Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

2ème réunion du cadre de concertation sur la migration : Passer en revue les nombreuses avancées dans la lutte contre le phénomène


rencontreLe ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M. Marou Amadou assurant l'intérim du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed, a présidé, jeudi dernier à Niamey, la 2ème réunion du cadre de concertation sur la migration. Cette rencontre permettra aux participants de revenir en détail sur les nombreuses avancées enregistrées depuis la précédente réunion. La cérémonie d'ouverture s'est déroulée en présence des représentants des missions diplomatiques européennes et des représentants des organisations nationales et internationales ainsi que de plusieurs participants.
Le cadre de concertation représente, depuis octobre 2016, une occasion privilégiée pour le dialogue et les échanges entre les acteurs engagés dans la gestion des flux migratoires et la lutte contre la migration irrégulière. L'objectif est de poursuivre le dialogue et d'assurer une coordination renforcée à différents niveaux à savoir ; la gestion des frontières et de la migration irrégulière ; la prise en compte de la question migratoire dans les cadres politiques globaux, tels que le nouveau PDES et la SDDCI ; l'identification d'alternatives à l'économie de la migration Irrégulière ; l'harmonisation des services de sécurité et des services judiciaires dans l'application de la loi, et la collecte, l'analyse et l'échange de données.
Pour rappel, depuis la tenue du sommet de La Valette en novembre 2015, le Niger et l'Union Européenne se sont engagés dans une coopération précise dans le cadre de la lutte contre le trafic illicite des migrants et tous les maux que génère ce trafic via le désert et la méditerranée à savoir les accidents et les pertes qui se soldent par des centaines de pertes en vies humaines. Selon le ministre de la Justice, Garde des Seaux, la migration est un phénomène complexe multidimensionnel touchant à des degrés divers les Etats avec des implications sociopolitiques, sécuritaires mais aussi humanitaires qui mérite de larges concertations entre l'Etat et ses partenaires. « Il n'y a pas très longtemps, le Niger a abrité la conférence ministérielle des Etats membres de l'espace sahélo-saharien sur la migration irrégulière et les enjeux sécuritaires qui visait à partager l'évolution des connaissances et des pratiques afin de mieux appréhender les causes profondes de la migration et évaluer la pertinence des réponses», a déclaré M. Marou Amadou avant de réaffirmer la détermination du gouvernement du Niger à accompagner ce cadre de partage et d'échanges entre acteurs de la migration pour avoir de meilleurs résultats. Il a par ailleurs informé l'assistance que, récemment, le ministre d'Etat, ministre en charge de l'intérieur était à Kawar où, il a constaté de visu les conditions de vie des populations suite à la fermeture du site aurifère du Djado et l'application de la loi N° 2015-036 du 26 mai 2015 sur le trafic illicite de migrants. A cet effet a-t-il dit, un plan de reconversion des acteurs de la migration a été adopté le 18 mai 2017 à Agadez. «Le gouvernement attend de vos travaux que la communication soit améliorée et qu'il ait une synergie d'action accrue entre les acteurs. Il est également attendu de vos travaux un meilleur cadrage des interventions du fonds fiduciaire de l'Union Européenne au Niger », a-t-il déclaré avant de féliciter et encourager les responsables de la délégation l'Union Européenne pour leur accompagnement.
Quant à SE Raul Mateus Paula, ambassadeur de l'Union Européenne au Niger, il a saisi l'occasion pour renouveler, au nom de la Haute Représentante, Mme Federica Mogherini, ainsi qu'au nom des Etats Membres de l'Union Européenne, toute leur appréciation de l'engagement des autorités nigériennes dans la lutte contre la migration irrégulière. « Cet engagement est visible, les données statistiques montrent clairement une baisse significative des transits par la région d'Agadez, grâce à la mise en œuvre rapide du plan d'action élaboré par le Ministère en charge de l'Intérieur du Niger et l'approbation de la Stratégie de Lutte contre la Migration Irrégulière en décembre 2016 après un processus très participatif et inclusif », a-t-il indiqué.
Il a noté que la représentation est à l'écoute des communautés et de leurs représentants dans la région d'Agadez, conscients des attentes générées par les programmes de développement financés sous le Fonds Fiduciaire d'Urgence. « Nous avons accentué nos efforts pour que la mise en œuvre de ces programmes soit accélérée. Je suis confiant quant à la matérialisation rapide des premiers résultats visibles sur le terrain. En supplément des aides bilatérales apportées par nos Etats-Membres, l'Union Européenne a aujourd'hui engagé environ 100 Milliards de francs CFA dans le cadre du Fonds Fiduciaire d'Urgence, illustrant ainsi notre conscience commune des enjeux et des défis, tant économiques que sécuritaires, auxquels le pays doit faire face », a souligné SE Raul Mateus Paula.
Pour autant, dit-il, et au-delà de ces résultats force est de constater qu'il reste encore beaucoup à faire, comme en témoignent les images dramatiques de ces personnes sauvées de justesse en Méditerranée. « Il nous faut réfléchir et travailler ensemble pour identifier les nouvelles routes et les nouveaux modes opératoires de trafiquants sans scrupules qui n'hésitent pas à abandonner leurs passagers en plein désert, garantir l'appropriation locale des mesures prises et faciliter le retour volontaire des migrants rentrant de Libye, où ils ont vécu des traitements inhumains », a-t-il martelé.
L'ambassadeur de l'Union Européenne au Niger a en outre souligné que, la gestion des flux migratoires et leurs conséquences actuelles, exige encore plus de vigilance et d'efforts conjugués afin de mieux appréhender les axes d'intervention à court, moyen et long termes. En effet, pour être efficaces, celles-ci doivent être durables et porteurs d'espoir pour les jeunes, les femmes et les hommes que la pauvreté et le désespoir poussent à prendre des risques aux conséquences tragiques. « Pour notre part, l'Union européenne et ses Etats membres continueront à soutenir la création d'alternatives économiques, les retours volontaires et la réintégration des migrants dans leurs communautés d'origine. L'organisation tient à poursuivre son action avec vous, sur la base de nos discussions que je souhaite transparentes, ouvertes, mais surtout constructives. Cette seconde réunion, du Cadre de Concertation Migration, nous offre un espace idéal pour continuer à coordonner nos efforts et à progresser davantage », a-t-il conclu.

Seini Seydou Zakaria(onep)
05/06/17

Société

Lancement officiel du programme d'appui à la reforme de l'état civil au Niger 2017-2020 : Pour un état civil moderne et …

Lancement officiel du programme d'appui à la reforme de l'état civil au Niger 2017-2020 : Pour un état civil moderne et efficace

Les pièces d'état civil constituent des documents essentiels pour tout citoyen dans la mesure où elles garantissent le droit d'appartenance à une Nation, à une communauté et à une famille. Au Niger, en dépit des progrès réalisés par l'Etat en matière de délivrance des pièces d'état civil, force est de constater que la problématique est toujours d'actualité. C'est pour maitriser cette question extrêmement importante dans la gouvernance d...

Ouverture hier des journées des écoles doctorales de l'UAM : Renforcement des connaissances des doctorants dans leurs tr…

Ouverture hier des journées des écoles doctorales de l'UAM : Renforcement des connaissances des doctorants dans leurs travaux de recherche

Le collège des écoles doctorales organise depuis hier à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines les journées des écoles doctorales de l'Université Abdou Moumouni de Niamey (UAM). C'est le Vice-recteur de l'UAM, Chargé de la Recherche et des Relations Extérieures, Pr. Rabani Adamou, qui a présidé la cérémonie d'ouverture en présence des directeurs des écoles doctorales, de M. Fréderic Colin de l'Université Libre de Bruxelles, des ens...

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Exté…

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur

La République du Niger a appris avec préoccupation la décision du gouvernement des Etats Unis d'Amérique de reconnaître unilatéralement Jérusalem comme Capitale de l'Etat d'Israël et le transfèrement de son Ambassade de Tel Aviv à Jérusalem.Le Ministère des Affaires Etrangères du Niger rappelle à cet égard les pertinentes Résolutions adoptées sur la question Israélo Palestinienne notamment les Résolutions 465, 476, et 478 du Conseil de ...

18ème édition du Mouloud à Kotchiri (Kollo) : Dans la ferveur religieuse et le respect des valeurs islamiques

18ème édition du Mouloud à Kotchiri (Kollo) : Dans la ferveur religieuse et le respect des valeurs islamiques

La population de Kotchiri a célébré jeudi dernier, la 18ème édition du Mouloud. Une initiative de Cheikh Hassane Kotchiri qui aujourd'hui est en train de prendre de l'ampleur. Comme par les années précédentes, la population de Kotchiri et leurs invités ont célébré dans la joie cette fête. Cette célébration placée sous les auspices du nouveau Cheikh de Kotchiri Amadou Tidjani a été marqué par la présence du Président de l'Assemblée natio...

1er Symposium de Cardiologie : Les facteurs de risques cardiovasculaires au centre de la rencontre

1er Symposium de Cardiologie : Les facteurs de risques cardiovasculaires au centre de la rencontre

Le Premier ministre, Chef du gouvernement SE Brigi Rafini a présidé vendredi dernier la cérémonie d'ouverture du 1er Symposium de cardiologie sur les facteurs de risque cardiovasculaire organisé par la Société nigérienne de cardiologie. C'était en présence des membres du gouvernement, du président de la Société nigérienne de cardiologie Pr. Touré Ali Ibrahim, et des invités venus de la sous région.Dans son intervention, le Premier minis...

Forum national de la Sécurité et de la Défense : Vers l'élaboration de la Politique nationale de sécurité et défense (PN…

Forum national de la Sécurité et de la Défense : Vers l'élaboration de la Politique nationale de sécurité et défense (PNSD)

Le Centre National d'Etudes Stratégiques et de Sécurité (CNESS) organise depuis le 6 décembre 2017 un forum national de la Sécurité et de la Défense. C'est le ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou, qui a présidé la cérémonie d'ouverture dudit forum en présence du directeur du CNESS, le Général de Brigade Ibra Boulama Issa. L'objectif visé à travers ce forum est d'échanger sur les questions...

Appui aux populations victimes des inondations des arrondissements III, IV et V de Niamey : Plus de 27 millions de FCFA …

Appui aux populations victimes des inondations des arrondissements III, IV et V de Niamey : Plus de 27 millions de FCFA en vivres et produits d'entretien au profit des sinistrés

Avec le soutien financier de l'USAID, l'ONG World Vision a apporté, dimanche dernier, un appui en biens non alimentaires composés entre autres de couvertures, d'ustensiles de cuisine, nattes, savon et autres produits l'hygiène aux populations des arrondissements communaux III, IV et V de Niamey, victimes d'inondation. Cet appui d'une valeur de 50.000 dollars soit 27 millions de francs CFA entièrement financé par l'USAID est destiné aux ...

4ème session du Comité National du Code Rural : L'état des lieux de la gouvernance foncière en prélude à la tenue des ét…

4ème session du Comité National du Code Rural : L'état des lieux de la gouvernance foncière en prélude à la tenue des états généraux du foncier du Niger

Les membres du comité national du code rural (CNCR) ont tenu, hier à Niamey, la 4ème session ordinaire dudit comité. C'est le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M Abouba Albadé, président du Conseil national du code rural qui a présidé la cérémonie d'ouverture de cette rencontre en présence de plusieurs membres du gouvernement, des représentants des partenaires techniques et financiers et des membres statutaires...

Visite des ministres en charge de l'action humanitaire, de la Santé Publique et de la Renaissance Culturelle à l'Hôpital…

Visite des ministres en charge de l'action humanitaire, de la Santé Publique et de la Renaissance Culturelle à l'Hôpital Général de Référence : Des résultats satisfaisants pour la campagne de chirurgie cardiaque intitulée «Graine d'espoir».

La Fondation Mama Africa a lancé depuis le 2 décembre dernier une campagne de chirurgie cardiaque à l'Hôpital Général de Référence de Niamey (HGR). Le ministre de l'Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes M. Magagi Laouan qu'accompagnent ses collègues en charge de la Santé Publique et de la Renaissance Culturelle, a fait le déplacement de l'HGR pour apprécier le déroulement de cette campagne de chirurgie cardiaque intitulée...

Journée parlementaire d'information et de plaidoyer : Recueillir les suggestions des élus nationaux en vue de l'atteinte…

Journée parlementaire d'information et de plaidoyer : Recueillir les suggestions des élus nationaux en vue de l'atteinte du Dividende démographique

À l'initiative du ministère de la Population, une journée parlementaire d'information et de plaidoyer a été organisée hier en collaboration avec le Réseau des parlementaires sur les questions de Population et Développement sur le Dividende démographique. Il s'agit à travers cette rencontre, de sensibiliser les élus nationaux sur les défis liés à la démographie, mais surtout de recueillir leurs recommandations à même d'aider les pouvoirs...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Dès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pour...

vendredi 8 décembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.