à établir une culture d'excellence autour de la Jeunesse.

Malgré tous les efforts menés, l'Internet n'est pas très développé au Niger, notamment dans certaines régions de notre pays. Quelles sont les dispositions que vous comptez prendre d'abord pour doter ces localités des infrastructures nécessaires ?
Je le disais plus haut, l'ANSI s'est aussi vu confier la gestion du fonds d'accès universel. L'utilisation de ces fonds, la mobilisation de ressources supplémentaires auprès des partenaires au développement, la mutualisation des ressources humaines et financières au sein de tout l'écosystème constitue la base qui nous permettra de connecter les non-connectés au Niger. Nous avons déjà mis en place plusieurs comités pour réfléchir sur la mise en œuvre d'une phase pilote qui couvrira 100 villages. Les comités réfléchissent notamment sur les options techniques et technologiques, les solutions (santé, éducation, agriculture-élevage-halieutique, commerce-finance, administration). Les ministères sectoriels, le régulateur, le Haut Commissariat aux 3N, les opérateurs télécoms, les compagnies d'électricité (Nigelec et ANPER), Niger Poste, les partenaires au développement prennent part aux discussions. Je rencontrerais bientôt les start-up et les organisations des Femmes et Jeunes, la Société civile pour débattre avec eux de la question. La phase pilote nous permettra de mieux définir la mise en œuvre à grande échelle du programme « Villages Intelligents », qui vise à connecter l'ensemble des villages administratifs du Niger.

Mais, Monsieur le Directeur Général, comment comptez-vous mettre en œuvre des projets comme le E-commerce, le E-éducation ..., dans un pays où, la majorité de la population n'a pas accès à Internet ?
Vous avez soulevé une question très pertinente. Nous sommes en train de travailler tous ensemble, les différentes parties prenantes de l'écosystème, à améliorer sensiblement la qualité et la fourniture de l'internet sur l'ensemble du territoire: Niger Telecom est en train d'accroitre la capacité sur la fibre optique, les opérateurs GSM sont en train de réinvestir et de « upgrader » leurs infrastructures après la décision courageuse du Niger de réviser la fiscalité dans le domaine, le régulateur est en train de créer de meilleurs conditions de déploiement des réseaux avec notamment l'accès aux 900 MHz pour la 3G. La mutualisation des infrastructures facilite aux opérateurs la maintenance et la gestion de leurs sites. Le Cipmen, la maison de l'entreprise accompagneront l'incubation des Start up locales, développeurs de contenus et de solutions. Les partenaires au développement et les ONG utilisent de plus en plus et font la promotion du numérique.
Nous travaillons depuis plusieurs mois, avec les ministères en charge de l'éducation, sur l'introduction de l'informatique dans le système scolaire nigérien (les phases pilotes ont donné d'excellents résultats) et par exemple l'INDRAP a déjà numérisé le programme scolaire du primaire.
Nous travaillons aussi avec Niger Poste depuis plusieurs mois à la mise en place d'offres qui stimuleraient le commerce électronique.

Par Idé Fatouma(ONEP)
17/08/2017

L'invité de Sahel Dimanche

Interview de M. Issa Moussa, Gouverneur de la Région de Zinder : « Je suis totalement satisfait des travaux exécutés ; n…

Interview de M. Issa Moussa, Gouverneur de la Région de Zinder : « Je suis totalement satisfait des travaux exécutés ; nous tiendrons le délai tel qu'il a été prévu, et la fête sera très belle »

Monsieur le Gouverneur, Zinder accueille cette année la fête tournante du 18 décembre avec en toile de fond l'exécution du programme « Zinder Saboua ». Quel sentiment vous anime à la veille de la tenue de ce grand événement national et comment le préparez-vous?Je vous remercie de m'avoir donné la parole pour me prononcer sur ce que nous sommes en train de faire dans le cadre de l'organisation de la fête tournante que nous avons appelée ...

La cinéaste Aïcha Macky : Nos sociétés sont porteuses de vices qu'il faut combattre avec la caméra"

La cinéaste Aïcha Macky : Nos sociétés sont porteuses de vices qu'il faut combattre avec la caméra"

Depuis plusieurs années, à force de travail et d'abnégation, elle fait rayonner le cinéma nigérien à l'international. On retrouve toujours ses productions avec autant de perfectionnisme et de bonheur sur les écrans. Elle, c'est Aïcha Macky ; née en 1982 à Zinder, cette jeune femme peut sembler aujourd'hui avoir beaucoup gagné. Plusieurs distinctions et récompenses et sans doute, sûrement encore plusieurs années de succès au compteur de ...

Le président de la Commission des Finances et du Budget de l'Assemblée Nationale : «C'est la preuve, s'il en faut, de la…

Le président de la Commission des Finances et du Budget de l'Assemblée Nationale : «C'est la preuve, s'il en faut, de la transparence qui caractérise la gouvernance financière dans notre pays», déclare le député Adamou Namata

Monsieur le président, les 21 et 22 novembre derniers se sont tenus à Niamey les travaux de la 8ème Assemblée Générale de l'Association des Institutions Supérieures de Contrôle ayant en Commun l'Usage du Français (AISCCUF). Quelle importance revêt à vos yeux une telle rencontre pour nos Etats qui s'échinent à instaurer en leur sein les mécanismes de la bonne gouvernance en matière de gestion des finances publiques ?Dans tous les pays me...

Madame Amina Moumouni, Ministre de l'Energie : «Avec l'intégration de la centrale solaire de Malbaza au réseau de la NIG…

Madame Amina Moumouni, Ministre de l'Energie : «Avec l'intégration de la centrale solaire de Malbaza au réseau de la NIGELEC, le Niger inaugure l'introduction dans son mix énergétique de la production solaire»

Madame la Ministre, votre département ministériel s'apprête à accueillir l'inauguration de la première centrale solaire photovoltaïque de 7 MW à Malbaza, le dimanche 24 novembre prochain. Quelle est selon vous l'importance de cet événement pour notre pays ?Je vous remercie de me donner l'occasion de parler de la centrale solaire photovoltaïque de 7 MW de Malbaza. Comme vous le faites remarquer cette centrale est d'abord la première inst...

Le Directeur Général de l'ANVD : «Le Prix international Awards in Excellence and Quality dans la catégorie OR que l'ANVD…

Le Directeur Général de l'ANVD : «Le Prix international Awards in Excellence and Quality dans la catégorie OR que l'ANVD a obtenu est la reconnaissance des efforts que déploie notre Agence», affirme M. Hassane Hamidine

Monsieur le Directeur Général, l'ANVD a été distinguée, en septembre dernier, du prestigieux prix Awards en Excellence et Qualité, lors du 32ème congrès International de la Qualité tenu à Francfort, en Allemagne. Qu'est-ce qui justifie une telle distinction de portée internationale ?Merci beaucoup pour l'opportunité que vous me donnez de parler de notre Agence et de ses activités. Effectivement, l'Agence Nigérienne de Volontariat pour l...

Monsieur Abdoulaye Coulibaly, président du Comité technique national Télévision Numérique Terrestre (TNT) : «La TNT va r…

Monsieur Abdoulaye Coulibaly, président du Comité technique national Télévision Numérique Terrestre (TNT) : «La TNT va renforcer la visibilité du Niger à l'international et cadre parfaitement avec le PDES 2017-2021»

Monsieur le président du Comité Technique National TNT, le Conseil des Ministres tenu vendredi dernier a entendu une Communication conjointe de Monsieur le Ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou et de son homologue en charge de l'Economie Numérique, M. Sani Maigochi, sur le processus de basculement vers la TNT. Où en est-on aujourd'hui?Merci. Disons que le processus a bien avancé, particulièrement ces derniers mois, et...

Interview du Ministre des Domaines, de l'Urbanisme et du Logement, Monsieur Waziri Maman : Dorénavant, aucun privé ne pe…

Interview du Ministre des Domaines, de l'Urbanisme et du Logement, Monsieur Waziri Maman : Dorénavant, aucun privé ne peut réaliser des lotissements... Ils se feront à l'initiative du Ministère en charge de l'Urbanisme et des Mairies

Quelles sont les dispositions prises par votre département ministériel pour une meilleure gestion des espaces publics et privés ?Merci beaucoup pour l'opportunité que vous me donnez pour parler des sujets très importants pour la vie de la nation. Au niveau de la gestion des domaines publics et privés de l'Etat, vous savez, il y a eu beaucoup de dérapages. Il y a eu des espaces qui ont été morcelés ; il ya eu des espaces qui ont été vend...

M. Wargo Boubacar, Secrétaire Permanent du Haut conseil pour l'investissement au Niger : "Le Niger est une terre d'…

M. Wargo Boubacar, Secrétaire Permanent du Haut conseil pour l'investissement au Niger : "Le Niger est une terre d'opportunités et une destination privillégiée pour les investisseurs"

Monsieur le secrétaire permanent, pouvez-vous nous présenter cette structure dont vous avez la charge ?Le Haut Conseil pour l'Investissement au Niger (HCIN) est une structure créée et placée sous l'autorité directe du Président de la République et a pour rôle d'être la plateforme de dialogue public-privé en vue d'impulser les actions ayant pour finalité de promouvoir et d'assainir l'environnement des affaires et de définir les priorités...

M. Zakari Oumarou, Coordonnateur Technique de l'Enquête Harmonisée sur les Conditions de Vie des Ménages (EHCVM) auprès …

M. Zakari Oumarou, Coordonnateur Technique de l'Enquête Harmonisée sur les Conditions de Vie des Ménages (EHCVM) auprès des Etats membres de l'UEMOA: «Les données collectées au cours de ces opérations de collecte sont confidentielles et ne servent qu

Monsieur le Coordonnateur, l'Institut National de la Statistique (INS) réalise la première Enquête Harmonisée sur les Conditions de Vie des Ménages (EHCVM) auprès des Etats membres de l'UEMOA. Pouvez-vous nous expliquer ce qu'est d'abord une enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages ?Avant de répondre à vos questions, permettez-moi d'abord de remercier très sincèrement votre journal, pour l'intérêt qu'il porte à nos diffé...

M. Oumarou Amadou Saley, Haut Commissaire à la Modernisation de l'Etat : «Tous les efforts faits pour rationaliser et am…

M. Oumarou Amadou Saley, Haut Commissaire à la Modernisation de l'Etat : «Tous les efforts faits pour rationaliser et améliorer les services publics dans ce pays sont à encourager»

Monsieur le Haut Commissaire, pouvez-vous nous définir le concept de «modernisation de l'Etat » qui est le fondement de la création de l'institution que vous dirigez ?L'expression «modernisation de l'Etat» désigne les actions de type législatif ou réglementaire qui doivent entrainer une transformation substantielle du périmètre d'action ou des méthodes de fonctionnement de l'Etat. Cette transformation « structurelle» vise à améliorer le...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

Audiences

Dossier

Installation de la saison. froide au Niger : …

Installation de la saison. froide au Niger : "Il fera moins froid cette année'', selon l'ingénieur météorologue Ousman Baoua

La saison des pluies a définitivement plié ses bagages pour donner place à l'harmattan qui...

vendredi 30 novembre 2018

De la nécessité de protéger les enfants contre les…

De la nécessité de protéger les enfants contre les maladies liées au froid

La période de froid est en train de s'installer progressivement au Niger et particulièreme...

vendredi 30 novembre 2018

La friperie, leader du marché pour le choix des vê…

La friperie, leader du marché pour le choix des vêtements contre le froid

En cette fin de mois de novembre, les populations de Niamey changent leurs habitudes vesti...

vendredi 30 novembre 2018

L'air du temps

Ces ''maladies des riches'' qui ne font plus de quartier

Ces ''maladies des riches'' qui ne font plus de quartier

Cancer, tension, diabète, ulcères....Voilà des pathologiesspécifiques qui, il y a quelques...

vendredi 7 décembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.