Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

38ème édition du Sabre National de lutte à Tahoua : Les Tchali-tchali, ces bouffons qui animent les arènes


chalicahliLa lutte traditionnelle est devenue au Niger, le Sport le plus ancien et le plus populaire. Elle occupe une place importante dans les manifestations sportives et culturelles avec une valeur partagée par l'ensemble des couches sociales du pays. Elle mobilise tout le pays pendant les championnats. Son rôle mobilisateur a fait que les autorités politiques du Niger l'ont intégré en 1975 dans les programmes des activités physiques et sportives. Elle mobilise plusieurs acteurs et chacun joue un rôle précis et complémentaire, c'est le cas des Tchali-tchali ou les bouffons des arènes.
Selon Dambouga Issoufou, président des Tchali-tchali des arènes du Niger, lors des championnats, ils sont ldes plus grands animateurs des compétitions de sport de combat notamment la lutte traditionnelle. «Avant, la plupart des Tchali-Tchali étaient des anciens lutteurs qui se déplacent toujours avec l'équipe des régions. Pendant les tournées, nous portions un gros talisman fabriqué avec le crâne de ''mouzourou'', une espèce de chat sauvage. Quand on terrassait un lutteur, nous nous approchions pour lui mettre l'amulette au cou, en guise de l'humour. Et à chaque fois, les vaincus enlevaient la grosse amulette pour nous la jeter», affirme le président Dambouga Issoufou, bouffon d'Agadez.

Marié à deux femmes et père de 6 enfants, ce vieillard a une expérience de plus de 38 ans dans la profession. D'après lui, le métier de Tchali-tchali a pris de l'ampleur pendant les années 70 sous le régime du Président Kountché. «En effet, c'est à cette époque que le championnat de lutte traditionnelle a pris de l'ampleur et le rôle des Tchali-tchali que nous jouons dans les arènes a eu toute sa valeur. Nous nous déguisions très bien en bouffons pour imiter les scènes de combat et les chutes des lutteurs en y mettant une bonne dose d'humour, et souvent même, de dérision. Avant quand il n'y avait pas la vidéo pour départager les combats litigieux, on se référait à nous, tchalli-tchalli, pour départager les deux camps, et tout se passait bien. », a-t-il affirmé.
Ces animateurs des arènes, dont chaque région n'a le droit de disposer formellement que d'un seul, sont généralement des paysans ; des agriculteurs éleveurs ou artisans. Ils connaissent très bien les techniques de la lutte traditionnelle sans aucune difficulté à mimer les combats déroulés en leur présence. «Nous ne vivons pas de cette profession, chacun d'entre nous à un métier à faire. Seulement, nous gagnons beaucoup de cadeaux pendant les championnats. J'ai bénéficié de plusieurs voyages dans ce rôle de bouffon qui m'a amené dans plusieurs pays africains et en Europe », a témoigné Dambouga Issoufou.
Généralement, les Tchali-tchali portent des accoutrements quelque peu exagérés de lutteur de très longs bonnets, des grandes lunettes sans verre. Ils portent également des objets d'arts bizarres, tout ce qu'il faut pour se faire une allure plutôt burlesque.
Hélas, de nos jours, déplore M. Dambouga Issoufou, le métier de Tchali-tchali est quelque peu délaissé, car les jeunes semblent ne pas s'y interésser. Soucieux de trouver une relève, «nous voulons que les jeunes accordent de l'importance à ce métier qui permet de valoriser notre culture et de perpétuer la tradition de l'art burlesque. Mais la plupart des jeunes ne sont pas intéressés. Tout de même nous observons ces derniers temps quelques-uns qui participent aux championnats. Nous sommes vieux, il faut qu'il y ait la relève», a indiqué le président des Tchali-tchali.
Même si les bouffons des arènes ne sont pas encore organisés en association, selon Dambouga Issoufou, à chaque championnat, ils forment un groupe solide que lui-même dirige jusqu'à la fin du championnat. « Ce groupe de solidarité nous permet en cas de nécessité, de manifester notre mécontentement et réclamer plus d'intérêt à notre égard. Pour ce faire, il nous suffit de nous éclipser de l'arène, et en quelques instants, les organisateurs constatent notre mouvement d'humeur. En effet, les spectateurs et les organisateurs sentent très vite notre absence parce que, nous faisons partie d'une composante importante dans la lutte traditionnelle», a-t-il expliqué.
Cependant, l'espoir demeure de voir ce métier de bouffons des arènes gagner plus en intérêt. Car, nous confie le président des Tchali-tchali, le ministre en charge des sports, M. Moctar Kassoum les a assuré qu'il prendra des dispositions pour formaliser leur métier afin de leur assurer une bonne carrière.

Seini Seydou Zakaria, envoyé spécial(onep)
www.lesahel.org

Société

Convention annuelle des Femmes chrétiennes du Niger, édition 2017 : Un cadre de retrouvailles pour les femmes de l'Eglis…

Convention annuelle des Femmes chrétiennes du Niger, édition 2017 : Un cadre de retrouvailles pour les femmes de l'Eglise Evangélique

Après Zinder, c'est au tour de Niamey d'accueillir la convention annuelle des Femmes Chrétiennes de l'Eglise Evangélique de la République du Niger (EERN). C'est plus de six cent (600) femmes qui sont venues écouter la parole de Dieu, et durant trois jours elles auront à débattre sur la thématique de l'édition 2017 relative à ''la femme chrétienne dans la vie de sainteté''.L'Eglise Evangélique de la République du Niger organise annuellem...

Communiqué de presse de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) : La secrétaire générale de l'OIF lance, …

Communiqué de presse de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) : La secrétaire générale de l'OIF lance, à Abidjan, la plateforme de soutien aux jeunes innovateurs de médias numériques ''LeMediaLabo''

La secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, a procédé le mardi 21 mars au lancement officiel de la plateforme d'innovation dans les médias ''Le MediaLabo''» dans les locaux de Jokkolabs, un espace de travail collaboratif d'Abidjan soutenu par l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Cette plateforme numérique vise à mettre en réseau, à renforcer les capacités et à promouvoir les jeunes entrepreneurs africai...

Pr Khalid Ikhiri, président de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) : «La bonne nouvelle, c'est que la CNDH…

Pr Khalid Ikhiri, président de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) : «La bonne nouvelle, c'est que la CNDH du Niger vient d'être déclarée admise au statut ''A'' par le sous-comité d'accréditation du CIC»

Monsieur le Président, vous êtes de retour de Genève où vous avez effectué une mission dans le cadre de l'Alliance Globale des Institutions Nationales des Droits de l'Homme (GANHRI) et de la reconquête du statut A de notre pays. Quelles sont les actions que vous avez menées à Genève et êtes- vous optimiste quant au retour de notre INDH au statut A ?Effectivement, du 6 au 8 mars 2017, j'ai pris part à Genève (Suisse), en compagnie du rap...

Message du ministre de la Santé Publique à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre la Tuberculose : ''S'unir p…

Message du ministre de la Santé Publique à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre la Tuberculose : ''S'unir pour mettre fin à la Tuberculose'', thème de la Journée

Le Niger, à l'instar des autres pays du monde, célèbre aujourd'hui la Journée Mondiale de Lutte contre la Tuberculose. A cette occasion, le ministre de la Santé Publique a livré un message pour réaffirmer la volonté des autorités de la 7ème République, en particulier celle le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, à investir dans le développement humain et à soutenir toutes les initiatives de promotion de l...

Electrification rurale : PASE SAFO distribue des lampes solaires dans des campements peulhs

Electrification rurale : PASE SAFO distribue des lampes solaires dans des campements peulhs

Le président du Conseil Régional de Maradi, président du comité de pilotage du Programme d'Accès aux Services Energétiques (PASE SAFO), M. Paté Balla, a présidé la cérémonie de remise officielle des lampes solaires dans plusieurs campements peulhs du département de Madarounfa. Cette activité vient s'ajouter à celle de l'électrification solaire des villages à travers l'alimentation des ménages, l'électrification des établissements scolai...

Journée Internationale de la Francophonie : Remise de prix aux lauréats du concours littéraire

Journée Internationale de la Francophonie : Remise de prix aux lauréats du concours littéraire

Dans le cadre des activités commémoratives de la Journée Internationale de la Francophonie célébrée le 20 mars dernier, le président de l'Assemblée Nationale, SE Ousseini Tinni, a présidé hier après-midi dans l'hémicycle de ladite institution, la cérémonie de remise de prix aux lauréats qui se sont distingués à l'issue des différents concours littéraires. C 'était en présence du Premier ministre, chef du Gouvernement SE Brigi Rafini, de...

61ème session de la Commission de la Condition de la Femme à New York : Mme Elback Zeinabou Tari Bako plaide pour un dév…

61ème session de la Commission de la Condition de la Femme à New York : Mme Elback Zeinabou Tari Bako plaide pour un développement inclusif de l'humanité

A la tête d'une grande délégation composée des représentants de la Présidence de la République du Niger, du Cabinet du Premier ministre, des ministères sectoriels et de la société civile, la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako, a pris part à la 61ème session de la Commission de la Condition de la Femme qui a eu lieu du 13 au 24 mars à New York aux Etats Unis d'Amérique, sou...

Fin de la visite de la délégation de parlementaires français à Niamey : Une soirée de gala organisée en l'honneur du Pré…

Fin de la visite de la délégation de parlementaires français à Niamey : Une soirée de gala organisée en l'honneur du Président de l'Assemblée Nationale française

Le président de l'Assemblée Nationale, SE Ousseini Tinni, a offert mardi dans l'après-midi, un dîner de gala dans la salle Margou de l'hôtel Gaweye de Niamey en l'honneur du président de l'Assemblée Nationale française, SE. Claude Bartolone, et sa délégation en mission de travail au Niger. Au cours de cette soirée riche en couleur et pleine d'enthousiasme, les parlementaires français ont découvert les talents culturels des artistes nigé...

Déclaration du Comité exécutif national du PNDS-Tarayya : Le PNDS s'insurge contre l'exploitation politicienne de la sit…

Déclaration du Comité exécutif national du PNDS-Tarayya : Le PNDS s'insurge contre l'exploitation politicienne de la situation sécuritaire et sociale du pays

A l'issue d'une réunion extraordinaire sur la situation sociopolitique du pays, le Comité exécutif national (CEN) du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-Tarayya) a rendu publique, une déclaration hier matin à son siège à Niamey. Dans cette déclaration lue par M. Iro Sani, membre du Comité exécutif national, le parti rose est revenu sur la situation sécuritaire, politique et sociale du pays. Le CEN/PNDS a en particul...

Cérémonie de remise de don de vivres au Dispositif National de Prévention et de Gestion des Crises Alimentaires : Un don…

Cérémonie de remise de don de vivres au Dispositif National de Prévention et de Gestion des Crises Alimentaires : Un don de 5547 tonnes de riz d'une valeur de 4,4 milliards de FCFA, octoyé par la Chine en faveur des populations vulnérables

Dans le cadre de l'aide humanitaire d'urgence, la République Populaire de Chine a octoyé un important don de vivres de 5547 tonnes de riz, pour une valeur de 4,4 milliards de FCFA, en faveur des populations vulnérables de notre pays. Au total, ce sont 55. 470 familles des huit régions du Niger qui bénéficieront de ce don. Ce don a été officiellement remis, lundi dernier à Niamey, par l'ambassadeur de la République Populaire de Chine, SE...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Centre de Néphrologie-Hémodialyse de l'Hôpital Nat…

Centre de Néphrologie-Hémodialyse de l'Hôpital National de Lamordé : Une unité adéquate de diagnostic et de prise en charge des maladies rénales

Le bâtiment du Service de Néphrologie-Hémodialyse existe depuis les années 1974. Mais, il ...

vendredi 24 mars 2017

Association des Dialysés et Insuffisants Rénaux : …

Association des Dialysés et Insuffisants Rénaux : Un cadre de solidarité et d'entraide pour atténuer les souffrances des malades

Au Niger, à l'instar des autres pays, la question de dialyse est une préoccupation pour le...

vendredi 24 mars 2017

Les différents types d'insuffisance rénale

Les différents types d'insuffisance rénale

Il existe deux types d'insuffisance rénale : l'insuffisance rénale aiguë et l'insuffisance...

vendredi 24 mars 2017

L'air du temps

Le drift, ce nouveau sport automobile qui fait fureur à Niamey

Le drift, ce nouveau sport automobile qui fait fureur à Niamey

Le drift? Vous connaissez? C'est ce sport de glisse spectaculaire qui élève le dérapage de...

vendredi 24 mars 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.