Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Quand le marché de la friperie est en plein essor


d-4La période de froid amorce tranquillement sa vitesse de croisière en ce début du mois de janvier. Le froid de canard matinal impose aux populations du Niger en général et particulièrement à celles de Niamey un mode vestimentaire. Et comme l'occasion fait le larron, les commerçants ne lésinent pas sur les moyens pour importer en quantité suffisante pendant cette période les habits qui répondent effectivement aux besoins des populations.
Dans les grands centres commerciaux de la capitale, on constate une forte affluence des clients autour des vendeurs des vêtements lourds. Certains débrouillards prennent ces vêtements auprès des grossistes souvent à crédit. Ils circulent dans la ville de Niamey à longueur de journée pour proposer aux Niaméens ces articles, une manière de gagner leur pitance quotidienne. Mais concrètement, d'où proviennent ce genre d'habits? Quels sont les marchés dans lesquels la vente de ces vêtements est beaucoup plus visible? Et est-ce que les prix de ces vêtements sont abordables ? Qui sont véritablement les clients ?
La friperie en général et les vêtements de protection contre le froid en particulier proviennent essentiellement, de l'Europe, de l'Amérique, et même de l'Asie, ces dernières années. Ces articles transitent par les ports du Bénin, du Togo, du Ghana et de l'Algérie dans une moindre mesure notamment en qui concerne les draps lourds emballés dans des plastiques en direction des pays de l'hinterland. Les circuits de commercialisation de ces précieux articles pour les populations de Niamey sont multiples. En dehors du marché de Wadata et du Grand marché qui constituent la référence incontestable en matière de friperie, il existe encore une manière d'écouler ces articles comme le font d'ailleurs les jeunes débrouillards. Ces derniers sont visibles dans la ville de Niamey surtout au niveau des artères de la capitale et dans certains locaux des services publics et privés.
Au niveau des deux marchés précités, c'est toute une variété de vêtements qu'on vend. Ces articles sont entre autres des blousons, des manteaux; des ensembles pantalons et chemises pour enfants ou adultes etc. On trouve du tout, particulièrement en période de froid. Et, les femmes sont les plus nombreuses dans les marchés pour se procurer ces vêtements de protection pour leurs enfants. En effet, les enfants sont les premières et principales victimes du froid. ''Les habits sont vraiment disponibles sur ces marchés même s'ils sont chers. Mais il s'agit de protéger surtout les enfants contre le froid qui vient souvent avec certaines maladies. La santé avant tout '', argumente Mme Sani Ramatou, une cliente rencontrée au Grand Marché.
L'organisme des enfants est encore fragile, c'est pourquoi ils ont besoin d'une protection bien appropriée. Un enfant sans protection en période de froid est exposé aux maladies comme le rhume ; la bronchite et d'autres infections respiratoires qui font souffrir ces âmes fragiles. ''Les prix de ces vêtements varient en fonction des personnes. Ainsi avec 1000F ou 2000 FCFA, on peut se procurer de belles combinaisons pour les enfants'', a confié M. Souleymane Halidou, un vendeur. Les prix proposés par ce vendeur sont chers pour sa cliente Mme Sani Ramatou, mais elle en achète qu'à même pour mettre ses enfants à l'abri du froid et des maladies qui en sont liées. Elle a profite de cette occasion en tant que mère pour lancer un appel à ses sœurs et même aux hommes de bien protéger les enfants en leur achetant des vêtements lourds.
Quant à M. Issaka Seini, vendeur de friperie au marché de Wadata, il souligne que certains clients trouvent abordables les blousons, les chaussettes pour les enfants, mais d'autres jugent les prix un peu élevés. ''Ce qui est bien normal, parce que les clients n'ont pas les mêmes pouvoirs d'achat. Cette année, il n'y a pas eu tellement de froid. Nos stocks de vêtements risquent de se gâter dans les magasins'', s'inquiète M. Mohamed Ibrahim, un autre vendeur de vêtements de protection pour les enfants. Le prix de la friperie pour la catégorie des enfants tourne autour de 1500F à 2000F chez Mohamed. Son voisin Abdoulaye Soumaila aussi vendeur d'habits affirme que la friperie ne coûte pas cher au Togo, au Ghana, et à Cotonou où ils s'en procurent eux-mêmes.
Cependant, ajoute-t-il, les tracasseries de la route et la cherté du transport amènent les commerçants à vendre ces articles souvent chers à Niamey. A l'intérieur du pays, Abdoulaye Soumaila pense que le business de la friperie est porteur pour en avoir tâté certains marchés. Ce qui l'amène à établir une comparaison. ''L'année dernière à cette période, il y avait beaucoup plus de clients dans le grand marché'' dit-il. Tous ces vendeurs achètent eux aussi les articles auprès des opérateurs économiques par balle d'habits entre 125.000F et 200. 000FCFA selon le contenu et la qualité.
Hassane Daouda(onep)

www.lesahel.org

Société

Signature d'un protocole d'accord entre le Gouvernement et l'Union des Scolaires Nigériens (USN) : L'USN lève son mot d'…

Signature d'un protocole d'accord entre le Gouvernement et l'Union des Scolaires Nigériens (USN) : L'USN lève son mot d'ordre de suspension des activités académiques

A l'issue d'une série d'échanges et de discussions entamés par le gouvernement et l'Union des Scolaires Nigériens (USN) pour tenter de ramener la stabilité au sein de l'école nigérienne suite événements du 10 avril 2017, les deux parties ont convenu d'un accord qui a été dûment paraphé par le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation M. Yahouza Sadissou et le Secrétaire général du comité directeur de l'USN...

Célébration, hier, de la Journée de la Concorde : Une édition placée sous le signe de ''La Paix et l'Unité Nationale''

Célébration, hier, de la Journée de la Concorde : Une édition placée sous le signe de ''La Paix et l'Unité Nationale''

Notre pays a célébré, hier, la Journée de la Concorde. Cette édition 2017, placée sous le haut patronage du Premier ministre, Chef du Gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a été célébrée à Tchintabaraden (région de Tahoua), à l'emblématique ''Place de la Paix'', sous le thème : ''La Paix et l'Unité Nationale''. On y notait la présence de plusieurs personnalités dont les membres du gouvernement et ceux du corps diplomatique. Cette commémorati...

Atelier régional sur les bonnes pratiques internationales pour l'évaluation et la déclaration des ressources d'uranium :…

Atelier régional sur les bonnes pratiques internationales pour l'évaluation et la déclaration des ressources d'uranium : Partager les expériences dans le domaine des ressources uranifères

La Haute Autorité Nigérienne à l'Energie Atomique (HANEA) avec la contribution de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA) a organisé hier matin, à Niamey, un atelier régional sur les bonnes pratiques internationales pour l'évaluation et la déclaration des ressources d'uranium. C'est le ministre des Mines, M. Hassane Barazé Moussa qui a présidé l'ouverture des travaux de cet atelier, qui, fait partie des activités du projet ...

Niamey/Lancement officiel des activités du projet « Un élève, un arbre » à l'école primaire Goudel II : Pour la sauvegar…

Niamey/Lancement officiel des activités du projet « Un élève, un arbre » à l'école primaire Goudel II : Pour la sauvegarde de l'environnement à travers le reboisement

Le Directeur général des Eaux et Forets, le Colonel Major Abdou Malan Issa a présidé hier matin, à l'école primaire Goudel II communément appelée la « Tanda », la cérémonie officielle de lancement des activités du projet « Un élève, un arbre ». Mis en œuvre par l'ONG ''La vie en vert'', ce projet a pour objectif principal de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations du Niger à travers un environnement sain. Placé...

Session du Comité National de Pilotage du projet ''Autonomisation de la Femme et Dividende Démographique au Sahel'' (SWE…

Session du Comité National de Pilotage du projet ''Autonomisation de la Femme et Dividende Démographique au Sahel'' (SWEDD-Niger) : Des directives pour tirer profit du dividende démographique

La ministre de la Population, Dr Kaffa Rakiatou Christelle Jackou, a présidé vendredi dernier au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie d'ouverture de la session du Comité National de Pilotage du projet « Autonomisation de la Femme et Dividende Démographique au Sahel » ou SWEDD-Niger. Cette cérémonie s'est déroulée en présence du ministre de l'Entreprenariat des Jeunes M. Ibrahim Sadou Issifi, des cadres du Ministère de la Populatio...

Atelier de validation du document de Projet de Recensement Administratif et de Développement à vocation Humanitaire (PRA…

Atelier de validation du document de Projet de Recensement Administratif et de Développement à vocation Humanitaire (PRAD/H) : Une identification biométrique des personnes pour une meilleure assistance humaine

Le Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité Publique de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, a organisé hier, en partenariat avec l'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), un atelier de validation du document du ''Projet de Recensement Administratif de Développement à vocation Humanitaire'' (PRAD/H). L'agence pakistanaise d'enregistrement et de base de données (NADRA) a apporté son soutien quant au...

Publication de l'ouvrage sur l'état de lieux de renseignement en Afrique de l'Ouest par la Fondation Konrad Adenauer : C…

Publication de l'ouvrage sur l'état de lieux de renseignement en Afrique de l'Ouest par la Fondation Konrad Adenauer : Contribuer à la compréhension des enjeux sécuritaires sur le Continent africain

Après la table-ronde qui s'est tenue mercredi dernier sur le thème ''Face aux nouvelles menaces sécuritaires, quelles capacités développer aux plans national et régional'' organisé par le Centre National des Etudes Stratégiques et Sécuritaires (CNESS) et la Fondation Konrad Adenauer, la Fondation Konrad Adenauer a procédé hier au lancement de la publication intitulé ''Le renseignement en Afrique de l'Ouest, état des lieux et perspective...

Rencontre de prise de contact entre le nouveau ministre de l'Enseignement Supérieur et les représentants de l'Union des …

Rencontre de prise de contact entre le nouveau ministre de l'Enseignement Supérieur et les représentants de l'Union des Scolaires Nigériens (USN) : Le dialogue comme moyen de dénouement de la crise scolaire et estudiantine

Nommé à la tête du ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, le 18 avril 2017, le ministre Yahouza Sadissou se montre déterminé et engagé à trouver, par la voie du dialogue, des solutions à la grave crise que traverse actuellement l'école nigérienne suite aux événements malheureux du 10 avril 2017, intervenus au niveau du campus universitaire de Niamey.C'est ainsi que le nouveau ministre de l'Enseignemen...

Point de presse du ministre de la Santé Publique sur l'épidémie d'hépatite virale ''E'' dans la région de Diffa : 86 cas…

Point de presse du ministre de la Santé Publique sur l'épidémie d'hépatite virale ''E'' dans la région de Diffa : 86 cas enregistrés dont 25 décès au 19 avril dernier, mais la situation est sous contrôle selon Dr Idi Illiassou Maïnassara

Le ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara a animé, hier dans l'après-midi à son cabinet, un point de presse pour déclarer officiellement l'apparition de l'hépatite virale ''E'' dans la région de Diffa. A cette occasion, le ministre de la Santé Publique a présenté la situation de l'épidémie à la date du 19 avril 2017 où 86 cas ont été enregistrés dont malheureusement 25 décès. Le point de presse s'est déroulé en prése...

Atelier de planification des activités d'appui du Programme Frontière de l'Union Africaine : Vers l'élaboration des orie…

Atelier de planification des activités d'appui du Programme Frontière de l'Union Africaine : Vers l'élaboration des orientations stratégiques pour la mise en œuvre de la composante nigérienne du projet

La ministre Déléguée chargée de la Décentralisation, Mme. Maïzoumbou Hapsatou Idrissa a présidé, hier matin à Niamey, l'ouverture d'un atelier de planification des activités d'appui du Programme Frontière de l'Union Africaine, composante du Niger. Cette cérémonie s'est déroulée en présence de l'Ambassadeur de la République Fédérale d'Allemagne au Niger, du représentant de la CDEAO, du secrétaire général de la Commission nationale des fr...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

L'Initiative 3N : Un programme qui marque un chang…

L'Initiative 3N : Un programme qui marque un changement de comportement dans la région de Dosso

L'Initiative 3N, faudrait-il le rappeler, est un programme ambitieux, une vision du Présid...

vendredi 21 avril 2017

Cultures irriguées à Dosso : D'importantes potenti…

Cultures irriguées à Dosso : D'importantes potentialités en terres irrigables dans la région

Les cultures irriguées contribuent à l'atteinte de l'objectif global de l'Initiative 3N. L...

vendredi 21 avril 2017

Les africains et le petit commerce en Inde : De l'…

Les africains et le petit commerce en Inde : De l'espoir dans le petit business malgré la peur....

Du 11 au 22 mars dernier, une trentaine de journalistes africains ont séjourné dans la cap...

vendredi 14 avril 2017

L'air du temps

Ces scènes de rue, telles qu'on les aime

Ces scènes de rue, telles qu'on les aime

Des scènes de rue, on en trouve très fréquemment à Niamey. De quoi satisfaire les bandes d...

vendredi 21 avril 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.