Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial :Alkawali ya cika, promesse tenue !


DG onepLe Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, a procédé, hier matin, à l'inauguration officielle du nouveau marché Dollé de Zinder. C'était devant une foule immense, enthousiaste et reconnaissante. Zinder était en fête, Zinder était fière d'accueillir ce Président de la République si profondément attaché à ses promesses, si proche de son peuple dont il connait parfaitement les aspirations profondes.
Oui, le Président Issoufou l'avait promis, le 16 juin 2015, lorsqu'il procédait à la pose de la première pierre du chantier dudit marché. ''J'ai pris l'engagement de veiller au bien-être et à l'épanouissement des populations nigériennes. C'est un devoir pour moi de lutter pour défendre vos intérêts, populations du Damagaram. Et l'histoire dira un jour que c'était au temps de la Renaissance (...) que le marché moderne Dollé de Zinder a été construit''.
Aussitôt l'engagement pris, le Chef de l'Etat s'est donné corps et âme pour concrétiser cette promesse. Il suivait personnellement l'évolution des travaux. Ni la morosité économique ambiante, ni le découragement et le scepticisme de certains compatriotes ''maîtres démolisseurs'' des œuvres des grands hommes ne l'ont dévié du chemin qu'il s'est tracé pour aboutir à la concrétisation de ce projet. Il voulait doter la région de Zinder d'un marché ultra moderne, il fallait qu'il le fasse, sans précipitation, mais avec tact, méthode et détermination.
Alkawali ya cika, promesse tenue ! Zinder possède aujourd'hui un marché ultra moderne Dollé, érigé sur 8,6 hectares, pour un coût total de plus de 13 milliards de FCFA et qui dispose de 2.152 boutiques d'une superficie courante de 12 mètres carrés ; des halles de ventes au sol ; un bloc administratif pour la gestion du marché ; 8 aires de prières ; 8 blocs sanitaires ; 8 portiques d'entrée ; 4 casiers à déchets ; des aménagements de VRD composés de voies bitumées ; ainsi que d'un dispositif d'accès à divers réseaux Internet pour faciliter la vie aux commerçants dudit marché.
Aujourd'hui encore, Son Excellence n'a pas dérogé à cette tradition. En effet, le Président de la République est parmi nous pour nous remettre les clés du nouveau marché Dollé, une infrastructure moderne construite à grands frais par l'Etat avec l'appui de ses partenaires.
Aujourd'hui, c'est en grandes pompes que Zinder, voire le pays tout entier, célèbre l'esprit créatif et inventif de ce grand homme, visionnaire et pragmatique. C'est avec joie et extase que Zinder découvre les bienfaits d'un marché ultra moderne et qui boostera à coup sûr l'économie d'une région qui en a tant besoin.
Zinder est joyeuse, Zinder fête la renaissance de Dollé, ce marché mythique, créé par les colons et que les autochtones étaient obligés de fréquenter à coups de fouet. Aujourd'hui, par la magie de la Renaissance, dolé kajé Dollé (obliger de passer par le marché Dollé) non pas à coup de fouet, mais du faits des attraits et des merveilles du marché pour le rayonnement de ton commerce. Dolé kajé Dollé lors de ton passage à Zinder pour faire des emplettes. Dolé kajé Dollé pour admirer les charmes du marché.
Très touché par cette admiration et cette adhésion massive aux idéaux de la Renaissance, le Président de la République a salué les populations de Zinder pour « l'accueil exceptionnel » qu'elles lui ont réservé, soulignant que « c'est toujours un plaisir pour lui d'être à Zinder. »
Pour le Chef de l'Etat, « Zinder était un carrefour commercial prospère, et j'espère que le Marché Dollé, que nous venons de moderniser, contribuera à restaurer cette prospérité. Il faut le clamer haut et fort pour s'en réjouir, notre pays dispose désormais, de trois marchés modernes (Niamey, Maradi et Zinder) et « je me félicite de ce que le Gouvernement de la Renaissance a construit deux de ces trois marchés modernes du Niger », a réaffirmé le Président Issoufou, tout en encouragent vivement le Gouvernement de la Renaissance à poursuivre la mise en œuvre du Programme de renaissance dans tous les domaines et dans toutes ses priorités en particulier la modernisation de la ville de Zinder « Programme Zinder Saboua» dans la perspective de la commémoration du 60ème anniversaire de la République. «J'encourage le Gouvernement à poursuivre la mise en œuvre des autres priorités du Programme de Renaissance et à se concentrer dans la mobilisation des ressources internes pour réaliser toutes ces priorités», a-t-il dit.
Comme quoi, l'ancien Gouverneur de la région a eu raison de dire, tel que l'a rappelé hier l'actuel Gouverneur, qu'à chaque qu'il vient en visite à Zinder, ''le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Elh. Issoufou Mahamadou est venu pour lancer des travaux d'infrastructures ou pour inaugurer une œuvre au profit de nos concitoyens''.

«Yabon goni, ya zama dolé».

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
28/11/17

L'invité de Sahel Dimanche

M. Issoufou Katambé, président du Comité Tahoua Sakola : « Nous abordons le dernier tournant avec beaucoup d'optimisme »

M. Issoufou Katambé, président du Comité Tahoua Sakola : « Nous abordons le dernier tournant avec beaucoup d'optimisme »

Dans quel état d'esprit vous abordez le dernier tournant à quelques jours de l'événement ?Merci de cette opportunité que vous m'offrez pour parler de l'organisation. Je dois tout de suite rappeler que nous avons placé le programme Tahoua Sakola sous le triptyque ''Innovation, Dynamisme culturel et Coexistence pacifique''. L'innovation, c'est d'abord par rapport aux infrastructures. Nous avons dit que nous allons réaliser des infrastruct...

M. Moussa Issaka Arzika, Secrétaire Permanent du Comité Arbitral des Recours Fiscaux (CARFI) : «Le CARFI est une instanc…

M. Moussa Issaka Arzika, Secrétaire Permanent du Comité Arbitral des Recours Fiscaux (CARFI) : «Le CARFI est une instance arbitrale nationale compétente en matière de contentieux d'impôts»

Monsieur le Secrétaire Permanent, au nombre des réformes entreprises par le gouvernement dans le secteur des finances, figure la création du CARFI. Qu'est ce que le CARFI ?Le CARFI, c'est le Comité Arbitral des Recours Fiscaux. Le Gouvernement du Niger, soucieux d'améliorer le climat des affaires dans notre pays, s'est résolument engagé dans des reformes visant à améliorer durablement les rapports entre l'Administration fiscale et les c...

M. Barkaï Issouf, ministre chargé des Relations avec les Institutions : «Le ministère s'attèle quotidiennement à assurer…

Pourquoi la création d'un ministère spécialement dédié aux institutions ?Avant de répondre à vos questions, permettez-moi de vous remercier et de remercier l'ONEP pour cette occasion fort salutaire que vous m'offrez pour m'adresser à vos lecteurs. Vous contribuez ainsi à faire mieux connaitre mon département ministériel, ses attributions et son rôle dans l'architecture institutionnelle et administrative de notre pays. J'en suis très rec...

Le Ministre Conseiller Spécial du Président de la République et Directeur Général de l'Agence Nationale pour l'Organisat…

Monsieur le Directeur Général, en créant l'Agence que vous dirigez, quelles sont les missions que le gouvernement du Niger lui a assignées?Il faut tout d'abord rappeller que les Chefs d'État et de Gouvernement de l'Union Africaine ont choisi le Niger pour abriter en 2019, la 33eSession de la Conférence des Chefs d'État et de Gouvernement de l'Union Africaine à Niamey.C'est non seulement un signe fort de la vitalité de notre diplomatie m...

Interview du président de la Commission Défense et Sécurité de l'Assemblée nationale, l'Honorable Hamma Assah : « La hau…

Honorable, vous êtes président de la commission Défense et Sécurité de l'Assemblée nationale, pouvez-vous brièvement dire à nos lecteurs quel est le rôle de cette Commission ?Merci au journal Sahel Dimanche pour cette opportunité qu'il nous offre pour parler de la Commission de la Défense et de la Sécurité. Disons d'entrée de jeu que, selon le règlement intérieur de l'Assemblée nationale en son article 30, la Commission de la Défense et...

M. Habou Boukari, Directeur National des Archives : "Les services des Archives sont les parents pauvres de l'Admini…

Monsieur le Directeur national, le Niger dispose depuis des décennies d'un service dénommé Archives Nationales, quelles sont concrètement les missions et attributions de cette structure qui constitue quand même la mémoire de notre pays ?Aux termes de l'article 10 de l'arrêté n° 260/PM/SGG du 17 Octobre 2011, la Direction des Archives Nationales est chargée de l'identification, de la collecte, du classement et de la conservation des docu...

L'ambassadeur des Etats-Unis au Niger, SE. Mme Eunice Sharron Reddick : "La présence des soldats américains relève …

Mme l'ambassadeur, vous voilà en fin de mission après avoir passé trois années en qualité d'ambassadeur des Etats Unis au Niger. Quels ont été les principaux axes de la coopération bilatérale sur lesquels votre pays a mis l'accent ces dernières années?Je tiens d'abord à remercier le journal « Sahel Dimanche » de me donner l'opportunité de m'adresser aux millions de nigériennes et nigériens à la fin de ma mission dans votre beau pays, le...

M. Ousmane Douka Soumaila, Directeur général de l'Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS) : "L…

Le 6 Juillet dernier, vous avez été primé du prix HIKIMA, mis en place par le Haut Commissariat à la Modernisation de l'Etat, le ministère de la Renaissance Culturelle et le ministère de la Fonction Publique, suite à un concours pilote entre les trois ministères en charge de l'éducation. Il s'agit de l'Education Primaire, des Enseignements Secondaires et Supérieurs, et des Enseignements Professionnels et Techniques. Pouvez-vous, Monsieu...

Interview de Mme Elback Zeinabou Tari Bako, Ministre de la Promotion et de la Protection de l'Enfant : « Le forum des Pr…

Le Niger accueille depuis le 2 octobre dernier, le Forum des premières Dames de la CEDEAO. Cette rencontre de haut niveau traite de problématiques liées à la fistule obstétricale, à la protection de l'enfant et aux MGF. Dans cet entretien, la ministre de la Promotion de la femme et de la Protection, revient sur les objectifs de ce forum et surtout les résultats attendus à l'issue des assises. Pour Mme Elback Zeinabou Tari Bako, ce forum...

M. Alma Oumarou ministre, Conseiller Spécial du Président de la République : Plus de 4600 entreprises ont été créées au …

Monsieur le ministre, le Niger a de 2011 à aujourd'hui produit plusieurs réformes relatives à l'amélioration du climat des affaires : pouvez-vous nous faire l'état des lieux de ces réformes ?L'amélioration du climat des affaires et la création des conditions favorables au développement du secteur privé nigérien ont toujours été une préoccupation majeure du Président de la République. L'Etat, ne pouvant plus à lui tout seul assurer la cr...

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Dès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pour...

vendredi 8 décembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.