Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Visite du ministre de la Justice à la Maison d'arrêt de Filingué : Démenti formel de l'information faisant état de détenus morts de faim


visiteC'est suite aux informations diffusées depuis quelques jours par une télévision de la place relayées systématiquement sur la toile et faisant croire à l'opinion nationale et internationale que des détenus de la Maison d'arrêt de Filingué seraient morts de faim, que le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M. Marou Amadou, directement concerné par ces allégations a effectué samedi dernier, une visite à la maison d'arrêt de Filingué pour s'entretenir à bâtons rompus avec les détenus afin de vérifier réellement cette information. Devant la délégation ministérielle, le préfet de Filingué et le régisseur de la maison d'arrêt, les détenus ayant pris la parole, ont balayé d'un revers de la main ces allégations infondées et mensongères.
Filingué est l'un des départements de la région de Tillabéry, situé au Nord-est à 185 Km de Niamey, la capitale. Dès son arrivée à Filingué, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux M. Marou Amadou a été accueilli par le préfet de ce département avant d'être salué par un détachement de la garde nationale qui lui présentait les honneurs.
Peu après ces salutations d'usage, la délégation ministérielle s'est rendue d'abord au tribunal d'instance de Filingué où le ministre a visité le bureau du président du tribunal et celui du juge d'instruction, puis la maison d'arrêt qui constitue le centre d'intérêt de cette visite. A ce niveau, il s'est agi pour le ministre de visiter les deux magasins où sont stockés les provisions des détenus au regard de la gravité des allégations. A l'évidence, cette information est incorrecte et infondée car les deux magasins de la maison d'arrêt de Filingué contiennent au passage du ministre de la Justice six (6) tonnes composées du mil, du maïs, du haricot, du riz, etc.
Après la visite au niveau des magasins, le ministre devait ensuite se rendre à la cuisine pour voir le menu du jour. Là aussi, le régisseur de la maison d'arrêt de Filingué l'Adjudant-chef Issoufou Garba Boubacar a dévoilé de façon explicite au ministre le menu de la semaine. Selon lui, chaque 27 du mois, c'est au total cinq (5) à sept (7) moutons ou chèvres qui sont égorgés aux détenus. En effet, à la maison d'arrêt de Filingué, la population carcérale est de 223 détenus dont cinq (5) femmes et 7 mineurs. L'ensemble des détenus sont repartis dans trois quartiers à savoir : le quartier des femmes; celui des mineurs et le quartier populaire.
Parmi les 223 prisonniers, on dénombre 123 prévenus et 100 condamnés. Au cours de l'entretien avec la population carcérale, le régisseur a demandé aux prisonniers devant la délégation de dire honnêtement la vérité, rien que la vérité au ministre si réellement certains d'entre eux ont succombé de faim, faute de nourriture à la maison d'arrêt de Filingué. Tous les intervenants (prisonniers) dans leur majorité ont affirmé qu'ils n'ont pas faim. Les problèmes évoqués par ces détenus ont trait à l'arrêt du fonctionnement des ventilateurs et à la lenteur judiciaire.
Pour sa part, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux M. Marou Amadou a précisé que la prison est un lieu où le détenu doit réfléchir pour ne plus revenir après avoir purgé sa peine. Il s'agit de reconstruire sa vie après la prison. Il ne faut pas aller et revenir, a conseillé M. Marou Amadou. Pour le ministre de la Justice, ce qui a été dit par cette télévision de la place et repris dans les réseaux sociaux, est purement faux. En effet, cet organe de presse a raconté que six (6) personnes sont décédées de faim dans la maison d'arrêt de Filingué. Le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est un montage grossier.
« Parce que illustrer les événements dans une prison et l'illustrer par des images d'une autre prison montre à suffisance que cette information n'est ni objective, ni honnête. Ils ne cherchent même pas à être équilibrés. Mais ce que les détenus nous ont dit et ce que tout homme sage devait se dire qu'on meurt en dehors de prison comme à l'intérieur de prison. Pour dire que quelqu'un est mort d'inanition, il aurait fallu une autopsie. Le seul décès que nous avons déploré en 2017 est intervenu suite à une crise d'épilepsie. Alors ceux qui sont morts avant, que ce soit à Niamey ou à Filingué, les causes peuvent être diverses. Je ne crois ni à cette télévision, ni à personne d'autre, à part les précautions ou mesures scientifiques qui peuvent dire que quelqu'un est mort d'inanition. Les détenus qui ont fait ici huit (8) ou dix (10) ans ont attesté qu'ils n'ont pas faim. Le seul problème particulier qu'ils ont posé, c'est évidemment celui de la lenteur judiciaire. Cette dernière, nous la reconnaissons. Elle se justifie par les effectifs d'un tribunal d'instance qui n'a qu'un seul juge d'instruction. Mais nous avons demandé au président du tribunal de Filingué de faire mieux dans le traitement des dossiers. Nous avons aussi promis aux détenus qu'à l'anniversaire de l'Investiture du Président de la République, Chef de l'Etat, des mesures de grâce seront prises pour que nos prisons puissent être désengorgées. Elles le sont souvent. A Niamey, elle est surpeuplée. Les mesures de grâce permettent d'atténuer la crise de surpopulation que nous connaissons dans quelques trois ou quatre maisons d'arrêt sur les 37 qui existent au Niger », a relevé le ministre de la Justice qui a ensuite immortaliser cette visite par la signature du livre d'or de la maison d'arrêt de Filingué.
Hassane Daouda, Envoyé Spécial(onep)
www.lesahel.org

Société

Levée de corps du député national Issaka Ali : Hommage mérité à l'illustre disparu

Levée de corps du député national Issaka Ali : Hommage mérité à l'illustre disparu

Le député national Issaka Ali n'est plus. Il s'est subitement éteint le mardi 25 juillet. Ce natif du village de Dan-Toudou dans le département de Madaoua a vu le jour vers 1955. Il est un homme politique mais aussi homme d'affaires nigérien et grand militant du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS TARAYYA), parti au titre duquel il a été élu deux fois député au niveau de la circonscription de Tahoua. L'honorable Iss...

Tahoua : Mission de supervision de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique

Tahoua : Mission de supervision de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique

Le ministre du Pétrole, M. Foumakoye Gado, a débuté, hier, sa mission de supervision de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique à l'intérieur de la région de Tahoua. Il s'agit au cours de cette mission de terrain de s'enquérir de la situation d'installation de la campagne agricole 2016 -2017. Le ministre est accompagné d'une forte délégation composée notamment du Secrétaire générale de la région de Tahoua, du Secrétaire général ...

Lancement de l'opération «Tous ensemble pour un Niamey Nyala» : Rendre Niamey coquette

Lancement de l'opération «Tous ensemble pour un Niamey Nyala» : Rendre Niamey coquette

Le Haut-commissaire au Programme Nyala, M. Moctar Mamoudou, le Gouverneur de la région de Niamey, M. Seydou Ali Zataou et le 1er vice maire, de la ville de Niamey, M. Boubé Boureima, ont procédé, hier matin dans la commune Niamey 3, en face de la maternité Poudrière, au lancement de l'opération dite « Tous ensemble pour un Niamey Nyala ». C'était en présence de la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant. Il ...

Cérémonie d'ouverture d'un nouveau magasin du Programme Alimentaire Mondiale (PAM) à Niamey : Plus de 107 millions inves…

Cérémonie d'ouverture d'un nouveau magasin du Programme Alimentaire Mondiale (PAM) à Niamey : Plus de 107 millions investis pour renforcer les capacités de stockage de vivres

Le Directeur de Cabinet du Ministre du Développement Communautaire et de l'aménagement du Territoire, Dr Malam Ligali Laminou, a présidé, hier matin, au quartier aéroport de Niamey, la cérémonie d'ouverture d'un nouveau magasin du Programme Alimentaire Mondiale (PAM). D'une capacité de 1000 tonnes de vivres, ce nouveau magasin est construit dans le but de renforcer les capacités de stockage du PAM. La Cérémonie d'ouverture de ce magasin...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du conseil national de sécurité

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du conseil national de sécurité

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Chef suprême des Armées, SE. Issoufou Mahamadou, a présidé, hier dans la matinée au Palais de la Présidence, la réunion du Conseil national de sécurité. Cette réunion qui s'est déroulée en présence du Premier ministre SE. Brigi Rafini, a regroupé autour du Chef de l'Etat, les ministres en charge de la Défense ; de la Sécurité ; de la Justice ; des Finances et des affaires Etrangères, ainsi ...

Remise du Rapport général public de la Cour des Comptes au titre de l'année 2014 au Premier ministre : Des recommandatio…

Remise du Rapport général public de la Cour des Comptes au titre de l'année 2014 au Premier ministre : Des recommandations et conseils pour perfectionner le système de gestion des fonds publics

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SEM Brigi Rafini, a reçu, hier, en audience une délégation de la Cour des Compte conduite par M. Saidou Sidibé, président ladite institution. Il était question de transmettre au Chef du gouvernement le rapport général public de la Cour des Comptes au titre de l'année 2014. Ce rapport a, au préalable été présenté au Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, puis au prés...

Lancement officiel de la campagne de vaccination Hadj, édition 2017 : Trois centres ouverts à Niamey pour vacciner les p…

Lancement officiel de la campagne de vaccination Hadj, édition 2017 : Trois centres ouverts à Niamey pour vacciner les pèlerins

Le Ministre de la Santé publique M. Idi Illiassou Maïnassara a procédé, hier matin, au centre de vaccination de la direction des grandes endémies de Niamey au lancement de la campagne de vaccination entrant dans le cadre des préparatifs du hadj édition 2017. La cérémonie de lancement s'est déroulée en présence du Secrétaire général du Commissariat à l'organisation du Hadj et de la Oumra (COHO), des cadres du Ministère et de plusieurs ac...

Au Ministère de la Communication : La ministre reçoit une délégation de l'Initiative Obama sur la gouvernance en matière…

Au Ministère de la Communication : La ministre reçoit une délégation de l'Initiative Obama sur la gouvernance en matière de sécurité

La Ministre de la Communication, Madame Sani Hadiza Koubra Abdoulaye a reçu mardi après-midi une délégation de l'initiative Obama sur la Gouvernance en matière de Sécurité, conduite par le Général de Brigade Ibra Boulama Issa, Chef d'État Major Particulier du Président de la République, également Directeur du Centre National d'Etudes Stratégiques et de Sécurité.Connue sous son acronyme anglais SGI, l'initiative est un partenariat instau...

Atelier de formation des acteurs de la chaine pénale sur le recouvrement et la gestion des avoirs criminels saisis et co…

Atelier de formation des acteurs de la chaine pénale sur le recouvrement et la gestion des avoirs criminels saisis et confisqués : Couper les sources du financement de la criminalité transnationale

Le ministère de la Justice organise du 25 au 28 juillet à Niamey, un atelier de formation des acteurs de la chaine pénale sur le recouvrement et la gestion des avoirs criminels saisis et confisqués. La cérémonie d'ouverture a eu lieu, hier matin au Palais du 29 juillet, sous la présidence de M. Chaibou Mamane, Directeur de cabinet du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, en présence du Chargé de coopération et d'action culturelle de...

Niamey/Poursuite de la Mission de Suivi de la Campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique : Le ministre Dr Adamou Aïssa…

Niamey/Poursuite de la Mission de Suivi de la Campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique : Le ministre Dr Adamou Aïssata Issa Maïga visite plusieurs sites dans la région de Niamey

La Mission de Suivi de la Campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique au titre de la région de Niamey se poursuit normalement. Ainsi, après le premier arrondissement communal lundi dernier, la mission conduite par la ministre de la Fonction publique et de la Reforme administre, Dr. Amadou Aissata Issa Maïga a effectuée des visites hier matin sur plusieurs sites au niveau de l'arrondissement communal Niamey II. La ministre Amadou Aissat...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Au bord du fleuve à Tillabéri : Un carrefour d'act…

Au bord du fleuve à Tillabéri : Un carrefour d'activités commerciales et de prestation de services divers

Tillabéri, «la capitale du fleuve», chef de lieu de région du même nom est à un peu plus d...

mardi 25 juillet 2017

Campagne agricole : Les vœux d'un agropasteur

Campagne agricole : Les vœux d'un agropasteur

À quelques encablures de la commune rurale de Sansané Haoua, à environ 80 kilomètres à l'o...

mardi 25 juillet 2017

Le marché de Tillabéri : Entre tradition et modern…

Le marché de Tillabéri : Entre tradition et modernité, un marché atypique

C'est un grand marché bihebdomadaire dont les rendez-vous ont lieu tous les mercredis et d...

mardi 25 juillet 2017

L'air du temps

Drift : ces jeunes qui flirtent avec la mort

Drift : ces jeunes qui flirtent avec la mort

Des milliers de jeunes gens, filles et garçons, attroupés autour d'un espace dégagé. Au mi...

vendredi 21 juillet 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.