Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Plaidoyer pour une institutionnalisation de l'achat du riz local


Rizire-imagesAu sortir du Salon de l'Agriculture dont les lampions ont illuminé, du 06 au 11 mars dernier, le parvis du Palais du 29 juillet à Niamey, on est au moins édifié d'une chose : nous pouvons produire et consommer Nigérien...Promouvoir l'achat et la consommation du riz local ''made in Niger''. Tel est le combat dans lequel s'est lancé la Fédération des Unions des Coopératives des Producteurs de Riz (FUCOPRI). En effet, ladite fédération a récemment lancé une campagne de plaidoyer pour une institutionnalisation des achats du riz local au Niger.
Cette campagne de plaidoyer en faveur de l'institutionnalisation des achats du riz local au Niger s'appuie sur un constat clair qui nous révèle que même dans les cinq pays d'Asie (Chine, Inde, Pakistan, Thaïlande et Vietnam), connus comme étant les plus grands producteurs de riz au monde avec à eux seuls 479 millions de tonnes, soit 90% de l'offre en riz sur le marché mondial, il existe une politique orientée vers la promotion de la consommation du riz local. C'est dire que ces pays produisent surtout pour nourrir leurs populations. En fait, il ressort du constat que dans ces pays le riz exporté par ces pays sur le marché mondial ne représente que 6% de leur production tandis que les 94% de leur production sont réservés pour l'autoconsommation.
Au niveau sous régional, la production de riz reste encore insuffisante. En effet, comme le souligne la Fédération des Unions des Coopératives des Producteurs de Riz (FUCOPRI), «la production de riz en Afrique de l'Ouest couvre seulement 60% de la demande locale. Cette demande est largement couverte par le riz importé». La conséquence d'une telle situation se traduit par une sortie importante de devises et une dépendance alimentaire de la sous-région. «Les importations de riz en Afrique de l'Ouest atteindra 6,4 à 10,1 millions de tonnes en 2020. Cette situation engendre des déficits budgétaires au niveau des Etats et les fragilisent vis-à-vis des marchés et pays d'importation de par la dépendance pour l'alimentation des populations », note la FAO.
Tout ceci pour dire qu'il y a une impérieuse nécessité pour le Niger de s'investir pour promouvoir sa production de riz. En effet, au regard des aléas liés au contexte international, le Niger doit s'activer pour développer des initiatives en même de sécuriser sa production actuelle et d'impulser une dynamique nouvelle à la filière riz. « La production nationale estimée à 132 030 tonnes ne couvre que le tiers (1/3) des besoins annuels nationaux. En effet, la riziculture, avec la maitrise totale d'eau occupe aujourd'hui 30 000 familles, organisées en coopératives», nous apprend la FUCOPRI..
Egalement promouvoir le riz local, c'est se doter d'un puissant facteur d'adaptation et de résilience face au changement et à la variabilité climatique. D'autre part, cette politique constitue un des segments de la mise en œuvre de l'Initiative 3N, où les résultats peuvent être les plus palpables à maints égards. «Il existe de réelles marges de manœuvre pour un accroissement quantitatif et qualitatif de l'offre de riz du pays avec une diversité de situations agro écologiques mais un potentiel réel encore sous-utilisé», estime la FUCOPRI.
Tout ceci milite en faveur d'un soutien accru au marché de commercialisation du riz, qui connait encore d'énormes difficultés, malgré les productions encore faibles et toutes les initiatives en cours. «Depuis plusieurs années, les producteurs de riz éprouvent d'énormes difficultés dans la commercialisation de leur produit. La mesure de soutien initiée par le Gouvernement, j'ai nommé le prélèvement du quota de 3% sur les importations, ne s'est pas avérée efficace car les commerçants détournent cette disposition à travers des autorisations spéciales d'importation», déplore la FUCOPRI.
Pour la FUCOPRI, la remobilisation du consommateur autour du riz local, passe par un engagement de l'Etat qui doit se traduire d'abord par une consommation du riz local par ce dernier. Selon, une enquête de la FUCOPRI réalisée en 2016, la réduction de la perte de devise due aux importations est possible si l'Etat se base sur le riz local pour alimenter les marchés institutionnels (armées, restaurants scolaires et universitaires, hôpitaux). Sachant que ce marché a absorbé en 2015 plus de 20 000 tonnes de riz, il apparait que si, ces achats de riz étaient faits sur la production nationale à travers le RINI, les coopératives rizicoles n'auraient pas de difficultés à écouler leur paddy. Aussi, est-il demandé à l'Etat de donner le bon exemple aux importateurs de riz en achetant lui-même le riz local.

Assane Soumana(onep)
www.lesahel.org

Société

Célébration de la Journée Nationale de la Concorde, à Tchintabaraden (région de Tahoua) : «La sécurité, le développement…

Célébration de la Journée Nationale de la Concorde, à Tchintabaraden (région de Tahoua) : «La sécurité, le développement et la démocratie constituent ensemble, le socle de la cohésion et de l'unité nationale », déclare SEM. Brigi Rafini, Premier mini

Notre pays a célébré, lundi dernier, la Journée de la Concorde. Cette édition 2017, placée sous le haut patronage du Premier ministre, Chef du Gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a été célébrée à Tchintabaraden (région de Tahoua), à l'emblématique ''Place de la Paix'', sous le thème : ''La Paix et l'Unité Nationale''. La grande célébration de cette fête dédiée à Tchintabaraden, a été marquée par l'allocution prononcée par le Premier minist...

Ouverture de la Session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) au titre du mois d'Avril 2017 : Sept po…

Ouverture de la Session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) au titre du mois d'Avril 2017 : Sept points inscrits à l'ordre du jour des assises dont la loi spéciale sur la presse électronique

Le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), M. Abdourahamane Ousmane, a présidé, hier, dans la salle de réunion de son institution, la cérémonie d'ouverture de la session ordinaire au titre du mois d'avril 2017. Cette cérémonie se tient au lendemain des manifestations estudiantines du 10 avril dernier, au cours desquelles la mort d'un étudiant et de nombreux blessés ont été enregistrés et un journaliste de la télévision...

Célébration de la Journée mondiale de lutte contre le Paludisme : Renouveler l'engagement politique et investir plus en …

Célébration de la Journée mondiale de lutte contre le Paludisme : Renouveler l'engagement politique et investir plus en faveur de la lutte

L'Assemblée Mondiale de la Santé a institué en 2007, le 25 avril de chaque année comme Journée Mondiale de lutte contre le Paludisme. L'objectif principal visé à travers la commémoration de cette Journée est de renforcer le plaidoyer et la mobilisation sociale de tous les acteurs de la santé autour des stratégies de lutte contre le paludisme afin de contribuer à réduire de manière significative l'incidence et la mortalité liées à cette ...

Atelier sur l'état d'avancement de l'implémentation technique de la plateforme ECOAGRIS : Recherche des solutions effica…

Atelier sur l'état d'avancement de l'implémentation technique de la plateforme ECOAGRIS : Recherche des solutions efficaces aux crises alimentaires

Une trentaine d'experts et techniciens des pays membres du CLSS participent à l'atelier sur l'état d'avancement de l'implémentation technique de la plateforme ECOAGRIS qu'abrite le centre régional AGRHYMET de Niamey du 25 au 27 avril. ECOAGRIS, lancé en septembre 2015, c'est le système régional intégré d'information agricole de la CEDEAO. La cérémonie officielle de lancement des travaux s'est déroulée à l'amphithéâtre dudit centre sous ...

Signature d'un protocole d'accord entre le Gouvernement et l'Union des Scolaires Nigériens (USN) : L'USN lève son mot d'…

Signature d'un protocole d'accord entre le Gouvernement et l'Union des Scolaires Nigériens (USN) : L'USN lève son mot d'ordre de suspension des activités académiques

A l'issue d'une série d'échanges et de discussions entamés par le gouvernement et l'Union des Scolaires Nigériens (USN) pour tenter de ramener la stabilité au sein de l'école nigérienne suite événements du 10 avril 2017, les deux parties ont convenu d'un accord qui a été dûment paraphé par le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation M. Yahouza Sadissou et le Secrétaire général du comité directeur de l'USN...

Célébration, hier, de la Journée de la Concorde : Une édition placée sous le signe de ''La Paix et l'Unité Nationale''

Célébration, hier, de la Journée de la Concorde : Une édition placée sous le signe de ''La Paix et l'Unité Nationale''

Notre pays a célébré, hier, la Journée de la Concorde. Cette édition 2017, placée sous le haut patronage du Premier ministre, Chef du Gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a été célébrée à Tchintabaraden (région de Tahoua), à l'emblématique ''Place de la Paix'', sous le thème : ''La Paix et l'Unité Nationale''. On y notait la présence de plusieurs personnalités dont les membres du gouvernement et ceux du corps diplomatique. Cette commémorati...

Atelier régional sur les bonnes pratiques internationales pour l'évaluation et la déclaration des ressources d'uranium :…

Atelier régional sur les bonnes pratiques internationales pour l'évaluation et la déclaration des ressources d'uranium : Partager les expériences dans le domaine des ressources uranifères

La Haute Autorité Nigérienne à l'Energie Atomique (HANEA) avec la contribution de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA) a organisé hier matin, à Niamey, un atelier régional sur les bonnes pratiques internationales pour l'évaluation et la déclaration des ressources d'uranium. C'est le ministre des Mines, M. Hassane Barazé Moussa qui a présidé l'ouverture des travaux de cet atelier, qui, fait partie des activités du projet ...

Niamey/Lancement officiel des activités du projet « Un élève, un arbre » à l'école primaire Goudel II : Pour la sauvegar…

Niamey/Lancement officiel des activités du projet « Un élève, un arbre » à l'école primaire Goudel II : Pour la sauvegarde de l'environnement à travers le reboisement

Le Directeur général des Eaux et Forets, le Colonel Major Abdou Malan Issa a présidé hier matin, à l'école primaire Goudel II communément appelée la « Tanda », la cérémonie officielle de lancement des activités du projet « Un élève, un arbre ». Mis en œuvre par l'ONG ''La vie en vert'', ce projet a pour objectif principal de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations du Niger à travers un environnement sain. Placé...

Session du Comité National de Pilotage du projet ''Autonomisation de la Femme et Dividende Démographique au Sahel'' (SWE…

Session du Comité National de Pilotage du projet ''Autonomisation de la Femme et Dividende Démographique au Sahel'' (SWEDD-Niger) : Des directives pour tirer profit du dividende démographique

La ministre de la Population, Dr Kaffa Rakiatou Christelle Jackou, a présidé vendredi dernier au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie d'ouverture de la session du Comité National de Pilotage du projet « Autonomisation de la Femme et Dividende Démographique au Sahel » ou SWEDD-Niger. Cette cérémonie s'est déroulée en présence du ministre de l'Entreprenariat des Jeunes M. Ibrahim Sadou Issifi, des cadres du Ministère de la Populatio...

Atelier de validation du document de Projet de Recensement Administratif et de Développement à vocation Humanitaire (PRA…

Atelier de validation du document de Projet de Recensement Administratif et de Développement à vocation Humanitaire (PRAD/H) : Une identification biométrique des personnes pour une meilleure assistance humaine

Le Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité Publique de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, a organisé hier, en partenariat avec l'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), un atelier de validation du document du ''Projet de Recensement Administratif de Développement à vocation Humanitaire'' (PRAD/H). L'agence pakistanaise d'enregistrement et de base de données (NADRA) a apporté son soutien quant au...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

L'Initiative 3N : Un programme qui marque un chang…

L'Initiative 3N : Un programme qui marque un changement de comportement dans la région de Dosso

L'Initiative 3N, faudrait-il le rappeler, est un programme ambitieux, une vision du Présid...

vendredi 21 avril 2017

Cultures irriguées à Dosso : D'importantes potenti…

Cultures irriguées à Dosso : D'importantes potentialités en terres irrigables dans la région

Les cultures irriguées contribuent à l'atteinte de l'objectif global de l'Initiative 3N. L...

vendredi 21 avril 2017

Les africains et le petit commerce en Inde : De l'…

Les africains et le petit commerce en Inde : De l'espoir dans le petit business malgré la peur....

Du 11 au 22 mars dernier, une trentaine de journalistes africains ont séjourné dans la cap...

vendredi 14 avril 2017

L'air du temps

Ces scènes de rue, telles qu'on les aime

Ces scènes de rue, telles qu'on les aime

Des scènes de rue, on en trouve très fréquemment à Niamey. De quoi satisfaire les bandes d...

vendredi 21 avril 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.