Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Unis et plus forts


DG onepLa 4ème Conférence des Chefs d'Etat du G5 Sahel ouvre ses travaux ce matin, au Palais des Congrès de Niamey, sous la présidence du Président malien, SE Ibrahim Boubacar Keita, président en exercice du G5 Sahel. Elle regroupera autour du Président malien, les Présidents Rock Christian Kaboré du Burkina, Mohamed Aboul Aziz de la Mauritanie, Issoufou Mahamadou du Niger et Idriss Déby Itno du Tchad.
Cette rencontre de Niamey se penchera inexorablement sur la situation sécuritaire dans la région sahélo-saharienne, marquée notamment par la déliquescence de l'Etat Libyen, l'expansion du narco terrorisme, la recrudescence des attaques terroristes, la montée de l'extrémisme, la radicalisation, et la traite des êtres humains.
Le G5 Sahel, il importe de le préciser, s'est fixé des objectifs stratégiques prioritaires axés sur la sécurité, le développement des infrastructures de transport, d'hydraulique, d'énergie et de télécommunications ; la création des conditions d'une meilleure gouvernance dans les pays membres ; le renforcement des capacités de résilience des populations en garantissant durablement la sécurité alimentaire ; le développement humain et le pastoralisme, etc.
Concernant précisément le volet sécurité, c'est un truisme de dire qu'aujourd'hui le terrorisme a transcendé les frontières géographiques de nos pays. Face donc à la montée du terrorisme et autres actes d'insécurité, il y est donc devenu impérieux de réagir, ensemble et en toute urgence, pour combattre efficacement le fléau, en mutualisant les capacités opérationnelles et de renseignements des forces des Etats membres.
Dans ce cadre, l'opérationnalisation de la Force conjointe du G5 Sahel et sa montée en puissance augure des bonnes perspectives pour les Etats sahéliens, plus que jamais menacées par les trafics illicites, la criminalité transnationale organisée, l'immigration clandestine, l'extrémisme violent, le changement climatique, et l'insécurité alimentaire, etc. Tous ces fléaux ont pour conséquence de ralentir dramatiquement le développement économique et social de nos pays.
En effet, pour paraphraser le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, il existe une corrélation très forte entre sécurité et développement. La situation générale du Sahel en constitue, s'il en est besoin, une parfaite illustration. Car, si des groupes terroristes ont connu une certaine audience, notamment auprès des jeunes, c'est bien parce que les conditions d'accès aux ressources dans cette région, se sont dégradées. Par conséquent, au-delà de la solution sécuritaire qui permet de traiter
les symptômes, nous devons nous attaquer à la racine du mal en endiguant
la paupérisation grandissante que connaissent les populations du Sahel.
Le Président Issoufou Mahamadou, qui dispose d'une riche expertise en matière de lutte contre le terrorisme et une vision affirmée sur la corrélation entre sécurité et développement, était le premier Chef d'Etat à avoir évoqué la nécessité pour nos pays de mutualiser leurs forces pour faire face à la situation.
Aussi, en accédant à la présidence en exercice du G5 Sahel, le Président Issoufou mettra à profit son leadership avéré et son engagement fort pour les questions de sécurité et de développement pour relever les défis qui se posent à l'organisation. Pour l'année 2018, ces défis s'articuleront, essentiellement, autour de la pleine opérationnalisation de la Force Conjointe G5-Sahel, en mars 2018 ; la tenue de la Conférence internationale sur la Sécurité et le Développement au Sahel destinée à boucler le financement de la Force conjointe, afin que l'action militaire des pays du G5 s'inscrive dans le temps et de manière autonome ; l'accélération de l'accompagnement des opérations militaires et sécuritaires par des projets socioéconomiques intégrateurs. S'y ajoutent d'autres défis majeurs portant sur l'organisation de la Table-Ronde des bailleurs de fonds pour le financement du Programme d'Investissement Prioritaire (PIP), courant 2018, ainsi que sur l'opérationnalisation de la Plateforme des Femmes du G5 Sahel et la gestion des réseaux (Jeunes et Journalistes).

Nul doute qu'avec la volonté politique affirmée des autres Chefs d'Etat des pays membres du G5 Sahel, la conjugaison des efforts de nos cinq pays, et le soutien indispensable de la communauté internationale, notamment l'appui constant du Président français, Emmanuel Macron, tous ces défis seront relevés, pour faire du Sahel une zone prospère et exempte de toute insécurité.

Par Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

L'invité de Sahel Dimanche

M. Ahmet Botto, ministre du Tourisme et de l'Artisanat : «Le Festival de l'Aïr est un grand rendez-vous touristique et c…

M. Ahmet Botto, ministre du Tourisme et de l'Artisanat : «Le Festival de l'Aïr est un grand rendez-vous touristique et culturel de portée nationale, sous-régionale, régionale et internationale»

Monsieur le ministre, le festival de l'Aïr est un événement de plus en plus célèbre ; pouvez-vous nous faire la genèse de ce grand rendez-vous touristique et culturel ?Je vous remercie beaucoup de me donner l'occasion de parler du Festival de l'Aïr. Effectivement, comme vous l'avez dit, le Festival de l'Aïr est un grand rendez-vous touristique et culturel de portée nationale, sous-régionale, régionale et internationale. L'historique du ...

M. Jérôme Trapsida Oumarou, Directeur Général de l'Agence Nationale de Propriété Intellectuelle (AN2PI) : « Ceux qui fon…

M. Jérôme Trapsida Oumarou, Directeur Général de l'Agence Nationale de Propriété Intellectuelle (AN2PI) : « Ceux qui font de la recherche pourront trouver au centre de documentation de I'AN2PI des informations techniques »

Monsieur le Directeur Général, notre pays s'est doté d'un instrument très important, l'Agence Nationale de la Propriété Industrielle et de la Promotion de l'Innovation (AN2PI) que vous dirigez, pouvez-vous présenter brièvement à nos lecteurs cette Agence ?L'Agence Nationale de la Propriété Industrielle et de la Promotion de l'Innovation (AN2PI) est un Etablissement Public à caractère Professionnel, créé par la loi N° 2012-25 du 02 mai 2...

Entretien avec Pr Antoinette Tidjani Alou, coordinatrice de la Filière "Arts et Culture", Département des Lett…

Entretien avec Pr Antoinette Tidjani Alou, coordinatrice de la Filière "Arts et Culture", Département des Lettres, Arts et Communication (FLSH) de l'Université Abdou Moumouni : « Par ce 3e colloque international, l'Université Abdou Moumouni réitère s

L'Université Abdou Moumouni organise au nouvel espace « Arts et Culture » des ateliers pré colloque du 3 au 6 février 2018, une « Journée Labo » le 6 février 2018 et, du 7 au 8 février 2018, un colloque international sur le thème : « Les Arts et la Culture : quels impacts politiques, économiques et sociaux ? » et des soirées spectacle et scène ouverte et des projections de films des étudiants le 7 et 8 février respectivement, à partir d...

M. Abouzeidi Almou, Maire de la commune urbaine d'Illéla : « La première richesse des populations, c'est l'agriculture p…

M. Abouzeidi Almou, Maire de la commune urbaine d'Illéla : « La première richesse des populations, c'est l'agriculture pluviale et les cultures de contre saison »

Monsieur le maire, pouvez-vous nous présenter l'entité administrative dont vous avez la charge pendant cette mandature ?Merci à l'équipe de l'Office National d'Edition et de Presse (ONEP) pour nous avoir donné l'opportunité d'échanger par rapport à la commune urbaine d'Illéla. Cette commune couvre une superficie de 2.700 Km2. Elle est limitée à l'Est par la commune rurale de Badaguichiri, à l'Ouest par la commune de Bagaroua, au Sud par...

Le président de la HALCIA : «Pour l'année 2018, nous allons beaucoup plus mener nos actions sur la prévention. Et face à…

Le président de la HALCIA : «Pour l'année 2018, nous allons beaucoup plus mener nos actions sur la prévention. Et face à ceux qui continueront à faire la sourde oreille, nous serons implacables», déclare M. Gousmane Abdourahamane

Monsieur le président, un certain nombre de dossiers initiés par la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA), défrayent actuellement la chronique. Il s'agit précisément du dossier sur les reversements de la douane et celui relatif à un marché attribué par la CAIMA. Pouvez-vous nous éclairer sur le contenu de ces dossiers ?Je voudrai de prime à bords saluer votre initiative, que je recommande d'...

Dr. Aoula Yahaya, Coordonnateur du Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC) : «Avec le financ…

Dr. Aoula Yahaya, Coordonnateur du Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC) : «Avec le financement additionnel, le PRODEC s'ouvrira à sept nouveaux établissements essentiellement portés vers le secteur agro-sylvo- pastoral

Pour soustraire les jeunes aux aléas du chômage et de la précarité de l'emploi, les Autorités de la 7ème République ont décidé de marquer, dans leur programme de gouvernance politique, leur engagement à mettre en cohérence les différents segments du système éducatif nigérien et le cadrage macro-économique du Plan de Développement Economique et Social (PDES, 2017-2021), pour faire de l'éducation et de la formation, la priorité du gouvern...

Le Secrétaire permanent du Comité d'organisation de Tahoua Sakola : «On a réussi, non pas parce qu'on nous a inscrit un …

Le Secrétaire permanent du Comité d'organisation de Tahoua Sakola : «On a réussi, non pas parce qu'on nous a inscrit un montant important, mais parce que nous sommes restés dans les prévisions budgétaires qui nous ont été faites», déclare Yahaya Maha

Monsieur le Secrétaire permanent, quels sentiments vous animent après la célébration du 59ème anniversaire de la proclamation de la République à Tahoua dénommé Programme ''Tahoua Sakola'' ?Merci de cette opportunité que vous nous offrez de parler des activités de l'anniversaire de la proclamation de la République qui se sont déroulées à Tahoua sous le nom de Tahoua Sakola. Pour répondre à votre question, je dirai sans hésitation que c'e...

Interview du Directeur Général du CIPMEN, M. Almoktar Allahoury : Le Centre Incubateur des Petites et Moyennes Entrepris…

Interview du Directeur Général du CIPMEN, M. Almoktar Allahoury : Le Centre Incubateur des Petites et Moyennes Entreprises, un catalyseur de l'écosystème entrepreneurial au Niger

Monsieur le Directeur Général, pouvez-vous nous parler du Centre Incubateur des Petites et Moyennes Entreprises dont vous avez la charge ?Le Centre Incubateur des PME au Niger (CIPMEN) est une association à but non lucratif né d'un partenariat public –privé dont l'ambition est de contribuer au lancement de start-ups championnes dans des secteurs d'activités comme le numérique, les énergies renouvelables ou l'agrobusiness. En moins de qu...

M. Abdou Bako, coordonnateur Education en Situation d'Urgence Save the Children : «Pour assurer un environnement d'appre…

M. Abdou Bako, coordonnateur Education en Situation d'Urgence Save the Children : «Pour assurer un environnement d'apprentissage protecteur pour tous les enfants, les écoles à risques font l'objet d'un suivi particulier»

Monsieur le coordonnateur, quatre (4) Organisations Internationales à savoir : Plan International, Save the Children, CONCERN et COOPI ont mis en place un groupe de travail « écoles sûres » dans le cadre de leurs interventions. Pouvez-vous nous donner les raisons de la mise en place de ce groupe de travail ?Merci de l'opportunité que vous nous offrez de parler du groupe de travail « écoles sûres ». Avant d'évoquer les raisons qui ont co...

M. Issoufou Katambé, président du Comité Tahoua Sakola : « Nous abordons le dernier tournant avec beaucoup d'optimisme »

M. Issoufou Katambé, président du Comité Tahoua Sakola : « Nous abordons le dernier tournant avec beaucoup d'optimisme »

Dans quel état d'esprit vous abordez le dernier tournant à quelques jours de l'événement ?Merci de cette opportunité que vous m'offrez pour parler de l'organisation. Je dois tout de suite rappeler que nous avons placé le programme Tahoua Sakola sous le triptyque ''Innovation, Dynamisme culturel et Coexistence pacifique''. L'innovation, c'est d'abord par rapport aux infrastructures. Nous avons dit que nous allons réaliser des infrastruct...

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

Mercredi dernier, les jeunes ont fêté la Saint-Valentin dédiée aux amoureux. L'occasion ét...

vendredi 16 février 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.