Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

La Nouvelle Imprimerie du Niger (NIN) fête ses 25 ans : 25 années d'impression qui fait impression !


nin-1Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini, a pris part hier à la cérémonie commémorative du 25ème anniversaire de la Nouvelle Imprimerie du Niger (NIN). L'entreprise a mis au profit ce moment historique de son existence pour montrer à l'assistance ce qu'elle est en train de faire dans le domaine de l'impression et de l'édition, au Niger et au niveau sous-régional. En 25 ans d'existence, la NIN est à la croisée des chemins.
Elle s'est imposée grâce aux efforts inestimables et à l'énergie déployée par ses agents, son directeur général M. Maman Abou, ainsi que ses proches collaborateurs. En effet, le directeur général de la NIN a cru à ses capacités managériales à relever les défis dans un contexte mondial marqué par une forte concurrence, où seules les entreprises dynamiques et entreprenantes résistent et survivent. Le personnel avait confiance, et le manager, avec des qualités irréfutables d'un bon leader, a su relancer et faire prospérer les affaires de NIN.
Grâce à l'acquisition du matériel et des ressources humaines qualifiées, en investissant dans la formation du personnel, la NIN a fini par s'imposer sur le marché de l'impression et de l'édition.
Pour aider la NIN à souffler ses 25 bougies, les présidents des Institutions de la République, des députés nationaux, des membres du Gouvernement, ainsi que de nombreux invités ont fait le déplacement de la Place du Petit Marché.
Après une visite guidée de la NIN, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, a salué la qualité de l'œuvre de Maman Abou. Il a indiqué qu'à travers la NIN, on voit le courage et l'abnégation de cet homme qui fait la fierté nationale. Le Premier ministre a réaffirmé la détermination du Gouvernement à accompagner le secteur privé. En prenant la parole à cette occasion, le ministre de l'Industrie, M. Abdou Maman, a d'abord rappelé qu'il y a de cela un quart de siècle, cette unité industrielle a vu le jour à l'initiative d'un homme qui avait de la vision pour son pays, en l'occurrence le directeur général Maman Abou.
En outre, le ministre de l'Industrie a souligné que si cette imprimerie n'existait pas, il fallait la créer afin de faire face aux immenses besoins du pays en matière d'impression et d'édition. Les multiples services dit-il, fournis par cette entreprise auraient pu simplement se faire à l'extérieur d'où des conséquences économiques qui en découleraient en termes d'équilibre de la balance des paiements.
Selon le ministre de l'Industrie, le Gouvernement a joué pleinement sa partition dans le projet de création de la NIN à travers l'octroi des avantages du Code des Investissements.
Notons que cet appui a permis de conserver les emplois déjà existants et de créer de nouveaux. Il a également permis au promoteur de réaliser d'importants investissements faisant de cette entreprise une référence dans la sous-région, a confié M. Abdou Maman. Le ministre de l'Industrie a assuré que le Gouvernement continuera à accompagner ce secteur et à créer toutes les conditions de son développement.
Pour sa part, le directeur général de la NIN, M. Maman Abou, a rappelé que la création de son entreprise remonte à 1992, lorsque le processus de la liquidation de l'Imprimerie Nationale du Niger (INN), détenue par des ressortissants français, a été engagé. Il a dit avoir pris le risque d'acquérir cette entreprise qui traversait des difficultés, du moment où l'entreprise n'arrivait même pas à payer ses principaux fournisseurs et ses arriérés d'impôts. A cette situation de non paiement de ses différents créanciers, est venu se greffer le non règlement des salaires des employés de l'INN. Il a indiqué que pour surmonter ces difficultés, l'INN a élaboré un plan de restructuration qu'elle a transmis à l'AFD qui, à cette occasion, a financé les arriérés d'impôts et des fournisseurs. Malgré tout, les difficultés ont persisté, entrainant la dissolution de la société, suivie de sa mise en liquidation en 1991.
M. Maman Abou a indiqué qu'avec la création de la NIN, une nouvelle ère s'est ouverte dans le secteur industriel national, notamment dans le domaine de l'imprimerie. Connaissant le défi qui l'attend, le directeur général, après avoir acquis l'entreprise, s'est investi à relancer les activités avec en toile de fond, la réalisation d'un vaste programme d'extension et de modernisation de l'outil de production resté longtemps obsolète. Au fil des années, ajoute-t-il, les investissements ont été amplifiés, ce qui fait aujourd'hui de la Nouvelle Imprimerie du Niger, l'imprimerie la mieux équipée en Afrique de l'Ouest.
Précisons que dans le cadre de l'atteinte de ses objectifs, le DG de la NIN était convaincu qu'il était nécessaire de mettre un accent sur le capital humain. C'est pourquoi il a dégagé des ressources appropriées pour assurer la formation des agents sur tous les métiers de la chaine graphique. ''Aujourd'hui, 25 ans après, nous sommes fiers des réalisations. Ainsi, en plus des travaux ordinaires, la NIN s'est spécialisée dans la conception et l'impression de documents sécurisés. Aussi, nous sommes dans ce domaine au top niveau de l'informatisation des processus, notamment avec l'acquisition et l'installation d'équipements dotés de technologies de pointe et de logiciels appropriés''.nin-2
Il a expliqué que le niveau actuel de modernité et de performance est le fruit de la constance de l'entreprise dans les investissements.
Selon M. Maman Abou, la NIN a su préserver les anciens emplois et à créer de nouveaux. Elle compte actuellement 83 salariés composés en majorité des jeunes. En outre, ajoutons que toutes les réalisations ont été faites avec le concours et l'intervention de plusieurs acteurs. Il a remercié tous ceux qui ont soutenu la NIN pour sa consécration.
Il s'agit entre autres du Gouvernement à travers le Ministère de l'Industrie pour avoir accordé à l'entreprise le bénéfice des avantages du Code des Investissements, de l'accompagnement du Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau de l'Industrie du Niger à travers la réalisation de deux (2) projets d'assistance technique ; et des partenaires financiers, notamment la SONIBANK,la BIA et la BAGRI en acceptant d'accompagner les projets d'investissement avec des concours financiers à la hauteur des besoins de l'entreprise; et aussi les employés qui se sont investis pour le succès de l'entreprise.
Quant à M. Christophe Villar, invité d'honneur et partenaire stratégique intervenant dans la formation du personnel de la NIN en France le MEDIAGRAF, il a indiqué que ce fleuron de l'industrie nigérienne est, en effet, doté d'un personnel qui a bénéficié de formations techniques très poussées dans chacun de ses métiers. Il a confié qu'après 17 ans de collaboration, le choix porté à leur institution a permis à la NIN d'amener ses agents à un haut niveau de technicité.
Selon lui, M. Maman Abou est l'un des rares chefs d'entreprises d'Afrique de l'Ouest, mais aussi de l'Europe, a avoir compris l'importance de la maîtrise totale de leurs métiers par les agents. M. Christophe Billard a souligné que les industries graphiques ont toujours été des industries en perpétuelle évolution.
Ces évolutions se sont accélérées depuis l'arrivée de l'informatique et nécessitent maintenant une constante veille technologique. Les perfectionnements ou les nouveautés liées à l'évolution des techniques d'impression sont assurés par leurs formateurs sur le site de l'imprimerie afin de mieux les adapter aux besoins de la production.
''Enfin, je souhaite rendre hommage à M. Maman Abou en tant que directeur général, mais aussi et surtout en tant qu'homme, car il accompagne au quotidien tout son personnel, en chef d'entreprise juste, mais aussi comme un homme qui a su mettre l'humain au cœur de ses préoccupations'', a conclu M. Christophe Villar.
Avant de procéder à la visite guidée de l'entreprise, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, au nom du Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a élevé M. Maman Abou à la dignité de Grand Officier de l'Ordre National du Niger en reconnaissance d'innombrables services rendus à la Nation.
La suite de la cérémonie a été consacrée à la visite guidée ayant permis au Chef du Gouvernement et aux autres invités d'apprécier les équipements de la NIN issus de la dernière technologie, et les investissements opérés par l'entreprise en vue de continuer son rôle de leader aux niveaux national et sous régional.
En 25 ans d'existence, le directeur général a investi environ une dizaine de milliards de FCFA pour répondre toujours aux attentes de sa clientèle, des attentes d'un service de qualité.
Installée à Niamey, Maradi et Agadez, la NIN fait de la qualité et de la satisfaction de sa clientèle son crédo. Forte de ses ambitions, la NIN continue à œuvrer pour la prospérité économique et le développement de notre pays à travers la création d'emplois pour lutter contre le chômage, la création des richesses et le soutien à la politique de l'Etat en matière de mobilisation des ressources lui permettant d'accomplir ses missions régaliennes.
Laouali Souleymane(onep)
www.lesahel.org

Société

Remise d'un don de la Fondation Tattali-Iyali à cinq (5) maisons d'arrêt du Niger : Geste de solidarité de la première D…

Remise d'un don de la Fondation Tattali-Iyali à cinq (5) maisons d'arrêt du Niger : Geste de solidarité de la première Dame Dr Malika Issoufou au profit de la population carcérale

Comme à son habitude, à la veille du mois béni de Ramadan, la Fondation Tattali-Iyali de la Première Dame Dr. Malika Issoufou a fait un don de vivres, et divers autres produits à cinq (5) maisons d'arrêt du Niger. La remise officielle de ce don est intervenue vendredi dernier à la Maison d'arrêt de Niamey devant quatre régisseurs sur les cinq centres pénitentiaires concernés par ce don. C'est le ministre de la Justice, Garde des Sceaux,...

Tillabéri : Forum sur la sécurité, la prévention des conflits, la coexistence pacifique, le changement des mentalités et…

Tillabéri : Forum sur la sécurité, la prévention des conflits, la coexistence pacifique, le changement des mentalités et le développement à Torodi

Le ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses M. Mohamed Bazoum, a présidé, samedi dernier, à Torodi dans la région de Tillabéry, l'ouverture d'un forum communautaire sur la sécurité, axé sur le thème : «la prévention des conflits, la coexistence pacifique, le changement des mentalités et le développement ». C'était en présence de membres du gouver...

Cérémonie de remise de certificats couplée à la nuit culturelle du conseil des étudiants de la commission de l'Union afr…

Cérémonie de remise de certificats couplée à la nuit culturelle du conseil des étudiants de la commission de l'Union africaine : « Le panafricanisme est une éducation », thème de la 2ème édition

Le Conseil des Etudiants de l'Union Africaine, a organisé mercredi dernier, sous le haut parrainage de l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique au Niger, une cérémonie de remise de certificats de fin de formation. La cérémonie qui a été jumelée à la nuit culturelle du conseil des étudiants de la commission de l'Union africaine s'est tenue à l'auditorium du Centre Culturel Américain de Niamey. Le thème central de cette 2ème édition est : « ...

Ouverture de la 3ème Assemblée Générale ordinaire de la Fédération des Organisations Patronales du Niger (FOP-Niger) : R…

Ouverture de la 3ème Assemblée Générale ordinaire de la Fédération des Organisations Patronales du Niger (FOP-Niger) : Récession économique mondiale : quel avenir pour les entreprises nigériennes ?

La Fédération des Organisations Patronales du Niger a tenu, hier à Niamey, sa 3ème Assemblée Générale ordinaire qui a pour thème : «récession économique mondiale : quel avenir pour les entreprises nigériennes ?». C'est le directeur de cabinet du ministre de l'Emploi, du Travail et de la Protection Sociale, M. Waziri Mato Maman, qui a présidé la cérémonie d'ouverture de ces assises en présence du président du Conseil National du Patronat...

Fin de la mission de la ministre de la Communication dans la région de Tahoua : Apprécier les conditions de travail des …

Fin de la mission de la ministre de la Communication dans la région de Tahoua : Apprécier les conditions de travail des agents des médias et le déploiement des équipements pour la TNT

Après les étapes de Maradi, de Zinder et d'Agadez, la ministre de la Communication, Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye, a séjourné du lundi au mercredi dernier dans la région de Tahoua. L'objectif primordial de cette visite de travail, en profondeur dans les régions, est de s'enquérir des conditions de travail des agents, de veiller à l'état de fonctionnement des équipements et de faire le point sur le déploiement du matériel prévu dans l...

Session du cadre de concertation du Ministère des Enseignements Secondaires : Echanges sur les conditions d'une meilleur…

Session du cadre de concertation du Ministère des Enseignements Secondaires : Echanges sur les conditions d'une meilleure tenue des examens de fin d'année

Le cadre de concertation du Ministère des Enseignements Secondaires, s'est réuni hier après midi, sous la présidence de M. Sani Abdourahamane, ministre en charge des Enseignements Secondaires. La rencontre a enregistré la participation d'une trentaine de partenaires sociaux du sous secteur de l'enseignement secondaire. Il s'est agi à travers cette rencontre de réfléchir pour trouver des solutions idoines au problème qui mime l'école nig...

Mission de la ministre de la Communication à Tahoua : Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye visite plusieurs médias

Mission de la ministre de la Communication à Tahoua : Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye visite plusieurs médias

En mission à l'intérieur du pays, la ministre de la Communication Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye a visité hier les média publics et privés de la ville de Tahoua, en vue de s'enquérir des conditions de travail des agents.Les médias publics, privés et communautaires jouent un rôle majeur en ce qui concerne la visibilité de l'action gouvernemental. Ces outils de communication sont en conséquence un relais dans la mise en œuvre du program...

Séminaire de l'Association des Hautes Juridictions de Cassation des pays ayant en partage l'usage du français : La place…

Séminaire de l'Association des Hautes Juridictions de Cassation des pays ayant en partage l'usage du français : La place et le rôle des Cours de Cassation dans la lutte contre le terrorisme au Sahel

Niamey accueille depuis hier, un séminaire des Hautes juridictions de cassation des pays ayant en partage l'usage du français. C'est le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini qui a présidé l'ouverture de ce séminaire organisé par l'Association des Hautes Juridictions de Cassation des pays ayant en partage l'usage du français. La cérémonie s'est déroulée au Grand Hôtel en présence des présidents des Institutions de la Ré...

Fin de la 60ème Session Ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : Des progrès différen…

Fin de la 60ème Session Ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : Des progrès différenciés et par endroits notables malgré la persistance des facteurs négatifs sur le continent

Les travaux de la 60ème session ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples(CADHP) ont pris fin hier, avec une cérémonie présidée par le Premier Ministre nigérien S.E Brigi Rafini, au Palais des Congrès de Niamey. Ouverte, depuis le 8 mai dernier, cette session a été marquée par l'organisation de plusieurs panels, de discussions interactives et informatives sur des thématiques d'actualités relatives aux dro...

Clôture de la 60ème session de la Commission africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : «Il est réconfortant de vo…

Clôture de la 60ème session de la Commission africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : «Il est réconfortant de voir les progrès enregistrés par le Niger quand on jette un regard rétrospectif sur le passé» déclare SE Brigi Rafini

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Chefs de missions diplomatiques et Représentants des Organisations Internationales,Madame la Présidente de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples,Mesdames et Messieurs les Commissaires,Honorables Chefs traditionnels,Distingués invités, Mesdames et Messieurs,Après deux semaines d'intenses travaux, consacrés à des séances publiq...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Préparatifs du mois béni de Ramadan : Disponibilit…

Préparatifs du mois béni de Ramadan : Disponibilité des céréales à Katako pour couvrir les besoins des populations

A quelques heures du début du mois béni de Ramadan, les prix des céréales tels que le mil,...

jeudi 25 mai 2017

Les syndicats des commerçants rassurent les consom…

Les syndicats des commerçants rassurent les consommateurs de la stabilité des prix du sucre

A l'approche du mois béni de Ramadan, la revue à la hausse des prix des produits de grande...

jeudi 25 mai 2017

La hausse des prix de certains produits commence à…

La hausse des prix de certains produits commence à se faire sentir

La vente des produits de première nécessité est une activité pratiquée par nombre de Nigér...

jeudi 25 mai 2017

L'air du temps

Sucre de ramadan : solidarité à grande échelle

Sucre de ramadan : solidarité à grande échelle

En cette veille du mois béni du Ramadan, tous les chemins mènent aux magasins de vente de ...

jeudi 25 mai 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.