Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Clôture de la 60ème session de la Commission africaine des Droits de l'Homme et des Peuples : «Il est réconfortant de voir les progrès enregistrés par le Niger quand on jette un regard rétrospectif sur le passé» déclare SE Brigi Rafini

PM-discours 1428Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,
Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Chefs de missions diplomatiques et Représentants des Organisations Internationales,
Madame la Présidente de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples,
Mesdames et Messieurs les Commissaires,
Honorables Chefs traditionnels,
Distingués invités, Mesdames et Messieurs,
Après deux semaines d'intenses travaux, consacrés à des séances publiques et privées, vous voilà arrivés aujourd'hui au terme de vos assises; je voudrai à nouveau vous remercier pour la confiance placée en mon pays pour abriter cette session. Je voudrais également ici féliciter le Comité d'Organisation national et la Commission Africaine des Droits Humains et des Peuples pour la qualité de l'organisation mais aussi et surtout pour la réussite des travaux de cette 60ème session.
Mesdames et Messieurs,
La session de Niamey, a coïncidé avec le 30ème anniversaire de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples. Elle aura permis à tous les acteurs des droits de l'homme, qu'ils soient Etats, société civile ou ONG, de s'exprimer librement sur toutes les problématiques de droits humains touchant particulièrement aux droits civils et politiques ou encore aux droits économiques sociaux et culturels. C'est le lieu pour moi de saluer les efforts remarquables de votre Commission qui continue (malgré les difficultés de tous ordres qu'elle rencontre), d'assurer sa noble mission de promotion et de protection des droits humains sur notre Continent.
Mesdames et Messieurs,
Cette session qui s'achève a été l'occasion de faire un examen sans complaisance de la situation des droits de l'homme sur notre Continent, situation qui, il faut le reconnaitre, est caractérisée par la persistance du phénomène de terrorisme et les conflits internes, les changements climatiques, le désœuvrement de la jeunesse, et diverses atteintes aux droits et libertés. Des thématiques fortes comme la prévention de la torture, l'abolition de la peine de mort, l'action de la police lors des rassemblements, la liberté d'expression, ou encore le droit à l'alimentation ont été abordées ; sur toutes ces questions, nous devons à la vérité, de reconnaitre que beaucoup reste à faire. En effet, si pour mettre fin à certaines violations des droits humains, il ne suffit que de la volonté et de l'engagement des gouvernants à réaliser les réformes juridiques et institutionnelles qui doivent régir l'exercice de ces droits et libertés, d'autres droits humains en revanche, supposent pour leur réalisation, la mobilisation de ressources financières considérables.
Mesdames et Messieurs,
Vous avez aussi, eu, lors de cette session, à examiner dans le cadre du Mécanisme Africain d'Evaluation par les Pairs, les rapports de plusieurs Etats parties ainsi que les rapports de mise en œuvre de la Charte conformément aux dispositions de l'article 61 ; ce qui vous a permis de faire l'état des lieux de la protection et de la promotion des droits de l'homme des pays ayant été examiné. Les échos qui nous sont parvenus sur le déroulement de cette session nous fondent à penser qu'au Niger comme dans tous les pays du Continent, la situation des droits civils et politiques, doit être améliorée pour promouvoir la démocratie et l'état de droit sans lesquels, les libertés des citoyens ne sauraient s'épanouir et la bonne gouvernance promue ; cette conquête des droits de l'homme exige que des efforts supplémentaires soient consentis par les gouvernants qui ont l'obligation de les garantir et par tous les acteurs desdits droits qui en sont les bénéficiaires.
Mesdames et Messieurs,
Il est réconfortant de voir les progrès enregistrés par le Niger quand on jette un regard rétrospectif sur le passé. Oui, je puis l'affirmer, la réalisation des droits civils et politiques prévus aux articles 3 à 11 de la Charte, a connu, des progrès substantiels. Je citerai à titre d'exemple, l'interdiction de l'esclavage considéré comme une atteinte à la dignité humaine et sanctionné comme telle, au même titre que les infractions de traite et de trafic des êtres humains, et pour lesquelles un dispositif institutionnel de lutte a été mis en place pour réduire, voire éradiquer ces phénomènes. Il en est de même pour le droit à la sécurité qui constitue dans le contexte actuel, une préoccupation constante de mon gouvernement qui ne ménage aucun effort pour l'assurer à nos différentes frontières et défendre l'intégrité territoriale ; le Niger comme vous le savez, fait face à de nombreux défis sécuritaires : celui du groupe terroriste boko haram dans le sud-est du pays, aujourd'hui contenu grâce aux efforts conjugués des pays du bassin du lac Tchad, ainsi que ceux du nord Mali et de la Libye qui ont fortement accru les risques d'insécurité dans la partie septentrionale de notre pays.
Mesdames et Messieurs,
Les indicateurs de certains droits économiques, sociaux et culturels, notamment en matière de santé, d'éducation, à la liberté d'expression et du droit à l'alimentation pour ne citer que ceux-là sont en nette progression.
L'expérience inédite de l'I3N, mise en œuvre depuis 5 ans et dont l'objectif à l'horizon 2021 est la faim zéro, a permis au gouvernement d'obtenir des résultats significatifs (atteinte de l'OMD 1) et l'adhésion de nos concitoyens qui ont pris conscience qu'il n'y a pas de fatalité ou adversité à laquelle l'homme, par un engagement résolu, ne puisse répondre. S'agissant de la liberté d'expression et de la Presse, il vous souviendra que la Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou est le premier Chef d'Etat africain à avoir signé la Déclaration de la Montagne de la Table. Cet acte plein de symbole a été poursuivi par l'adoption d'une loi portant dépénalisation des délits commis par voie de presse, l'accroissement du Fonds d'Aide à la Presse et l'adoption très bientôt d'une Convention Collective pour le secteur de la Presse.
Mesdames et Messieurs,
La protection et la promotion des droits humains constituent un enjeu mondial et régional ; à l'échelle de notre continent, les actions menées révèlent une réelle prise de conscience quant à la nécessité de renforcer l'intégration et d'asseoir des regroupements économiques susceptibles de servir de leviers au développement de nos pays mais cela suppose de l'engagement. Le Président de la République à l'occasion de l'ouverture de la présente session ne déclarait-il pas, je cite « ... je m'engage à poursuivre dans nos différentes instances, ce plaidoyer en faveur du renforcement de cette unité d'actions sur laquelle repose l'intégration des peuples au niveau du continent et de toutes les autres instances régionales et sous régionales, convaincu que seule cette unité peut nous permettre d'offrir à nos peuples l'espérance d'une vie meilleure et de réelles perspectives de développement ».
Cet engagement du Niger porté par son Président, est donc la meilleure illustration de la nécessité de renforcer l'unité, de promouvoir la démocratie et l'état de droit, pour qu'ensemble dans un même élan de solidarité, nous puissions tendre résolument vers la réalisation des aspirations de nos peuples. La promotion et la protection des droits de l'homme sur le Continent, Nous y croyons, nous y croyons parce que nous avons foi aux idéaux de paix, d'intégration des peuples et des nations portés par les pères fondateurs de notre organisation continentale. Plus qu'une croyance, c'est un pari sur l'avenir que nous devons relever quant à nos capacités à réaliser les grands défis de l'unité et de l'intégration africaine.
Mesdames et Messieurs,
La session de Niamey s'achève certes, mais elle doit être l'occasion pour la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples, de poursuivre ses efforts en vue de la promotion et de la protection des droits de l'homme sur le Continent. Par ailleurs, le Niger se félicite de l'adoption d'une résolution, au cours de la session de Niamey, créant un cadre de concertation entre pays africains exploitant des ressources minières pour que les mines financent le développement de l'Afrique. Sur ce, je déclare clos les travaux de la 60ème session de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples.
Je vous remercie de votre aimable attention.
(ONEP)
23/05/17

Société

A la Primature : Le Bureau du Conseil Supérieur de la Communication remet au Premier ministre le rapport d'activités de …

A la Primature : Le Bureau du Conseil Supérieur de la Communication remet au Premier ministre le rapport d'activités de l'institution

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Brigi Rafini a reçu, hier en audience, des membres du Bureau du Conseil Supérieur de la Communication (CSC).L'objet de cette audience, est de transmettre au Premier Ministre, le Rapport d'activités de l'instance de régulation des médias pour les années 2015 et 2016. Au sortir de la rencontre, le Président du CSC M. Abdourahamane Ousmane a expliqué que la loi fait obligation au CSC de produir...

DIFFA Remise des attestations de réussite et prestation de serment des étudiants de l'Institut Supérieur de Santé : D'ex…

DIFFA Remise des attestations de réussite et prestation de serment des étudiants de l'Institut Supérieur de Santé : D'excellents résultats enregistrés par la région

C'est le site de l'Institut qui a servi de cadre à cette cérémonie présidée par le Secrétaire Général Adjoint sortant de la Région en présence du Préfet, de la représentante du Directeur Général de l'Institut, du Directeur Régional de la Santé Publique, du Directeur des Etudes, des cadres régionaux, des partenaires au Développement , des parents d'élèves, des étudiants et de plusieurs autres Invités.Plusieurs interventions ont été enreg...

Entretien avec Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama, lauréate du 1er Prix Leadership Féminin « Femmes Engagées » : « Not…

Entretien avec Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama, lauréate du 1er Prix Leadership Féminin « Femmes Engagées » : « Notre ambition est de participer efficacement et collectivement aux actions de développement de notre région et de notre pays »

De retour de Niamey où elle a reçu le trophée qu'elle a gagné à l'issue de Concours Voix de la Paix (V2P) organisé par Equal Access et l'USAID, Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama a été reçue par le gouverneur de Diffa. Dans cet entretien, la lauréate venue du Manga nous parle de son groupement féminin, de ses ambitions et de ce que doivent faire les femmes pour porter leurs voix sur tous les sujets qui concernent la vie de leurs commu...

Conférence sur la Gestion et la prévention des Conflits dans les locaux de la Banque Mondiale : «Le Niger notre pays est…

Conférence sur la Gestion et la prévention des Conflits dans les locaux de la Banque Mondiale : «Le Niger notre pays est en première ligne de cette lutte contre le terrorisme dans le Sahel» indique le ministre Massoudou Hassoumi

Le ministre des Finances, Massoudou Hassoumi, qui se trouve depuis quelques jours à Washington où il assiste aux Assemblées générales annuelles des Institutions de Bretton Woods, poursuit son séjour dans la capitale américaine. Samedi dernier, en marge des travaux des assemblées générales annuelles, le ministre a participé à une conférence sur ''la Gestion et la Prévention des Conflits'', dans les locaux de la Banque Mondiale, en compag...

Conférence de l'association des Médiateurs de l'OCI en Turquie : Me Ali Sirfi Maïga participe aux travaux

Conférence de l'association des Médiateurs de l'OCI en Turquie : Me Ali Sirfi Maïga participe aux travaux

Du 24 au 27 septembre dernier s'est déroulée à Istanbul en Turquie la deuxième conférence de l'association des Médiateurs des Etats membres de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI). Le Niger a pris activement part à ce grand rendez-vous, par l'entremise du Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maïga. On rappelle que la première réunion du réseau des Médiateurs de l'OCI s'était tenue en avril 2014 à Islamabad au Pakistan.A ...

Birni N'konni : Cérémonie d'intronisation samedi au palais du chef de canton de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada

Birni N'konni : Cérémonie d'intronisation samedi au palais du chef de canton de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada

Le cour royale de Birni N'konni vient de procéder à l'intronisation de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada. Une grande cérémonie a été organisée pour la circonstance. Le public était si massif que les organisateurs ont préféré déplacer les festivités en lieu plus ouvert notamment au stade de foot de Konni.Tambara signifie «Amazone» en terme claire une femme combattante qui fait montre d'esprit de créativité et combativité.Née en 1962 à ...

13 octobre, Journée Internationale de Prévention des Catastrophes : '' Jamais aussi bien que chez soi : Réduire l'exposi…

13 octobre, Journée Internationale de Prévention des Catastrophes : '' Jamais aussi bien que chez soi : Réduire l'exposition aux risques et les déplacements forcés'', thème retenu

A l'instar de la communauté internationale, notre pays commémore, chaque année, la Journée Internationale de Prévention des Catastrophes, célébrée cette année ce vendredi 13 octobre. Instituée depuis 1989, suite à un appel de l'Assemblée Générale des Nations Unies, la Journée Internationale de prévention des catastrophes vise à sensibiliser les populations sur les risques de catastrophe. C'est aussi l'occasion de partager les expérience...

4ème Congrès de la Fédération des Associations et Unions des Jeunes Avocats d'Afrique : Les jeunes avocats africains réu…

4ème Congrès de la Fédération des Associations et Unions des Jeunes Avocats d'Afrique : Les jeunes avocats africains réunis à Niamey pour parler de la traite des personnes et de la migration

Niamey abrite depuis hier et ce pour quatre jours le 4ème congrès de la fédération africaine des associations et unions des jeunes avocats (FA-UJA). Organisé sous le haut patronage du Président de la République, premier magistrat du Niger, SE Issoufou Mahamadou, et sous le parrainage du ministre de la Justice, garde des Sceaux Marou Amadou, le congrès se tient sous le thème d'actualité « Migrations et traites de personnes ». C'est la gr...

Visites du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur dans les unités de la Police Nationale : Constater de visu les condi…

Visites du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur dans les unités de la Police Nationale : Constater de visu les conditions de travail des agents

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses M. Mohamed Bazoum a effectué hier matin une série de visites au niveau de trois unités de la Police Nationale. Le ministre Mohamed Bazoum qu'accompagne le Commissaire Général de la Police Souley Boubacar, Directeur général de la Police Nationale, est allé s'enquérir des conditions de travail du personne...

Journées parlementaires à l'Assemblée nationale : Sensibilisation des parlementaires sur le projet de loi de protection …

Le deuxième vice-président de l'Assemblée nationale, l'honorable Liman Ali Mahaman a présidé hier matin l'ouverture d'une journée d'information sur le projet de loi de protection de la jeune fille en cours de scolarisation. Cette rencontre vise à informer et sensibiliser les parlementaires sur les enjeux d'une telle loi, mais aussi de recueillir les conseils et les suggestions de la représentation nationale sur la question. La cérémonie...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Formation en Activités Génératrices des Revenus au…

Formation en Activités Génératrices des Revenus au centre Dimol : Donner espoir et soutenir l'autonomisation des femmes victimes de la fistule

La fistule est une maladie grave qui affecte les femmes suite aux mariages précoces, à l'e...

jeudi 5 octobre 2017

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 …

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 femmes victimes chaque année

La Fistule Génitale Féminine est une infirmité temporaire ou permanente consécutive à un t...

jeudi 5 octobre 2017

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'…

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'accompagnement des femmes fistuleuses

Dimol est une organisation non gouvernementale nigérienne qui œuvre depuis plusieurs année...

jeudi 5 octobre 2017

L'air du temps

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Depuis plusieurs années, l'on assiste à une prolifération des écoles privées dans tous les...

vendredi 13 octobre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.