Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Visites du ministre de la Santé Publique dans des structures relevant de son département : S'enquérir des conditions de travail des agents au sein des structures de santé

visiteAprès avoir effectué une série de visites dans les structures publiques relevant de son département, c'est au tour des structures privées de recevoir la visite du ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara. Il s'est rendu successivement à la Pharmacie As-salam, à l'Institut Supérieur de Santé, à la Pharmacie du Complexe et à la Polyclinique Lahia. Il est allé s'enquérir des conditions de travail des différentes structures visitées afin de s'assurer de leurs prestations visant à fournir des soins de santé de qualité aux populations d'une part, et d'autre part à accompagner les politiques et stratégies de l'Etat en matière de santé.
Il est aujourd'hui indéniable que les structures privées relevant du secteur de la santé apportent un appui inestimable aux actions du gouvernement consistant à assurer des soins de santé de qualité aux populations. A l'entame de sa visite, le ministre de la Santé Publique à la tête d'une forte délégation, s'est rendu à la Pharmacie
As-salam sise au Rond Point Yantala. Le ministre a trouvé un personnel dynamique exerçant dans un environnement de travail propre. Les conditions de stockage et de vente des produits selon les explications fournies à la délégation ministérielle répondent aussi aux normes.
Le ministre a par la suite reçu d'amples explications de la part de la gestionnaire de la dite pharmacie concernant le fonctionnement de la structure, le
respect des normes d'ouverture et de l'exercice. En s'adressant à la gestionnaire de la Pharmacie As-salam, le ministre de la Santé Publique s'est intéressé à la disponibilité des produits et au coût surtout pour faciliter l'accessibilité aux populations ainsi qu'à la vente des produits dans le respect de la réglementation en vigueur. Il a également demandé à la gestionnaire les documents autorisant à la structure d'ouvrir et d'exercer.
Le ministre de la Santé Publique et la gestionnaire ont abordé la question des médicaments de contrefaçon connaissant leurs impacts sur la santé. Poursuivant son périple, la délégation ministérielle conduite par le ministre de la Santé Publique s'est rendue à l'Institut Supérieur de Santé. Le ministre et la délégation qui l'accompagne ont sillonné le bloc administratif, le laboratoire, les salles de cours et les salles des travaux pratiques. Partout où la délégation est passée, elle a reçu des explications assez édifiantes de la part du directeur général et de ses proches collaborateurs.
Il ressort de la présentation faite par la directrice d'étude de l'ISS que l'établissement a été créé le 10 octobre 2004 à Niamey, puis il a ouvert ses portes à Niamey et à Abomey Calavi. De sa création à nos jours, l'école a formé 1.098 diplômés, 77 diplômés spécialistes depuis l'ouverture des filières spécialisées en 2012. En termes de perspective, l'ISS compte créer une école doctorale. Le ministre de la Santé Publique s'est félicité de tout ce que l'école est en train de faire pour accorder une formation de qualité et étoffer les services de santé des cadres qualifiés.
La 3ème étape de la visite du ministre de la Santé Publique a été consacrée à la Pharmacie du Complexe. En échangeant avec le responsable de la Pharmacie, le ministre a rappelé que le gouvernement accorde une importance capitale au respect des normes et des conformités de l'exercice de la fonction de ce secteur. C'est dans ce cadre qu'il est venu pour s'assurer si les secteurs privés en exercice sont en conformités avec les textes en vigueur régissant le fonctionnement de ce domaine. Il s'est aussi renseigné sur la qualité du personnel travaillant dans l'entreprise à exercer le métier.
A la fin de sa visite, le ministre de la Santé Publique s'est rendu à la Polyclinique Lahiya sis au quartier Wadata. A son arrivée, le ministre de la Santé Publique et la délégation qui l'accompagne ont été accueillis par le fondateur dudit établissement. Le ministre a ensuite visité plusieurs services notamment la salle d'écographie, la salle de travail et la salle d'accouchement, le bloc opératoire, la radiologie, les salles d'hospitalisation, le laboratoire, etc.
Enfin, le ministre de la Santé Publique Dr Idi Illiasou Mainassara a noté que cette visite s'inscrit dans le cadre du contrôle pour voir ce que ces établissements privés font en fonction des missions qui leur sont dévolues. Il a indiqué que les établissements privés jouent un rôle prépondérant permettant d'accompagner l'Etat dans la mise en œuvre des ses politiques en matière de santé. Selon lui, les établissements privés contribuent beaucoup à l'amélioration de la qualité de soins, des indicateurs et à l'amélioration des Objectifs de Développement Durable.
Par ailleurs, le ministre de la Santé Publique a indiqué que l'amélioration de la qualité de soins est une préoccupation du gouvernement. C'est en ce sens qu'un cadre de concertation impliquant les structures privées intervenant dans le domaine de la santé a été mis en place. Il a également notifié que les structures privées ont besoin de l'appui de l'Etat sachant qu'elles prennent en charge des malades. Ajoutons aussi que les établissements privés accompagnent l'Etat dans la mise en œuvre des actions concourant à réduire la mortalité maternelle et infantile, et réduire la mortalité et la morbidité au sein de la population en général.
Le ministre a exprimé toute sa satisfaction s'agissant des conditions de travail et du personnel de différentes structures visitées. C'est pourquoi il a exhorté les responsables à œuvrer davantage en vue de se doter de cadres de travail appropriés et des ressources humaines en qualité et en quantité conformément à la réglementation en vigueur dans notre pays. Il a par ailleurs réaffirmé la volonté du gouvernement de continuer à appuyer les structures privées relavant de son département ministériel parce qu'elles jouent un grand rôle dans l'amélioration de la santé des populations.

Laouali Souleymane(onep)
www.lesahel.org

Société

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation…

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation des attributs de l'Etat

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M Marou Amadou, a officiellement installé, hier jeudi 16 novembre, la cellule nationale de normalisation des armoiries et sceaux. La cellule est un organe composée de huit (8) membres issus de plusieurs institutions à savoir la Présidence de la République, l'Assemblée Nationale, le Cabinet du Premier ministre, les Ministères de la Défense nationale, de l'Intérieur, de la Justice, de la Renais...

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Dans le cadre de la célébration de la fête du Roi, en l'honneur de sa Majesté le Roi Philippe, SE l'ambassadeur de Belgique au Niger, Pierre Charlier a offert, mercredi dernier, à l'hôtel les Rôniers, une réception pour marquer l'importance de cette fête. Y ont assisté, les membres du gouvernement, ceux du Corps diplomatique ainsi que plusieurs personnalités.Dans son allocution, l'ambassadeur de Belgique a souligné que cette date est l'...

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

La compagnie de téléphonie nationale Niger Télécoms entend offrir bientôt la possibilité à ses abonnés de surfer sur la vague Internet révolutionnaire de troisième génération, l'Internet 3G qui fournit l'Internet Haut débit. L'annonce en a solennellement été faite, hier jeudi 16 novembre, par le directeur général M Abdou Harouna lors d'une conférence de presse. Cette annonce tant attendue par les centaines de milliers d'abonnés de la Ni...

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la…

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la réussite de cette rencontre de mobilisation des financements du nouveau PDES (2017-2021)

Le Niger va organiser les 13 et 14 décembre 2017 à Paris une Table Ronde sur le financement du nouveau Plan de Développement Economique et Social (2017-2021) du pays. À moins d'un mois de la tenue de cet important événement intitulé « un Niger renaissant pour un peuple prospère », la ministre du Plan, Mme Kane Aichatou Boulama, et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération , de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Ex...

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans s…

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans ses efforts de lutte contre le phénomène de la migration irrégulière

La coopération allemande, à travers la GIZ, vient de lancer un nouveau projet dénommé « appui-conseil en matière de politique migratoire au Niger » (GIZ-APM). C'est le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaites coutumières et religieuses M. Mohamed Bazoum qui a présidé la cérémonie du lancement officiel de ce projet le 14 novembre à l'hôtel Soluxe de Niamey.Pays charnière, à...

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat a signé un décret portant inscription et promotion…

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat a signé un décret portant inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou a signé un (1) décret, portant inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes.Aux termes de ce décret, sont inscrits au tableau d'avancement complémentaire et promus au grade supérieur au titre de l'avancement exceptionnel, les Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes dont les noms suivent, pour compter du 1er novembre 2017....

A la Présidence de la République : Décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option

A la Présidence de la République : Décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a signé, hier, un décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option. Par ce décret :Article Premier : Conformément à l'article 13 de la loi n°2014-60 du 5 novembre 2014, portant modification de l'ordonnance n°84-33 du 23 août 1984, portant code de la nationalité nigérienne, modifiée par l'ordonnance n°88-13 du 18 février 1988, modifiée par l'Ordonna...

Projet d'accompagnement communautaire à la prévention de la transmission VIH de la mère à l'enfant : La Première Dame Ha…

Projet d'accompagnement communautaire à la prévention de la transmission VIH de la mère à l'enfant : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou préside la cérémonie de lancement

Apres avoir enregistré des résultats probants dans la mise en œuvre du projet d'accompagnement à la prévention de la transmission VIH Sida de la mère à l'enfant en 2014, la fondation Guri Vie Meilleure vient de reconduire le projet dans vingt centres de santé intégrés de la région de Niamey pour une durée de 12 mois. C'est la première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure et par ailleurs marraine de...

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux

Une mission composée d'une quinzaine de députés membres de la Commission Affaires juridiques et institutionnelles (CAJI), conduite par l'Honorable Souley Dioffo, a séjourné du 10 au 11 novembre derniers, dans la région de Maradi, afin de constater de visu l'impact du Projet Filets sociaux sur les populations démunies, plus particulièrement celles des communes de Kornaka et de Gabi. Ces visites ont permis aux élus nationaux d'appréhender...

Prestation de serment à la Cour Constitutionnelle de Niamey : Dix membres de la CENI renvoyés à l'exercice de leurs fonc…

Prestation de serment à la Cour Constitutionnelle de Niamey : Dix membres de la CENI renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Après leur installation le 05 novembre dernier, les membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), ont prêté serment hier, devant la Cour Constitutionnelle de Niamey. Cette cérémonie présidée par le vice-président de la Cour Constitutionnelle M. Narey Oumarou en présence du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur M. Mohamed Bazoum, et de plusieurs témoins, consacre une obligation réglementaire qu'impose la Constitut...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Il y a comme un vent de débâcle et de panique qui plane sur la tête des groupes armés qui ...

vendredi 17 novembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.