Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Commentaire : L'énergie au service du développement


assane-soumanaEn faisant allusion à l'ampleur de l'œuvre abattue par le Président de la République au bénéfice du Niger, un confrère a récemment titré son article, ''Les travaux d'Hercule du Président Mahamadou Issoufou''. Ce grand titre plein de symboles porte en lui toute une charge de pertinence. Oui, le Président Issoufou a une vision ambitieuse pour le Niger ! Oui, il a traduit cette ambition en actes concrets et palpables!
On a déjà vu deux échangeurs surplomber des quartiers de la capitale, Niamey, tandis qu'un troisième autre est en pleine germination entre le Palais du 29 juillet et l'Ecole Diori Hamani. On a vu des somptueuses routes serpentant à l'intérieur de nos villes, et d'autres qui les relient un peu partout dans le pays. On a même vu le chemin de fer côtoyant la RN.1 de Niamey à Dosso.
Et aujourd'hui, dimanche 02 avril, voici la Centrale électrique de Gorou Banda ! On en parlait depuis des années, les uns avec espoir, les autres avec un soupçon de pessimisme. Aujourd'hui, avec l'inauguration de la Centrale électrique de Gorou Banda, c'est un autre pari que vient de gagner le Président de la République.
Un pari d'une très grande importance, aussi bien pour le Chef de l'Etat, qui voit ainsi la matérialisation d'un engagement pris, que pour les habitants de la capitale et environs, qui espèrent rompre avec le cycle infernal des coupures intempestives du courant électrique. Il se trouve en effet que, jusque-là, la zone du fleuve, qui couvre les régions de Dosso, Niamey et Tillabéry, est alimentée par la ligne d'interconnexion à 132 KV fournissant 52,5 MW. En effet, les moyens de production propres de la Nigelec sont de 42 MW et sa production indépendante est de 2 MW, soit un total de 114,5 MW pour une pointe de 95 MW réalisée en 2012.
Du coup, sur l'ensemble des zones interconnectées, la réserve froide est très insuffisante pour couvrir la demande de pointe. La couverture des besoins en électricité demeure tributaire de la disponibilité de l'énergie sur les lignes d'interconnexion avec une dépendance à hauteur de 66%, alors que les besoins croissent en moyenne de 12% par an. D'où la nécessité d'entreprendre d'autres initiatives pour satisfaire les demandes très importantes et toujours croissantes de nouveaux branchements autour des grands centres et agglomérations.
L'enjeu, comme on le voit, est de taille. Pour l'avoir compris et mesuré, les autorités nigériennes, depuis quelques années, ont usé de toutes leurs ressources pour changer l'horizon énergétique de ce pays afin de relever le défi de l'indépendance énergétique.
Dans le Programme de Renaissance, le Président Issoufou Mahamadou a inscrit l'énergie comme un secteur stratégique pour le développement économique et social. Aussi, a-t-il décidé de réaliser plusieurs projets, tant pour assurer et garantir durablement l'approvisionnement en énergie électrique du pays que pour accroître l'accès des Nigériens à l'énergie à travers l'électrification. Pour traduire cette promesse en actes, les ressources nécessaires ont été mobilisées pour la mise en œuvre de projets pharaoniques comme la Centrale de Gorou Banda (100 MW); la Centrale hydroélectrique de Kandadji (130 MW ); la Centrale à charbon de Salkadamna (600 MW) ; l'extension de la Centrale à charbon de Tchirozérine ; et la construction des lignes de liaison pour le transport de l'énergie électrique (Salkadamna-Niamey, Soraz-Zinder- Maradi-Malbaza, Soraz-Tanout) et, d'autre part, pour l'accélération de l'accès à l'énergie électrique à travers le renforcement et l'extension des réseaux électriques de distribution ainsi que l'électrification de 500 localités rurales.
Parce qu'il sait que l'énergie est un facteur indispensable au développement de tout pays, le Président Issoufou Mahamadou a donc fait du projet de Centrale électrique de Gorou Banda un défi à relever à tout prix. ''Ce projet fait partie des projets phares du Programme de Renaissance'', disait le Président de la République lors de la visite qu'il effectuait, le 09 Septembre 2015, sur le chantier de Gorou Banda. Il s'y est donc investi corps et âme en mobilisant les moyens et en suivant pas à pas l'évolution du chantier. Aujourd'hui que Gorou Banda est désormais une réalité, il n'y a point de doute que l'énergie qui sera produite par cette Centrale apportera un plus de performance à notre système industriel et économique, de même qu'elle impactera très positivement la lutte contre la précarité du cadre de vie de la population.
En effet, ce matin, de Gorou Banda, jaillira la lumière qui illuminera Niamey et ses alentours, dissipant ainsi les ténèbres où est plongée, de façon quasi-régulière, la capitale nigérienne. A ce niveau, assure la ministre de l'Energie, dans l'interview qu'elle a accordée à l'ONEP, ''la Centrale électrique de Gorou Banda sera d'un apport très appréciable dans la satisfaction de la demande énergétique des régions de Niamey et de Tillabéry''. Ainsi, soit-il !...

Par Assane Soumana(onep)
www.lesahel.org

Société

A la Primature : Le point sur les préparatifs de la fête tournante du 18 décembre, Tahoua Sakola

A la Primature : Le point sur les préparatifs de la fête tournante du 18 décembre, Tahoua Sakola

Le Premier ministre, Chef du gouvernement a présidé, samedi dernier, une réunion sur la fête tournante du 18 décembre que la région de Tahoua a l'honneur d'abriter cette année.Au cours de cette réunion, plusieurs thématiques ont été abordées dont entre autres le niveau d'exécution des travaux entrant dans le cadre de Tahoua ''Sakola''. A cet effet et pour permettre à l'assistance de mieux apprécier ce qui est en train d'être réalisé, il...

La ministre de la Communication rencontre les membres du Comité chargé de réfléchir sur le redressement de l'IFTIC : Mme…

La ministre de la Communication rencontre les membres du Comité chargé de réfléchir sur le redressement de l'IFTIC : Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye salue la pertinence des conclusions et recommandations du rapport soumis par le Comité

La ministre de la Communication, Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye, a rencontré, ce matin, les membres du Comité chargé de réfléchir sur le redressement de l'Institut de Formation aux Techniques de l'Information et de la Communication (IFTIC), qu'elle a tenu à féliciter pour la qualité du rapport qu'il vient de lui soumettre.Au cours de cette rencontre, la ministre a fait part de sa totale satisfaction quant aux conclusions et recommanda...

Réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), à New York (Etats Uni…

Réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), à New York (Etats Unis) : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou met en exergue les actions de la Fondation Guri Vie Meilleure

Après avoir pris une part active au Forum mondial sur la nutrition infantile, à Montréal, au Canada, au cours duquel elle a plaidé en faveur d'une nutrition infantile abondante et de qualité, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou se trouve depuis lundi à New York, aux Etats Unis d'Amérique, pour honorer de sa présence la réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS) qui se tient en ...

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (C…

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) : Un bilan réconfortant, en dépit que certaines contingences

Après cinq jours d'intenses activités, les travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017 du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) ont pris fin, hier après-midi, au Palais des congrès de Niamey, sur une note de satisfaction générale. C'est le président de ladite institution, M. Moussa Moumouni Djermakoye qui a présidé la cérémonie de clôture desdits travaux. La fin de ces travaux coïncidant avec la fin de la...

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Le Premier ministre chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a présidé, le samedi dernier, la cérémonie de lancement officiel de la Cure Salée ou Tinekert, grand rassemblement des éleveurs. La cure salée, l'évènement annuel le plus important de la localité de In 'Gall s'est tenue comme à l'accoutumée au pied de la petite palmeraie sous la Présidence du Premier ministre chef du gouvernement SEM Brigi Rafini qui pour la circonstance était...

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ens…

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ensemble», déclare SE. Brigi Rafini, Premier ministre, Chef du Gouvernement

«Chers Invités ;Chers Eleveurs ;Population d'Ingall ;Par la grâce de Dieu, nous nous retrouvons, à nouveau, à Ingall, comme il est de coutume, pour la traditionnelle Cure salée. Je voudrais me réjouir de la qualité de l'accueil dont nous avons été l'objet, et saluer cette population d'Ingall si généreuse et si hospitalière ; une générosité et une hospitalité jamais démenties. Générosité et hospitalité légendaires des habitants, auxquell...

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la fête annuelle des éleveurs communément appelée ''Cure Salée'' se poursuivent activement à Ingall. Le thème de cette édition 2017 est « Pastoralisme, vecteur de paix au Sahel». Présent à Ingall, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, après avoir donné le coup d'envoi des manifestations, a effectué plusieurs visites, samedi dernier. C'est ainsi qu'il a visit...

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

C'est avec une profonde consternation que la Rédaction de l'ONEP a appris la disparition, vendredi dernier du journaliste Joseph Seydou Allakaye, des suites d'une maladie. L'enterrement a eu lieu, le samedi 16 septembre après-midi au cimetière de Yantala, à Niamey. Il laisse une veuve, des orphelins et des petits-fils. Cité parmi les doyens de la presse nigérienne, Joseph Seydou Allakaye, a fait ses premier pas dans la presse nationale ...

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissa…

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissata Issoufou appelle les partenaires pour un accompagnement conséquent des programmes d'alimentation scolaire et de nutrition infan

La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou participe au Forum mondial sur la nutrition infantile (GCNF) qui se tient du 17 au 21 septembre 2017 à Montréal au Canada. A cette occasion, la première Dame a prononcé un discours devant une assistance constituée de la Présidente du Forum mondial sur la Nutrition, du Directeur du Centre d'excellence du PAM, des ministres issus des pays participants, des représentants du corps diplomatique et des...

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouv…

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle, renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a présidé vendredi dernier, dans la matinée deux cérémonies de prestation de serment : la première concernant un nouveau membre de la Cour de cassation et la seconde un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle. Les prestations de serment se sont déroulées dans l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères.Pour le 1er acte de ces deux cérémonies, c'es...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.