Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Atelier de validation du document de Projet de Recensement Administratif et de Développement à vocation Humanitaire (PRAD/H) : Une identification biométrique des personnes pour une meilleure assistance humaine

Atelier-UNCHR 0085Le Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité Publique de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, a organisé hier, en partenariat avec l'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), un atelier de validation du document du ''Projet de Recensement Administratif de Développement à vocation Humanitaire'' (PRAD/H). L'agence pakistanaise d'enregistrement et de base de données (NADRA) a apporté son soutien quant au processus de formulation du document en question. L'ouverture de l'atelier a eu lieu au Palais des Congrès de Niamey, en présence notamment enregistré de l'ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique et des représentants des organisations internationales, régionales, sous-régionales et communautaires.
Cette initiative de recensement administratif doit spécifiquement permettre, au niveau de la région de Diffa, une identification biométrique des personnes pour un état civil performant et pour une meilleure assistance humaine. À terme, ce projet a la vocation de constituer un registre national de la population, au moyen d'un système intégré d'identification qui s'appuie sur une base de données d'état civil rapidement constituée et régulièrement actualisée.
A l'entame de ses propos lors de l'ouverture des travaux de l'atelier, le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed, a rappelé qu'au Niger, depuis 1950, année de l'institution de l'état civil contemporain, jusqu'en 2011, première année du 1er mandat du Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, l'enregistrement des naissances à l'état civil n'avait guère dépassé 30%. Mais a-t-il dit, à partir d'avril 2011, les efforts du Gouvernement et de ses partenaires visant à améliorer l'offre et la demande des services d'état civil ont permis de rehausser le taux d'enregistrement des naissances à 68% en 2015. Cependant, malgré cette progression très significative, d'énormes défis restent à relever, car seule 50% des actes établis sont retirés par les intéressés. Aussi, le système actuel ne permet pas de centraliser, de stocker et d'exploiter des données à des fins de protection, d'identification et de sécurité au niveau local, à plus forte raison au niveau national.
''Les circonstances sont nombreuses où les personnes doivent pouvoir décliner et prouver leur identité pour bénéficier de services ou jouir de droits tel que l'accès à l'éducation, aux services de téléphonie, à la santé et aux aides humanitaires. Il en est de même pour les déplacements, les comptes bancaires, l'achat ou l'héritage de biens, la souscription à un régime d'assurance-santé, sans occulter les élections'', a dit le ministre d'Etat, M. Bazoum Mohamed. Poursuivant ses propos, il inventorié quelques tentatives de recensement visant à mieux identifier et mieux connaitre la population, et cela dans l'optique de rendre efficientes les actions devant répondre à ses attentes légitimes. Il s'agit entre autres de l'opération d'identification des salariés de l'État à l'occasion des paiements du salaire par billetage en fin 2013, ou encore celle devant permettre d'identifier les usagers des services de téléphonie mobile entre 2008 et 2012, sans compter le déploiement de la Haute Autorité à la Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilée (HALCIA) pour inventorier les agents contractuels de l'Education à l'échelle du territoire national.
Le ministre d'Etat M. Bazoum Mohamed a en outre souligné que toutes les tentatives de recensement et d'identification précitées contribuent à pallier la faiblesse du dispositif d'enregistrement et d'identification. Toutefois, le système n'étant pas centralisé, il est pratiquement impossible de déceler et de corriger les doublons tant dans la délivrance des actes d'état civil que des cartes d'identité nationale. Il a ajouté qu'une étude sur la problématique de la documentation et le risque d'apatridie auprès des personnes locales et réfugiées du Nigéria, commanditée par l'UNHCR en 2014, a fait ressortir, selon les critères d'établissement de Nationalité aussi bien au Niger qu'au Nigeria, que 61% de la population enquêtée n'est inéligible à aucune des deux nationalités, donc à risque d'apatridie.
''A Diffa, cette situation réduit fortement l'efficacité de l'assistance fournie aux populations locales non déplacées, aux populations retournées, aux déplacées et aux réfugiées victimes de la crise de Boko Haram. Il en de même du point de vue des efforts de sécurisation de la région, et aussi de la planification des actions de développement dans la région'', a précisé le ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses. Il a ajouté que cette problématique d'identification des personnes intervient à un moment où plusieurs initiatives sectorielles d'enregistrement et d'identification continuent d'émerger dans notre pays. Il a ainsi fait référence au projet de carte d'identité biométrique de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), au Programme d'Appui à la Réforme de l'État Civil du Niger (PAREC), et au recensement biométrique des agents de l'État envisagé par le Ministère en charge de la Fonction Publique.
''Le Gouvernement est convaincu qu'un tel projet permettra de disposer, une fois pour toutes et en temps réel, de statistiques et de données de qualité, à même de crédibiliser les prises de décisions stratégiques. En effet, le système permettra singulièrement, et dans un minimum de délai, de procéder au suivi adéquat des mouvements des populations, à un meilleur suivi de l'aide humanitaire, à la confection d'un fichier électoral fiable et constamment actualisé, en plus de l'organisation de recensement administratif et général de la population'', a conclu le ministre d'Etat Bazoum Mohamed.
Le représentant résidant de l'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), M. Abdouraouf Gnon Kondé, a pour sa part souligné qu'à travers le monde, le Niger est cité en exemple pour le respect de ses engagements internationaux en ce qui concerne la recherche de solutions innovantes en matière d'accueil des réfugiés. ''La situation de déplacement forcée à Diffa est complexe, car les populations déplacées sont mobiles et éparpillées sur plus de 150 sites, villages et villes, et sur une superficie de plus de 28,000 km2. En outre, la population de déplacés forcés est à la fois composée de réfugiés, de retournés et de déplacés internes. Cette population étant souvent restée en marge de l'état civil, le risque d'apatridie est très élevé'', a affirmé le représentant résidant de l'UNHCR. Il a ajouté que depuis 2013, l'UNHCR et la Direction Générale de l'Etat Civil et des Réfugiés ont déployé des moyens humains et financiers importants pour enregistrer, identifier et documenter les déplacés. Mais les résultats restent en deçà des attentes. Pourtant, la documentation demeure l'une des principales requêtes des déplacés et de leurs hôtes.
Selon M. Abdouraouf Gnon Kondé, le projet de ''Recensement Administratif de Développement à vocation Humanitaire'' est ambitieux. Mais n'y a pas d'autre choix, car il n'y a pas de bon développement sans une bonne maîtrise des informations sociodémographiques d'une population sur une zone définie. Il n'y a pas de sortie de l'humanitaire et un passage vers une logique de protection sociale sans la connaissance des caractéristiques individuelles des populations dans leur diversité.
Samira Sabou (ONEP)

Société

Attentats terroristes en Espagne : Le Premier ministre signe le livre de condoléances à l'Ambassade d'Espagne au Niger

Attentats terroristes en Espagne : Le Premier ministre signe le livre de condoléances à l'Ambassade d'Espagne au Niger

Une semaine après les attentats terroristes en Espagne, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, S.E Brigi Rafini, s'est rendu hier matin, dans les locaux de la représentation diplomatique de l'Espagne au Niger pour témoignerde la compassion du peuple nigérien à ce pays durement éprouvé par cet acte ignoble et contraire aux valeurs de la civilisation. Le Chef du gouvernement était accompagné par la ministre déléguée aux Affaires Etran...

Prix ''Future Policy Award'' ou ''Meilleure politique d'avenir », édition 2017 : L'Initiative 3N distinguée parmi les me…

Prix ''Future Policy Award'' ou ''Meilleure politique d'avenir », édition 2017 : L'Initiative 3N distinguée parmi les meilleures politiques d'avenir au niveau mondial

Notre pays le Niger reprend progressivement sa place dans le cercle des nations qui gagnent. En effet, le Niger, à travers l'Initiative 3N (les Nigériens nourrissent les Nigériens), vient d'être nominé pour le prix international « Future Policy Award 2017 », littéralement traduit, ''Meilleure politique d'avenir'', avec médaille de bronze des politiques d'avenir au niveau mondial. L'information a été donnée, hier, lors d'une conférence d...

Petits commerces saisonniers : La traite du maïs grillé

Petits commerces saisonniers : La traite du maïs grillé

La période de moisson où le producteur, savoure le fruit de son dur labeur, fait aussi la joie d'autres personnes : celles qui s'adonnent à des petites activités saisonnières comme la vente du maïs grillé dont les consommateurs en raffolent. Beaucoup de jeunes vacanciers s'adonnent en ce moment à Niamey à des activités génératrices de revenus, notamment la vente des produits de cultures.Ces derniers temps on constate, sur les différents...

Maradi/ Gestion des Catastrophes : 1.765 familles, soit 19.828 personnes sinistrées suite aux inondations, selon un bila…

Maradi/ Gestion des Catastrophes : 1.765 familles, soit 19.828 personnes sinistrées suite aux inondations, selon un bilan provisoire

La saison hivernale de cette année répond favorablement aux attentes des populations, vue la fréquence des précipitations et leur quantité. Malheureusement ces grosses pluies ont aussi provoqué des inondations avec des dégâts importants dont l'effondrement de beaucoup de maisons avec souvent mort d'homme ainsi que la destruction des ouvrages collectifs (écoles, CSI, mosquées, routes). Ces dégâts ont sinistré 1.765 ménages, soit 19.828 p...

Site de récupération des terres de Tchirofondou dans le département de Say : Un bel exemple de réussite

Site de récupération des terres de Tchirofondou dans le département de Say : Un bel exemple de réussite

Dans le cadre de l'atelier régional sur le Renforcement de la Résilience à travers l'Innovation, la Communication et les Services sur les Connaissances (BRICKS) qui s'est tenu à Niamey du 17 au 21 juillet 2017, les participants venus des 12 pays du programme Sahel et Afrique de l'Ouest en appui à l'Initiative de la Grande Muraille Verte ont effectué une visite de terrain dans le département de Say, région Tillabéry. Cette visite leur a ...

Concours d'entrée à l'Ecole de Formation Judiciaire du Niger (EFJN) : 459 candidats pour 50 postes d'auditeurs de justic…

Concours d'entrée à l'Ecole de Formation Judiciaire du Niger (EFJN) : 459 candidats pour 50 postes d'auditeurs de justice à pourvoir

L'Ecole de Formation Judiciaire du Niger (EFJN), créée en novembre 2015 par décret pris en conseil des ministres, ouvre ses portes cette année pour la rentrée 2017-2018. C'est dans cet esprit qu'est organisé, du 21 et 22 août 2017 dans les locaux de l'Ecole Nationale d'Administration et de la Magistrature (ENAM), le concours de magistrature pour l'entrée dans ce nouvel établissement public de formation judiciaire né de la volonté du gou...

Rubrique santé : Alimentation : les besoins du corps humain

Rubrique santé : Alimentation : les besoins du corps humain

Notre corps a toujours besoin d'un certain nombre d'aliments, considérés comme essentiels, pour pouvoir rester en bonne santé. Si nous arrivons à consommer ces aliments tout au long d'une année, leurs apports ne peuvent encore être que très bénéfiques pour notre organisme.Ces aliments nutritifs essentiels pour le corps humain, pour la bonne marche de l'organisme, sont répertoriés en quatre groupes par les nutritionnistes: ce sont les al...

4ème congrès ordinaire de l'Association des Etudiants Musulmans du Niger (AEMN) : Un engagement pour la promotion d'une …

4ème congrès ordinaire de l'Association des Etudiants Musulmans du Niger (AEMN) : Un engagement pour la promotion d'une citoyenneté responsable

L'Association des Etudiants Musulmans du Niger (AEMN) a organisé du 19 au 20 Août dernier, dans l'enceinte de l'Ecole des Mines et de la Géologie(EMIG), son 4ème congrès ordinaire. Cette rencontre placée sous le parrainage du président d'honneur de l'association, a été l'occasion pour débattre sur le thème "la participation de l'AEMN dans la promotion d'une citoyenneté responsable" et d'autres points comme le vivre ensemble, le respect ...

Le Chef de l'Etat en vacances à Dan-Daji : La population de l'Ader réserve un accueil enthousiaste au Président Issoufou

Le Chef de l'Etat en vacances à Dan-Daji : La population de l'Ader réserve un accueil enthousiaste au Président Issoufou

En route pour Dan-Daji, son village natal, où il est parti pour y passer ses vacances, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, est arrivé, samedi dernier, à Tahoua où un accueil des grands jours lui a été réservé, par les populations de l'Ader.A sa descente d'avion à l'aéroport régional de Tahoua, en compagnie de son épouse la Première Dame, Docteur Lalla Malika Issoufou, le Chef de l'Etat a été accueilli...

Commémoration de la journée mondiale de l'Aide Humanitaire : Hommage aux humanitaires et solidarité aux populations affe…

Commémoration de la journée mondiale de l'Aide Humanitaire : Hommage aux humanitaires et solidarité aux populations affectées par les catastrophes et les crises

À l'instar du reste de la communauté internationale, le Niger a commémoré le vendredi dernier l'édition 2017 de la journée mondiale de l'aide humanitaire. C'est la ville de Téra dans la région de Tillabéry qui a abrité cette année la cérémonie commémorative de la journée placée sous le thème « les civils ne sont une cible ». La cérémonie qui a été présidée par le Premier ministre, Chef du gouvernement a enregistré la présence du ministr...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Les propriétaires véreux face à l'impôt sur le loyer

Les propriétaires véreux face à l'impôt sur le loyer

L'impôt sur le loyer. Parlons-en ! Depuis la mise en œuvre de la décision instituant cet i...

vendredi 18 août 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.