Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Rapport mondial sur le paludisme 2016 (OMS/ALMA) : D'importants progrès sur le continent, malgré le lourd tribut payé à cette maladie


paludisme 2 0L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié le 13 décembre dernier à Dar-es-Salam (Tanzanie), le Rapport mondial sur le paludisme 2016. Dans ce rapport, l'OMS dit constater que l'accès aux principaux outils de lutte contre cette maladie a rapidement augmenté pour les populations les plus vulnérables du monde en général et pour les enfants et les femmes enceintes en Afrique sub-saharienne en particulier. Cependant malgré les améliorations significatives enregistrées, le rapport souligne que l'Afrique sub-saharienne porte encore le fardeau le plus lourd du paludisme avec 92% des 212 millions de nouveaux cas enregistrés et 429.000 décès dans le monde en 2015. Ce rapport est réalisé en collaboration avec l'Alliance des dirigeants africains contre le paludisme (African Leaders Malaria Alliance- ALMA-).
Le rapport annuel, qui suit les progrès et les tendances de la lutte contre le paludisme et l'élimination de cette maladie à travers le monde, montre également que l'accélération de la lutte est nécessaire en vue de rester sur la bonne voie pour atteindre un certain nombre d'objectifs clés d'ici 2020. Le rapport 2016 met en évidence des améliorations spectaculaires dans les tests de diagnostic pour les enfants et le traitement préventif pour les femmes enceintes. Les enquêtes nationales de 22 pays d'Afrique sub-saharienne montrent que près de la moitié (soit 51%) des enfants de moins de cinq ans avec une fièvre a reçu un test de diagnostic du paludisme dans le secteur public en 2015 contre 24% en 2010. Dans 36 pays africains, le nombre de femmes enceintes qui reçoivent le traitement préventif intermittent a été multiplié par cinq au cours des cinq dernières années.

En outre, les données de l'OMS révèlent que pour la première fois, plus de la moitié des Africains sub-sahariens (soit 57%) dorment sous moustiquaires imprégnées d'insecticide ou sont protégés par la pulvérisation résiduelle intérieure. Le rapport réitère cependant l'ampleur du défi qui reste à relever pour arriver à l'élimination du paludisme. Les données sur le continent africain montrent la nécessité de maintenir une réponse panafricaine coordonnée et concertée. C'est pourquoi, le rapport appelle à un financement plus solide, en notant que les gouvernements des pays d'endémie du paludisme fournissent actuellement 32% du financement total pour le paludisme. Les pays africains doivent fournir de plus en plus des ressources supplémentaires pour la lutte contre le paludisme en augmentant le financement national pour soutenir les efforts internationaux.
D'après le rapport 2016, certains pays africains, dont le Bénin, la Côte d'Ivoire, le Kenya, la Namibie, le Nigeria, le Sénégal, l'Afrique du Sud, le Togo et le Zimbabwe ont contribué à la cinquième reconstitution du Fonds mondial en Septembre 2016. Aussi, une grande partie du continent est sur la bonne voie pour atteindre les objectifs fixés par la stratégie technique mondiale (GTS) pour le paludisme 2016-2030. Un grand leadership africain dans tous les domaines - en particulier dans la fourniture de financement - sera essentiel pour atteindre ces objectifs ambitieux. «Le Rapport mondial sur le paludisme de cette année démontre l'énorme progrès que nous faisons dans la lutte contre le fléau du paludisme sur le continent. Mais l'Afrique porte toujours une part disproportionnée de la charge du paludisme dans le monde. Nous savons que la bataille mondiale pour l'élimination du paludisme sera gagnée sur ce continent» a déclaré Mme Joy Phumaphi, Secrétaire exécutive de l'Alliance des dirigeants africains contre le paludisme (ALMA).

Pour le Secrétaire exécutif de l'ALMA, le rapport est un rappel qu'un leadership africain visionnaire et la mise en commun de nos connaissances et des ressources collectives sont d'une importance cruciale pour l'accélération de la lutte et l'élimination du paludisme. Fondée en 2009, l'Alliance des dirigeants africains contre le paludisme (ALMA) est une coalition de 49 chefs d'Etat africains et de gouvernement qui travaillent à travers les pays et les frontières régionales pour parvenir à libérer l'Afrique du paludisme d'ici 2030. C'est aussi un forum des dirigeants africains qui leur permet de suivre leurs progrès et de partager les meilleures pratiques et les défis dans la lutte contre le paludisme dans leurs pays.

Dans sa démarche, l'ALMA élabore des outils en vue de soutenir les actions et programmes des dirigeants et des pays dans le domaine de la lutte contre le paludisme. C'est l'exemple de ''l'ALMA Scorecard pour la responsabilisation et l'action'' et de ''la carte de pointage ALMA 2030 vers l'élimination du paludisme''. Ces deux instruments se sont avérés si efficaces pour stimuler les efforts de lutte contre le paludisme que les membres de l'ALMA ont demandé un outil similaire pour soutenir les tableaux de bord au niveau des pays en vue de la lutte et de l'élimination du paludisme.
L'ALMA regroupe les pays et territoires suivants : l'Afrique du Sud, l'Angola, le Bénin, le Bostwana, le Burkina Faso, le Burundi, le Cap Vert, le Cameroun, les Comores, le Congo, la Côte d'Ivoire, Djibouti, l'Egypte, l'Erythrée, Ethiopie, le Gabon, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Equatoriale, le Kenya, Lesotho, le Liberia, Madagascar, le Malawi, le Mali, la
Mauritanie, Ile Maurice, le Mozambique, la Namibie, le Niger, le Nigeria, la République Démocratique du Congo le Rwanda, le Sahara Occidental, Sao Tomé et Principé, le Sénégal, les Seychelles, la Sierra Leone, la Somalie, le Soudan du Sud, le Swaziland, le Tchad, le Togo, l'Uganda, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe.
Pays membre de l'ALMA, le Niger a lancé en août dernier à Torodi, une vaste campagne de Chimio-prévention du paludisme saisonnier (CPS) chez les enfants de 3 mois à 5 ans. Il s'agit à travers cette campagne de toucher près de 2,6 millions d'enfants en quatre mois. La CPS 2016 vise à toucher 95% des enfants âgés de 3 à 59 mois. Plus de 9.000 personnes ont, à cet effet, été mobilisées pour conduire les activités de la campagne. D'après le ministère de la Santé publique, 4,5 milliards de francs CFA ont été investis par l'Etat et ses partenaires pour la conduite de cette opération dans les régions de Zinder, de Maradi, de Tahoua, de Dosso, de Niamey, de Diffa et de Tillabéri, soit dans 27 districts sanitaires du pays.
La CPS est définie comme l'administration intermittente d'un traitement combiné antipaludéen aux enfants de 3 mois à 5 ans révolus pendant la saison de haute transmission du paludisme pour éviter la maladie. Selon les statistiques officielles, le paludisme demeure, au Niger, la principale cause de morbidité avec plus de 2.065.340 cas confirmés en 2015 dont 60% des cas sont des enfants de moins de 5 ans. Aussi, le paludisme représente 80% des motifs de consultation pendant la saison des pluies. Une grande proportion des enfants est hospitalisée pendant la haute période de transmission du paludisme.

Siradji Sanda(onep)
www.lesahel.org

Société

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la fête annuelle des éleveurs communément appelée ''Cure Salée'' se poursuivent activement à Ingall. Le thème de cette édition 2017 est « Pastoralisme, vecteur de paix au Sahel». Présent à Ingall, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, après avoir donné le coup d'envoi des manifestations, a effectué plusieurs visites, samedi dernier. C'est ainsi qu'il a visit...

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

C'est avec une profonde consternation que la Rédaction de l'ONEP a appris la disparition, vendredi dernier du journaliste Joseph Seydou Allakaye, des suites d'une maladie. L'enterrement a eu lieu, le samedi 16 septembre après-midi au cimetière de Yantala, à Niamey. Il laisse une veuve, des orphelins et des petits-fils. Cité parmi les doyens de la presse nigérienne, Joseph Seydou Allakaye, a fait ses premier pas dans la presse nationale ...

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissa…

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissata Issoufou appelle les partenaires pour un accompagnement conséquent des programmes d'alimentation scolaire et de nutrition infan

La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou participe au Forum mondial sur la nutrition infantile (GCNF) qui se tient du 17 au 21 septembre 2017 à Montréal au Canada. A cette occasion, la première Dame a prononcé un discours devant une assistance constituée de la Présidente du Forum mondial sur la Nutrition, du Directeur du Centre d'excellence du PAM, des ministres issus des pays participants, des représentants du corps diplomatique et des...

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouv…

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle, renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a présidé vendredi dernier, dans la matinée deux cérémonies de prestation de serment : la première concernant un nouveau membre de la Cour de cassation et la seconde un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle. Les prestations de serment se sont déroulées dans l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères.Pour le 1er acte de ces deux cérémonies, c'es...

Lancement officiel de l'approche ''Police de proximité'' projet REGARDS à Bankilaré : Pour une gestion efficace et parti…

Lancement officiel de l'approche ''Police de proximité'' projet REGARDS à Bankilaré : Pour une gestion efficace et participative de la sécurité communautaire

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Mohamed Bazoum, a procédé, samedi dernier à Bankilaré, au lancement officiel de l'approche Police de proximité à travers le projet « Renforcement de l'Engagement des Communautés pour la Gestion Alerte des Risques de Déstabilisation Sociales et Sécuritaires » (REGARDS). La cérémonie de lancement s'es...

Conseil Supérieur de la Communication (CSC) : Plaidoyer en faveur de l'adoption des textes sur la communication

Conseil Supérieur de la Communication (CSC) : Plaidoyer en faveur de l'adoption des textes sur la communication

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a organisé, hier matin, une rencontre de plaidoyer pour informer et sensibiliser les participants sur la nécessité d'adopter des textes. Cette rencontre s'est déroulée dans la salle de réunion du CSC, en présence de représentants des institutions et ministères.Le président du Conseil Supérieur de Communication, M. Abourahamane Ousmane, a fait part dans son intervention que « plusieurs avant...

Education : Lancement de l'opération d'acheminement des fournitures scolaires

Education : Lancement de l'opération d'acheminement des fournitures scolaires

Le ministre de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique, M. Daouda Mamadou Marthé, a procédé hier matin au lancement de l'opération d'acheminement des fournitures scolaires au niveau des régions. Cette opération survient à un moment où les élèves du cycle primaire s'apprêtent à effectuer en Octobre prochain la rentrée scolaire au titre de l'année académique 2017-2018...

Coopération Niger/Corée du Sud : 430 motoculteurs multifonctions attendus par le Niger

Coopération Niger/Corée du Sud : 430 motoculteurs multifonctions attendus par le Niger

Le Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage a reçu, hier, un échantillon d'engins motoculteurs fournis par la Corée du Sud. C'est le Secrétaire général adjoint dudit Ministère qui a présidé la cérémonie de présentation desdites machines, deux prototypes de motoculteurs multifonctions. Au total 430 motoculteurs qui seront réceptionnés par notre pays, qui s'est engagé en 2016 dans un processus de négociation avec la Corée du Sud pour l'...

4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» : Promouvoir le patrimoine culturel à travers la dans…

4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» : Promouvoir le patrimoine culturel à travers la danse

La 4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» a débuté hier après midi à Niamey. La cérémonie officielle d'ouverture de cette rencontre culturelle, s'est déroulée dans l'enceinte du Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de Modernisation Sociale. C'est M. Ganda Tahirou, représentant du ministre en charge de la Renaissance Culturelle qui présidé la cérémonie en présence des cadres du Ministère, du Dir...

Fin de la mission de travail du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur dans la région de Tahoua : La sauvegarde de la …

Fin de la mission de travail du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur dans la région de Tahoua : La sauvegarde de la sécurité des personnes et de leurs biens au centre des échanges avec les populations de plusieurs localités visitées

Le ministre d'État, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Mohamed Bazoum, effectué de jeudi à dimanche derniers, une mission de travail à l'intérieur du pays. Il est arrivé dans la matinée du jeudi à Tahoua où il a effectué plusieurs visites en compagnie du Gouverneur de la région et des responsables des Forces de défense et de sécurité en vue de s'enquéri...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.