Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Bienvenue ô Ramadan ! (Suite)


Cheikh-Boureima-Abdou-DaoudaLouange à Allah Seigneur de l'Univers qui a dit: "O croyants!
Le mois du Ramadan renferme la nuit de la destinée appelée "Laïlatoul-Qadr". L'adoration pendant cette nuit est meilleure que l'adoration pendant mille mois c'est-à- dire 83 ans et 4 mois. C'est la nuit la plus bénie et la plus aimée d'Allah. Pour cette raison, il l'a choisie pour révéler plusieurs de ses livres dont le Saint Coran au sujet duquel Il a dit: "Nous l'avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit de la Destinée. Et qui te dira ce qu'est la nuit de la Destinée. La nuit de la Destinée est meilleure que mille mois. Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l'Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle est paix et salut jusqu'à l'apparition de l'aube". Sourate 97 (la Destinée). O bien aimé qui nous visite chaque année, nous t'accueillons avec un amour et une joie inexprimables. Sois le bienvenu ô Ramadan! Tu viens juste après une année de séparation, une année durant laquelle des gens sont morts tandis que d'autres sont nés, une année durant laquelle certains se sont enrichis tandis que d'autres sont devenus pauvres, une année durant laquelle certains ont connu le bonheur, d'autres le malheur; certains sont guidés, d'autres sont égarés... ainsi évolue l'Histoire jusqu'au terme fixé par le Créateur. O Ramadan, tu viens juste après une année que nous avons remplie soit de bonnes actions, soit de mauvaises actions dont le tout nous sera présenté au Grand Jour, jour où seront dévoilés les secrets.
• Tu viens ô Ramadan pour dire à la bouche du musulman: retiens-toi de manger et de boire la journée tant que je suis présent.
• Tu viens ô Ramadan pour dire aux yeux du musulman: jeûnez en vous retenant de regarder les interdits d'Allah. Pleurez plutôt de crainte de votre Seigneur, regardez et lisez avec méditation Son Grand Livre (le Saint Coran). • Tu viens ô Ramadan pour dire à la langue: Crains Allah et jeûne en t'abstenant de mentir, de médire, de calomnier, de dénigrer et de critiquer les autres. Fais le rappel (le zikr) de ton Seigneur matin et soir, ne réponds pas aux insultes des sots dénués de raison et ne donne pas de faux rendez-vous... • Tu viens ô Ramadan pour dire à l'oreille: jeûne en te retenant d'écouter les futilités, le mensonge, la calomnie, la médisance et le faux. Ecoute plutôt la Parole de ton Seigneur lue et commentée. • Tu viens ô Ramadan pour dire à la main: jeûne et retiens-toi de toucher aux interdits d'Allah, de voler les biens d'autrui, de détourner les deniers publics, de signer de faux papiers et de propager le mal par la force ou l'écriture. Repens-toi plutôt des mauvais actes que tu as commis durant l'année. • Tu viens ô Ramadan pour dire aux pieds: jeûnez en vous retenant d'aller aux endroits interdits par votre Seigneur ( bars, night-club, cinéma, lieux de jeux, de corruption morale, de futilités et de bavardages inutiles...). Allez plutôt aux maisons de votre Seigneur (les mosquées) pour Le louer, Le glorifier et Le remercier pour vous avoir fait parvenir à ce Ramadan. • Tu viens ô Ramadan pour dire au ventre: cesse de consommer le harâm (l'illicite), l'usure, les biens des orphelins et les biens acquis injustement. • Tu viens ô Ramadan pour dire enfin à l'âme: jeûne pour tuer en toi les passions et les tentations sataniques, élève-toi vers ton Seigneur le Très Grand et retrouve ta dimension transcendantale car tu es esprit et non matériel, or l'esprit monte vers son Seigneur le Très Haut.
Bienvenue encore une fois de plus ô Ramadan au nom de tous les musulmans sincères qui attendent impatiemment ta venue; alors que ton nom fait frémir les hypocrites et les faibles de foi, si bien que certains courront au médecin pour chercher une dispense de jeûne, d'autres voyageront et d'autres encore prétendront être frappés de maladies chroniques. Bref, chacun d'eux trouvera son alibi pour esquiver à tes exigences, car tu sembles lourd pour ces hypocrites et leurs semblables. Laisse-les donc se repaître tel un vil bétail, ils sauront bientôt qu'ils ne pourront pas échapper aux rigueurs et au compte du Seigneur des mondes. * O toi qui n'as cessé de commettre les péchés en Radjab. * Au point que tu as désobéi au Seigneur en Cha'ban. * Te voilà parvenu au Ramadan après eux. * Ne le transforme pas alors en un mois de désobéissance. * Récite plutôt le Coran et glorifie assidûment ton Seigneur. * C'est en effet un mois de glorification d'Allah et de lecture du Coran. * Combien connais-tu de ceux qui ont jeûné dans le passé; * Parmi les parents, les voisins et les frères; * Que la mort a emportés en te laissant vivant après eux? * Sache alors que ton tour viendra sans doute. Chers frères et sœurs en Islam! Le Ramadan est un mois particulier, très important. Ce qui montre de prime à bord son importance c'est la préoccupation du Prophète prière et salut d'Allah sur lui, et ses préparatifs spirituels dans l'attente de ce mois combien béni. En effet, dès le 7ème mois du calendrier islamique, c'est-à-dire au mois de Radjab, le Prophète prière et salut d'Allah sur lui, se mettait à prier Allah en Lui demandant de bénir les mois de Radjab et de Cha'bân pour les musulmans et de les faire parvenir au Ramadan. N'était-ce l'importance capitale que revêt ce mois de carême et sa place prépondérante en Islam, le Messager d'Allah prière et salut d'Allah sur lui, n'aurait pas demandé à Allah, trois mois d'avance de le faire parvenir au Ramadan car il n'avait aucun goût ni amour pour ce bas monde. En effet, il avait eu le choix de vivre aussi longtemps qu'il le veut dans ce bas monde ou de rejoindre son Seigneur. Il a choisi l'au-delà au détriment de ce bas monde. En outre, Allah le Très Haut lui a dit:
• "Par le jour montant, et par la nuit quand elle couvre tout, ton Seigneur ne t'a ni abandonné ni détesté. La vie dernière t'est certes meilleure que la vie présente. Et bientôt ton Seigneur t'accordera en vérité Ses faveurs et alors tu seras satisfait". Sourate 93 ; versets 1 à 5. • "Nous t'avons certes accordé le Kawsar (une rivière au Paradis ou encore l'abondance des bienfaits d'Allah)". Sourate 108 ; verset 1. • "En vérité nous t'avons accordé une victoire éclatante, afin qu'Allah te pardonne tes péchés passés et futurs, qu'Il parachève sur toi Son bienfait et te guide sur une voie droite et qu'Allah te donne un puissant secours". Sourate 48, versets 2, 3.
Malgré toutes ces garanties de la béatitude éternelle et du Pardon d'Allah pour tous ses péchés, le Prophète prière et salut d'Allah sur lui, se montrait très nostalgique du Ramadan béni et se préparait moralement et physiquement pour l'accueillir, et cela, en jeûnant la majeure partie de Cha'bân (le mois précédant celui de Ramadan). De même, le Prophète prière et salut d'Allah sur lui, incitait ses compagnons à bien accueillir ce mois, en les invitant à multiplier les bonnes œuvres, les obéissances, le rappel d'Allah ou Zikr, les invocations, la bienfaisance, bref, toutes les différentes adorations qui rapprochent d'Allah le Tout Miséricordieux. Il prononçait la veille du premier Ramadan un sermon ou discours solennel, dans lequel il disait: "Humains! Certes, un grand mois vous est venu, un mois béni, un mois qui renferme la Nuit du Destin ou Laïlatoul-Qadr qui est meilleure que mille mois. Un mois dont Allah a rendu obligatoire le jeûne de ses jours et a fait de la prière nocturne une œuvre surérogatoire supplémentaire. Quiconque se rapproche d'Allah par une œuvre supplémentaire dans ce mois est comme quelqu'un qui a accompli une obligation. C'est un mois de patience or la patience a pour récompense le Paradis. C'est le mois de consolation, un mois durant lequel augmente la richesse ou subsistance du Croyant. Quiconque offre de la nourriture à un jeûneur pour la rupture du jeûne, cela lui équivaut : la rémission ou le pardon de ses péchés, l'affranchissement du Feu et il aura la même récompense que le jeûneur sans que celle de ce dernier en soit diminuée de quoi que ce soit. Les compagnons dirent : "O Messager d'Allah nous n'avons pas tous les moyens de faire rompre un jeûneur. Il leur répondit : "Allah donnera cette récompense décrite à quiconque aura fait rompre un jeûneur ne serait-ce qu'avec une seule datte, ou de l'eau, ou une gorgée de lait coupé. C'est un mois dont le début est une miséricorde, le milieu un pardon et la fin un affranchissement du Feu. Quiconque allège la tâche de ce qu'il commande pendant ce mois, Allah lui pardonnera et l'affranchira du Feu. Faites multiplication de quatre œuvres dans ce mois, dont deux par lesquelles vous obtiendrez l'agrément de votre Seigneur à savoir: le témoignage qu'il n'y a pas de divinité digne d'adoration hormis Allah (La ilaha illallah) et la demande du pardon (Astaghfiroullah); et deux autres (œuvres) dont vous ne pouvez point vous en passer à savoir: demander à Allah le Paradis, et se réfugier auprès de Lui contre le Feu. Et quiconque fera boire un jeûneur, Allah lui fera boire de mon Bassin une gorgée après laquelle il n'aura plus soif jusqu'à ce qu'il entre au Paradis". Hadîs jugé authentique et rapporté par Iboun Khouzaïma. "Vous avez donc dans le Messager d'Allah un excellent modèle à suivre pour quiconque espère en Allah et au jour dernier et évoque Allah fréquemment". Sourate 33; verset 21. Accueillez donc ce mois béni de Ramadan avec vos cœurs et jeûnez-le en toute obéissance, avec foi et espoir en la récompense d'Allah. Ne le jeûnez pas par ostentation ni par conformisme ou par coutume. "O croyants! Repentez-vous à Allah d'un repentir sincère; afin que votre Seigneur vous efface vos fautes et qu'Il vous fasse entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, le jour où Allah épargnera l'ignominie au Prophète et à ceux qui croient avec lui. Leur lumière courra devant eux et à leur droite; ils diront: "Seigneur, parfais-nous notre lumière et pardonne-nous car Tu es Omnipotent"". Sourate 66; verset 8.

Cheikh Boureima Abdou Daouda
31/05/17

Société

Rencontre entre la directrice générale du CNUT et la délégation de la TASK Force de la CEDEAO : Pour la promotion de la …

Rencontre entre la directrice générale du CNUT et la délégation de la TASK Force de la CEDEAO : Pour la promotion de la libre circulation des personnes et des biens dans l'Espace communautaire

La directrice générale du Conseil Nigérien des Utilisateurs des Transports Publics (CNUT) Mme Daoura Hadizatou Kafougou a rencontré hier matin une délégation de la TASK Force de la CEDEAO conduite par le Général de Corps d'armées Salou Djibo. Au cours de cette rencontre les deux parties ont échangé sur la question de la circulation des personnes et des biens dans la zone CEDEAO.Au cours de cette rencontre, le chef de la délégation de la...

Remise de don au CSI de Tondigamay dans la commune de Hamdallaye : 15 millions de FCFA en matériel et consommables produ…

Remise de don au CSI de Tondigamay dans la commune de Hamdallaye : 15 millions de FCFA en matériel et consommables produits médicaux offerts par la Fondation Tattali Iyali

Le Centre de Santé Intégré (CSI) du village de Tondigamaye dans la commune rurale de Hamdallaye, a reçu hier, des mains de Mme Sidikou Aïchatou Alassane, secrétaire exécutive de la Fondation Tattali Iyali de la première Dame Dr Lalla Malika Issoufou un don de matériel et consommables médicaux d'une valeur minimale de 15 millions de FCFA. Cet appui de la Fondation Tatali Iyali est destiné à la population du village de Tondigamay et hamea...

Lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP) : 15 mill…

Lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP) : 15 millions de dollars US pour consolider les acquis du programme

Le directeur de cabinet du ministre d'Etat, Ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Mahamadou Aoudi Diallo, a présidé, hier matin à l'hôtel Gawèye de Niamey, la cérémonie de lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP). D'un montant de 15 millions USD, ce financement est prévu pour une période de trois ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant rés...

Pénurie de gaz à Niamey : Un casse-tête pour les consommateurs

Pénurie de gaz à Niamey : Un casse-tête pour les consommateurs

De longues files de voitures, de motocyclistes et autres piétons devant les points de vente de gaz, d'interminables rangées de bonbonnes de gaz butane devant les dépôts de vente. Nous sommes aux alentours du rond-point Maurice Delens en ce lundi après-midi. Comme dans cette zone, nombreux sont les quartiers de la capitale où le gaz est introuvable. Depuis quelques années, Niamey vit de façon récurrente des pénuries de gaz butane, ce mal...

Le métier de "docker" ou "yan dako" : Gagner sa vie à la sueur de son front

Le métier de "docker" ou "yan dako" : Gagner sa vie à la sueur de son front

Le métier de docker attire de plus en plus de jeunes, pour l'essentiel venus des villages et horizons divers du pays et même des pays voisins. Communément appelés "yan dako" en Haoussa et "kaya-kaya" en Zarma, les dockers prennent leur quartier général au niveau des marchés, de l'autogare ou des grands entrepôts de la capitale. Activité très physique, le métier de docker est toutefois mal rémunéré. Mais ceux qui l'exercent se satisfont,...

Visite de la Première Dame Dr Malika et du président de la Commission de la CEDEAO au Centre National de Référence de la…

Visite de la Première Dame Dr Malika et du président de la Commission de la CEDEAO au Centre National de Référence de la Fistule Obstétricale(CNRFO) : Plaidoyer pour la réhabilitation du centre

En prélude au Forum des Premières dames de la CEDEAO édition 2017 qui se tiendra du 2 au 5 octobre prochain à Niamey, la Première Dame Dr Malika Issoufou Mahamadou, a invité le président de la Commission de la CEDEAO, Dr Marcel Alain De Souza en mission au Niger, à visiter le Centre National de Référence de la Fistule Obstétricale (CNRFO). Le président de la Commission de la CEDEAO et la Première dame se sont rendu hier dans ce centre p...

Point de presse du ministre en charge de l'Enseignement primaire, relatif à l'évaluation d'enseignants contractuels : De…

Point de presse du ministre en charge de l'Enseignement primaire, relatif à l'évaluation d'enseignants contractuels : Des leçons tirées et des mesures envisagées

Le ministère de l'Enseignement primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des langues nationales et de l'Education civique a organisé le 15 et le 16 juillet dernier un test d'évaluation d'enseignants contractuels « Craie en main ». L'examen concernait les enseignants contractuels diplômés des ENI et ceux dit « Bruts » qui disposeraient du BEPC.Le ministre Daouda Mamadou Marthé a annoncé les résultats globaux définitifs de cette éva...

Hadj 2017 : Le premier vol charter a quitté Niamey le jeudi dernier avec plus de 500 pèlerins

Hadj 2017 : Le premier vol charter a quitté Niamey le jeudi dernier avec plus de 500 pèlerins

Le premier vol charter pour le transport des pèlerins nigériens en terre sainte d'Arabie Saoudite a quitté Niamey jeudi dernier aux environs de 23heures. Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba assurant l'intérim du Premier ministre a tenu à être présent au départ de ce vol à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey. Il y'avait également le ministre d'Etat, ministre des Transports M. Omar H...

Rencontre des membres du Gouvernement et des responsables des Centrales Syndicales : Le ministre d'Etat Albadé Abouba, P…

Rencontre des membres du Gouvernement et des responsables des Centrales Syndicales : Le ministre d'Etat Albadé Abouba, Premier ministre PI, présente les résultats de l'évaluation des enseignants contractuels

Le Premier Ministre par intérim M. Albadé Abouba, a présidé, hier après-midi, dans la salle des Banquets de la Primature, une rencontre entre les organisateurs de l'évaluation des enseignants contractuels et les responsables en charge des Centrales syndicales. C'était en présence du ministre en charge de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique, de celui de l'Enseign...

4ème Session de la Commission paritaire entre la République du Niger et la République du Mali : Poser les bases d'une dé…

4ème Session de la Commission paritaire entre la République du Niger et la République du Mali : Poser les bases d'une délimitation effective de notre frontière commune

La 4ème session de la Commission mixte paritaire pour la matérialisation de la Frontière entre la République du Niger et la République du Mali se tient, depuis hier à Niamey. C'est le Conseiller Technique du ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Alassane Seyboun, qui a présidé la cérémonie d'ouverture en présence du chef de la délégation malienne, M. Aboub...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Sécurité routière : arrêter l'hécatombe !

Sécurité routière : arrêter l'hécatombe !

Dans un précédent article publié dans cette même rubrique, nous soulignions la nécessité i...

vendredi 11 août 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.