Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Rapport mondial sur le paludisme 2016 (OMS/ALMA) : D'importants progrès sur le continent, malgré le lourd tribut payé à cette maladie


paludisme 2 0L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié le 13 décembre dernier à Dar-es-Salam (Tanzanie), le Rapport mondial sur le paludisme 2016. Dans ce rapport, l'OMS dit constater que l'accès aux principaux outils de lutte contre cette maladie a rapidement augmenté pour les populations les plus vulnérables du monde en général et pour les enfants et les femmes enceintes en Afrique sub-saharienne en particulier. Cependant malgré les améliorations significatives enregistrées, le rapport souligne que l'Afrique sub-saharienne porte encore le fardeau le plus lourd du paludisme avec 92% des 212 millions de nouveaux cas enregistrés et 429.000 décès dans le monde en 2015. Ce rapport est réalisé en collaboration avec l'Alliance des dirigeants africains contre le paludisme (African Leaders Malaria Alliance- ALMA-).
Le rapport annuel, qui suit les progrès et les tendances de la lutte contre le paludisme et l'élimination de cette maladie à travers le monde, montre également que l'accélération de la lutte est nécessaire en vue de rester sur la bonne voie pour atteindre un certain nombre d'objectifs clés d'ici 2020. Le rapport 2016 met en évidence des améliorations spectaculaires dans les tests de diagnostic pour les enfants et le traitement préventif pour les femmes enceintes. Les enquêtes nationales de 22 pays d'Afrique sub-saharienne montrent que près de la moitié (soit 51%) des enfants de moins de cinq ans avec une fièvre a reçu un test de diagnostic du paludisme dans le secteur public en 2015 contre 24% en 2010. Dans 36 pays africains, le nombre de femmes enceintes qui reçoivent le traitement préventif intermittent a été multiplié par cinq au cours des cinq dernières années.

En outre, les données de l'OMS révèlent que pour la première fois, plus de la moitié des Africains sub-sahariens (soit 57%) dorment sous moustiquaires imprégnées d'insecticide ou sont protégés par la pulvérisation résiduelle intérieure. Le rapport réitère cependant l'ampleur du défi qui reste à relever pour arriver à l'élimination du paludisme. Les données sur le continent africain montrent la nécessité de maintenir une réponse panafricaine coordonnée et concertée. C'est pourquoi, le rapport appelle à un financement plus solide, en notant que les gouvernements des pays d'endémie du paludisme fournissent actuellement 32% du financement total pour le paludisme. Les pays africains doivent fournir de plus en plus des ressources supplémentaires pour la lutte contre le paludisme en augmentant le financement national pour soutenir les efforts internationaux.
D'après le rapport 2016, certains pays africains, dont le Bénin, la Côte d'Ivoire, le Kenya, la Namibie, le Nigeria, le Sénégal, l'Afrique du Sud, le Togo et le Zimbabwe ont contribué à la cinquième reconstitution du Fonds mondial en Septembre 2016. Aussi, une grande partie du continent est sur la bonne voie pour atteindre les objectifs fixés par la stratégie technique mondiale (GTS) pour le paludisme 2016-2030. Un grand leadership africain dans tous les domaines - en particulier dans la fourniture de financement - sera essentiel pour atteindre ces objectifs ambitieux. «Le Rapport mondial sur le paludisme de cette année démontre l'énorme progrès que nous faisons dans la lutte contre le fléau du paludisme sur le continent. Mais l'Afrique porte toujours une part disproportionnée de la charge du paludisme dans le monde. Nous savons que la bataille mondiale pour l'élimination du paludisme sera gagnée sur ce continent» a déclaré Mme Joy Phumaphi, Secrétaire exécutive de l'Alliance des dirigeants africains contre le paludisme (ALMA).

Pour le Secrétaire exécutif de l'ALMA, le rapport est un rappel qu'un leadership africain visionnaire et la mise en commun de nos connaissances et des ressources collectives sont d'une importance cruciale pour l'accélération de la lutte et l'élimination du paludisme. Fondée en 2009, l'Alliance des dirigeants africains contre le paludisme (ALMA) est une coalition de 49 chefs d'Etat africains et de gouvernement qui travaillent à travers les pays et les frontières régionales pour parvenir à libérer l'Afrique du paludisme d'ici 2030. C'est aussi un forum des dirigeants africains qui leur permet de suivre leurs progrès et de partager les meilleures pratiques et les défis dans la lutte contre le paludisme dans leurs pays.

Dans sa démarche, l'ALMA élabore des outils en vue de soutenir les actions et programmes des dirigeants et des pays dans le domaine de la lutte contre le paludisme. C'est l'exemple de ''l'ALMA Scorecard pour la responsabilisation et l'action'' et de ''la carte de pointage ALMA 2030 vers l'élimination du paludisme''. Ces deux instruments se sont avérés si efficaces pour stimuler les efforts de lutte contre le paludisme que les membres de l'ALMA ont demandé un outil similaire pour soutenir les tableaux de bord au niveau des pays en vue de la lutte et de l'élimination du paludisme.
L'ALMA regroupe les pays et territoires suivants : l'Afrique du Sud, l'Angola, le Bénin, le Bostwana, le Burkina Faso, le Burundi, le Cap Vert, le Cameroun, les Comores, le Congo, la Côte d'Ivoire, Djibouti, l'Egypte, l'Erythrée, Ethiopie, le Gabon, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Equatoriale, le Kenya, Lesotho, le Liberia, Madagascar, le Malawi, le Mali, la
Mauritanie, Ile Maurice, le Mozambique, la Namibie, le Niger, le Nigeria, la République Démocratique du Congo le Rwanda, le Sahara Occidental, Sao Tomé et Principé, le Sénégal, les Seychelles, la Sierra Leone, la Somalie, le Soudan du Sud, le Swaziland, le Tchad, le Togo, l'Uganda, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe.
Pays membre de l'ALMA, le Niger a lancé en août dernier à Torodi, une vaste campagne de Chimio-prévention du paludisme saisonnier (CPS) chez les enfants de 3 mois à 5 ans. Il s'agit à travers cette campagne de toucher près de 2,6 millions d'enfants en quatre mois. La CPS 2016 vise à toucher 95% des enfants âgés de 3 à 59 mois. Plus de 9.000 personnes ont, à cet effet, été mobilisées pour conduire les activités de la campagne. D'après le ministère de la Santé publique, 4,5 milliards de francs CFA ont été investis par l'Etat et ses partenaires pour la conduite de cette opération dans les régions de Zinder, de Maradi, de Tahoua, de Dosso, de Niamey, de Diffa et de Tillabéri, soit dans 27 districts sanitaires du pays.
La CPS est définie comme l'administration intermittente d'un traitement combiné antipaludéen aux enfants de 3 mois à 5 ans révolus pendant la saison de haute transmission du paludisme pour éviter la maladie. Selon les statistiques officielles, le paludisme demeure, au Niger, la principale cause de morbidité avec plus de 2.065.340 cas confirmés en 2015 dont 60% des cas sont des enfants de moins de 5 ans. Aussi, le paludisme représente 80% des motifs de consultation pendant la saison des pluies. Une grande proportion des enfants est hospitalisée pendant la haute période de transmission du paludisme.

Siradji Sanda(onep)
www.lesahel.org

Société

Remise d'un don de la Fondation Tattali-Iyali à cinq (5) maisons d'arrêt du Niger : Geste de solidarité de la première D…

Remise d'un don de la Fondation Tattali-Iyali à cinq (5) maisons d'arrêt du Niger : Geste de solidarité de la première Dame Dr Malika Issoufou au profit de la population carcérale

Comme à son habitude, à la veille du mois béni de Ramadan, la Fondation Tattali-Iyali de la Première Dame Dr. Malika Issoufou a fait un don de vivres, et divers autres produits à cinq (5) maisons d'arrêt du Niger. La remise officielle de ce don est intervenue vendredi dernier à la Maison d'arrêt de Niamey devant quatre régisseurs sur les cinq centres pénitentiaires concernés par ce don. C'est le ministre de la Justice, Garde des Sceaux,...

Tillabéri : Forum sur la sécurité, la prévention des conflits, la coexistence pacifique, le changement des mentalités et…

Tillabéri : Forum sur la sécurité, la prévention des conflits, la coexistence pacifique, le changement des mentalités et le développement à Torodi

Le ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses M. Mohamed Bazoum, a présidé, samedi dernier, à Torodi dans la région de Tillabéry, l'ouverture d'un forum communautaire sur la sécurité, axé sur le thème : «la prévention des conflits, la coexistence pacifique, le changement des mentalités et le développement ». C'était en présence de membres du gouver...

Cérémonie de remise de certificats couplée à la nuit culturelle du conseil des étudiants de la commission de l'Union afr…

Cérémonie de remise de certificats couplée à la nuit culturelle du conseil des étudiants de la commission de l'Union africaine : « Le panafricanisme est une éducation », thème de la 2ème édition

Le Conseil des Etudiants de l'Union Africaine, a organisé mercredi dernier, sous le haut parrainage de l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique au Niger, une cérémonie de remise de certificats de fin de formation. La cérémonie qui a été jumelée à la nuit culturelle du conseil des étudiants de la commission de l'Union africaine s'est tenue à l'auditorium du Centre Culturel Américain de Niamey. Le thème central de cette 2ème édition est : « ...

Ouverture de la 3ème Assemblée Générale ordinaire de la Fédération des Organisations Patronales du Niger (FOP-Niger) : R…

Ouverture de la 3ème Assemblée Générale ordinaire de la Fédération des Organisations Patronales du Niger (FOP-Niger) : Récession économique mondiale : quel avenir pour les entreprises nigériennes ?

La Fédération des Organisations Patronales du Niger a tenu, hier à Niamey, sa 3ème Assemblée Générale ordinaire qui a pour thème : «récession économique mondiale : quel avenir pour les entreprises nigériennes ?». C'est le directeur de cabinet du ministre de l'Emploi, du Travail et de la Protection Sociale, M. Waziri Mato Maman, qui a présidé la cérémonie d'ouverture de ces assises en présence du président du Conseil National du Patronat...

Fin de la mission de la ministre de la Communication dans la région de Tahoua : Apprécier les conditions de travail des …

Fin de la mission de la ministre de la Communication dans la région de Tahoua : Apprécier les conditions de travail des agents des médias et le déploiement des équipements pour la TNT

Après les étapes de Maradi, de Zinder et d'Agadez, la ministre de la Communication, Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye, a séjourné du lundi au mercredi dernier dans la région de Tahoua. L'objectif primordial de cette visite de travail, en profondeur dans les régions, est de s'enquérir des conditions de travail des agents, de veiller à l'état de fonctionnement des équipements et de faire le point sur le déploiement du matériel prévu dans l...

Session du cadre de concertation du Ministère des Enseignements Secondaires : Echanges sur les conditions d'une meilleur…

Session du cadre de concertation du Ministère des Enseignements Secondaires : Echanges sur les conditions d'une meilleure tenue des examens de fin d'année

Le cadre de concertation du Ministère des Enseignements Secondaires, s'est réuni hier après midi, sous la présidence de M. Sani Abdourahamane, ministre en charge des Enseignements Secondaires. La rencontre a enregistré la participation d'une trentaine de partenaires sociaux du sous secteur de l'enseignement secondaire. Il s'est agi à travers cette rencontre de réfléchir pour trouver des solutions idoines au problème qui mime l'école nig...

Mission de la ministre de la Communication à Tahoua : Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye visite plusieurs médias

Mission de la ministre de la Communication à Tahoua : Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye visite plusieurs médias

En mission à l'intérieur du pays, la ministre de la Communication Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye a visité hier les média publics et privés de la ville de Tahoua, en vue de s'enquérir des conditions de travail des agents.Les médias publics, privés et communautaires jouent un rôle majeur en ce qui concerne la visibilité de l'action gouvernemental. Ces outils de communication sont en conséquence un relais dans la mise en œuvre du program...

Séminaire de l'Association des Hautes Juridictions de Cassation des pays ayant en partage l'usage du français : La place…

Séminaire de l'Association des Hautes Juridictions de Cassation des pays ayant en partage l'usage du français : La place et le rôle des Cours de Cassation dans la lutte contre le terrorisme au Sahel

Niamey accueille depuis hier, un séminaire des Hautes juridictions de cassation des pays ayant en partage l'usage du français. C'est le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini qui a présidé l'ouverture de ce séminaire organisé par l'Association des Hautes Juridictions de Cassation des pays ayant en partage l'usage du français. La cérémonie s'est déroulée au Grand Hôtel en présence des présidents des Institutions de la Ré...

Fin de la 60ème Session Ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : Des progrès différen…

Fin de la 60ème Session Ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : Des progrès différenciés et par endroits notables malgré la persistance des facteurs négatifs sur le continent

Les travaux de la 60ème session ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples(CADHP) ont pris fin hier, avec une cérémonie présidée par le Premier Ministre nigérien S.E Brigi Rafini, au Palais des Congrès de Niamey. Ouverte, depuis le 8 mai dernier, cette session a été marquée par l'organisation de plusieurs panels, de discussions interactives et informatives sur des thématiques d'actualités relatives aux dro...

Clôture de la 60ème session de la Commission africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : «Il est réconfortant de vo…

Clôture de la 60ème session de la Commission africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : «Il est réconfortant de voir les progrès enregistrés par le Niger quand on jette un regard rétrospectif sur le passé» déclare SE Brigi Rafini

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Chefs de missions diplomatiques et Représentants des Organisations Internationales,Madame la Présidente de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples,Mesdames et Messieurs les Commissaires,Honorables Chefs traditionnels,Distingués invités, Mesdames et Messieurs,Après deux semaines d'intenses travaux, consacrés à des séances publiq...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Préparatifs du mois béni de Ramadan : Disponibilit…

Préparatifs du mois béni de Ramadan : Disponibilité des céréales à Katako pour couvrir les besoins des populations

A quelques heures du début du mois béni de Ramadan, les prix des céréales tels que le mil,...

jeudi 25 mai 2017

Les syndicats des commerçants rassurent les consom…

Les syndicats des commerçants rassurent les consommateurs de la stabilité des prix du sucre

A l'approche du mois béni de Ramadan, la revue à la hausse des prix des produits de grande...

jeudi 25 mai 2017

La hausse des prix de certains produits commence à…

La hausse des prix de certains produits commence à se faire sentir

La vente des produits de première nécessité est une activité pratiquée par nombre de Nigér...

jeudi 25 mai 2017

L'air du temps

Sucre de ramadan : solidarité à grande échelle

Sucre de ramadan : solidarité à grande échelle

En cette veille du mois béni du Ramadan, tous les chemins mènent aux magasins de vente de ...

jeudi 25 mai 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.