Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Présentation au Drapeau de la promotion 2015 des élèves gendarmes de l'école de la Gendarmerie nationale : 895 nouveaux éléments aptes à servir


kala-moutariAprès quinze (15) mois de formation militaire et civile passés à l'école de la gendarmerie nationale de Koita Tégui à Niamey, les élèves-gendarmes de la promotion 2015 ont été présentés, vendredi dernier au drapeau. Ils sont au total 895 élèves-gendarmes dont 16 féminins à avoir franchi l'obstacle pour être été jugés aptes à servir dans la grande et honorable famille de la gendarmerie nationale du Niger.
La cérémonie officielle de présentation au drapeau s'est déroulée dans l'enceinte de ladite école, sous la présidence du ministre de la Défense nationale M. Kalla Moutari, en présence des présidents des institutions de la République, des députés, des autorités civiles et militaires dont le Chef d'état-major des A rmées le Général de corps d'Armée Seyni Garba, des membres du gouvernement et du corps diplomatique, de nombreux invités de marque et des parents et amis des futurs gendarmes, tous venus témoigner de la solennité de l'évènement et partager la joie avec les élèves-gendarmes.
Outre la présentation au drapeau, la cérémonie a été mise à profit pour baptiser la promotion mais aussi pour récompenser les élèves-gendarmes les plus méritants et le personnel d'encadrement de cette école que dirige le lieutenant-colonel Garba Issoufou. La promotion 2015 portera désormais le nom de « Promotion Général de division Mounkaila Issa », le valeureux et très expérimenté officier général et actuel Haut-commandant de la gendarmerie Nationale. Il revient donc aux élèves-gendarmes et futurs gendarmes qu'ils seront après la période de stage de six (6) mois de prouver qu'ils méritent ce nom de baptême en essayant au mieux d'honorer le parcours de ce grand monument de la gendarmerie nationale du Niger.
Le ministre de la Défense nationale Kalla Moutari a salué et remercié tous les invités qui ont mis un peu de leur temps pour participer à cette cérémonie avant de rappeler les instructions fortes du Président de la République dans le choix des hommes et des femmes mais aussi dans la formation. Il s'agit pour le ministre de la Défense nationale, de la rigueur, de la recherche de l'excellence comme boussole car, a-t-il ajouté, pour le Chef de l'Etat, la qualité des ressources est le premier gage du succès. Les élèves-gendarmes ont été sélectionnés et formés ainsi et ils iront étoffer l'effectif du corps d'honneur qu'est la Gendarmerie Nationale. Pour le ministre, leur présentation au drapeau signifie que ces recrues sont jugées aptes « à servir le pays en tout temps, en tous lieux et en toutes circonstances jusqu'au sacrifice suprême ».
M. Kalla Moutari leur a signifié qu'ils serviront dans un territoire très vaste avec un climat rigoureux, toutes choses qui ne rendraient pas facile leur tâche. Mais ils « doivent s'adapter avec aisance aux exigences de leur choix » a affirmé le ministre de la Défense nationale qui a souligné avec force que les résultats ne peuvent et ne sauraient être obtenus qu'avec dévouement, dynamisme et la compétence de l'ensemble de l'encadrement de l'école de formation de la gendarmerie Nationale. « Je rends un hommage mérité au commandement et au personnel d'encadrement, officiers, sous-officiers et gendarmes qui ont accompli un travail remarquable en mettant à la disposition de la Nation, un personnel de qualité » a indiqué le ministre tout en les exhortant à persévérer dans le même sens.
Aux élèves-gendarmes de la promotion Général Mounkaila Issa, le ministre de la Défense nationale leur a rappelé l'honneur qu'ils ont, d'être jugés dignes à être présentés au Drapeau national, un acte solennel qui consacre leur admission au sein de la grande famille de la Gendarmerie Nationale après avoir été sélectionnés rigoureusement parmi des milliers d'autres jeunes nigériens, tous désireux de servir la Nation à travers la Gendarmerie Nationale. Leur demandant d'en être fiers et « de mériter cet honneur en se consacrant avec loyauté et abnégation » à l'accomplissement de leur noble et exaltante tâche, le ministre de la Défense nationale dit espérer pouvoir compter sur eux afin d'être à la hauteur des attentes des populations qu'ils doivent protéger et défendre et même à la hauteur des attentes de la communauté internationale, si désignés pour servir en tant que soldat de maintien de la paix.
Le Haut-commandant de la gendarmerie Nationale, le Général de division Mounkaila Issa a lui aussi félicité le personnel d'encadrement qui, quinze mois durant, n'a ménagé le moindre effort, la moindre énergie, malgré certaines contraintes, pour donner l'essentiel qu'il faut aux élèves de cette promotion composée de 879 et 16 élèves-gendarmes respectivement garçons et filles. Le Haut-commandant a exprimé de vive voix la gratitude de la gendarmerie Nationale aux plus hautes autorités de la République sous l'impulsion du Président de la République pour les moyens mis à la disposition de l'école ayant rendu possible cette formation initiale ouvrant les portes de la Gendarmerie Nationale à ces 895 jeunes nigériens et qui devraient intégrer définitivement le corps à l'issue de la période de stage de six (6)mois et de la prestation du serment.
Le Général Mounkaila Issa a rappelé aux recrues leurs devoirs vis-à-vis du drapeau, des autorités et l'attente du peuple et de la nation. Après avoir présenté son école, décrit les missions de la Gendarmerie Nationale peu avant la présentation au drapeau, le directeur de l'Ecole, le lieutenant-colonel Garba Issoufou a indiqué que les objectifs assignés à la formation de ces 895 élèves-gendarmes ont été atteints au regard de l'exécution du programme. Il a félicité les désormais gendarmes-stagiaires qui, selon lui, «ont su affronter et transcender avec courage et abnégation les difficultés liées à la formation » pour être jugés aptes à servir dans la Gendarmerie nationale.eleves-gendramme Il salué la mémoire d'un de leur rappelé à Dieu au cours de la formation : le gendarme Moutari Salou Gado avant d'adresser à nouveau ses condoléances aux parents du défunt.
Le lieutenant-colonel Garba Issoufou a exprimé ses remerciements au Haut-commandant de la gendarmerie, l'homme qui a accordé une place de choix à la formation et dont les directives et les instructions ont été d'un apport capital à l'organisation et au déroulement de la formation, a-t-il dit.
Le directeur de l'école de la Gendarmerie Nationale a aussi adressé ses remerciements et ceux de toute la gendarmerie aux partenaires dont, la mission Eucap-Sahel, la BSIC et l'ONG Jama'at Ahmadiyya Islamic Niger. Le lieutenant-colonel a fait une mention spéciale de remerciement à l'encadrement dont la qualité, la disponibilité, l'efficacité et la perspicacité ont été la clé du succès de cette formation. Le moment tant attendu de cette cérémonie est sans doute la présentation au drapeau des 895 élèves –gendarmes. Le ministre de la Défense nationale s'est adressé aux élèves-gendarmes en ces termes consacrés : « Elèves-gendarmes de la promotion 2015, le drapeau tricolore qui est devant vous est le symbole de la République du Niger. Il est composé de trois bandes horizontales dont les couleurs sont de haut en bas : l'Orange, le Blanc et le Vert. La bande médiane porte en son milieu un disque de couleur orange. Dans ses plis est inscrite en filigrane et en lettres d'or la devise de la République qui est : Fraternité Travail Progrès. A travers cette devise s'affirme tout un symbole dont il convient que vous saisissiez le sens en tant que militaire de la Gendarmerie Nationale. Il vous échoit désormais le redoutable devoir et l'insigne honneur de servir et de défendre ce drapeau partout où besoin sera en tout temps, en tous lieux, le cas échéant jusqu'au sacrifice suprême».
L'autre évènement phare de la cérémonie fut le baptême de la promotion. L'honneur est fait au major de la promotion 2015, le gendarme Malik Mainassara de demander solennellement et très respectueusement au ministre de la Défense nationale de choisir le nom de sa promotion. C'est alors que le public a appris avec beaucoup d'enthousiasme que le ministre de la Défense nationale a choisi de baptiser la promotion 2015 «Promotion Général Mounkaila Issa ».
Le choix de l'homme dont la promotion 2015 de l'école de la Gendarmerie Nationale porte le nom, est en effet un choix justifié car, l'homme, officier général cumule plus de quarante années d'expérience dans la Gendarmerie Nationale. Du Général Mounkaila, on apprendra, lors d'une brève présentation de son curriculum vitae, qu'il a été un gendarme rempli ayant occupé presque toutes les fonctions au sein de la Gendarmerie, mais aussi des fonctions civiles et administratives au niveau national et international.

Zabeirou Moussa(onep)
www.lesahel.org

Société

Réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), à New York (Etats Uni…

Réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), à New York (Etats Unis) : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou met en exergue les actions de la Fondation Guri Vie Meilleure

Après avoir pris une part active au Forum mondial sur la nutrition infantile, à Montréal, au Canada, au cours duquel elle a plaidé en faveur d'une nutrition infantile abondante et de qualité, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou se trouve depuis lundi à New York, aux Etats Unis d'Amérique, pour honorer de sa présence la réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS) qui se tient en ...

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (C…

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) : Un bilan réconfortant, en dépit que certaines contingences

Après cinq jours d'intenses activités, les travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017 du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) ont pris fin, hier après-midi, au Palais des congrès de Niamey, sur une note de satisfaction générale. C'est le président de ladite institution, M. Moussa Moumouni Djermakoye qui a présidé la cérémonie de clôture desdits travaux. La fin de ces travaux coïncidant avec la fin de la...

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Le Premier ministre chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a présidé, le samedi dernier, la cérémonie de lancement officiel de la Cure Salée ou Tinekert, grand rassemblement des éleveurs. La cure salée, l'évènement annuel le plus important de la localité de In 'Gall s'est tenue comme à l'accoutumée au pied de la petite palmeraie sous la Présidence du Premier ministre chef du gouvernement SEM Brigi Rafini qui pour la circonstance était...

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ens…

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ensemble», déclare SE. Brigi Rafini, Premier ministre, Chef du Gouvernement

«Chers Invités ;Chers Eleveurs ;Population d'Ingall ;Par la grâce de Dieu, nous nous retrouvons, à nouveau, à Ingall, comme il est de coutume, pour la traditionnelle Cure salée. Je voudrais me réjouir de la qualité de l'accueil dont nous avons été l'objet, et saluer cette population d'Ingall si généreuse et si hospitalière ; une générosité et une hospitalité jamais démenties. Générosité et hospitalité légendaires des habitants, auxquell...

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la fête annuelle des éleveurs communément appelée ''Cure Salée'' se poursuivent activement à Ingall. Le thème de cette édition 2017 est « Pastoralisme, vecteur de paix au Sahel». Présent à Ingall, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, après avoir donné le coup d'envoi des manifestations, a effectué plusieurs visites, samedi dernier. C'est ainsi qu'il a visit...

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

C'est avec une profonde consternation que la Rédaction de l'ONEP a appris la disparition, vendredi dernier du journaliste Joseph Seydou Allakaye, des suites d'une maladie. L'enterrement a eu lieu, le samedi 16 septembre après-midi au cimetière de Yantala, à Niamey. Il laisse une veuve, des orphelins et des petits-fils. Cité parmi les doyens de la presse nigérienne, Joseph Seydou Allakaye, a fait ses premier pas dans la presse nationale ...

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissa…

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissata Issoufou appelle les partenaires pour un accompagnement conséquent des programmes d'alimentation scolaire et de nutrition infan

La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou participe au Forum mondial sur la nutrition infantile (GCNF) qui se tient du 17 au 21 septembre 2017 à Montréal au Canada. A cette occasion, la première Dame a prononcé un discours devant une assistance constituée de la Présidente du Forum mondial sur la Nutrition, du Directeur du Centre d'excellence du PAM, des ministres issus des pays participants, des représentants du corps diplomatique et des...

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouv…

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle, renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a présidé vendredi dernier, dans la matinée deux cérémonies de prestation de serment : la première concernant un nouveau membre de la Cour de cassation et la seconde un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle. Les prestations de serment se sont déroulées dans l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères.Pour le 1er acte de ces deux cérémonies, c'es...

Lancement officiel de l'approche ''Police de proximité'' projet REGARDS à Bankilaré : Pour une gestion efficace et parti…

Lancement officiel de l'approche ''Police de proximité'' projet REGARDS à Bankilaré : Pour une gestion efficace et participative de la sécurité communautaire

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Mohamed Bazoum, a procédé, samedi dernier à Bankilaré, au lancement officiel de l'approche Police de proximité à travers le projet « Renforcement de l'Engagement des Communautés pour la Gestion Alerte des Risques de Déstabilisation Sociales et Sécuritaires » (REGARDS). La cérémonie de lancement s'es...

Conseil Supérieur de la Communication (CSC) : Plaidoyer en faveur de l'adoption des textes sur la communication

Conseil Supérieur de la Communication (CSC) : Plaidoyer en faveur de l'adoption des textes sur la communication

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a organisé, hier matin, une rencontre de plaidoyer pour informer et sensibiliser les participants sur la nécessité d'adopter des textes. Cette rencontre s'est déroulée dans la salle de réunion du CSC, en présence de représentants des institutions et ministères.Le président du Conseil Supérieur de Communication, M. Abourahamane Ousmane, a fait part dans son intervention que « plusieurs avant...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.