Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Visite du ministre de l'Enseignement Supérieur sur plusieurs chantiers à l'Université Abdou Moumouni Dioffo : Pour la relance des infrastructures en chantier


batimantAprès le retour de la sérénité sur le campus universitaire de Niamey, le nouveau ministre en charge de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation M. Yahouza Sadissou a visité, hier matin, plusieurs chantiers d'infrastructures. Il s'agit pour le ministre d'aller sur le terrain constater et comparer d'avec ce qui est sur papier, en vue de mieux comprendre les raisons du blocage des travaux des différentes infrastructures en chantier à l'Université Abdou Moumouni Dioffo. Ces travaux qui n'évoluent pas ont débuté depuis 2013. Le ministre est accompagné dans cette visite par les membres de son cabinet et les cadres centraux du Ministère.
Cette visite a débuté à la faculté des Sciences ou se trouve d'ailleurs l'essentiel des chantiers dont les travaux sont bloqués. Avec les autorités rectorales, la délégation ministérielle a visité successivement les chantiers des laboratoires, ceux de deux salles de cours d'une capacité de 250 places chacune et l'amphithéâtre de 1000 places. Pour le ministre de l'Enseignement Supérieur, ces chantiers ont accusé beaucoup de retard. Il faut qu'ils finissent cette année, a prévenu le ministre Yahouza Sadissou devant la communauté universitaire et les entrepreneurs présents lors de la visite. Cette sortie du ministre a été aussi l'occasion pour constater sur place les obstacles liés à la clôture du mûr de l'Université Abdou Moumouni Dioffo. En effet, le domaine de l'université connait ces dernières années un morcellement sans précédant. Certaines parties de l'emprise universitaire sont occupées par des habitations construites en matériaux définitifs.

visite-MES-2
Tirant la synthèse de cette visite, le ministre en charge de l'Enseignement Supérieur a précisé que le constat sur le terrain n'est guère reluisant. «Nous avons constaté que beaucoup de chantiers sont arrêtés, d'autres en cours qui évoluent de façon lente. Mais, il faut le reconnaitre que la responsabilité est partagée. Pour les chantiers qui sont aux arrêts, les entrepreneurs disent n'avoir rien reçu de l'Etat. Par contre, il y a des entrepreneurs qui ont reçu ce qu'il faut, mais le travail accompli sur le terrain n'est pas à la hauteur. C'est pourquoi, nous avons dit à ces entrepreneurs tout l'engagement qui est le nôtre de faire aboutir ces chantiers au plus tard la fin de l'année. Pour cela, il faut que chacun joue sa partition. Le rôle de l'Etat est de créer les conditions pour débloquer la situation financière des entreprises dont les travaux sont arrêtés. Pour les entreprises qui ont reçu les moyens nécessaires de l'Etat mais qui n'ont pas bougé, l'autorité prendra ses responsabilités», a assuré le ministre Yahouza Sadissou.
S'agissant du problème du mur de clôture de l'Université, le ministre de l'Enseignement Supérieur a relevé que la communauté universitaire est dans l'insécurité. «Nous allons engager une procédure qui nous permettra de délimiter le domaine de l'Université Abdou Moumouni, fortement menacé par le morcellement et de sécuriser toute la communauté universitaire avec un mûr de clôture. Nous avons aussi mis à profit cette visite pour voir une cité privée qui a été construite à la rive droite sur la route de Say. Une belle infrastructure qui permettrait de résoudre le problème de la concentration des étudiants dans la cite mère du campus. En outre malgré les efforts consentis par l'Etat dans le domaine des infrastructures universitaires, force est de constater que le problème demeure du fait du flux incessant d'étudiants. Cette cité que nous venons de visiter peut être une solution. Nous allons discuter avec le propriétaire afin de trouver un terrain d'attente pour décongestionner la cité universitaire», a conclu le ministre Yahouza Sadissou.

Hassane Daouda(onep)
14/06/17

Société

Rencontre entre la directrice générale du CNUT et la délégation de la TASK Force de la CEDEAO : Pour la promotion de la …

Rencontre entre la directrice générale du CNUT et la délégation de la TASK Force de la CEDEAO : Pour la promotion de la libre circulation des personnes et des biens dans l'Espace communautaire

La directrice générale du Conseil Nigérien des Utilisateurs des Transports Publics (CNUT) Mme Daoura Hadizatou Kafougou a rencontré hier matin une délégation de la TASK Force de la CEDEAO conduite par le Général de Corps d'armées Salou Djibo. Au cours de cette rencontre les deux parties ont échangé sur la question de la circulation des personnes et des biens dans la zone CEDEAO.Au cours de cette rencontre, le chef de la délégation de la...

Remise de don au CSI de Tondigamay dans la commune de Hamdallaye : 15 millions de FCFA en matériel et consommables produ…

Remise de don au CSI de Tondigamay dans la commune de Hamdallaye : 15 millions de FCFA en matériel et consommables produits médicaux offerts par la Fondation Tattali Iyali

Le Centre de Santé Intégré (CSI) du village de Tondigamaye dans la commune rurale de Hamdallaye, a reçu hier, des mains de Mme Sidikou Aïchatou Alassane, secrétaire exécutive de la Fondation Tattali Iyali de la première Dame Dr Lalla Malika Issoufou un don de matériel et consommables médicaux d'une valeur minimale de 15 millions de FCFA. Cet appui de la Fondation Tatali Iyali est destiné à la population du village de Tondigamay et hamea...

Lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP) : 15 mill…

Lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP) : 15 millions de dollars US pour consolider les acquis du programme

Le directeur de cabinet du ministre d'Etat, Ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Mahamadou Aoudi Diallo, a présidé, hier matin à l'hôtel Gawèye de Niamey, la cérémonie de lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP). D'un montant de 15 millions USD, ce financement est prévu pour une période de trois ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant rés...

Pénurie de gaz à Niamey : Un casse-tête pour les consommateurs

Pénurie de gaz à Niamey : Un casse-tête pour les consommateurs

De longues files de voitures, de motocyclistes et autres piétons devant les points de vente de gaz, d'interminables rangées de bonbonnes de gaz butane devant les dépôts de vente. Nous sommes aux alentours du rond-point Maurice Delens en ce lundi après-midi. Comme dans cette zone, nombreux sont les quartiers de la capitale où le gaz est introuvable. Depuis quelques années, Niamey vit de façon récurrente des pénuries de gaz butane, ce mal...

Le métier de "docker" ou "yan dako" : Gagner sa vie à la sueur de son front

Le métier de "docker" ou "yan dako" : Gagner sa vie à la sueur de son front

Le métier de docker attire de plus en plus de jeunes, pour l'essentiel venus des villages et horizons divers du pays et même des pays voisins. Communément appelés "yan dako" en Haoussa et "kaya-kaya" en Zarma, les dockers prennent leur quartier général au niveau des marchés, de l'autogare ou des grands entrepôts de la capitale. Activité très physique, le métier de docker est toutefois mal rémunéré. Mais ceux qui l'exercent se satisfont,...

Visite de la Première Dame Dr Malika et du président de la Commission de la CEDEAO au Centre National de Référence de la…

Visite de la Première Dame Dr Malika et du président de la Commission de la CEDEAO au Centre National de Référence de la Fistule Obstétricale(CNRFO) : Plaidoyer pour la réhabilitation du centre

En prélude au Forum des Premières dames de la CEDEAO édition 2017 qui se tiendra du 2 au 5 octobre prochain à Niamey, la Première Dame Dr Malika Issoufou Mahamadou, a invité le président de la Commission de la CEDEAO, Dr Marcel Alain De Souza en mission au Niger, à visiter le Centre National de Référence de la Fistule Obstétricale (CNRFO). Le président de la Commission de la CEDEAO et la Première dame se sont rendu hier dans ce centre p...

Point de presse du ministre en charge de l'Enseignement primaire, relatif à l'évaluation d'enseignants contractuels : De…

Point de presse du ministre en charge de l'Enseignement primaire, relatif à l'évaluation d'enseignants contractuels : Des leçons tirées et des mesures envisagées

Le ministère de l'Enseignement primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des langues nationales et de l'Education civique a organisé le 15 et le 16 juillet dernier un test d'évaluation d'enseignants contractuels « Craie en main ». L'examen concernait les enseignants contractuels diplômés des ENI et ceux dit « Bruts » qui disposeraient du BEPC.Le ministre Daouda Mamadou Marthé a annoncé les résultats globaux définitifs de cette éva...

Hadj 2017 : Le premier vol charter a quitté Niamey le jeudi dernier avec plus de 500 pèlerins

Hadj 2017 : Le premier vol charter a quitté Niamey le jeudi dernier avec plus de 500 pèlerins

Le premier vol charter pour le transport des pèlerins nigériens en terre sainte d'Arabie Saoudite a quitté Niamey jeudi dernier aux environs de 23heures. Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba assurant l'intérim du Premier ministre a tenu à être présent au départ de ce vol à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey. Il y'avait également le ministre d'Etat, ministre des Transports M. Omar H...

Rencontre des membres du Gouvernement et des responsables des Centrales Syndicales : Le ministre d'Etat Albadé Abouba, P…

Rencontre des membres du Gouvernement et des responsables des Centrales Syndicales : Le ministre d'Etat Albadé Abouba, Premier ministre PI, présente les résultats de l'évaluation des enseignants contractuels

Le Premier Ministre par intérim M. Albadé Abouba, a présidé, hier après-midi, dans la salle des Banquets de la Primature, une rencontre entre les organisateurs de l'évaluation des enseignants contractuels et les responsables en charge des Centrales syndicales. C'était en présence du ministre en charge de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique, de celui de l'Enseign...

4ème Session de la Commission paritaire entre la République du Niger et la République du Mali : Poser les bases d'une dé…

4ème Session de la Commission paritaire entre la République du Niger et la République du Mali : Poser les bases d'une délimitation effective de notre frontière commune

La 4ème session de la Commission mixte paritaire pour la matérialisation de la Frontière entre la République du Niger et la République du Mali se tient, depuis hier à Niamey. C'est le Conseiller Technique du ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Alassane Seyboun, qui a présidé la cérémonie d'ouverture en présence du chef de la délégation malienne, M. Aboub...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Sécurité routière : arrêter l'hécatombe !

Sécurité routière : arrêter l'hécatombe !

Dans un précédent article publié dans cette même rubrique, nous soulignions la nécessité i...

vendredi 11 août 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.