Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Quand le marché de la friperie est en plein essor


d-4La période de froid amorce tranquillement sa vitesse de croisière en ce début du mois de janvier. Le froid de canard matinal impose aux populations du Niger en général et particulièrement à celles de Niamey un mode vestimentaire. Et comme l'occasion fait le larron, les commerçants ne lésinent pas sur les moyens pour importer en quantité suffisante pendant cette période les habits qui répondent effectivement aux besoins des populations.
Dans les grands centres commerciaux de la capitale, on constate une forte affluence des clients autour des vendeurs des vêtements lourds. Certains débrouillards prennent ces vêtements auprès des grossistes souvent à crédit. Ils circulent dans la ville de Niamey à longueur de journée pour proposer aux Niaméens ces articles, une manière de gagner leur pitance quotidienne. Mais concrètement, d'où proviennent ce genre d'habits? Quels sont les marchés dans lesquels la vente de ces vêtements est beaucoup plus visible? Et est-ce que les prix de ces vêtements sont abordables ? Qui sont véritablement les clients ?
La friperie en général et les vêtements de protection contre le froid en particulier proviennent essentiellement, de l'Europe, de l'Amérique, et même de l'Asie, ces dernières années. Ces articles transitent par les ports du Bénin, du Togo, du Ghana et de l'Algérie dans une moindre mesure notamment en qui concerne les draps lourds emballés dans des plastiques en direction des pays de l'hinterland. Les circuits de commercialisation de ces précieux articles pour les populations de Niamey sont multiples. En dehors du marché de Wadata et du Grand marché qui constituent la référence incontestable en matière de friperie, il existe encore une manière d'écouler ces articles comme le font d'ailleurs les jeunes débrouillards. Ces derniers sont visibles dans la ville de Niamey surtout au niveau des artères de la capitale et dans certains locaux des services publics et privés.
Au niveau des deux marchés précités, c'est toute une variété de vêtements qu'on vend. Ces articles sont entre autres des blousons, des manteaux; des ensembles pantalons et chemises pour enfants ou adultes etc. On trouve du tout, particulièrement en période de froid. Et, les femmes sont les plus nombreuses dans les marchés pour se procurer ces vêtements de protection pour leurs enfants. En effet, les enfants sont les premières et principales victimes du froid. ''Les habits sont vraiment disponibles sur ces marchés même s'ils sont chers. Mais il s'agit de protéger surtout les enfants contre le froid qui vient souvent avec certaines maladies. La santé avant tout '', argumente Mme Sani Ramatou, une cliente rencontrée au Grand Marché.
L'organisme des enfants est encore fragile, c'est pourquoi ils ont besoin d'une protection bien appropriée. Un enfant sans protection en période de froid est exposé aux maladies comme le rhume ; la bronchite et d'autres infections respiratoires qui font souffrir ces âmes fragiles. ''Les prix de ces vêtements varient en fonction des personnes. Ainsi avec 1000F ou 2000 FCFA, on peut se procurer de belles combinaisons pour les enfants'', a confié M. Souleymane Halidou, un vendeur. Les prix proposés par ce vendeur sont chers pour sa cliente Mme Sani Ramatou, mais elle en achète qu'à même pour mettre ses enfants à l'abri du froid et des maladies qui en sont liées. Elle a profite de cette occasion en tant que mère pour lancer un appel à ses sœurs et même aux hommes de bien protéger les enfants en leur achetant des vêtements lourds.
Quant à M. Issaka Seini, vendeur de friperie au marché de Wadata, il souligne que certains clients trouvent abordables les blousons, les chaussettes pour les enfants, mais d'autres jugent les prix un peu élevés. ''Ce qui est bien normal, parce que les clients n'ont pas les mêmes pouvoirs d'achat. Cette année, il n'y a pas eu tellement de froid. Nos stocks de vêtements risquent de se gâter dans les magasins'', s'inquiète M. Mohamed Ibrahim, un autre vendeur de vêtements de protection pour les enfants. Le prix de la friperie pour la catégorie des enfants tourne autour de 1500F à 2000F chez Mohamed. Son voisin Abdoulaye Soumaila aussi vendeur d'habits affirme que la friperie ne coûte pas cher au Togo, au Ghana, et à Cotonou où ils s'en procurent eux-mêmes.
Cependant, ajoute-t-il, les tracasseries de la route et la cherté du transport amènent les commerçants à vendre ces articles souvent chers à Niamey. A l'intérieur du pays, Abdoulaye Soumaila pense que le business de la friperie est porteur pour en avoir tâté certains marchés. Ce qui l'amène à établir une comparaison. ''L'année dernière à cette période, il y avait beaucoup plus de clients dans le grand marché'' dit-il. Tous ces vendeurs achètent eux aussi les articles auprès des opérateurs économiques par balle d'habits entre 125.000F et 200. 000FCFA selon le contenu et la qualité.
Hassane Daouda(onep)

www.lesahel.org

Société

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du conseil national de sécurité

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du conseil national de sécurité

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Chef suprême des Armées, SE. Issoufou Mahamadou, a présidé, hier dans la matinée au Palais de la Présidence, la réunion du Conseil national de sécurité. Cette réunion qui s'est déroulée en présence du Premier ministre SE. Brigi Rafini, a regroupé autour du Chef de l'Etat, les ministres en charge de la Défense ; de la Sécurité ; de la Justice ; des Finances et des affaires Etrangères, ainsi ...

Remise du Rapport général public de la Cour des Comptes au titre de l'année 2014 au Premier ministre : Des recommandatio…

Remise du Rapport général public de la Cour des Comptes au titre de l'année 2014 au Premier ministre : Des recommandations et conseils pour perfectionner le système de gestion des fonds publics

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SEM Brigi Rafini, a reçu, hier, en audience une délégation de la Cour des Compte conduite par M. Saidou Sidibé, président ladite institution. Il était question de transmettre au Chef du gouvernement le rapport général public de la Cour des Comptes au titre de l'année 2014. Ce rapport a, au préalable été présenté au Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, puis au prés...

Lancement officiel de la campagne de vaccination Hadj, édition 2017 : Trois centres ouverts à Niamey pour vacciner les p…

Lancement officiel de la campagne de vaccination Hadj, édition 2017 : Trois centres ouverts à Niamey pour vacciner les pèlerins

Le Ministre de la Santé publique M. Idi Illiassou Maïnassara a procédé, hier matin, au centre de vaccination de la direction des grandes endémies de Niamey au lancement de la campagne de vaccination entrant dans le cadre des préparatifs du hadj édition 2017. La cérémonie de lancement s'est déroulée en présence du Secrétaire général du Commissariat à l'organisation du Hadj et de la Oumra (COHO), des cadres du Ministère et de plusieurs ac...

Au Ministère de la Communication : La ministre reçoit une délégation de l'Initiative Obama sur la gouvernance en matière…

Au Ministère de la Communication : La ministre reçoit une délégation de l'Initiative Obama sur la gouvernance en matière de sécurité

La Ministre de la Communication, Madame Sani Hadiza Koubra Abdoulaye a reçu mardi après-midi une délégation de l'initiative Obama sur la Gouvernance en matière de Sécurité, conduite par le Général de Brigade Ibra Boulama Issa, Chef d'État Major Particulier du Président de la République, également Directeur du Centre National d'Etudes Stratégiques et de Sécurité.Connue sous son acronyme anglais SGI, l'initiative est un partenariat instau...

Atelier de formation des acteurs de la chaine pénale sur le recouvrement et la gestion des avoirs criminels saisis et co…

Atelier de formation des acteurs de la chaine pénale sur le recouvrement et la gestion des avoirs criminels saisis et confisqués : Couper les sources du financement de la criminalité transnationale

Le ministère de la Justice organise du 25 au 28 juillet à Niamey, un atelier de formation des acteurs de la chaine pénale sur le recouvrement et la gestion des avoirs criminels saisis et confisqués. La cérémonie d'ouverture a eu lieu, hier matin au Palais du 29 juillet, sous la présidence de M. Chaibou Mamane, Directeur de cabinet du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, en présence du Chargé de coopération et d'action culturelle de...

Niamey/Poursuite de la Mission de Suivi de la Campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique : Le ministre Dr Adamou Aïssa…

Niamey/Poursuite de la Mission de Suivi de la Campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique : Le ministre Dr Adamou Aïssata Issa Maïga visite plusieurs sites dans la région de Niamey

La Mission de Suivi de la Campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique au titre de la région de Niamey se poursuit normalement. Ainsi, après le premier arrondissement communal lundi dernier, la mission conduite par la ministre de la Fonction publique et de la Reforme administre, Dr. Amadou Aissata Issa Maïga a effectuée des visites hier matin sur plusieurs sites au niveau de l'arrondissement communal Niamey II. La ministre Amadou Aissat...

Installation des organes régionaux du Programme Sectoriel de l'Education et de la Formation (PSEF), au titre de la régio…

Installation des organes régionaux du Programme Sectoriel de l'Education et de la Formation (PSEF), au titre de la région Niamey : Une opportunité pour permettre aux collectivités de promouvoir leur propre politique éducative

Le gouverneur de la région Niamey, M. Seydou Zataou Ali, a présidé, lundi dernier à Niamey, une cérémonie consacrée à l'installation des organes régionaux du Programme Sectoriel de l'Education et de la Formation (PSEF), au titre de la région de Niamey. Cette cérémonie d'installation officielle s'est déroulée en présence du Secrétaire général adjoint du ministère de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l'Innovation, du présiden...

Rapport 2017 de l'ONUSIDA : 19,5 millions de personnes ont accès aux traitements, baisse significative des décès liés au…

Rapport 2017 de l'ONUSIDA : 19,5 millions de personnes ont accès aux traitements, baisse significative des décès liés au sida en 2016

L'Office des nations unies pour la lutte contre le Sida (ONUSIDA) a publié, le jeudi 20 juillet dernier à Paris, son rapport 2017 consacré à la situation de la maladie dans le monde en 2016. Ce rapport est intitulé « En finir avec le SIDA : progresser vers les cibles 90-90-90 ».Selon le communiqué de presse publié à cet effet, l'ONUSIDA annonce que 19,5 millions de personnes restent en vie grâce aux traitements et le taux de mortalité d...

Evolution générale des prix des produits agricoles au cours du mois de juin 2017 : Le prix du mil monte de 5% tandis que…

Evolution générale des prix des produits agricoles au cours du mois de juin 2017 : Le prix du mil monte de 5% tandis que celui du maïs reste stable

La situation des marchés agricoles est marquée pour la période du mois de juin 2017 par une augmentation des prix moyens des principales denrées agricoles. Cette situation, relevée par le N° 247 du Bulletin mensuel des produits agricoles réalisé par le Système d'Information sur les Marchés Agricoles (SIMA, s'explique par la réduction de l'offre des produits concernés face à une demande constante en cette période de travaux champêtres, a...

Légère hausse des prix de certains produits de rente

Légère hausse des prix de certains produits de rente

Comme l'indique le Bulletin mensuel des produits agricoles n°247 du Système d'Information sur les Marchés Agricoles (SIMA), au cours du mois de juin 2017, la situation générale des marchés agricoles a été marquée par une augmentation des prix moyens des principales denrées agricoles, à la faveur de la réduction leur l'offre face à une demande constante, en cette période de travaux champêtres. La situation est presque la même que aussi b...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Au bord du fleuve à Tillabéri : Un carrefour d'act…

Au bord du fleuve à Tillabéri : Un carrefour d'activités commerciales et de prestation de services divers

Tillabéri, «la capitale du fleuve», chef de lieu de région du même nom est à un peu plus d...

mardi 25 juillet 2017

Campagne agricole : Les vœux d'un agropasteur

Campagne agricole : Les vœux d'un agropasteur

À quelques encablures de la commune rurale de Sansané Haoua, à environ 80 kilomètres à l'o...

mardi 25 juillet 2017

Le marché de Tillabéri : Entre tradition et modern…

Le marché de Tillabéri : Entre tradition et modernité, un marché atypique

C'est un grand marché bihebdomadaire dont les rendez-vous ont lieu tous les mercredis et d...

mardi 25 juillet 2017

L'air du temps

Drift : ces jeunes qui flirtent avec la mort

Drift : ces jeunes qui flirtent avec la mort

Des milliers de jeunes gens, filles et garçons, attroupés autour d'un espace dégagé. Au mi...

vendredi 21 juillet 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.