Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Première célébration de la fête nationale de la République Italienne en territoire Nigérien : 71 ans de valeurs, de liberté, de Justice et d'égalité


anif-amb-italieC'est dans une ambiance joviale et festive que l'Ambassadeur de la République d'Italie au Niger, SE M. Marco Prencipe a présidé le vendredi 2 juin, dans les salles du Piler, la première célébration de la fête nationale Italienne en territoire Nigérien. C'est en fin février 2017 que l'Ambassade d'Italie à Niamey a ouvert ses portes. Plusieurs membres de la Présidence de la République, de la Primature, du Gouvernement, du corps diplomatique, des expatriés Italiens et de la société civile nigérienne ont pris part à cette cérémonie. C'était aussi l'occasion pour l'Ambassadeur d'Italie de souligner les raisons qui ont porté à ouvrir l'Ambassade au Niger dans le cadre des excellentes relations bilatérales. A la fin du discourt un court métrage a été projeter en illustrant quelques aspects concernant la culture, l'art et l'architecture du patrimoine italien.
Après l'hymne national des deux (2) pays, l'Ambassadeur de la République d'Italie au Niger, SEM. Marco Prencipe s'est adressé à ses hôtes en exprimant en effet sa joie de célébrer pour la première fois au Niger, le 71ème anniversaire de la naissance de la République italienne, fondée le 2 Juin 1946, après le référendum constitutionnel qui a vu le suffrage universel avec l'extension, pour la première fois, du droit de vote des femmes. « Le 71ème anniversaire de la République est la jetée des valeurs qui ont inspiré la Constitution italienne, après un chemin douloureux qui a conduit à la découverte de la liberté et de la démocratie. Ces valeurs de liberté, de justice et d'égalité sont encore aujourd'hui le fondement de la cohésion de la société italienne et les piliers de la construction européenne. C'est important de ne pas oublier nos histoires respectives faites de perditions, de chagrin, de douleur, des lacérations, mais aussi de renaissance, de rédemption, des réalisations obtenues grâce à un esprit de cohésion et au sens de la solidarité. Et c'est la valeur de la solidarité que je tiens à souligner à cette occasion », a déclaré dans son allocution l'Ambassadeur de la République d'Italie au Niger, SE M. Marco Prencipe.
Le diplomate italien a notamment relevé que « nous vivons un changement d'époque, dans un monde de plus en plus interconnecté et interdépendant, où toutes les menaces, qu'elles soient traditionnelles ou nouvelles, du terrorisme fondamentaliste aux vagues incontrôlées de la migration, de la pollution mondiale aux inégalités économiques et sociales, ne peuvent pas être abordées et résolues par un pays individuellement. En ce sens, l'Italie joue un rôle essentiel d'équilibre et d'ouverture, de poursuite incessante de dialogue et de coopération, principes qui constituent la base de la sécurité, de la solidarité et de la paix. »

Samira Sabou(onep)
05/06/17

Entretien avec SEM. Marco Prencipe sur la portée des relations entre l'Italie et le Niger
Monsieur l'Ambassadeur, 02 juin 1946 aujourd'hui 02 Juin 2017, c'est la première fois en 71 ans que votre pays célèbre sa fête nationale en territoire Nigérien. Pourquoi cet anniversaire en sol nigérien ? Quelle signification voulez-vous donner à cette première manifestation?

Oui, c'est la première fois que l'Italie célèbre sa fête nationale au Niger suite à l'ouverture de l'Ambassade d'Italie à Niamey en fin février 2017. Nous voulons célébrer avec le peuple ami du Niger ainsi que la communauté italienne et internationale les valeurs qui ont inspiré la Constitution italienne, après un chemin douloureux qui a conduit à la découverte de la liberté et de la démocratie. Nous vivons un changement d'époque, dans un monde de plus en plus interconnecté et interdépendant.amb-italie Toutes les menaces, qu'elles soient traditionnelles ou nouvelles, du terrorisme fondamentaliste aux vagues incontrôlées de la migration, de la pollution mondiale aux inégalités économiques et sociales, ne peuvent plus être abordées et résolues par un pays individuellement.

Pourquoi cet intérêt soudain de l'Italie pour le Niger?

Je ne dirais pas un intérêt soudain, mais un intérêt accru au Niger parce qu'il y a toujours eu entre les deux pays une relation d'amitié et de coopération. L'ouverture de la chancellerie à Niamey a été décidée en octobre dernier dans le cadre d'un renforcement de la présence italienne dans le Sahel et en Afrique de l'Ouest. La présence d'une Ambassade d'Italie en République du Niger est un signal fort de l'intérêt italien visant à développer davantage les relations d'amitié et de coopération bilatérales. Nous voulons soutenir le Niger dans sa politique de développement et d'amélioration des conditions économiques ainsi que renforcer les relations avec un pays d'importance stratégique tant sur le plan de la stabilisation de l'espace sahélo-saharienne que sur le plan du contrôle des flux migratoires.

Qu'est-ce qui justifie l'ouverture d'une l'Ambassade Italienne au Niger ?

L'Italie est activement engagée à soutenir les pays d'Afrique subsaharienne dans leurs efforts de lutte contre le terrorisme et la prévention du trafic illicite ainsi que pour limiter et gérer les flux migratoires irréguliers et prévenir les tragédies humaines. J'ai été nommé à un moment très positif des relations entre l'Italie et le Niger, comme en témoignent les récentes visites en Italie du Président Issoufou à Rome en fin mars 2017 et à Taormine à l'occasion du Sommet G7 ainsi que les réunions au plus haut niveau du gouvernement en Italie et au Niger qui ont contribué à consolider la volonté commune de travailler ensemble en enrichissant le partenariat bilatéral. L'Italie et le Niger ont jeté les bases d'un engagement commun sur des actions contre le trafic illicite et en faveur de la promotion de la stabilité régionale. Nos deux pays ont des intérêts communs de gestion des flux migratoires pour des raisons de sécurité et de lutte contre la traite illicite des êtres humains.

Avec l'ouverture de votre ambassade au Niger quels sont les domaines prioritaires, où vous comptez intervenir pour appuyer le processus de développement au Niger ?

L'Italie est traditionnellement présente au Niger à travers la coopération au développement avec des projets axés sur la sécurité alimentaire, la santé publique et le soutien aux petites entreprises, en particulier des jeunes et des femmes. Nous allons continuer notre soutien aux activités de coopération au développement et, parmi celles-ci, la lutte contre la malnutrition et des programmes pour la sécurité alimentaire ainsi que l'appui aux communautés locales, la lutte contre la désertification, les projets de formation professionnelle pour les jeunes et les femmes, le soutien aux petites entreprises. Ces actions devraient être initiées afin d'offrir des alternatives aux trafics illicites et à l'exploitation de l'immigration clandestine.

L'immigration irrégulière passant par la région d'Agadez (Niger) touche de plein fouet l'Europe. L'Italie en paie actuellement le plus lourd tribut. Dans quelle mesure votre pays contribue aux engagements du Président de la République SE. Issoufou Mahamadou dans la lutte contre l'immigration?

La question de la migration est multifactorielle: les migrations sont le résultat de la pauvreté, de la pression démographique et du changement climatique. Nous devons nous attaquer aux causes profondes de la migration. L'Italie reconnaît et apprécie les efforts déployés par le Niger et son gouvernement dans le cadre de l'application des lois contre l'immigration clandestine et est prête à soutenir ces efforts. Le récent accord signé à Rome le 31 mars à l'occasion de la visite du Président Issoufou s'inscrit dans ce cadre.

Comment pensez-vous apporter votre contribution au volet «sécurité» en ce moment, où la menace terroriste plane sur tous les pays du monde ?

Le rôle du Niger est essentiel à la sécurité de la région du lac Tchad, une région menacée par les attaques qui ont également fait des victimes parmi la population et les forces armées nigériennes. Nous soutenons le travail que le Niger, ainsi que d'autres pays, sont en train de faire pour lutter contre le terrorisme. L'Italie apprécie fortement l'intensification de la coopération entre les Pays de la région au sein du G5 Sahel. La lutte contre le terrorisme, ainsi que la lutte contre le trafic illégal et l'immigration clandestine sont des priorités pour la stabilité de la région sahélo-saharienne. L'Italie attribue une grande importance à la sécurité du Niger et est directement engagée dans la coopération pour le renforcement de ses structures dans un contexte multilatéral comme la mission EUCAP Sahel et la MINUSMA au Mali, ainsi que, sur le plan bilatéral, par ses activités de formation du personnel de sécurité nigérien.

Samira Sabou(onep)
05/06/17

Société

Rencontre entre la directrice générale du CNUT et la délégation de la TASK Force de la CEDEAO : Pour la promotion de la …

Rencontre entre la directrice générale du CNUT et la délégation de la TASK Force de la CEDEAO : Pour la promotion de la libre circulation des personnes et des biens dans l'Espace communautaire

La directrice générale du Conseil Nigérien des Utilisateurs des Transports Publics (CNUT) Mme Daoura Hadizatou Kafougou a rencontré hier matin une délégation de la TASK Force de la CEDEAO conduite par le Général de Corps d'armées Salou Djibo. Au cours de cette rencontre les deux parties ont échangé sur la question de la circulation des personnes et des biens dans la zone CEDEAO.Au cours de cette rencontre, le chef de la délégation de la...

Remise de don au CSI de Tondigamay dans la commune de Hamdallaye : 15 millions de FCFA en matériel et consommables produ…

Remise de don au CSI de Tondigamay dans la commune de Hamdallaye : 15 millions de FCFA en matériel et consommables produits médicaux offerts par la Fondation Tattali Iyali

Le Centre de Santé Intégré (CSI) du village de Tondigamaye dans la commune rurale de Hamdallaye, a reçu hier, des mains de Mme Sidikou Aïchatou Alassane, secrétaire exécutive de la Fondation Tattali Iyali de la première Dame Dr Lalla Malika Issoufou un don de matériel et consommables médicaux d'une valeur minimale de 15 millions de FCFA. Cet appui de la Fondation Tatali Iyali est destiné à la population du village de Tondigamay et hamea...

Lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP) : 15 mill…

Lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP) : 15 millions de dollars US pour consolider les acquis du programme

Le directeur de cabinet du ministre d'Etat, Ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Mahamadou Aoudi Diallo, a présidé, hier matin à l'hôtel Gawèye de Niamey, la cérémonie de lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP). D'un montant de 15 millions USD, ce financement est prévu pour une période de trois ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant rés...

Pénurie de gaz à Niamey : Un casse-tête pour les consommateurs

Pénurie de gaz à Niamey : Un casse-tête pour les consommateurs

De longues files de voitures, de motocyclistes et autres piétons devant les points de vente de gaz, d'interminables rangées de bonbonnes de gaz butane devant les dépôts de vente. Nous sommes aux alentours du rond-point Maurice Delens en ce lundi après-midi. Comme dans cette zone, nombreux sont les quartiers de la capitale où le gaz est introuvable. Depuis quelques années, Niamey vit de façon récurrente des pénuries de gaz butane, ce mal...

Le métier de "docker" ou "yan dako" : Gagner sa vie à la sueur de son front

Le métier de "docker" ou "yan dako" : Gagner sa vie à la sueur de son front

Le métier de docker attire de plus en plus de jeunes, pour l'essentiel venus des villages et horizons divers du pays et même des pays voisins. Communément appelés "yan dako" en Haoussa et "kaya-kaya" en Zarma, les dockers prennent leur quartier général au niveau des marchés, de l'autogare ou des grands entrepôts de la capitale. Activité très physique, le métier de docker est toutefois mal rémunéré. Mais ceux qui l'exercent se satisfont,...

Visite de la Première Dame Dr Malika et du président de la Commission de la CEDEAO au Centre National de Référence de la…

Visite de la Première Dame Dr Malika et du président de la Commission de la CEDEAO au Centre National de Référence de la Fistule Obstétricale(CNRFO) : Plaidoyer pour la réhabilitation du centre

En prélude au Forum des Premières dames de la CEDEAO édition 2017 qui se tiendra du 2 au 5 octobre prochain à Niamey, la Première Dame Dr Malika Issoufou Mahamadou, a invité le président de la Commission de la CEDEAO, Dr Marcel Alain De Souza en mission au Niger, à visiter le Centre National de Référence de la Fistule Obstétricale (CNRFO). Le président de la Commission de la CEDEAO et la Première dame se sont rendu hier dans ce centre p...

Point de presse du ministre en charge de l'Enseignement primaire, relatif à l'évaluation d'enseignants contractuels : De…

Point de presse du ministre en charge de l'Enseignement primaire, relatif à l'évaluation d'enseignants contractuels : Des leçons tirées et des mesures envisagées

Le ministère de l'Enseignement primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des langues nationales et de l'Education civique a organisé le 15 et le 16 juillet dernier un test d'évaluation d'enseignants contractuels « Craie en main ». L'examen concernait les enseignants contractuels diplômés des ENI et ceux dit « Bruts » qui disposeraient du BEPC.Le ministre Daouda Mamadou Marthé a annoncé les résultats globaux définitifs de cette éva...

Hadj 2017 : Le premier vol charter a quitté Niamey le jeudi dernier avec plus de 500 pèlerins

Hadj 2017 : Le premier vol charter a quitté Niamey le jeudi dernier avec plus de 500 pèlerins

Le premier vol charter pour le transport des pèlerins nigériens en terre sainte d'Arabie Saoudite a quitté Niamey jeudi dernier aux environs de 23heures. Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba assurant l'intérim du Premier ministre a tenu à être présent au départ de ce vol à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey. Il y'avait également le ministre d'Etat, ministre des Transports M. Omar H...

Rencontre des membres du Gouvernement et des responsables des Centrales Syndicales : Le ministre d'Etat Albadé Abouba, P…

Rencontre des membres du Gouvernement et des responsables des Centrales Syndicales : Le ministre d'Etat Albadé Abouba, Premier ministre PI, présente les résultats de l'évaluation des enseignants contractuels

Le Premier Ministre par intérim M. Albadé Abouba, a présidé, hier après-midi, dans la salle des Banquets de la Primature, une rencontre entre les organisateurs de l'évaluation des enseignants contractuels et les responsables en charge des Centrales syndicales. C'était en présence du ministre en charge de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique, de celui de l'Enseign...

4ème Session de la Commission paritaire entre la République du Niger et la République du Mali : Poser les bases d'une dé…

4ème Session de la Commission paritaire entre la République du Niger et la République du Mali : Poser les bases d'une délimitation effective de notre frontière commune

La 4ème session de la Commission mixte paritaire pour la matérialisation de la Frontière entre la République du Niger et la République du Mali se tient, depuis hier à Niamey. C'est le Conseiller Technique du ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Alassane Seyboun, qui a présidé la cérémonie d'ouverture en présence du chef de la délégation malienne, M. Aboub...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Sécurité routière : arrêter l'hécatombe !

Sécurité routière : arrêter l'hécatombe !

Dans un précédent article publié dans cette même rubrique, nous soulignions la nécessité i...

vendredi 11 août 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.