Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit les membres du Réseau des Institutions nationales des droits humains du G5 Sahel


audienceLe Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a reçu, en audience, vendredi dernier dans l'après-midi, les membres du Réseau des Institutions Nationales des Droits Humains des pays membres du G5 Sahel (RINDH/G5 Sahel). Le réseau est venu rendre compte au Président de la République, en sa qualité du Président du G5 Sahel, des conclusions des travaux de sa première Assemblée générale constitutive. La rencontre s'est déroulée en présence du ministre de la Défense nationale du Niger, M. Kalla Moutari et du ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou.

A la sortie de cette rencontre, le président du Réseau, Pr Khalid Ikhiri, président de la CNDH Niger et le vice-préseident du Réseau, M. Namoano Kalifa Yemboado Rodrigue, président de la CNDH du Burkina Faso ont expliqué le processus ayant conduit à la mise en place du RINDH/G5 Sahel et les conclusions de ses premières assises constitutives. A ce sujet, Pr Khalid Ikhiri a souligné que c'est un long processus né du contexte sécuritaire qui caractérise l'espace G5 Sahel. « Cette initiative est née depuis quatre ans. Au niveau de la CNDH Niger, nous avons fait le tour des pays membres du G5 Sahel afin d'informer et de sensibiliser nos institutions nationales sœurs en charge des Droits Humains (INDH) sur la nécessité de s'insérer dans le programme du G5 Sahel afin de contribuer au renforcement des FDS et des populations civiles par rapport à la promotion et à la protection des droits humains. Nous avons eu cette idée parce que dans des pays en conflit il n'est pas possible de vaincre, si les populations et les armées ne marchent pas ensemble. Cette idée a été bien comprise par les INDH sœurs, c'est qui a conduit à la mise en place de ce réseau », a expliqué Pr Khalid Ikhiri.
Cette première Assemblée Générale a permis de mettre légalement en place le réseau qui va travailler sur des bases juridiques afin de mener à bien son travail et contribuer à la promotion et à la protection des Droits Humains dans l'espace G5 Sahel. C'est pourquoi, le Président de la CNDH du Niger a saisi cette occasion pour exprimer toute sa fierté de voir ce réseau mis en place. Parmi les conclusions des travaux de cette première Assemblée Générale du RINDH/G5 Sahel, on peut noter l'élection du Pr Khalid Ikhiri à la tête de ce réseau. Aussi l'Assemblée Générale a retenu Niamey pour abriter le siège dudit réseau qui disposera d'un Secrétariat exécutif permanent.
Pour sa part, le Vice-président du réseau, M. Namoano Kalifa Yemboado Rodrigue, a indiqué, que le réseau a souhaité rencontrer le Président de la République Chef de l'Etat en sa qualité du Présent en Exercice du G5 Sahel, pour lui faire part de leurs travaux mais aussi pour lui présenter tous leurs compliments pour sa conduite réussie du G5 Sahel durant son mandat. Il a souligné aussi que le réseau a profité de cette occasion pour solliciter l'accompagnement du Chef de l'Etat pour la fonctionnalité du réseau, à travers un plaidoyer auprès de ses pairs. Parlant des conclusions de leurs travaux, M. Namoano Kalifa Yemboado Rodrigue a entre autres souligné que l'Assemblée Générale a abouti à la validation des statuts du règlement intérieur du réseau, à la mise en place du Bureau et un Secrétariat exécutif permanent qui sera basé à Niamey. Il faut signaler que tous les présidents des CNDH des pays membres du G5 Sahel, à savoir le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie et le Tchad étaient présents à la rencontre de Niamey.
Ali Maman(onep)
28/01/19

Le Niger en bref

Error: No articles to display

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

Audiences

Dossier

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la …

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la beauté, se cache toute une symbolique

Au-delà de la beauté artistique et visuelle, la tresse symbolise une forme d'expression po...

jeudi 18 avril 2019

Tresse traditionnelle

Tresse traditionnelle

La tresse traditionnelle a longtemps été un des métiers les plus reconnus à la femme nigér...

jeudi 18 avril 2019

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance ac…

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance accordée à la question

La problématique traite de la protection des travailleurs contre les maladies, les acciden...

jeudi 4 avril 2019

L'air du temps

Endiguer le banditisme urbain

Endiguer le banditisme urbain

Il y a environ une semaine, la Police Nationale a une fois de plus mis hors d'état de nuir...

jeudi 18 avril 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.