Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Clôture de la 60ème session de la Commission africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : «Il est réconfortant de voir les progrès enregistrés par le Niger quand on jette un regard rétrospectif sur le passé» déclare SE Brigi Rafini

PM-discours 1428Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,
Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Chefs de missions diplomatiques et Représentants des Organisations Internationales,
Madame la Présidente de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples,
Mesdames et Messieurs les Commissaires,
Honorables Chefs traditionnels,
Distingués invités, Mesdames et Messieurs,
Après deux semaines d'intenses travaux, consacrés à des séances publiques et privées, vous voilà arrivés aujourd'hui au terme de vos assises; je voudrai à nouveau vous remercier pour la confiance placée en mon pays pour abriter cette session. Je voudrais également ici féliciter le Comité d'Organisation national et la Commission Africaine des Droits Humains et des Peuples pour la qualité de l'organisation mais aussi et surtout pour la réussite des travaux de cette 60ème session.
Mesdames et Messieurs,
La session de Niamey, a coïncidé avec le 30ème anniversaire de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples. Elle aura permis à tous les acteurs des droits de l'homme, qu'ils soient Etats, société civile ou ONG, de s'exprimer librement sur toutes les problématiques de droits humains touchant particulièrement aux droits civils et politiques ou encore aux droits économiques sociaux et culturels. C'est le lieu pour moi de saluer les efforts remarquables de votre Commission qui continue (malgré les difficultés de tous ordres qu'elle rencontre), d'assurer sa noble mission de promotion et de protection des droits humains sur notre Continent.
Mesdames et Messieurs,
Cette session qui s'achève a été l'occasion de faire un examen sans complaisance de la situation des droits de l'homme sur notre Continent, situation qui, il faut le reconnaitre, est caractérisée par la persistance du phénomène de terrorisme et les conflits internes, les changements climatiques, le désœuvrement de la jeunesse, et diverses atteintes aux droits et libertés. Des thématiques fortes comme la prévention de la torture, l'abolition de la peine de mort, l'action de la police lors des rassemblements, la liberté d'expression, ou encore le droit à l'alimentation ont été abordées ; sur toutes ces questions, nous devons à la vérité, de reconnaitre que beaucoup reste à faire. En effet, si pour mettre fin à certaines violations des droits humains, il ne suffit que de la volonté et de l'engagement des gouvernants à réaliser les réformes juridiques et institutionnelles qui doivent régir l'exercice de ces droits et libertés, d'autres droits humains en revanche, supposent pour leur réalisation, la mobilisation de ressources financières considérables.
Mesdames et Messieurs,
Vous avez aussi, eu, lors de cette session, à examiner dans le cadre du Mécanisme Africain d'Evaluation par les Pairs, les rapports de plusieurs Etats parties ainsi que les rapports de mise en œuvre de la Charte conformément aux dispositions de l'article 61 ; ce qui vous a permis de faire l'état des lieux de la protection et de la promotion des droits de l'homme des pays ayant été examiné. Les échos qui nous sont parvenus sur le déroulement de cette session nous fondent à penser qu'au Niger comme dans tous les pays du Continent, la situation des droits civils et politiques, doit être améliorée pour promouvoir la démocratie et l'état de droit sans lesquels, les libertés des citoyens ne sauraient s'épanouir et la bonne gouvernance promue ; cette conquête des droits de l'homme exige que des efforts supplémentaires soient consentis par les gouvernants qui ont l'obligation de les garantir et par tous les acteurs desdits droits qui en sont les bénéficiaires.
Mesdames et Messieurs,
Il est réconfortant de voir les progrès enregistrés par le Niger quand on jette un regard rétrospectif sur le passé. Oui, je puis l'affirmer, la réalisation des droits civils et politiques prévus aux articles 3 à 11 de la Charte, a connu, des progrès substantiels. Je citerai à titre d'exemple, l'interdiction de l'esclavage considéré comme une atteinte à la dignité humaine et sanctionné comme telle, au même titre que les infractions de traite et de trafic des êtres humains, et pour lesquelles un dispositif institutionnel de lutte a été mis en place pour réduire, voire éradiquer ces phénomènes. Il en est de même pour le droit à la sécurité qui constitue dans le contexte actuel, une préoccupation constante de mon gouvernement qui ne ménage aucun effort pour l'assurer à nos différentes frontières et défendre l'intégrité territoriale ; le Niger comme vous le savez, fait face à de nombreux défis sécuritaires : celui du groupe terroriste boko haram dans le sud-est du pays, aujourd'hui contenu grâce aux efforts conjugués des pays du bassin du lac Tchad, ainsi que ceux du nord Mali et de la Libye qui ont fortement accru les risques d'insécurité dans la partie septentrionale de notre pays.
Mesdames et Messieurs,
Les indicateurs de certains droits économiques, sociaux et culturels, notamment en matière de santé, d'éducation, à la liberté d'expression et du droit à l'alimentation pour ne citer que ceux-là sont en nette progression.
L'expérience inédite de l'I3N, mise en œuvre depuis 5 ans et dont l'objectif à l'horizon 2021 est la faim zéro, a permis au gouvernement d'obtenir des résultats significatifs (atteinte de l'OMD 1) et l'adhésion de nos concitoyens qui ont pris conscience qu'il n'y a pas de fatalité ou adversité à laquelle l'homme, par un engagement résolu, ne puisse répondre. S'agissant de la liberté d'expression et de la Presse, il vous souviendra que la Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou est le premier Chef d'Etat africain à avoir signé la Déclaration de la Montagne de la Table. Cet acte plein de symbole a été poursuivi par l'adoption d'une loi portant dépénalisation des délits commis par voie de presse, l'accroissement du Fonds d'Aide à la Presse et l'adoption très bientôt d'une Convention Collective pour le secteur de la Presse.
Mesdames et Messieurs,
La protection et la promotion des droits humains constituent un enjeu mondial et régional ; à l'échelle de notre continent, les actions menées révèlent une réelle prise de conscience quant à la nécessité de renforcer l'intégration et d'asseoir des regroupements économiques susceptibles de servir de leviers au développement de nos pays mais cela suppose de l'engagement. Le Président de la République à l'occasion de l'ouverture de la présente session ne déclarait-il pas, je cite « ... je m'engage à poursuivre dans nos différentes instances, ce plaidoyer en faveur du renforcement de cette unité d'actions sur laquelle repose l'intégration des peuples au niveau du continent et de toutes les autres instances régionales et sous régionales, convaincu que seule cette unité peut nous permettre d'offrir à nos peuples l'espérance d'une vie meilleure et de réelles perspectives de développement ».
Cet engagement du Niger porté par son Président, est donc la meilleure illustration de la nécessité de renforcer l'unité, de promouvoir la démocratie et l'état de droit, pour qu'ensemble dans un même élan de solidarité, nous puissions tendre résolument vers la réalisation des aspirations de nos peuples. La promotion et la protection des droits de l'homme sur le Continent, Nous y croyons, nous y croyons parce que nous avons foi aux idéaux de paix, d'intégration des peuples et des nations portés par les pères fondateurs de notre organisation continentale. Plus qu'une croyance, c'est un pari sur l'avenir que nous devons relever quant à nos capacités à réaliser les grands défis de l'unité et de l'intégration africaine.
Mesdames et Messieurs,
La session de Niamey s'achève certes, mais elle doit être l'occasion pour la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples, de poursuivre ses efforts en vue de la promotion et de la protection des droits de l'homme sur le Continent. Par ailleurs, le Niger se félicite de l'adoption d'une résolution, au cours de la session de Niamey, créant un cadre de concertation entre pays africains exploitant des ressources minières pour que les mines financent le développement de l'Afrique. Sur ce, je déclare clos les travaux de la 60ème session de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples.
Je vous remercie de votre aimable attention.
(ONEP)
23/05/17

Société

Rencontre entre la directrice générale du CNUT et la délégation de la TASK Force de la CEDEAO : Pour la promotion de la …

Rencontre entre la directrice générale du CNUT et la délégation de la TASK Force de la CEDEAO : Pour la promotion de la libre circulation des personnes et des biens dans l'Espace communautaire

La directrice générale du Conseil Nigérien des Utilisateurs des Transports Publics (CNUT) Mme Daoura Hadizatou Kafougou a rencontré hier matin une délégation de la TASK Force de la CEDEAO conduite par le Général de Corps d'armées Salou Djibo. Au cours de cette rencontre les deux parties ont échangé sur la question de la circulation des personnes et des biens dans la zone CEDEAO.Au cours de cette rencontre, le chef de la délégation de la...

Remise de don au CSI de Tondigamay dans la commune de Hamdallaye : 15 millions de FCFA en matériel et consommables produ…

Remise de don au CSI de Tondigamay dans la commune de Hamdallaye : 15 millions de FCFA en matériel et consommables produits médicaux offerts par la Fondation Tattali Iyali

Le Centre de Santé Intégré (CSI) du village de Tondigamaye dans la commune rurale de Hamdallaye, a reçu hier, des mains de Mme Sidikou Aïchatou Alassane, secrétaire exécutive de la Fondation Tattali Iyali de la première Dame Dr Lalla Malika Issoufou un don de matériel et consommables médicaux d'une valeur minimale de 15 millions de FCFA. Cet appui de la Fondation Tatali Iyali est destiné à la population du village de Tondigamay et hamea...

Lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP) : 15 mill…

Lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP) : 15 millions de dollars US pour consolider les acquis du programme

Le directeur de cabinet du ministre d'Etat, Ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Mahamadou Aoudi Diallo, a présidé, hier matin à l'hôtel Gawèye de Niamey, la cérémonie de lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP). D'un montant de 15 millions USD, ce financement est prévu pour une période de trois ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant rés...

Pénurie de gaz à Niamey : Un casse-tête pour les consommateurs

Pénurie de gaz à Niamey : Un casse-tête pour les consommateurs

De longues files de voitures, de motocyclistes et autres piétons devant les points de vente de gaz, d'interminables rangées de bonbonnes de gaz butane devant les dépôts de vente. Nous sommes aux alentours du rond-point Maurice Delens en ce lundi après-midi. Comme dans cette zone, nombreux sont les quartiers de la capitale où le gaz est introuvable. Depuis quelques années, Niamey vit de façon récurrente des pénuries de gaz butane, ce mal...

Le métier de "docker" ou "yan dako" : Gagner sa vie à la sueur de son front

Le métier de "docker" ou "yan dako" : Gagner sa vie à la sueur de son front

Le métier de docker attire de plus en plus de jeunes, pour l'essentiel venus des villages et horizons divers du pays et même des pays voisins. Communément appelés "yan dako" en Haoussa et "kaya-kaya" en Zarma, les dockers prennent leur quartier général au niveau des marchés, de l'autogare ou des grands entrepôts de la capitale. Activité très physique, le métier de docker est toutefois mal rémunéré. Mais ceux qui l'exercent se satisfont,...

Visite de la Première Dame Dr Malika et du président de la Commission de la CEDEAO au Centre National de Référence de la…

Visite de la Première Dame Dr Malika et du président de la Commission de la CEDEAO au Centre National de Référence de la Fistule Obstétricale(CNRFO) : Plaidoyer pour la réhabilitation du centre

En prélude au Forum des Premières dames de la CEDEAO édition 2017 qui se tiendra du 2 au 5 octobre prochain à Niamey, la Première Dame Dr Malika Issoufou Mahamadou, a invité le président de la Commission de la CEDEAO, Dr Marcel Alain De Souza en mission au Niger, à visiter le Centre National de Référence de la Fistule Obstétricale (CNRFO). Le président de la Commission de la CEDEAO et la Première dame se sont rendu hier dans ce centre p...

Point de presse du ministre en charge de l'Enseignement primaire, relatif à l'évaluation d'enseignants contractuels : De…

Point de presse du ministre en charge de l'Enseignement primaire, relatif à l'évaluation d'enseignants contractuels : Des leçons tirées et des mesures envisagées

Le ministère de l'Enseignement primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des langues nationales et de l'Education civique a organisé le 15 et le 16 juillet dernier un test d'évaluation d'enseignants contractuels « Craie en main ». L'examen concernait les enseignants contractuels diplômés des ENI et ceux dit « Bruts » qui disposeraient du BEPC.Le ministre Daouda Mamadou Marthé a annoncé les résultats globaux définitifs de cette éva...

Hadj 2017 : Le premier vol charter a quitté Niamey le jeudi dernier avec plus de 500 pèlerins

Hadj 2017 : Le premier vol charter a quitté Niamey le jeudi dernier avec plus de 500 pèlerins

Le premier vol charter pour le transport des pèlerins nigériens en terre sainte d'Arabie Saoudite a quitté Niamey jeudi dernier aux environs de 23heures. Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba assurant l'intérim du Premier ministre a tenu à être présent au départ de ce vol à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey. Il y'avait également le ministre d'Etat, ministre des Transports M. Omar H...

Rencontre des membres du Gouvernement et des responsables des Centrales Syndicales : Le ministre d'Etat Albadé Abouba, P…

Rencontre des membres du Gouvernement et des responsables des Centrales Syndicales : Le ministre d'Etat Albadé Abouba, Premier ministre PI, présente les résultats de l'évaluation des enseignants contractuels

Le Premier Ministre par intérim M. Albadé Abouba, a présidé, hier après-midi, dans la salle des Banquets de la Primature, une rencontre entre les organisateurs de l'évaluation des enseignants contractuels et les responsables en charge des Centrales syndicales. C'était en présence du ministre en charge de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique, de celui de l'Enseign...

4ème Session de la Commission paritaire entre la République du Niger et la République du Mali : Poser les bases d'une dé…

4ème Session de la Commission paritaire entre la République du Niger et la République du Mali : Poser les bases d'une délimitation effective de notre frontière commune

La 4ème session de la Commission mixte paritaire pour la matérialisation de la Frontière entre la République du Niger et la République du Mali se tient, depuis hier à Niamey. C'est le Conseiller Technique du ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Alassane Seyboun, qui a présidé la cérémonie d'ouverture en présence du chef de la délégation malienne, M. Aboub...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Sécurité routière : arrêter l'hécatombe !

Sécurité routière : arrêter l'hécatombe !

Dans un précédent article publié dans cette même rubrique, nous soulignions la nécessité i...

vendredi 11 août 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.