Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

M. Ari Toubo Ibrahim, Gouverneur du District 9102 Afrique de l'Ouest du Rotary International : « La 5ème Assemblée et la Conférence de District nous ont permis de consolider définitivement notre District en termes d'effectif, de développement de l'ac


Photo-Invit-13-avrilMonsieur le Gouverneur, du 13 au 17 mars 2018 et, plus récemment, du 26 au 29 mars dernier, vous avez organisé des rencontres internationales. Quelle est la nature de ces évènements ?
C'est avec enthousiasme que la famille rotarienne du Niger a abrité la 5ème Assemblée de formation du District 9102 Afrique de l'Ouest du Rotary International couvrant le Bénin, le Ghana, le Niger et le Togo, à Niamey. Un événement de très grande importance, pour faire le point de l'état de notre District et préparer une nouvelle année par la formation de nos dirigeants de District et des clubs, et les vendredi 16 et samedi 17 mars 2018 la Conférence de District, la grande retrouvaille de l'amitié, du partage et de l'approfondissement de notre engagement rotarien.
La conférence était placée sous le haut patronage de SEM. Mahamadou Issoufou, Président de la République, Chef de l'Etat. La 5èmes Assemblée et la Conférence de District 9102 Afrique de l'Ouest du Rotary International tenues à Niamey nous ont permis de consolider définitivement notre District en termes d'effectif, de développement de l'action humanitaire et de promotion de l'image du Rotary.
C'est également une occasion intense et rare qu'aucun rotarien ne veut manquer pour découvrir notre pays, le Niger, qui reçoit pour la première fois en 50 ans d'implantation du 1er club Rotary, et faire la connaissance de Niamey, une ville cosmopolite, traversée par le fleuve Niger, encore majestueux en ce début de saison sèche. Ils étaient 530 hôtes venus de la sous-région Ouest Africaine, de l'Afrique Centrale et de l'Océan indien. Il est important de souligner que la clôture de la 5ème Assemblée et Conférence du District a été présidée par Hadjia Aissata Issoufou, Première Dame, marraine du Gouvernorat 2017-2018.
A peine les rideaux se sont refermés sur les assises de la 5èmes Assemblée et Conférence de District tenues à Niamey du 15 au 17 Mars 2018, que nous avons accueilli 164 jeunes de 14 à 30 ans des quatre pays membres du District 9102 en Séminaire rotarien de formation des jeunes à la responsabilité, à l'éthique et au leadership, en anglais « Rotary Young Leadership Awards » ou RYLA . Ces jeunes, durant une semaine, se sont exercés à la gestion de la chose commune et développer leur leadership à travers une série de formations, de visites d'entreprises et d'excursions.
Le RYLA et l'ACD de nos jeunes s'inscrivent dans la droite ligne du programme de notre District, essentiellement destiné aux jeunes, c'est-à-dire l'avenir du Rotary et pourquoi pas l'avenir du monde. Il faut préciser que l'édition 2018 du RYLA, organisée à Niamey, est la 3ème du District 9102.
Pour ces jeunes participants aux séminaires RYLA, il s'agit d'une occasion d'être familiarisés à des situations variées, d'échanger des idées avec d'autres jeunes du District, de rencontrer des dirigeants locaux et d'acquérir des compétences professionnelles et de s'épanouir. Le RYLA Niger 2018 dont le thème est ''les jeunes générations pour un impact réel du Rotary'' coïncide avec le cinquantenaire du Programme Rotaract (Rotary en Action).
Un nombre varié d'activités ont été développées notamment des ateliers et des conférences sur les thèmes tels que : Relation Famille, emploi et clubs services ; Développement du leadership au quotidien ; le projet professionnel, une nécessité aujourd'hui ; la gestion du temps ; la méthodologie pour l'identification et le choix de l'idée projet d'entreprise, son financement ; l'initiation et la réalisation de projets dans le domaine environnemental ; l'intégration de la jeune génération dans le développement économique et social local durable.
Cette formation a été ponctuée par des visites d'entreprises, touristiques, une action commune et la camaraderie sous la conduite d'encadreurs qualifiés. Ces rencontres ont permis de consolider davantage notre District en développant le partenariat avec les jeunes dans l'action humanitaire et la promotion de l'image publique du Rotary.

Monsieur le Gouverneur, pouvez-vous nous faire une présentation de votre organisation, notamment à travers ses objectifs ?
Le Rotary est une organisation internationale humanitaire, apolitique et non confessionnelle, présent dans plus de 200 pays et Etats à travers ses 35.000 clubs dans toutes les grandes villes du monde. Les rotariens, dont le nombre avoisine 1.234.000, appartiennent aux clubs et sont issus du monde des affaires, des professions libérales en activité ou à la retraite et du monde civique. Ils mettent leur compétence au service de leur collectivité et à travers le monde.
La devise du Rotary, ''Servir d'abord'', se fonde sur ses cinq (5) valeurs fondamentales que sont : la Camaraderie, l'Intégrité, la Diversité, le Service et le Leadership. Ses actions découlent de six (6) axes stratégiques. Il s'agit de : la Paix et l'Entente Mondiale ; la Prévention et le traitement des maladies ; la Santé de la mère et de l'Enfant ; l'Eau et l'Assainissement; l'Alphabétisation et l'Education de base, et le Développement économique local.
L'on ne peut parler du Rotary sans parler de la Fondation Rotary qui est une organisation à but non lucratif dont la mission est de permettre aux Rotariens de promouvoir l'entente mondiale, la bonne volonté et la paix en œuvrant dans les domaines de la santé, de l'éducation et de la lutte contre la pauvreté. Ce qui caractérise la Fondation Rotary, c'est une gestion financière rigoureuse, un classement exceptionnel de 4 étoiles parmi les organisations caritatives et un modèle de financement unique depuis 10 ans : autant de facteurs qui optimisent les contributions des rotariens et de ceux qui les soutiennent.
Le Rotary International a consacré plus de 1,2 milliard de dollars, sans compter le travail de ses bénévoles, pour vacciner plus de deux milliards d'enfants de moins de 5 ans qui, grâce à cet effort, échappent à la paralysie causée par la poliomyélite.
Le Rotary a été introduit au Niger le 31 Juillet 1967 avec la création du 1er club, le Rotary club Niamey par des leaders représentant leur profession tant du Public que du Privé, civile comme militaire, qui donnent de leur temps et de leurs ressources au service de la communauté. Je dois avoir une pensée pieuse pour son premier président, le Général Yacouba Henri Dupuis et saluer ses premiers compagnons, Dr Mahamane Annou et M. Boureim Kossomi.
La famille rotarienne du Niger est encore composée seulement d'une centaine de rotariennes et rotariens au sein de 4 clubs, le Rotary Club Niamey, le Rotary Club Niamey Croix du sud, le Rotary Club Niamey Gaweye et le Rotary Club Niamey Elite et de sa jeunesse en action que sont les rotaractiennes et rotaractiens (âgés de 18 à 30 ans) dans trois clubs Rotaract et un Club Interact. C'est en leur nom à tous que j'ai pris les charges de Gouverneur du District 9102.

Quelles sont les actions qu'on peut mettre à l'actif du Rotary au Niger, et quelles en sont les perspectives?
Les actions des Rotary clubs du Niger s'inscrivent toutes dans les objectifs du Rotary International et se fondent sur les 6 axes prioritaires de la Fondation Rotary que j'ai cités plus haut. Le Programme Phare du Rotary, tant au Niger que dans beaucoup de pays, reste la lutte contre la poliomyélite. Le Rotary a investi à ce jour plus de 16 milliards de Francs CFA à travers l'OMS et l'UNICEF depuis 1996, pour soutenir le Ministère de la Santé Publique dans les campagnes de vaccination contre la Polio. Cette année encore, la Fondation Rotary vient de faire don d'environ un Milliard de Francs CFA à travers l'OMS, pour soutenir la lutte contre la poliomyélite au Niger. Les clubs ont réalisé des projets dans tous les domaines humanitaires tant à Niamey que dans des villages des autres régions du pays.
Les Rotary Clubs du Niger ont à leur actif plusieurs actions dans les domaines sociaux et éducatifs ces dernières années. On citera, entre autres, le relogement des victimes des inondations à l'arrondissement communal de Niamey 5 sous des tentes Shelterbox ; la distribution des produits pharmaceutiques et 3.300 moustiquaires imprégnées pour lutter contre le paludisme ; la mise à la disposition du CERMES d'une plateforme technique pour la recherche d'un vaccin contre le paludisme depuis 2010 ; la réalisation de plus de 200 forages équipés dont la maintenance et la gestion sont confiées à des comités locaux créés par les Communautés bénéficiaires ; la dotation en tables-bancs de salles de classes des écoles des départements de Torodi, Kolo et du quartier de Koira Tegui, Commune de Niamey 1 ; la contribution à l'amélioration du revenu monétaire des femmes des zones rurales et périurbaines à travers des opérations de micro-crédit ; et la lutte contre la cataracte dans la région de Diffa.
Récemment encore, il y a eu des dons en équipements et matériels médico hospitaliers dont 3 appareils de dialyse au Ministère de la Santé Publique. Dans la durée, ils ont contribué avec des clubs partenaires du nord et la Fondation du Rotary à mettre en place une plate-forme de recherche de vaccin contre le paludisme en collaboration avec les instituts Pasteur et le CERMES et le soutien au Centre de formation professionnelle du Musée National Boubou Hama.

Qu'attendez-vous des populations et des autorités nigériennes dans le cadre de la poursuite de vos activités ?
Notre pays a été amené à recevoir quelques Six Cents dirigeants rotariens dont le Représentant Spécial du Président du Rotary International, les hauts dignitaires de notre District 9102 et des Districts voisins et les dirigeants des 92 clubs du Bénin, du Ghana et du Togo.
Cela a été une bonne opportunité pour la promotion de notre pays et dans la tradition de notre District de bénéficier du très haut patronage de l'évènement par les plus hautes autorités nationales. C'est ainsi que nous avons sollicité et obtenu le parrainage de notre Gouvernorat par la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou. En effet, les responsabilités liées à la charge de Gouverneur qui nous incombent dépassent les capacités des seuls rotariens et nous avons ainsi sollicité le soutien moral, financier et matériel du gouvernement et des sponsors publics et privés et des bénédictions de nos leaders religieux et de nos populations. Nous rendons grâce à Allah que toutes ces rencontres se soient bien passées et nos hôtes sont rentrés chez eux, très satisfaits.

Le Togo, pour une population de 7, 5 millions d'habitants, a 15 clubs Rotary, 288 rotariens, le Bénin pour une population de 11 millions a 26 clubs et plus de 600 rotariens, le Ghana pour une population de 24 millions d'habitants a 48 clubs et 1400 rotariens. Ceci nous interpelle, nous nigériennes et nigériens avec 18 millions d'habitants. C'est cet écart qui m'a amené à avoir des ambitions pour les années à venir d'engager la renaissance du Rotary au Niger, de nous investir dans son expansion. Nous entendons recréer le Rotary Club à Agadez, créer un Rotary Club à Zinder, chantier bien avancé, un à Maradi, pourquoi pas Tahoua, Dosso et Tillabéry ; Niamey la capitale, avec plus d'un million d'habitants, peut accueillir son 5ème Club Rotary et même un 6ème Club.

Réalisée par Assane Soumana(onep)

L'invité de Sahel Dimanche

Interview Directeur Général du Musée National Boubou Hama de Niamey : «Nos hôtes continuent de témoigner de leur soutien…

Interview Directeur Général du Musée National Boubou Hama de Niamey : «Nos hôtes continuent de témoigner de leur soutien et de leurs appréciations positives à l'endroit du Musée National», déclare M. Ali Bida.

Le 11 octobre 2013, le Conseil des ministres a examiné et adopté la création d'un établissement public à caractère scientifique, culturel et technique dénommé « Musée National Boubou HAMA ». Vu le rôle important que joue ce Centre culturel pour le Niger et la sous-région, nous avons rencontré pour vous, le Directeur du Musée National Boubou HAMA, l'historien et archéologue Ali Bida, qui a bien voulu nous parler de l'historique dudit éta...

Interview de M. Almoustapha Garba, Ministre de l'Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable : « …

Interview de M. Almoustapha Garba, Ministre de l'Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable : « Nous voulons inviter chacun à une action et une attitude citoyenne, mais aussi rappeler clairement que la restauration de notre en

Monsieur le Ministre, notre pays célèbre le 03 Août 2018, le 58ème anniversaire de l'indépendance essentiellement marquée par les festivités de la Fête Nationale de l'Arbre (FNA). Quelle sera la particularité de cette édition 2018 ?Avant de répondre à votre question, permettez-moi de vous remercier pour l'occasion que vous m'offrez pour m'adresser à mes compatriotes en vue de les entretenir dans le cadre de la Fête Nationale de l'Arbre ...

Mlle Moumouni Ibrah Hadiza, ingénieur pétrolière et spécialiste du réservoir pétrolier, présidente de l'association NIWO…

Mlle Moumouni Ibrah Hadiza, ingénieur pétrolière et spécialiste du réservoir pétrolier, présidente de l'association NIWO : «Je souhaite que le Chef de l'Etat, soucieux de l'avenir de la jeunesse, exige l'implication des jeunes et des femmes ingénieur

La présence des femmes dans le domaine de l'industrie pétrochimique et de l'ingénierie du pétrole est restreinte au Niger. Le domaine restait un terrain conquis par les hommes, alors que les femmes peuvent se lancer pour son développement. C'est pourquoi, la seule femme spécialiste du réservoir pétrolier au Niger, sans emploi, a pensé à créer l'association NIWO (Niger's Women in Oil and Gas) pour inciter les jeunes filles nigériennes à ...

M. Frank Van Der Mueren, Chef de la mission EUCAP SAHEL Niger : «Tout ce qu'on a fait jusqu'à présent, c'est de renforce…

M. Frank Van Der Mueren, Chef de la mission EUCAP SAHEL Niger : «Tout ce qu'on a fait jusqu'à présent, c'est de renforcer les capacités de nos partenaires»

M. le Chef de la mission EUCAP SAHEL Niger, comment peut-on présenter EUCAP Sahel Niger, autrement dit quelle est la genèse de la mission ?L'Union Européenne a adopté une stratégie pour le Sahel en 2011, axée sur la sécurité et le développement. Cette stratégie a été discutée par les Etats de la région et sur la base de cela, une mission a été lancée en 2012 dans le cadre de la politique sécurité-défense commune de l'Union Européenne. D...

M. Bazoum Mohamed, ministre d'Etat chargé de l'Intérieur et de la Sécurité Publique, invité de ''Grands Dossiers'' sur l…

M. Bazoum Mohamed, ministre d'Etat chargé de l'Intérieur et de la Sécurité Publique, invité de ''Grands Dossiers'' sur les antennes de ''La Voix du Sahel'' : Mise au point sur le processus électoral au Niger

Le samedi 7 Juillet dernier, le ministre d'Etat chargé de l'Intérieur et président du principal parti au pouvoir, le PNDS-Tarayya et de la Mouvance pour la renaissance du Niger (MRN), était l'invité de l'émission ''Grands dossiers'' de la radio nationale, ''La Voix du Sahel'', animée par notre confrère Alio Ibrahim. Entre autres sujets abordés au cours de cet entretien diffusé en direct, il y avait tout naturellement la question relativ...

M. Issaka Maga Hamidou, Démographe-sociologue, Enseignant-chercheur au Département de sociologie, FLSH/UAM : «En princip…

M. Issaka Maga Hamidou, Démographe-sociologue, Enseignant-chercheur au Département de sociologie, FLSH/UAM : «En principe, les conditions du dividende démographique existent actuellement en milieu urbain»

Notre pays s'apprête à célébrer mercredi prochain, la Journée Mondiale de la Population. Un évènement important au regard des défis liés à la croissance démographique au Niger et dans plusieurs pays africains. Cette situation maintes fois évoquée par les autorités de notre pays demeure encore une préoccupation malgré les efforts qui sont déployés pour permettre au Niger d'atteindre le dividende démographique. M. Issaka Maga Hamidou, Dém...

Dr Garba Yahaya, Directeur général de l'Agriculture : ''Au 10 juin 2018, 5.725 villages agricoles ont effectué des semis…

Dr Garba Yahaya, Directeur général de l'Agriculture : ''Au 10 juin 2018, 5.725 villages agricoles ont effectué des semis effectifs de mil et de sorgho, soit 46 % des 12.464 villages agricoles''

Monsieur le Directeur Général, cette année, la campagne agricole a débuté précocement dans plusieurs localités de notre pays. De façon globale, comment se présente la situation de cette campagne ?Les premières pluies utiles ont été enregistrées au cours de la deuxième décade de mai dans plusieurs localités du pays; ces précipitations ont permis le démarrage des semis partiels de mil dans les régions de Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéry e...

Albadé Abouba, Ministre d'Etat, Ministre de l'Agriculture et de l'Elevage : «Le Niger a été distingué et hautement appré…

Albadé Abouba, Ministre d'Etat, Ministre de l'Agriculture et de l'Elevage : «Le Niger a été distingué et hautement apprécié pour les efforts de développement qu'il ne cesse de déployer, en dépit de toutes les contraintes»

Du 17 au 20 juin dernier, le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a effectué une visite de travail et d'amitié en Italie. Dans la capitale italienne Rome, le Président Issoufou a été l'invité d'honneur de la session annuelle du Conseil d'administration du PAM, il a rencontré des responsables des agences onusiennes en charge du développement agricole (PAM, FAO, FIDA). Le Chef de l'Etat a également été reçu ...

Kadidjatou Moumouni, présidente de l'Association nationale des albinos du Niger : «Nous voulons une société inclusive, q…

Kadidjatou Moumouni, présidente de l'Association nationale des albinos du Niger : «Nous voulons une société inclusive, qui prend en compte la question des droits des personnes atteintes d'albinisme en vue de leur inclusion sociale»

Dans beaucoup de sociétés, l'albinisme demeure encore un sujet de curiosité. La méconnaissance de ce problème de santé a conduit à des actes souvent cruels sur les personnes souffrant d'albinisme. Au Niger, même si la discrimination est moins prononcée contre les albinos, ceux-ci font toutefois face des difficultés certaines. Depuis 2013, l'Association nationale des albinos du Niger, essaie de trouver des solutions aux difficultés auxqu...

Le directeur général de la Protection des Végétaux : «Les dispositions que nous avons prises sont de trois ordres, à sav…

Le directeur général de la Protection des Végétaux : «Les dispositions que nous avons prises sont de trois ordres, à savoir, l'acquisition et la mise en place au niveau des régions, des produits phytosanitaires (pesticides), des appareils de traiteme

Monsieur le Directeur Général, la campagne agricole 2018 s'annonce avec des quantités de pluies enregistrées dans certaines zones de notre pays. Quelles sont les dispositions prises par votre Direction pour faire face aux ennemis des cultures qui peuvent tenter de réduire à néant les efforts des paysans ?Je vous remercie pour l'occasion que vous me donnez de faire le point sur les préparatifs de la campagne d'hivernage 2018, notamment e...

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Dans quelques jours, les pèlerins nigériens convergeront Incha Allah vers les Lieux Saints...

vendredi 20 juillet 2018

HADJ 2018 : La question du transport des pèlerins …

HADJ 2018 : La question du transport des pèlerins est déjà réglée

« Nous n'avons aucun problème. Nous allons transporter l'ensemble des pèlerins par le vol ...

vendredi 20 juillet 2018

Le Commissariat à l'Organisation du Hadj et de la …

Le Commissariat à l'Organisation du Hadj et de la Oumrah (COHO) : Le premier vol des pèlerins, prévu le 30 juillet 2018

Le hadj est ce rite religieux pour lequel les autorités nigériennes s'investissent chaque ...

vendredi 20 juillet 2018

L'air du temps

A quand la fin du calvaire ?

A quand la fin du calvaire ?

Alors que les habitants des quartiers inondés de la capitale ne sont pas encore sortis des...

vendredi 10 août 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.