Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Des vêtements chauds pour se prémunir contre le froid


d-2Le corps soigneusement couvert par un grand hijab qui ne laisse voir que ses yeux, les peins enfouis dans des chaussettes noires, la femme presse le pas en direction du marché Djémadjé de Niamey. Il est environ 8 H du matin. Beaucoup de femmes rencontrées dans les environs de ce marché portent un hijab ou une grande écharpe dans laquelle, elles sont soigneusement emmitouflées. Effet de mode ou volonté de respecter des préceptes de l'Islam ? Ce qui est sûr, c'est que beaucoup s'habillent ainsi pour se protéger contre le froid qui s'est véritablement installé dans notre pays. Les femmes et même les hommes ont leur manière de se protéger contre le froid. Chaussettes, écharpe, hijab, bonnet, pullover, blouson... tout est mis à contribution pour se protéger contre le froid.
Et depuis quelques jours, certains niaméens ont carrément changé leur habitude vestimentaire. Le jeu, il faut le dire en vaut la chandelle, car la période de froid entraine ou aggrave toujours certaines maladies. Pas seulement chez les enfants. Les personnes âgées ont aussi selon les spécialistes de la santé, un organisme qui réagit moins bien face au froid. Ils expliquent cela par une altération des vaisseaux sanguins et à une diminution de la masse musculaire, liées au vieillissement.
Le froid met aussi mal à l'aise, les personnes à mobilité réduite qui selon les mêmes sources sont dans l'incapacité de bouger pour avoir plus chaud. Les patients atteints de maladies chroniques cardiovasculaires, respiratoires, les sans-abri, les habitants de logements précaires souffrent aussi du froid. Plusieurs maladies sont ainsi fréquentes pendant cette période de froid. Parmi elles, les maladies respiratoires, cardiovasculaires, le diabète...
S'agissant des maladies respiratoires, les spécialistes de la santé indiquent que le froid peut aggraver les affections respiratoires telles que les bronchites chroniques ou les insuffisances respiratoires : l'air froid rétrécit le diamètre des bronches et refroidit les muqueuses. L'exposition au froid peut donc selon eux accentuer les symptômes des maladies respiratoires chroniques, notamment l' essoufflement, la fatigue, les céphalées, et les difficultés dans les efforts quotidiens. L'air froid augmente également les risques de crises d'asthme.
Relativement aux maladies cardiovasculaires, les spécialistes de la santé indiquent qu'« en cas de baisse de la température extérieure, l'organisme augmente sa production de chaleur ayant pour conséquence une accélération du rythme cardiaque et une vasoconstriction. Ainsi, le froid augmente les risques d'angines de poitrine, d'infarctus du myocarde, et d'obstruction des artères par un caillot ».
Aussi, il favorise la contraction des vaisseaux, et augmente les risques de crises dues à la maladie de Raynaud. « Ce trouble circulatoire cause un resserrement excessif des artères, et se manifeste par un arrêt de l'afflux sanguin dans les doigts pendant quelques minutes. La fréquence des crises peut être réduite en se protégeant correctement contre le froid».
Enfin, selon toujours les spécialistes de la santé, les personnes diabétiques sont plus sensibles aux températures, qu'elles soient très élevées ou très basses, en raison d'une mauvaise circulation sanguine. En cas de grand froid, les diabétiques sont plus sujets aux engelures et à l'hypothermie. Par ailleurs, les lecteurs de glycémie peuvent également être endommagés par le froid et les écarts de température. En somme, plusieurs maladies sont liées à cette période de froid. Elles touchent les enfants comme les adultes.

Idé Fatouma(onep)
www.lesahel.org

Société

Lancement de la campagne de sensibilisation sur la surcharge routière : L'application du règlement 14 de l'UEMOA à l'ord…

Lancement de la campagne de sensibilisation sur la surcharge routière : L'application du règlement 14 de l'UEMOA à l'ordre du jour

Le Secrétaire général du Gouvernorat de Maradi, M. Harouna Assakaley, a procédé au lancement de la campagne de sensibilisation sur la surcharge routière. L'objectif est de débattre avec l'ensemble des acteurs, des conséquences de la surcharge routière. Cette rencontre intervient en prélude à l'application intégrale à partir du 1er avril 2017 du règlement n°14, adopté par les chefs d'Etats des pays membres de l'UEMOA. Ce règlement est re...

6ème congrès du Syndicat National des Travailleurs de l'Eau et de l'Energie du Niger (SYNATREEN) : L'indépendance énergé…

6ème congrès du Syndicat National des Travailleurs de l'Eau et de l'Energie du Niger (SYNATREEN) : L'indépendance énergétique et l'accès à l'énergie dans notre pays au centre de la rencontre

Le Syndicat National des Travailleurs de l'Eau et de l'Energie du Niger (SYNATREEN) organise du 19 au 21 Janvier 2017, son sixième congrès statutaire sur la problématique ''de l'énergie au Niger : quelles politiques pour indépendance énergétique et l'accès à l'énergie ?''. Ce fut l'occasion pour les congressistes pour discuter de cette problématique d'actualité et vitale dans la vie d'une communauté car sans une indépendance énergétique...

Premier conseil syndical de l'année 2017 du SYNAPAN : Passer les préoccupations des militants au peigne fin

Premier conseil syndical de l'année 2017 du SYNAPAN : Passer les préoccupations des militants au peigne fin

Le Syndicat Autonome du Personnel de l'Assemblée Nationale (SYNAPAN) a tenu hier, à Niamey, son premier conseil syndical de l'année 2017. Le thème retenu pour ces assises est ''Le Syndicalisme en milieu parlementaire, cas de l'Assemblée Nationale du Niger''. Le Conseil Syndical, constitue un cadre pour faire une revue des revendications soumises à l'administration, des actions à mener et des acquis au cours l'exercice écoulé et à venir....

Deuxième revue conjointe du programme sectoriel de l'éducation et de la Formation (PSEF 2014-2024) : Approche participat…

Deuxième revue conjointe du programme sectoriel de l'éducation et de la Formation (PSEF 2014-2024) : Approche participative pour des solutions durables aux préoccupations du secteur de l'éducation

Le Premier ministre, Chef du gouvernement S.E Brigi Rafini, a présidé hier matin au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie d'ouverture de la 2ème revue conjointe Gouvernement-Partenaires Techniques et Financiers- Société civile au titre de l'année 2016 du Programme sectoriel de l'éducation et de la formation (PSEF 2016-2024). Cette revue conjointe est un cadre approprié d'échanges et de dialogue entre tous les partenaires du secteur...

« La mise en œuvre du PSEF est un grand défi pour le gouvernement, un enjeu important pour l'école nigérienne », déclare…

« La mise en œuvre du PSEF est un grand défi pour le gouvernement, un enjeu important pour l'école nigérienne », déclare SEM. Brigi rafini, Premier ministre, Chef du gouvernement

« Chers invités.Mesdames, Messieurs ;La rencontre de ce matin, consacrée à la deuxième revue du programme sectoriel de l'éducation et de la formation (PSEF 2014-2024) traduit tout l'intérêt et toute l'importance qu'accorde le gouvernement à ce secteur clé, à savoir le secteur de l'éducation et de la formation, lequel occupe une place de choix dans le Programme de Renaissance II du Président de la République.Mesdames, MessieursLe Program...

11ème Réunion des ministres de l'Intérieur des pays membres de la CEN-SAD, à Niamey : Mutualisation des efforts pour fai…

11ème Réunion des ministres de l'Intérieur des pays membres de la CEN-SAD, à Niamey : Mutualisation des efforts pour faire face au phénomène de la migration irrégulière

La 11ème réunion des ministres de l'Intérieur des pays membres de la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD) s'est tenu, hier à la salle Margou de l'Hôtel Gaweye de Niamey. La rencontre a vu la participation des délégations des pays membres de la CEN-SAD, du Secrétaire général de ladite organisation M. Ibrahim Sani Abani, des représentants de la CEDEAO, de la CBLT, du Conseil de l'Entente, de l'OIM, de la Fondation Hanns Seidel ...

Déclaration sur les migrations irrégulières et les enjeux sécuritaires dans l'espace sahélo-saharien

Déclaration sur les migrations irrégulières et les enjeux sécuritaires dans l'espace sahélo-saharien

« Nous, Ministres de l'Intérieur des pays membres de la CEN-SAD, réunis, à Niamey, du 18 au 19 janvier 2017,• Préoccupés par les tragédies récurrentes entraînant des pertes en vies humaines de migrants, par milliers, dans leur tentative de traverser le Sahara, la Méditerranée et le canal du Mozambique, en vue d'atteindre les côtes européennes ;• Convaincus que la gestion efficace des frontières constitue un élément clé de tout système d...

Les ministres de l'Intérieur de la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD) visitent l'exposition du photographe …

Les ministres de l'Intérieur de la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD) visitent l'exposition du photographe Jean-Marc Durou : Reconnaissance de l'identité en tant que facteur de paix et développement

Le Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, en collaboration avec l'Association dénommée la ''Route du Sel et de l'Espoir'' a organisé hier, à l'intention des ministres de l'Intérieur de la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD), une séance d'exposition des œuvres du célèbre photographe Jean-Marc Durou intitulé ''Sahara, peuple et paysage''. Cette exposition a eu lieu au Musé Boubou Hama ...

Visite du Médiateur de la République à la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) : Mutualiser les efforts en mat…

Visite du Médiateur de la République à la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) : Mutualiser les efforts en matière de protection des droits de l'Homme

Le Médiateur de la République, Me Sirfi Ali Maiga a effectué, hier matin, une visite à la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH). Une occasion qui lui a permis de s'enquérir des conditions de travail, et du fonctionnement de la CNDH. Au cours de cette visite, Me Sirfi Ali Maïga a exprimé sa volonté de nouer un partenariat fécond entre les deux institutions pour œuvrer ensemble dans la protection des droits de l'Homme. Il a annon...

Remise de décoration au Ministère du Plan : M. Thomas Bedenbecker fait Chevalier dans l'Ordre du Mérite du Niger par la …

Remise de décoration au Ministère du Plan : M. Thomas Bedenbecker fait Chevalier dans l'Ordre du Mérite du Niger par la ministre du Plan

La ministre du Plan, Mme Kané Aichatou Boulama, a décoré, hier après-midi, M. Thomas Bedenbecker, chef du projet GIZ d'Appui au système de planification. M. Thomas Bedenbecker, qui quitte définitivement notre pays, a en effet été fait Chevalier dans l'Ordre du Mérite du Niger au nom du Président de la République, Chef de l'Etat.En lui épinglant la décoration, en présence du ministre du Développement communautaire et de l'Aménagement du ...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Pari gagné !

lundi 9 janvier 2017

Editorial : Pari gagné !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Mise en œuvre de la réforme du guichet unique auto…

Mise en œuvre de la réforme du guichet unique automobile au Niger : En finir avec les faux documents et leur corollaire de pertes énormes des recettes de l'Etat

Dans le cadre de la modernisation de l'administration des douanes afin d'améliorer ses pre...

jeudi 19 janvier 2017

SONILOGA, égalité des citoyens devant le service p…

SONILOGA, égalité des citoyens devant le service public

« Nous sommes des délégataires, et notre mission est de traduire en acte la reforme sur la...

jeudi 19 janvier 2017

Application du système du guichet unique des autom…

Application du système du guichet unique des automobiles : Complaintes des vendeurs des véhicules d'occasion

Le marché des véhicules d'occasion connait ces derniers temps dans notre pays un boulevers...

jeudi 19 janvier 2017

L'air du temps

Ces feux tricolores ''fantômes''

Ces feux tricolores ''fantômes''

Les feux optiques sont conçus pour jouer un rôle essentiel dans le dispositif de la régula...

jeudi 19 janvier 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.