Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Interview du Haut Commissaire au Programme Niamey Nyala, M. Mamoudou Mouctar : Plus de 300 milliards d'investissements pour moderniser la ville de Niamey


itnParmi les actions du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, à la tête de l'Etat, il y a le Programme de modernisation de la capitale dénommé Niamey Nyala que vous avez l'honneur de conduire. Quel bilan pouvez-vous nous faire après plusieurs années de mise en œuvre ?
Je tiens d'abord à préciser que le Programme Niamey Nyala découle de la vision du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui s'inscrit dans une démarche d'aménager la ville de Niamey et cela à travers un urbanisme de développement axé sur la dotation en équipements, en infrastructures dignes de ce nom pour hisser la ville de Niamey au rang des grandes villes de la sous-région. Ses objectifs, qui inscrivent dans une vision intégrée, sont: L'amélioration du cadre de vie des citadins ; la promotion de conditions descentes de logement; l'accès généralisé des services essentiels de base (assainissement, éclairage public...) ; l'amélioration de la mobilité urbaine ; la création et le soutien aux activités économiques, ainsi que la promotion d'emplois pour les jeunes et les femmes à travers un urbanisme de développement économique et une gestion urbaine participative. Cette vision de développement urbain intégré et soutenable du Président de la République ne concerne pas que Niamey la capitale. C'est une approche globale, opérationnelle et pragmatique pour promouvoir un modèle de développement durable pour les autres villes du Niger.
Pour ce qui est du bilan de sa mise en œuvre, le Programme Niamey Nyala est intervenu sur plusieurs aspects de la question urbaine. Il y a l'aspect voirie avec la réalisation de plusieurs voies pavées et 22 km de voiries urbaines comprenant l'aménagement du Boulevard Tanimoune desservant les 4 communes de Niamey. Ce boulevard, pour la ville de Niamey, est un joyau inestimable ; l'aménagement de l'Avenue de l'amitié ; l'aménagement et le bitumage des voies d'accès au 2ème pont ; l'aménagement de la route Niamey-Namaro ; la route Goudel-Tondibia-Tondikoirey ; la construction de deux échangeurs, le premier au niveau du boulevard Mali Béro, le deuxième à la Place des Martyrs. Il y a aussi la construction en cours d'un 3ème échangeur nommé Diori Hamani. Le projet se compose de 4 km de voirie et comprend 3 ouvrages d'art majeurs, l'aménagement du canal Gountou Yéna et un réseau de drainage et d'assainissement. Le tout pour un montant de 41,5 milliards de FCFA environ, sur financement de la BOAD et BOA-Niger.
Le chantier a démarré le 15 décembre 2015 pour une durée de 27 mois. La fin des travaux est prévue pour le premier trimestre de 2018. Il y a aussi le chemin fer, qui n'est pas encore opérationnel, mais dont toutes les infrastructures, notamment de la gare, sont achevées au niveau de la ville de Niamey. C'est un rêve centenaire devenu réalité. En termes d'équipements, le bilan comprend la construction à Niamey d'un hôpital de référence dans la sous-région Ouest Africaine ; la construction d'une centrale thermique à Gorou Banda sur la Rive droite du fleuve, etc.
En termes d'aménagement d'espaces publics, il y a la Place Monteil ; les Ronds-points Hôtel des Postes; le Terrain Musulman ; la Place Djermakoye ; le Rond-point ENAM ; le Rond-point Gadafawa ; le Rond-point Justice ; la Place de la concertation ; le Rond-Point Rive Droite. Il y a aussi l'aspect éclairage public conventionnel, mais aussi de plus en plus solaire, qui ont été réalisés sur plusieurs axes de la ville de Niamey et dans beaucoup de villages relevant du territoire communal.
Dans le cadre du programme de lutte contre les catastrophes, plus de 7 milliards ont été investis pour la réalisation de chaussées drainantes en pavé, et 11 km de digues de protection de la ville contre les inondations récurrentes à Niamey.
M. le Haut-Commissaire, peut-on savoir, en termes chiffrés, le coût de tous ces investissements pour la ville de Niamey ?

S'il faut parler de coût, les investissements se chiffrent à plus de 300 milliards de FCFA pour la ville de Niamey. Dans l'histoire de notre pays et de celle de Niamey, jamais une ville du Niger n'a bénéficié d'une action similaire. La ville de Niamey a de plus en plus un nouveau look, nous n'avons rien à envier aux villes voisines.

Quelles sont les perspectives du Programme Niamey Nyala en termes notamment de financement d'autres projets pour la Capitale du Niger?
Le relooking de la Capitale se poursuivra en redoublant l'effort d'aménagement sur les instructions du Président de la République. Bientôt, il y aura le lancement de la construction d'un 3ème pont pour atténuer la rupture entre les deux rives de la ville, favoriser un urbanisme équilibré de la ville et dynamiser la liaison transfrontalière ouest-africaine. Nous avons également en perspectives l'aménagement de la corniche et des berges du fleuve à travers un urbanisme intégrant le fleuve dans le tissu urbain; un programme d'éclairage urbain entre le conventionnel et le solaire de grande envergure sur les artères et places publiques de la capitale ; la poursuite de construction d'équipements (dont des marchés communaux, des centres commerciaux...) et d'infrastructures structurant en mettant un accent fort sur l'accès aux services essentiels (eau, assainissement, mobilité, éclairage public...) ; la mise en œuvre d'une gestion durable des déchets dans la ville de Niamey. Cela est une préoccupation majeure du Président de la République. Toute la filière des déchets urbains sera prise en charge à travers la mobilisation et l'implication de tous les acteurs concernés aux différents maillons de la filière dans une approche participative et un développement local inclusif (création d'emplois verts par le tri et la valorisation des déchets ....). Il sera mis en place un dispositif de gestion durable des déchets solides en mettant en place les infrastructures, les équipements et la logistique de pré-collecte, collecte, tri et valorisation des déchets, et en mobilisant les différents acteurs au niveau de tous les maillons de la filière des déchets (du ménage à la décharge). Aussi, il sera mise en place une brigade sanitaire en vue d'une meilleure discipline dans la gestion des déchets à Niamey. Nous allons également intervenir sur la dynamisation et le renforcement du transport urbain collectif. Elle favorisera un accès facile au transport urbain et permettra de décongestionner la mobilité face au taux de plus en plus élevé de véhicules individuels. Côté gestion de la circulation, des feux optiques seront restaurés ou implantés sur de nouveaux carrefours pour une meilleure mobilité et sécurisation des usagers de la route à Niamey.
Avec le ministère de l'équipement, près de 50 km de voirie urbaine seront aménagés d'ici 2020.
Pour le bien-être de la population de Niamey, le Président de la République marque une attention toute particulière à la lutte contre les inondations et l'assainissement à Niamey. C'est pourquoi, dans le cadre du PGRC-DU, plus de 15 milliards seront investis pour la construction de collecteurs d'eaux usées, le reprofilage de la vallée Gountou Yéna et la sécurisation des koris comme la Sirba, cause de grandes inondations à Niamey.
M. le Haut-Commissaire, vos efforts pour faire de Niamey une ville moderne sont souvent contrariés par des comportements inciviques sur certaines infrastructures, et aussi parfois par l'occupation illégale et anarchique du foncier urbain. Quelles mesures comptez-vous mettre en œuvre pour que les habitants de Niamey s'approprient et respectent toutes ces infrastructures et investissements comme un bien public durable?
Comme je vous le disais plus haut, Niamey Nyala est un programme infrastructurel et d'aménagement, mais surtout une vision, donc quelque chose de durable qui doit être profitable à nous et aux générations futures. Son appropriation, pour nous, passe par la mise en œuvre d'un cadre de concertation et de collaboration avec tous les acteurs en commençant par les acteurs principaux que sont la ville, les arrondissements et certains ministères qui interviennent directement sur la ville. Au-delà, le Programme Niamey Nyala associe, de manière étroite, la Société Civile à travers des ONG, des associations, des groupements des jeunes et des femmes. Aussi, les élèves et étudiants, par le biais des écoles, universités (EMIG, Wangari, Issa Béri....) dont les formations ont un lien avec l'ingénierie urbaine et l'aménagement de la ville, sont associés à travers des visites de sites conduites par des encadreurs, dans le but d'une meilleure appropriation, d'un transfert des compétences et des savoirs à travers ces énormes réalisations inédites dans la ville de Niamey. C'est une opportunité exceptionnelle à saisir pour ces enseignants et étudiants à vivre des cas pratiques des enseignements reçus à l'école. Ce sont eux les gestionnaires de Niamey de demain. Niamey Nyala est aujourd'hui une réalité. Il le sera davantage, dans les années à venir, avec l'implication et la participation de tous et de toutes, pour une meilleure concrétisation de cette vision pertinente et salutaire du Président de la République, S.E Issoufou Mahamadou, au seul bénéfice de la ville de Niamey et de ses habitants. Niamey Nyala, c'est une affaire de tous, nous devons tous nous engager à sa réussite!

Propos recueillis par Mahaman Bako
www.lesahel.org

Société

Poursuite de la 7ème foire des maraichers de la région d'Agadez à Niamey : Les députés sur les sites d'exposition pour e…

Poursuite de la 7ème foire des maraichers de la région d'Agadez à Niamey : Les députés sur les sites d'exposition pour encourager les producteurs

Lancée depuis le 10 janvier dernier à la place Toumo et au stade Général Seyni Kountché, la 7ème foire des maraichers de la région d'Agadez bat son plein à Niamey. Sur instruction du président de l'Assemblée nationale SE. Ousseini Tinni, une douzaine d'élus du peuple membres de la Commission développement rural et environnement et leurs collègues de la Commission affaires sociales, ont rendu, hier après-midi, une visite aux exposants ba...

Atelier sur la gestion des inondations au Niger : Pour une meilleure mobilisation et coordination des interventions

Atelier sur la gestion des inondations au Niger : Pour une meilleure mobilisation et coordination des interventions

Comme d'autres pays, le Niger n'est pas épargné par la recrudescence et la récurrence des inondations et ses corollaires. Depuis 2012, le pays et ses partenaires s'activent dans la lutte contre les désagréments que causent ce phénomène naturel en déployant d'énormes d'efforts pour permettre à la population vulnérable d'accroitre sa résilience. C'est dans ce cadre que le Ministère de l'Action humanitaire et de la Gestion des catastrophes...

Santé/Laits et farines infantiles contaminés à la salmonelle : Le Ministère de la Santé Publique interdit la vente de la…

Santé/Laits et farines infantiles contaminés à la salmonelle : Le Ministère de la Santé Publique interdit la vente de laits et farines des marques PICOT, CELIA et ILUMEL sur l'ensemble du territoire national

Dans un communiqué qu'il a rendu public, dimanche dernier, le Ministère de la Santé Publique, annonce que depuis quelques temps, des informations qui circulent font état de la vente, aussi bien en Europe qu'en Afrique, de laits et farines infantiles des gammes PICOT, CELIA et ILUMEL fabriqués et distribués par le laboratoire Lactalis. «Ces produits sont suspectés de contamination à la Salmonelle», prévient le ministre de la santé Publiq...

Remise de don par la Fondation Guri Vie Meilleure aux morgues de l'Hôpital National de Niamey et de l'Hôpital National d…

Remise de don par la Fondation Guri Vie Meilleure aux morgues de l'Hôpital National de Niamey et de l'Hôpital National de Lamordé : Des kits offerts par la Première Dame Hadjia Aïssata Issoufou à ces deux structures

La Fondation Guri Vie Meilleure de la Première Dame Hadjia Aïssata Issoufou Mahamadou a offert un don de kits de linceul destiné à la morgue de l'Hôpital National de Niamey (HNN) et à celle de l'Hôpital National de Lamordé (HNL). Le don a été réceptionné par le Secrétaire général Adjoint du Ministère de la Santé publique au cours d'une cérémonie qui s'est déroulée en présence du Secrétaire exécutif de la Fondation, des Directeurs généra...

Le Président de la République reçoit les vœux du nouvel An des responsables et acteurs du monde sportif national : Sous …

Le Président de la République reçoit les vœux du nouvel An des responsables et acteurs du monde sportif national : Sous le signe de la consolidation de la cohésion sociale

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, a reçu vendredi dernier au Palais de la Présidence, les vœux du nouvel An des représentants des différentes disciplines sportives au Niger. La cérémonie s'est déroulée dans une atmosphère détendue. Et l'un des temps forts de cette cérémonie fut la photo de famille avec les trois premiers lutteurs de la 39ème édition du Sabre National tenue du 25 décembre 2017 au 3 Jan...

Communiqués du Secrétariat Général du gouvernement : Décret portant nomination du Général de Brigade Iro Oumarou, Chef d…

Communiqués du Secrétariat Général du gouvernement : Décret portant nomination du Général de Brigade Iro Oumarou, Chef d'Etat-major Particulier du Président de la République

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, a signé, vendredi dernier, un décret portant nomination du Chef d'Etat-major Particulier du Président de la République.Aux termes de ce décret :• Le Général de Brigade Iro Oumarou, Mle OA/SM, est nommé Chef d'Etat-major Particulier du Président de la République.Onep

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside une réunion du Conseil Supérieur de la Défense

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside une réunion du Conseil Supérieur de la Défense

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Chef suprême des Armées, SE Issoufou Mahamadou, a présidé, hier matin au Palais de la Présidence, une réunion du Conseil Supérieur de la Défense.Onep

Le Chef de l'Etat reçoit les vœux du nouvel An des personnes en situation de handicap et des personnes âgées

Le Chef de l'Etat reçoit les vœux du nouvel An des personnes en situation de handicap et des personnes âgées

Au terme d'une série de présentations des vœux du nouvel An au Palais de la Présidence de la République, le Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, a reçu hier après midi les vœux du nouvel An des personnes en situation de handicap et des personnes âgées. ......Pour lire la suite abonnez- vous

Passation de charges à l'Etat-Major des Armées : Un militaire valeureux remplace un autre à la tête des Forces Armées Ni…

Passation de charges à l'Etat-Major des Armées : Un militaire valeureux remplace un autre à la tête des Forces Armées Nigériennes

Le Général de corps d'armée Ahmed Mohamed, récemment nommé Chef d'Etat-major des Armées, a officiellement pris fonction, hier mercredi 10 janvier 2017. Il remplace ainsi à ce poste le Général d'Armée Seyni Garba, admis à faire valoir ses droits à la retraite. La cérémonie de passation des charges s'est déroulée dans la pure tradition militaire à la place d'arme du bataillon de Niamey sous la présidence du ministre de la Défense National...

Communauté Urbaine de Niamey : D'importants efforts dans les travaux d'aménagement et d'assainissement de la voirie urba…

Communauté Urbaine de Niamey : D'importants efforts dans les travaux d'aménagement et d'assainissement de la voirie urbaine

Depuis sa nomination à la tête de la Délégation spéciale de la ville de Niamey, M. Mamoudou Moctar, également Haut-commissaire au programme Niamey N'yalla, des travaux de colmatage, d'assainissement et d'électrification des principales artères de la ville sont en cours à travers la ville de Niamey, à la grande satisfaction des populations. ......Pour lire la suite abonnez- vous

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Ces cortèges de tous les dangers

Ces cortèges de tous les dangers

On l'avait déclaré carrément interdit à un certain moment, mais il est toujours là, visibl...

vendredi 12 janvier 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.