Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Communiqué final issu de la 6eme réunion du Comité de haut niveau sur la sécurité alimentaire dans l'espace UEMOA : Promouvoir la sécurité alimentaire et la transformation durable de l'Agriculture dans l'espace UEMOA


communiquLe 9 juin 2017, s'est tenue dans la salle de réunion du Conseil des Ministres de la Présidence de la République du Niger, à Niamey (Niger), sous la haute présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou MAHAMADOU, Président de la République, Chef de l'Etat du Niger, Président du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire dans l'espace UEMOA, la sixième réunion dudit Comité.
La réunion du Comité sur la Sécurité Alimentaire vise à De manière spécifique, la 6e session a : examiné l'état de mise en oeuvre des recommandations de la 5ème réunion du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire dans l'espace UEMOA ; analysé la situation agricole et alimentaire 2016/2017 de la région et les perspectives de la campagne d'hivernage 2017/2018 ; et
- validé le rapport de la réunion des Ministres de l'Agriculture et de l'Elevage, préparatoire à la réunion du Comité qui s'est tenue ici même à Niamey, le 8 juin 2017.

Ont pris part à la réunion : Son Excellence Monsieur Brigi RAFINI, Premier Ministre, Chef du Gouvernement du Niger ; Monsieur Albadé ABOUBA, Ministre d'Etat, Ministre de l'Agriculture et de l'Elevage du Niger ; Monsieur Ouhoumoudou MAHAMADOU, Directeur de Cabinet du Président de la République du Niger ; Madame OUSSEINI Hadizatou, Directrice de Cabinet Adjointe du Président de la République du Niger ; Monsieur Ali BETY, Haut-Commissaire à l'Initiative 3 N, Représentant Spécial du Président du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle ; Monsieur Sommanog- KOUTOU, Ministre des Ressources Animales et Halieutiques du Burkina Fas- ; Madame Taher LY DRAVE, Ministre de l'Elevage et de la Pêche du Mali ; Madame N'DIAYE Aminata Mbengue, Ministre de l'Elevage et des Productions Animales du Sénégal ; Colonel Ouro-Koura AGADAZI, Ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de l'Hydraulique du Tog- ; Madame Maria Evarista de SOUSA, Secrétaire d'Etat chargé de la Forêt et de l'Elevage, Représentant le Ministre de l'Agriculture, de la Forêt et de l'Elevage de Guinée-Bissau ; Monsieur Dog- SECK, Secrétaire Général, Représentant le Ministre de l'Agriculture et de l'Equipement Rural du Sénégal ; Monsieur Amadou BARASSOUNON ALI, Directeur de Cabinet, Représentant le Ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche du Bénin ; Monsieur Siaka Minayaha COULIBALY, Directeur de Cabinet, Représentant le Ministre de l'Agriculture et du Développement Rural, de Côte d'Ivoire ; Monsieur Daouda MAIGA, Conseiller Technique, Représentant le Ministre de l'Agriculture et des Aménagements Hydrauliques du Burkina Fas- ; Monsieur Favognon Jean-Paul Ernest KONE, Conseiller Technique, Représentant le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques de Côte d'Ivoire ; Monsieur Abdallah BOUREÏMA, Président de la Commission de l'UEMOA ; Monsieur Mamane Lawan KARIM, Directeur National de la BCEA- au Niger, Représentant le Gouverneur de la BCEA- ; Monsieur Hamad- ZANGO, Chef de Mission Résidente de la BOAD au Niger, Représentant le Président de la BOAD ; Son Excellence Monsieur Mathaus Paula Raul, Ambassadeur, Chef de Délégation de l'Union européenne au Niger ; Monsieur Djimé ADOUM, Secrétaire Exécutif du CILSS ; Monsieur Serge NAKOUZI, Représentant Régional Adjoint de la FA- pour l'Afrique ; Monsieur Benoît THIRY, Représentant du PAM au Niger ; Monsieur Pascal
KARORERO, Représentant Résident du PNUD au Niger

Ont également pris part : Monsieur Jonas GBIAN, Commissaire chargé du Département de la Sécurité Alimentaire, de l'Agriculture, des Mines et de l'Environnement de l'UEMOA ; Monsieur Serigne MBACKE SOUGOU, Représentant Résident de la Commission de l'UEMOA au Niger ; Monsieur Moustapha DIAO, Emissaire du Président de la BOAD ; Monsieur Jean de Dieu SOMDA, ancien Vice-président de la Commission de la CEDEA- et Représentant Spécial du
Président du Club du Sahel et de l'Afrique de l'Ouest (CSAO/OCDE) ; Monsieur Sibiri Jean ZOUNDI, Administrateur principal du Club du Sahel et de l'Afrique de l'Ouest (CSAO/OCDE), Représentant le Directeur du Secrétariat

La réunion a été marquée par la présentation des conclusions de la réunion des Ministres chargés de l'Agriculture et de l'Elevage de l'UEMOA, par le Ministre de l'Elevage et des Productions Animales du Sénégal, Président de la Réunion des Ministres chargés de l'Agriculture et de l'Elevage de l'UEMOA. Elle a également été marquée par la remise officielle du rapport au Président du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle.
Le Comité a examiné et adopté le rapport de la réunion des Ministres chargés de l'Agriculture et de l'Elevage, préparatoire à la réunion du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire de l'UEMOA, tenue à Niamey au Niger, le 8 juin 2017. Il s'est approprié les analyses faites sur l'état de mise en œuvre des recommandations de la 5ème réunion dudit
Comité et celles sur la situation agricole et alimentaire de la région.
S'agissant du suivi de ses recommandations, le Comité a félicité le Président de la Commission de l'UEMOA pour les diligences prises dans le cadre du suivi de la mise en œuvre des recommandations du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle de l'UEMOA.
Concernant la mise en œuvre du Programme Communautaire Décennal de Transformation de l'Agriculture pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (PCD-TASAN), le Comité félicite la Commission de l'UEMOA des progrès faits dans le cadre de la mise en œuvre des programmes régionaux et invite l'ensemble des acteurs concernés (Commission de l'UEMOA, Etats membres, BOAD, OSC et secteur privé) à se mobiliser pour engager urgemment les principales réformes préconisées et susceptibles d'impulser la transformation véritable de l'Agriculture de la région et répondre aux multiples besoins alimentaires et de revenus des populations.
S'agissant de la situation agricole 2016-2017, le Comité a noté le niveau de récoltes globalement satisfaisant dans la zone UEMOA, avec une production totale de 27 millions de tonnes de céréales, 22 millions de tonnes de tubercules, 3 millions de tonnes respectivement de niébé et d'arachide.
Le Comité s'est toutefois préoccupé de la prévalence de la malnutrition aiguë globale qui demeure critique au Nord du Mali et au Sud-Est du Niger, mais également, de la situation difficile d'environ 2,7 millions de personnes en insécurité alimentaire en ce début de période de soudure (juin – août).
Ces populations ont besoin d'assistance immédiate pour faire face aux besoins alimentaires et renforcer leur résilience.
Au regard de ce qui précède, le Comité a exhorté les Etats membres, Institutions et Organes de l'Union à se mobiliser pour mettre en œuvre les plans de contingence et lance un appel à la Communauté internationale d'intervenir en faveur des populations en insécurité alimentaire.
Le Comité croit au bien-fondé de la fluidité des échanges inter-régionaux des produits alimentaires dans la promotion de la sécurité alimentaire et appelle en conséquence les Etats membres de l'Union au respect des textes communautaires en matière de libre circulation des personnes et des biens ainsi que le développement des infrastructures terrestres (routières, ferroviaires). Il recommande à la Commission de l'UEMOA, le suivi de leur application.
Le Comité s'est préoccupé des maladies émergentes signalées dans la région, notamment la fièvre de la vallée du Rift et la chenille légionnaire d'automne, causant respectivement beaucoup de dégâts sur le bétail et les cultures dans certains Etats membres.
Il s'est félicité de l'organisation à Accra, du 5 au 7 juin, sous l'égide de la CEDEAO, de l'UEMOA et du CILSS, d'une réunion régionale qui a validé un «cadre régional de prévention et de lutte contre la chenille légionnaire et les autres ravageurs» de cultures.
Le Comité lance un appel pressant à l'ensemble des acteurs (Etats membres, OIG, PTF) pour une prise en charge urgente de toutes les questions relevées.
Au terme des travaux, le
Comité a formulé les recommandations ci-après :
- A l'endroit des Etats Membres
- Poursuivre la mise en œuvre des recommandations notamment celle relative à la libre circulation des personnes et des biens ;
- Poursuivre les appuis aux dispositifs nationaux de collecte et d'analyse de données sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle pour les besoins des analyses du Cadre Harmonisé et du pilotage des politiques ;
- Accélérer la mise en œuvre des plans de soutien et d'urgence au profit des populations en insécurité alimentaire (crise et urgence) estimés en période de soudure (juin – août 2017) à environ 2,7 millions de personnes réparties comme suit :
- Burkina Faso, 257 000 personnes, prioritairement dans l'Oudalan ;
- Mali, 601 000 personnes, prioritairement à Menaka, Gourma Rharous, Bourem, Ansongo, Gao, Tombouctou..... ;
- Niger 1 313 000 personnes prioritairement à Gouré, Tanout, Maine Soroa, Diffa, Bosso,
Tahoua, Guidan Roumji, Mayahi, Kantché, Bani Bangou, Abala, Ouallam, Loga, Goudoumaria ;
- Sénégal 425 000 personnes prioritairement à Matam, Kanel, Goudiry, Tambacounda, Bambey, Malème Hoddar ;
- Guinée Bissau 33 000 personnes prioritairement à Cacheu, Oio, Quinara, Bafata et Kombali ;
- Tog- 21 800 personnes prioritairement dans les régions des Savanes, Kara, Plateaux, et Maritime ;
- Bénin 18 000 personnes prioritairement dans l'Alibori, Donga, Atlantique, Ouémé, Zou.

- La réalisation d'une étude pour la détermination du potentiel fourrager des pays côtiers dans la perspective d'une meilleure gestion de la transhumance transfrontalière ;
- Soutenir l'implication des organisations professionnelles agricoles dans les mécanismes de financement pour garantir la durabilité de leurs activités de par la structuration de leurs organisations et le renforcement de leurs capacités professionnelles dans les chaînes de valeur ;
- Améliorer la disponibilité et l'accès à l'aliment du bétail dans les zones en déficit fourrager dans l'Oudalan au Burkina Faso, dans les zones de Gao, Bourem, Gourma Rharous et Menaka au Mali, et dans les zones pastorales et agro-pastorales du Niger et du Sénégal ;
- Poursuivre le développement des initiatives et le financement de la recherche sur les thématiques émergentes en lien avec les changements climatiques (fièvre la Vallée du Rift, chenille légionnaire d'automne, mortalité inexpliquée de poissons d'eau douce, etc.) ;
- Pour le cas spécifique de la chenille légionnaire d'automne, réaliser les diagnostics pour apprécier l'ampleur du fléau et mobiliser en urgence les ressources nécessaires pour y faire face ;
- Veiller à la prise en compte des organisations professionnelles des producteurs dans les observatoires de pratiques anormales ;
- Promouvoir des projets d'assurance récolte dans les pays de l'UEMOA.

- A l'endroit des Organes et Institutions de l'UEMOA
- Renforcer l'engagement politique en vue de la mobilisation des ressources financières requises y compris la dynamisation du Fonds Régional de Développement Agricole (FRDA) pour accompagner les Etats dans la mise en œuvre d'actions structurelles, notamment, les Priorités Résilience de ces pays (PRP) et les priorités du PCD-TASAN.
- Accompagner les Etats dans la mise en œuvre des plans de soutien et d'urgence au profit des populations et du bétail en insécurité alimentaire (crise et urgence) ;
- Appuyer les huit (8) Etats membres à renforcer leurs dispositifs de collecte d'information pour la prise de décision en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle et la résilience ;
- Appuyer certains pays (Bénin, Côte d'Ivoire, Guinée Bissau, Togo) à pouvoir établir annuellement leurs bilans alimentaires ex-post et prévisionnels et leurs bilans fourragers à travers des programmes de renforcement des capacités des experts nationaux ;
- Accompagner les Etats dans le développement des initiatives et le financement de la recherche sur les thématiques émergentes en lien avec les changements climatiques (fièvre la Vallée du Rift, chenille légionnaire d'automne, mortalité inexpliquée de poissons d'eau douce...) ;
- Appuyer en urgence les Etats membres dans la lutte contre les chenilles légionnaires et autres ennemis des cultures ;
- Elaborer et mettre en œuvre un plan de communication sur les initiatives en cours au niveau de la Commission de l'UEMOA.
- Aux partenaires techniques et financiers
- Appuyer la réalisation des enquêtes agro-sylvo-pastorales, halieutiques et nutritionnelles permanentes afin de disposer de données pertinentes pour les analyses du Cadre Harmonisé ;
- Soutenir les dispositifs de collecte, de traitement et de diffusion des informations sur l'insécurité alimentaire et nutritionnelle

- Appuyer les Etats dans la mise en place de projets d'assurance récolte dans les pays de l'UEMOA.
S'agissant de l'ouverture du Comité aux ministres de l'Environnement et de la pêche, le Comité entérine la participation des Experts des secteurs de la pêche, de l'aquaculture et de l'environnement aux travaux, pour une meilleure prise en charge de ces thématiques. Par la même occasion, il demande d'associer en amont les Ministres de l'environnement à la réflexion sur les questions de sécurité alimentaire et nutritionnelle.
Les membres du Comité se sont félicités des importants résultats engrangés par le Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle et ont rendu un vibrant hommage à Son Excellence Monsieur Issoufou MAHAMADOU, Président de la République, Chef de l'Etat du Niger, pour son engagement personnel dans l'animation dudit Comité.
Ils ont renouvelé leur engagement à poursuivre l'accomplissement de leur rôle dans le cadre de l'animation du Comité de Haut Niveau en prenant notamment en charge la question des effets des changements climatiques, la défense et la restauration des terres et l'énergie dont les coûts doivent être revue à la baisse en vue de rendre l'agriculture plus compétitive.
A la fin des travaux, les membres du Comité ont remercié Son Excellence Monsieur Issoufou MAHAMADOU, Président de la République, Chef de l'Etat du Niger, le Gouvernement et le peuple nigériens pour l'accueil fraternel et la bienveillante attention dont ils ont été l'objet durant leur séjour à Niamey.

Fait à Niamey, le 9 juin 2017
Le Président du Comité de Haut Niveau
12/06/17

Société

A la Primature : Le Bureau du Conseil Supérieur de la Communication remet au Premier ministre le rapport d'activités de …

A la Primature : Le Bureau du Conseil Supérieur de la Communication remet au Premier ministre le rapport d'activités de l'institution

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Brigi Rafini a reçu, hier en audience, des membres du Bureau du Conseil Supérieur de la Communication (CSC).L'objet de cette audience, est de transmettre au Premier Ministre, le Rapport d'activités de l'instance de régulation des médias pour les années 2015 et 2016. Au sortir de la rencontre, le Président du CSC M. Abdourahamane Ousmane a expliqué que la loi fait obligation au CSC de produir...

DIFFA Remise des attestations de réussite et prestation de serment des étudiants de l'Institut Supérieur de Santé : D'ex…

DIFFA Remise des attestations de réussite et prestation de serment des étudiants de l'Institut Supérieur de Santé : D'excellents résultats enregistrés par la région

C'est le site de l'Institut qui a servi de cadre à cette cérémonie présidée par le Secrétaire Général Adjoint sortant de la Région en présence du Préfet, de la représentante du Directeur Général de l'Institut, du Directeur Régional de la Santé Publique, du Directeur des Etudes, des cadres régionaux, des partenaires au Développement , des parents d'élèves, des étudiants et de plusieurs autres Invités.Plusieurs interventions ont été enreg...

Entretien avec Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama, lauréate du 1er Prix Leadership Féminin « Femmes Engagées » : « Not…

Entretien avec Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama, lauréate du 1er Prix Leadership Féminin « Femmes Engagées » : « Notre ambition est de participer efficacement et collectivement aux actions de développement de notre région et de notre pays »

De retour de Niamey où elle a reçu le trophée qu'elle a gagné à l'issue de Concours Voix de la Paix (V2P) organisé par Equal Access et l'USAID, Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama a été reçue par le gouverneur de Diffa. Dans cet entretien, la lauréate venue du Manga nous parle de son groupement féminin, de ses ambitions et de ce que doivent faire les femmes pour porter leurs voix sur tous les sujets qui concernent la vie de leurs commu...

Conférence sur la Gestion et la prévention des Conflits dans les locaux de la Banque Mondiale : «Le Niger notre pays est…

Conférence sur la Gestion et la prévention des Conflits dans les locaux de la Banque Mondiale : «Le Niger notre pays est en première ligne de cette lutte contre le terrorisme dans le Sahel» indique le ministre Massoudou Hassoumi

Le ministre des Finances, Massoudou Hassoumi, qui se trouve depuis quelques jours à Washington où il assiste aux Assemblées générales annuelles des Institutions de Bretton Woods, poursuit son séjour dans la capitale américaine. Samedi dernier, en marge des travaux des assemblées générales annuelles, le ministre a participé à une conférence sur ''la Gestion et la Prévention des Conflits'', dans les locaux de la Banque Mondiale, en compag...

Conférence de l'association des Médiateurs de l'OCI en Turquie : Me Ali Sirfi Maïga participe aux travaux

Conférence de l'association des Médiateurs de l'OCI en Turquie : Me Ali Sirfi Maïga participe aux travaux

Du 24 au 27 septembre dernier s'est déroulée à Istanbul en Turquie la deuxième conférence de l'association des Médiateurs des Etats membres de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI). Le Niger a pris activement part à ce grand rendez-vous, par l'entremise du Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maïga. On rappelle que la première réunion du réseau des Médiateurs de l'OCI s'était tenue en avril 2014 à Islamabad au Pakistan.A ...

Birni N'konni : Cérémonie d'intronisation samedi au palais du chef de canton de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada

Birni N'konni : Cérémonie d'intronisation samedi au palais du chef de canton de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada

Le cour royale de Birni N'konni vient de procéder à l'intronisation de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada. Une grande cérémonie a été organisée pour la circonstance. Le public était si massif que les organisateurs ont préféré déplacer les festivités en lieu plus ouvert notamment au stade de foot de Konni.Tambara signifie «Amazone» en terme claire une femme combattante qui fait montre d'esprit de créativité et combativité.Née en 1962 à ...

13 octobre, Journée Internationale de Prévention des Catastrophes : '' Jamais aussi bien que chez soi : Réduire l'exposi…

13 octobre, Journée Internationale de Prévention des Catastrophes : '' Jamais aussi bien que chez soi : Réduire l'exposition aux risques et les déplacements forcés'', thème retenu

A l'instar de la communauté internationale, notre pays commémore, chaque année, la Journée Internationale de Prévention des Catastrophes, célébrée cette année ce vendredi 13 octobre. Instituée depuis 1989, suite à un appel de l'Assemblée Générale des Nations Unies, la Journée Internationale de prévention des catastrophes vise à sensibiliser les populations sur les risques de catastrophe. C'est aussi l'occasion de partager les expérience...

4ème Congrès de la Fédération des Associations et Unions des Jeunes Avocats d'Afrique : Les jeunes avocats africains réu…

4ème Congrès de la Fédération des Associations et Unions des Jeunes Avocats d'Afrique : Les jeunes avocats africains réunis à Niamey pour parler de la traite des personnes et de la migration

Niamey abrite depuis hier et ce pour quatre jours le 4ème congrès de la fédération africaine des associations et unions des jeunes avocats (FA-UJA). Organisé sous le haut patronage du Président de la République, premier magistrat du Niger, SE Issoufou Mahamadou, et sous le parrainage du ministre de la Justice, garde des Sceaux Marou Amadou, le congrès se tient sous le thème d'actualité « Migrations et traites de personnes ». C'est la gr...

Visites du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur dans les unités de la Police Nationale : Constater de visu les condi…

Visites du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur dans les unités de la Police Nationale : Constater de visu les conditions de travail des agents

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses M. Mohamed Bazoum a effectué hier matin une série de visites au niveau de trois unités de la Police Nationale. Le ministre Mohamed Bazoum qu'accompagne le Commissaire Général de la Police Souley Boubacar, Directeur général de la Police Nationale, est allé s'enquérir des conditions de travail du personne...

Journées parlementaires à l'Assemblée nationale : Sensibilisation des parlementaires sur le projet de loi de protection …

Le deuxième vice-président de l'Assemblée nationale, l'honorable Liman Ali Mahaman a présidé hier matin l'ouverture d'une journée d'information sur le projet de loi de protection de la jeune fille en cours de scolarisation. Cette rencontre vise à informer et sensibiliser les parlementaires sur les enjeux d'une telle loi, mais aussi de recueillir les conseils et les suggestions de la représentation nationale sur la question. La cérémonie...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Formation en Activités Génératrices des Revenus au…

Formation en Activités Génératrices des Revenus au centre Dimol : Donner espoir et soutenir l'autonomisation des femmes victimes de la fistule

La fistule est une maladie grave qui affecte les femmes suite aux mariages précoces, à l'e...

jeudi 5 octobre 2017

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 …

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 femmes victimes chaque année

La Fistule Génitale Féminine est une infirmité temporaire ou permanente consécutive à un t...

jeudi 5 octobre 2017

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'…

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'accompagnement des femmes fistuleuses

Dimol est une organisation non gouvernementale nigérienne qui œuvre depuis plusieurs année...

jeudi 5 octobre 2017

L'air du temps

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Depuis plusieurs années, l'on assiste à une prolifération des écoles privées dans tous les...

vendredi 13 octobre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.