Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Rencontre au Palais de justice de Niamey : L'application des textes sur le foncier immobilier au centre des échanges


Lors-de-la-rencontre-au-Palais-de-justiceLa gestion du secteur foncier immobilier préoccupe de plus en plus les acteurs chargés d'appliquer les lois en la matière. C'est pourquoi, à l'initiative de la Chambre nationale des notaires, une rencontre s'est tenue hier matin dans la salle de réunions du Tribunal de grande instance hors classe (TGI/HC) de Niamey. Cette rencontre a regroupé le parquet, la Chambre nationale des notaires, les représentants de la mairie et ceux du cadastre. Il s'agit pour les différents acteurs d'examiner sans détour, les problèmes et les difficultés rencontrés dans le domaine du foncier immobilier, de dégager des pistes de solutions et de s'engager à respecter les lois en la matière.
Depuis un certain temps, il y a un développement des affaires dans le domaine du foncier immobilier. « Mais ces affaires prennent de plus en plus de l'ampleur et de l'importance au niveau de nos juridictions parce qu'il y a un laisser-aller concernant les questions de lotissement qu'on a confié au privé et pour lesquelles, il n'y a pas eu un accompagnement sérieux et un encadrement efficient. C'est pourquoi, on assiste aujourd'hui à un certain nombre d'abus et de cafouillage. Dans ce sens, nous avons énormément de faux actes de cession qui circulent. Malheureusement, les premières victimes sont d'abord les citoyens qui achètent ces actes, puis les notaires qui sont chargé d'assermenter ces actes » explique M. Cheibou Samna Soumana, Procureur de la République.


Et d'ajouter que ces services ont été suffisamment édifiés sur les différents problèmes et difficultés que pose cette situation. « On se rend compte que ce n'est pas seulement sur les
notaires qu'il faut jeter la pierre. Même si les notaires sont quelque part fautifs par rapport à un certain nombre de comportements, il faut reconnaître qu'il y a une très grande part de responsabilité de l'administration notamment des mairies et des services du cadastre et de l'urbanisme » souligne M. Cheibou Samna Soumana pour qui cette réunion vise ainsi à créer un cadre d'échange permanent pour surmonter ces difficultés et arriver à sécuriser les transactions immobilières pour le grand bonheur des populations. « L'idée aujourd'hui est de pouvoir aller vers une stricte observance des textes en la matière, parce que, quel que soit ce que nous allons envisager, si nous ne le faisons pas avec les techniciens qui sont les notaires, les ingénieurs du cadastre et des mairies, nous n'allons pas avancer dans ce sens » conclut le Procureur de la République.
Pour sa part, la présidente de la Chambre nationale des notaires Me Dodo Dan Gado Haoua a décortiqué le fond des choses pour savoir pourquoi des problèmes surgissent après la vente d'une parcelle. « Le constat est qu'il n'y a pas de respect des textes fonciers d'abord par les collectivités » dit-elle. En effet, souligne-t-elle, la loi fait obligation aux collectivités d'immatriculer les terres domaniales avant toute cession.rencontre « Et, l'article 5 alinéa 2 du décret du 26 juillet 1932 met cette obligation à la charge des collectivités et de l'Etat avant toute aliénation ou concession des terres domaniales à qui que ça soit sous peine de nullité de l'acte qu'ils viendront à établir » rappelle la présidente de la Chambre nationale des notaires. C'est dire que l'immatriculation est non seulement une obligation mais, elle doit surtout être un préalable à toute cession de terrain.
L'article 745 du code général des impôts pose, selon Me Dodo Dan Gado Haoua, le principe que l'immatriculation vous donne droit à un titre qui est définitif et inattaquable. « C'est dire que si les gens respectaient dès la base ces textes (l'immatriculation d'un terrain) on n'aurait pas rencontrer tous ces problèmes aujourd'hui » dit-elle et d'ajouter que l'article 786 du même code général des impôts dit que même si une action en revendication vient à être formulée sur votre droit réel, elle est irrecevable, si cette opposition n'a pas été formée dans le délai réglementaire (3 mois) qui est observé avant d'arriver à un titre foncier définitif. L'immatriculation d'un terrain est selon la patronne des notaires du Niger, tout un processus qui inclut des enquêtes contradictoires pour établir la propriété du terrain.
D'après Me Dodo Dan Gado Haoua, le désengagement de l'Etat de la production directe des parcelles laissée à des opérateurs privés a conduit à ''une dérive totalitaire'' des promoteurs immobiliers. « Certains qui ont des arrêtés de lotissement sur des superficies bien déterminées produisent plus de parcelles que ce que l'arrêté de lotissement ne leur accorde. Il y a ensuite des fraudes puisque ces mêmes promoteurs privés vont jusqu'à morceler et vendre des espaces destinés à des équipements publics qui sont normalement contenus dans les plans qui ont été approuvés par l'arrêté. Pire, aujourd'hui ces promoteurs font des lettres d'attribution de terrain qu'ils signent pour envoyer vers les mairies au lieu de passer par les notaires pour faire des actes de vente en bonne et due forme » déplore la présidente de la Chambre nationale des notaires.
Or rappelle-t-elle, la loi 98-06 du 29 avril 1998 portant statut de notaires dit en son article 23 que ''les actes translatifs de propriété, sont obligatoirement notariés''. « Nous assistons même à l'établissement d'actes de vente par certains promoteurs immobiliers qui croient qu'ils peuvent arborer toutes les casquettes » s'étonne Me Dodo Dan Gado Haoua. L'intérêt de cette rencontre est de trouver ensemble des solutions à cette situation. « Cette solution passe d'abord et nécessairement par le respect des textes fonciers qui incombe aux différents acteurs en particulier l'immatriculation des terres domaniales avant toute concession ou aliénation » dit-elle. Du reste, cette obligation d'immatriculation des terres domaniales a même été reprise dans le décret 71-33 du 16 février 1971 portant transfert des biens domaniaux aux collectivités en son article 3. « Il s'agit en somme de revenir à l'orthodoxie dans la délivrance des actes de cessions pour sécuriser le citoyen », conclut Me Dodo Dan Gado Haoua. A l'issue de ces consultations, des engagements ont été pris par les uns et les autres en vue de respecter et faire respecter la loi dans le domaine du foncier immobilier.
Siradji Sanda(onep)
www.lesahel.org

Société

Célébration du Leilatoul Kadr, ou la Nuit du destin, à la mosquée des Grandes Prières de Niamey : Le président de l'Asse…

Célébration du Leilatoul Kadr, ou la Nuit du destin, à la mosquée des Grandes Prières de Niamey : Le président de l'Assemblée nationale et le Chef du gouvernement ont prié aux côtés des fidèles musulmans

Le Président de l'Assemblée nationale, M. Ousseini Tinni et le Premier ministre Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini, ont effectué le déplacement de la mosquée des grandes prières de Niamey, mercredi dernier, dans la nuit pour assister à la veillée nocturne de Leilatoul Kadr ou nuit de la destinée correspondant à la 27ème nuit du mois béni de Ramadan. Cette veillée caractérisée par des prières et des invocations s'est déroulée en prés...

Ouverture de la première réunion de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) : Pour une culture nationale des d…

Ouverture de la première réunion de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) : Pour une culture nationale des droits humains fondée sur les valeurs de tolérance, d'égalité, de justice et de respect mutuel

Les nouveaux Commissaires de la Commission Nationale des Droits Humains ont tenu, vendredi dernier, dans la salle de réunion de ladite Institution, leur première réunion en vue de satisfaire aux exigences de l'article 61alinéa 1er de la Loi Organique 2012-44 déterminant la Composition, l'Organisation, les Attributions et le Fonctionnement de la CNDH qui stipule que : « la première réunion de la Commission est convoquée par le Président ...

Célébration de la journée africaine de la ''Fonction Publique'' : Pour une culture des prestations de services publics c…

Célébration de la journée africaine de la ''Fonction Publique'' : Pour une culture des prestations de services publics centrées sur les citoyens

A l'occasion de la célébration de la journée africaine de la ''Fonction Publique'', la ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Mme Amadou Aïssata, a livré, hier, un message. Il s'agissait notamment d'entretenir la population sur les différentes activités que le gouvernement organise en cette occasion.C'est en 1994, lors de la Conférence Panafricaine des Ministres de la Fonction Publique tenue à Tanger au Maroc,...

Processus d'élaboration des SDAU et PUR : Améliorer les conditions de vie des populations

Processus d'élaboration des SDAU et PUR : Améliorer les conditions de vie des populations

Le ministre de la Ville et de la Salubrité Urbaine, M. Habi Mahamadou Salissou, a présidé à l'hôtel de ville de Maradi, la cérémonie de lancement du processus d'élaboration des Schémas d'Aménagement d'Urbanisme(SDAU) et des Plans Urbains de Référence (PUR) de 13 collectivités partenaires du Programme d'Appui aux Collectivités Territoriales des régions de Dosso et de Maradi.L'objectif global visé à travers l'élaboration de ces outils d'a...

Distribution gratuite de kits alimentaires par Moov-Niger : La compagnie de téléphonie soutient les populations pendant …

Distribution gratuite de kits alimentaires par Moov-Niger : La compagnie de téléphonie soutient les populations pendant la nuit du destin

La solidarité avec les couches vulnérables de notre population en période de Ramadan, c'est désormais une affaire de tradition. En effet, comme elle a l'habitude de le faire depuis plusieurs années déjà, la Compagnie de téléphonie mobile Moov-Niger a procédé à une distribution de kits alimentaires au niveau des Mosquées Amir Sultan et Imam Malik de Niamey.Cette cérémonie consacrée à la distribution de kits alimentaires dirigée par le co...

Rupture collective de jeûne au Palais de la Présidence : Les artistes nigériens à l'honneur

Rupture collective de jeûne au Palais de la Présidence : Les artistes nigériens à l'honneur

Au 25ème jour du mois béni de Ramadan, le Président de la République, Chef de l'Etat S.E Issoufou Mahamadou a invité hier dans l'après-midi, au palais de la Présidence, les artistes nigériens pour la rupture collective appelée aussi «Iftar». Des artistes qui ont répondu massivement à cette invitation du Chef de l'Etat.Après avoir rompu le jeûne, le Président de la République et ses convives devaient ensuite répondre à l'appel du muezzin...

Communiqué de la Direction du protocole d'Etat : Programme de la célébration de la soirée officielle de la nuit Leilatou…

Communiqué de la Direction du protocole d'Etat : Programme de la célébration de la soirée officielle de la nuit Leilatoul Qadr

La Soirée Officielle de la nuit de la destinée ou « LEILATOUL QADR » sera célébrée cette année la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 juin 2017, selon le programme ci-après.20 H 00 : Arrivée des fidèles20 H 30 : Arrivée des membres du Corps Diplomatique, Postes Consulaires et Organisations Internationales des Pays Musulmans20 H 35 : Arrivée des députés nationaux et membres du Gouvernement20 H 40 : Arrivée des Présidents des Institutions20 H...

Communiqué du Ministère de l'Emploi du Travail et de la Protection Sociale : La journée du jeudi 22 juin 2017, déclarée …

Communiqué du Ministère de l'Emploi du Travail et de la Protection Sociale : La journée du jeudi 22 juin 2017, déclarée chômée et payée sur toute l'étendue du territoire national

Le ministre de l'Emploi, du Travail et de la Protection Sociale a l'honneur de rappeler aux employeurs et employés des secteurs public, parapublic et privé que conformément aux dispositions de la loi n° 97-20 du 20 juin 1997 instituant les fêtes légales, la journée du jeudi 22 juin 2017, correspondant au lendemain de la nuit de Lailatoul Qadr (Nuit du Destin), est déclarée chômée et payée sur toute l'étendue du territoire national.Onep2...

Santé / Le gonflement des pieds : Des causes multiples

Santé / Le gonflement des pieds : Des causes multiples

Lorsqu'un patient se plaint d'un gonflement au niveau de son pied, les praticiens disent qu'il faut rechercher, en premier lieu, la présence d'un œdème. Selon eux, c'est le signe le plus fréquent ; et un œdème des pieds est dû tout simplement à l'infiltration d'eau sous la peau.Selon les praticiens, l'œdème des pieds se reconnaît par une augmentation du volume du pied, uni ou bilatéral. Cette augmentation de volume est en général indolo...

Ramadan : Abondance de la pastèque sur les marchés de la Niamey

Ramadan : Abondance de la pastèque sur les marchés de la Niamey

La pastèque communément appelé «Gouna» en Haoussa ou « kaney » en Zarma, est une espèce de plantes herbacée de la famille des cucurbitacées, originaire d'Afrique de l'Ouest, largement cultivée pour ses gros fruits lisses, à chaire rouge, jaune, verdâtre ou blanche et à graines noires ou rouges selon Wikipédia. La pastèque est vendue aux abords de plusieurs rues de la capitale plus précisément au marché de katako ou la vente se pratique ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey :…

Préparatifs de la fête de l'Aïd-el-fitr à Niamey : Affluence générale vers les marchés de la capitale

Dans quelques heures, à l'instar du reste de la communauté musulmane, les fidèles de notre...

vendredi 23 juin 2017

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des pri…

Repas de fête : Disponibilité et stabilité des prix de la volaille et du poisson importé

Les fêtes sont des grands moments de consommation de viande surtout de la volaille. Les pi...

vendredi 23 juin 2017

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Les Salons de beauté plus que jamais sollicités

Le jour de la fête est un grand jour pour les femmes et les jeunes filles. C'est en effet ...

vendredi 23 juin 2017

L'air du temps

Epilogue ramadanesque

Epilogue ramadanesque

Jour J moins 28 ; - 27 ; -4 ; -3 ;-2, etc. Pour certains jeûneurs, le compte à rebours déc...

vendredi 23 juin 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.