Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Une diplomatie active et fructueuse


DG onepAprès Mohamed Moussa à la tête de l'ASECNA, Loïc Crespin au CIRTEF, la diplomatie nigérienne vient d'engranger encore, une fois de plus, une victoire éclatante avec l'accession d'un autre compatriote, Abdallah Boureima, à la tête de la Commission de l'UEMOA. Ceux qui ont suivi les péripéties ayant conduit à cette désignation savent que c'est un grand défi qui vient d'être relevé par le Chef de l'Etat. Il en avait fait son affaire, et a soulevé des montagnes afin que cette victoire soit. Et le résultat est là, tangible !
La vision diplomatique du Chef de l'Etat, parce que pragmatique et respectueuse des prérogatives des autres Nations voisines et amies, a donc donné ses fruits. On a toujours décrié l'absence, par trop criarde, des cadres nigériens dans les Organisations régionales et internationales, et surtout à la tête de ces instances. Mais, force est de constater que, ces dernières années, le déficit a été compensé. En effet, plusieurs valeureux cadres nigériens ont été portés à la tête d'instances internationales ou régionales. On peut citer, entre autres, Aïchatou Mindaoudou, Représentante du Secrétaire Général de l'ONU à l'ONUCI en Côte d'Ivoire; Mamane Sidikou, Représentant du Secrétaire Général de l'ONU au Congo ; Najim Mohamed, Secrétaire Permanent du G5 Sahel; Oua Saïdou à la Direction générale de l'Autorité du Liptako Gourma (ALG); M. Bouramah Ali Harouna au poste de Secrétaire Général de la CONFEJES. La liste n'est pas exhaustive.
Ces nominations, qui en disent assez sur les succès diplomatiques de notre pays ces dernières années, ravivent dans la mémoire collective des Nigériens les instants de gloire ayant conduit à la nomination de Feu Idé Oumarou au prestigieux poste de Secrétaire Général de l'OUA.
Il faut dire que, depuis son accession à la magistrature suprême de notre pays, le Président Issoufou a su insuffler une dynamique nouvelle à la diplomatie nigérienne. Pour le Chef de l'Etat, il s'agit de mettre la diplomatie au service du développement économique et social, au service de la sécurité des personnes et des biens. C'est pourquoi, dès 2011, le Gouvernement a été instruit par ses soins à mener une vaste offensive diplomatique visant à faire connaitre nos potentialités économiques, les avantages qu'offre le pays, et élargir sa carte diplomatique.
Cette dynamique portée par le Président Issoufou en personne s'est orientée vers la préservation de la paix et de la sécurité dans la sous-région et le reste du monde. Le Président, leader régional incontesté dans la lutte contre le terrorisme, l'insécurité et le trafic des êtres humains, a mis à profit toutes les tribunes régionales et internationales pour aborder la question sécuritaire et la lutte contre le terrorisme dans la zone sahélo-saharienne.
Mieux, dans toutes les conférences, fora et autres rencontres, le Président de la République a prêché sur la corrélation entre la sécurité, le développement et le triptyque Démocratie-Développement-Défense. Cette vision majeure fait du Niger un partenaire majeur dans le traitement des questions sécuritaires régionales.
L'implication directe du Président de la République dans la lutte contre le terrorisme et dans la préservation de la paix et de la sécurité s'est très vite traduite par l'envoi de contingents nigériens pour le maintien de la paix notamment au Mali, en Côte d'Ivoire, au Congo, et tout récemment au Nigeria.
Aujourd'hui, la voix du Niger, à travers celle du Président Issoufou, porte loin au sein des instances régionales et internationales. C'est ainsi que, lors de la 24ème session de l'Union Africaine, le Président de la République du Niger a été porté à la Vice-présidence de la conférence de cette institution au titre de l'exercice 2015-2016, et le Niger désigné pour abriter les travaux du sommet de l'UA en 2019.
De même, le Président Issoufou Mahamadou a été désigné, lors du 28ème Sommet de l'Union Africaine à Addis Abeba, comme ''Champion africain pour la facilitation des échanges'' pour préparer la Zone de Libre Echange Continental (ZLEC). Cette désignation est de tout honneur. En effet, comme l'a déjà souligné un expert en Politiques Commerciales, ''il faut peut-être remonter au règne du Général Seyni Kountché, qui a vu le plébiscite de notre compatriote Idé Oumarou comme Secrétaire Général de l'OUA, pour trouver un fait d'importance comparable''.
Pour cet expert, ''la mission du Président Issoufou Mahamadou est bien plus titanesque que construire des infrastructures couvrant quatre ou cinq pays tout au plus à la fois''.
Les enjeux liés à son sacre sont plus importants que les infrastructures, dès lors qu'il concerne la construction de la plus grande zone de libre-échange au monde, une fondation préalable pour les échanges, les investissements et les infrastructures. En effet, prendre en charge la construction d'une zone de libre-échange est bien plus chargé de défis que la seule mission de construire des infrastructures dès lors que les ressources sont disponibles.
Le défi pour Issoufou Mahamadou est d'ordre politique et technique. Il est d'ordre politique parce qu'il doit porter un leadership aussi éclairé que fort pour mettre sur pieds, en l'intervalle de quelques mois, une entente de dimension continentale avec ses pairs Chefs d'Etat, et mettre en ordre de bataille les différentes organisations communes régionales, (CEDEAO, UEMOA, CBLT, Conseil de l'Entente, etc.) afin de dresser un agenda devant conduire à l'opérationnalisation de la ZLEC en 2022. Il est d'ordre technique parce que la construction d'une zone de libre-échange est un processus de négociations interminables et d'un niveau technique très élevé pour accorder, harmoniser et concilier des intérêts nationaux aussi divers que variés, afin de former une dynamique continentale qui doit, en plus de se faire maître du jeu sur son terrain, se frayer une place dans le concert mondial des marchés intégrés''.
De même, le leadership du Président de la République, en matière d'intégration économique, lui a valu sa désignation comme coprésident, avec le Président du Ghana, du Haut Comité sur la monnaie unique des Etats de la CEDEAO, et Président du comité de haut niveau sur la sécurité alimentaire dans l'espace UEMOA.
C'est dire que la désignation d'Abdallah Boureima à la présidence de la Commission de l'UEMOA est le fruit de cette offensive diplomatique du Président Issoufou, qui a fait du placement des cadres nigériens à des postes de responsabilité au niveau des institutions et organismes internationaux, une de ses priorités majeures. C'est cette priorité majeure qui rejoint sa vision de faire de notre capitale, Niamey, qui va accueillir en 2019, les travaux du sommet de l'UA, une des villes attractives dans la sous région.
Le Programme Niamey Nyala, qu'il a initié depuis son arrivée au pouvoir, découle de cette vision présidentielle de doter la ville d'équipements et d'infrastructures dignes de ce nom, afin de la hisser au rang des grandes villes de la sous-région.
Aussi, après plusieurs investissements et réalisations d'infrastructures modernes, le Président de la République a déclaré récemment, lors du lancement des travaux du 3ème pont de Niamey : ''Nous voici aujourd'hui à Goudel pour la pose de la première pierre du 3ème pont, le ''Pont Général Seyni Kountché''. L'histoire retiendra que la véritable modernisation de la ville de Niamey a commencé avec la Renaissance. Depuis 6 ans, le peuple est témoin des efforts qui ont été faits pour moderniser la ville de Niamey. Depuis 6 ans, des réalisations majeures ont vu le jour, telles que l'Hôpital de référence, la Centrale Electrique de Gorou Banda, l'échangeur Mali Béro, l'échangeur du Rond-Point des Martyrs, ainsi que l'échangeur Diori Hamani en chantier. Cela veut dire qu'en moyenne, chaque année, nous réalisons une œuvre majeure au bénéfice des populations de la ville de Niamey. C'est des dizaines de milliards qui sont investis pour faire de Niamey une capitale digne de notre pays''.
Le Niger est aujourd'hui écouté et respecté partout. Niamey et les autres agglomérations urbaines se modernisent progressivement. Le pays se porte de mieux en mieux, malgré la morosité économique internationale ambiante.
En un mot, la Renaissance est en marche et à pas surs.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

Société

Célébration de la Journée Nationale de la Concorde, à Tchintabaraden (région de Tahoua) : «La sécurité, le développement…

Célébration de la Journée Nationale de la Concorde, à Tchintabaraden (région de Tahoua) : «La sécurité, le développement et la démocratie constituent ensemble, le socle de la cohésion et de l'unité nationale », déclare SEM. Brigi Rafini, Premier mini

Notre pays a célébré, lundi dernier, la Journée de la Concorde. Cette édition 2017, placée sous le haut patronage du Premier ministre, Chef du Gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a été célébrée à Tchintabaraden (région de Tahoua), à l'emblématique ''Place de la Paix'', sous le thème : ''La Paix et l'Unité Nationale''. La grande célébration de cette fête dédiée à Tchintabaraden, a été marquée par l'allocution prononcée par le Premier minist...

Ouverture de la Session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) au titre du mois d'Avril 2017 : Sept po…

Ouverture de la Session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) au titre du mois d'Avril 2017 : Sept points inscrits à l'ordre du jour des assises dont la loi spéciale sur la presse électronique

Le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), M. Abdourahamane Ousmane, a présidé, hier, dans la salle de réunion de son institution, la cérémonie d'ouverture de la session ordinaire au titre du mois d'avril 2017. Cette cérémonie se tient au lendemain des manifestations estudiantines du 10 avril dernier, au cours desquelles la mort d'un étudiant et de nombreux blessés ont été enregistrés et un journaliste de la télévision...

Célébration de la Journée mondiale de lutte contre le Paludisme : Renouveler l'engagement politique et investir plus en …

Célébration de la Journée mondiale de lutte contre le Paludisme : Renouveler l'engagement politique et investir plus en faveur de la lutte

L'Assemblée Mondiale de la Santé a institué en 2007, le 25 avril de chaque année comme Journée Mondiale de lutte contre le Paludisme. L'objectif principal visé à travers la commémoration de cette Journée est de renforcer le plaidoyer et la mobilisation sociale de tous les acteurs de la santé autour des stratégies de lutte contre le paludisme afin de contribuer à réduire de manière significative l'incidence et la mortalité liées à cette ...

Atelier sur l'état d'avancement de l'implémentation technique de la plateforme ECOAGRIS : Recherche des solutions effica…

Atelier sur l'état d'avancement de l'implémentation technique de la plateforme ECOAGRIS : Recherche des solutions efficaces aux crises alimentaires

Une trentaine d'experts et techniciens des pays membres du CLSS participent à l'atelier sur l'état d'avancement de l'implémentation technique de la plateforme ECOAGRIS qu'abrite le centre régional AGRHYMET de Niamey du 25 au 27 avril. ECOAGRIS, lancé en septembre 2015, c'est le système régional intégré d'information agricole de la CEDEAO. La cérémonie officielle de lancement des travaux s'est déroulée à l'amphithéâtre dudit centre sous ...

Signature d'un protocole d'accord entre le Gouvernement et l'Union des Scolaires Nigériens (USN) : L'USN lève son mot d'…

Signature d'un protocole d'accord entre le Gouvernement et l'Union des Scolaires Nigériens (USN) : L'USN lève son mot d'ordre de suspension des activités académiques

A l'issue d'une série d'échanges et de discussions entamés par le gouvernement et l'Union des Scolaires Nigériens (USN) pour tenter de ramener la stabilité au sein de l'école nigérienne suite événements du 10 avril 2017, les deux parties ont convenu d'un accord qui a été dûment paraphé par le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation M. Yahouza Sadissou et le Secrétaire général du comité directeur de l'USN...

Célébration, hier, de la Journée de la Concorde : Une édition placée sous le signe de ''La Paix et l'Unité Nationale''

Célébration, hier, de la Journée de la Concorde : Une édition placée sous le signe de ''La Paix et l'Unité Nationale''

Notre pays a célébré, hier, la Journée de la Concorde. Cette édition 2017, placée sous le haut patronage du Premier ministre, Chef du Gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a été célébrée à Tchintabaraden (région de Tahoua), à l'emblématique ''Place de la Paix'', sous le thème : ''La Paix et l'Unité Nationale''. On y notait la présence de plusieurs personnalités dont les membres du gouvernement et ceux du corps diplomatique. Cette commémorati...

Atelier régional sur les bonnes pratiques internationales pour l'évaluation et la déclaration des ressources d'uranium :…

Atelier régional sur les bonnes pratiques internationales pour l'évaluation et la déclaration des ressources d'uranium : Partager les expériences dans le domaine des ressources uranifères

La Haute Autorité Nigérienne à l'Energie Atomique (HANEA) avec la contribution de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA) a organisé hier matin, à Niamey, un atelier régional sur les bonnes pratiques internationales pour l'évaluation et la déclaration des ressources d'uranium. C'est le ministre des Mines, M. Hassane Barazé Moussa qui a présidé l'ouverture des travaux de cet atelier, qui, fait partie des activités du projet ...

Niamey/Lancement officiel des activités du projet « Un élève, un arbre » à l'école primaire Goudel II : Pour la sauvegar…

Niamey/Lancement officiel des activités du projet « Un élève, un arbre » à l'école primaire Goudel II : Pour la sauvegarde de l'environnement à travers le reboisement

Le Directeur général des Eaux et Forets, le Colonel Major Abdou Malan Issa a présidé hier matin, à l'école primaire Goudel II communément appelée la « Tanda », la cérémonie officielle de lancement des activités du projet « Un élève, un arbre ». Mis en œuvre par l'ONG ''La vie en vert'', ce projet a pour objectif principal de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations du Niger à travers un environnement sain. Placé...

Session du Comité National de Pilotage du projet ''Autonomisation de la Femme et Dividende Démographique au Sahel'' (SWE…

Session du Comité National de Pilotage du projet ''Autonomisation de la Femme et Dividende Démographique au Sahel'' (SWEDD-Niger) : Des directives pour tirer profit du dividende démographique

La ministre de la Population, Dr Kaffa Rakiatou Christelle Jackou, a présidé vendredi dernier au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie d'ouverture de la session du Comité National de Pilotage du projet « Autonomisation de la Femme et Dividende Démographique au Sahel » ou SWEDD-Niger. Cette cérémonie s'est déroulée en présence du ministre de l'Entreprenariat des Jeunes M. Ibrahim Sadou Issifi, des cadres du Ministère de la Populatio...

Atelier de validation du document de Projet de Recensement Administratif et de Développement à vocation Humanitaire (PRA…

Atelier de validation du document de Projet de Recensement Administratif et de Développement à vocation Humanitaire (PRAD/H) : Une identification biométrique des personnes pour une meilleure assistance humaine

Le Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité Publique de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, a organisé hier, en partenariat avec l'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), un atelier de validation du document du ''Projet de Recensement Administratif de Développement à vocation Humanitaire'' (PRAD/H). L'agence pakistanaise d'enregistrement et de base de données (NADRA) a apporté son soutien quant au...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

L'Initiative 3N : Un programme qui marque un chang…

L'Initiative 3N : Un programme qui marque un changement de comportement dans la région de Dosso

L'Initiative 3N, faudrait-il le rappeler, est un programme ambitieux, une vision du Présid...

vendredi 21 avril 2017

Cultures irriguées à Dosso : D'importantes potenti…

Cultures irriguées à Dosso : D'importantes potentialités en terres irrigables dans la région

Les cultures irriguées contribuent à l'atteinte de l'objectif global de l'Initiative 3N. L...

vendredi 21 avril 2017

Les africains et le petit commerce en Inde : De l'…

Les africains et le petit commerce en Inde : De l'espoir dans le petit business malgré la peur....

Du 11 au 22 mars dernier, une trentaine de journalistes africains ont séjourné dans la cap...

vendredi 14 avril 2017

L'air du temps

Ces scènes de rue, telles qu'on les aime

Ces scènes de rue, telles qu'on les aime

Des scènes de rue, on en trouve très fréquemment à Niamey. De quoi satisfaire les bandes d...

vendredi 21 avril 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.