Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Artisanat à Agadez : Le savoir-faire traditionnel des femmes


d-1Agadez est connu partout au Niger et ailleurs dans le monde pour son artisanat. Dans ce secteur, les femmes jouent un rôle très important. Les activités artisanales des femmes ont d'ailleurs connu, avec le Programme de la Renaissance, une véritable mutation en s'ouvrant sur le monde extérieur. En effet, les produits artisanaux des femmes ont acquis une notoriété, et pas des moindres, aux plans national et international tant du point de vue de leur qualité que de leur utilité. A titre illustratif, pendant les fêtes traditionnelles, à l'image de la Cure Salée, du Bianou, des foires, des expositions, des évènements culturels religieux et des mariages, les femmes touarègues de la région d'Agadez ont su imposer leur savoir-faire traditionnel à travers l'artisanat d'art et l'artisanat utilitaire.
La présence massive des femmes artisanes de la région d'Agadez aux évènements nationaux et internationaux est la preuve de l'engagement et de la volonté du Président de la République qui a renforcé les structures d'encadrement, le développement du système associatif, la mise à la disposition des promoteurs de technologies adaptées et innovantes. Le Chef de l'Etat les a aussi assurées de son soutien constant pour l'approvisionnement et la commercialisation des produits sur les marchés locaux et internationaux porteurs. La promotion du secteur de l'artisanat fait partie des priorités du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui tient à faire de cette activité un vecteur de la croissance économique et du développement durable.
Plusieurs groupements mutualistes se sont imposés aujourd'hui en leaders sur l'échiquier national et international, où ils exposent des produits artisanaux riches et variés. Dans toutes les zones nomades d'Agadez, les bijoux sont confectionnés avec art. On y trouve des fanfreluches qu'affectionnent les Touaregs, la croix d'Ingall ou Tanfuk tan' Azref (Azref en Tamasheq signifie argent) apparue, vers le milieu du XXè siècle et qui figure de nos jours au nombre des croix des régions touarègues du Niger comme celle d'Agadez ou Teneghelt qui, depuis le début du siècle connait une grande notoriété.
Très particulier dans la tradition des Touaregs de l'Aïr, la Teneghelt tan' Agadez dénommée par les européens «croix d'Agadez» est l'un des plus anciens bijoux. Aussi, pendant de nombreuses années, il est le seul, à être appelé ainsi et a gardé son nom jusqu'à aujourd'hui.
Agadez est aussi renommé depuis longtemps pour son artisanat du cuir : cela va des «boîtes magiques» (bata en haoussa), porte -feuille, cartables, etc.

L'appui de l'Etat et des Ong
Dans la région, les femmes s'adonnent à l'artisanat où elles sont soutenues et encouragées par des mesures appropriées négociées avec elles, à travers leur structure, le SAFEM (Salon de l'Artisanat pour la Femme) l'Etat et les ONG. L'activité artisanale est si importante pour la population qu'elle représente l'une des principales sources de revenus des nomades qui ont perdu leurs troupeaux lors des dramatiques sécheresses des années 70 et 80.
Grâce à l'ONG suisse Bald, un service Artisanat a été créé au sein de l'URC (union régionale des coopératives) et a mené des activités pour améliorer les conditions de vie des populations vulnérables. Afin de coordonner cette activité traditionnelle, améliorer la qualité des objets fabriqués et les commercialiser en Europe, le SAA (Service Artisanat d'Agadez) regroupait il y a une décennie environ 3000 femmes des coopératives de la région.
Les femmes artisanes targuies travaillent surtout le cuir, matériau à la disposition de tous les éleveurs pour fabriquer des sacs, portefeuilles et housses de coussin.
Il n'y pas que les femmes targuies qui excellent dans le savoir-faire traditionnel. il y a aussi les femmes Peulhs Bororos ou Wadaabé qui travaillent le cuir et réalisent des objets utilitaires, comme les sacs, ou d'autres relevant plutôt de la parure, comme les colliers ou les miroirs en associant souvent cuir, perles, matériaux récupérés (verre, cuivre, laiton, ...) ce qui dénote une ingéniosité artistique dans les compositions des tissus brodés, tuniques, pagnes ornés de motifs brillants, riches et multicolores, délicats et variés.
''Les bijoux, parures de fêtes ou de tous les jours, qui rehaussent la beauté des femmes, expriment tout un univers de traditions, de représentations symboliques du monde touareg, accompagnent les femmes et les hommes depuis la nuit des temps. Ils constituent un langage et remplissent de multiples fonctions : talisman, cadeaux de mariage etc. A cela s'ajoutent les colliers, pendentifs, croix, bagues, boucles d'oreilles, bracelets en cuivre ou en argent, sertis parfois de pierres semi-précieuses, ou incrustés de bois.

La mévente : un véritable problème
Malheureusement ces dernières années, le secteur va mal en raison de l'insécurité qui lui a porté un coup dur. Depuis l'arrêt de l'activité touristique, les artisans confrontés à un problème de mévente n'arrivent pas à s'en sortir. Le salut vient ici des foires nationales et sous régionales. Certains grâce à la notoriété des produits du secteur se sont tournés vers les marchés Européens porteurs. Il convient de rappeler qu'en 2005-2006, 70 000 touristes ont visité le Niger. Principalement des Français, Italiens, Allemands, Américains et Canadiens. Pour cette période, le tourisme a rapporté 27 milliards de Francs CFA au Niger. L'artisanat emploie plus de monde que le tourisme et a plus d'effets sociaux induits. Plus de 600 000 personnes exerçant 210 métiers travaillent dans l'artisanat dont plus de 360 000 dans des petites et micro entreprises. Cette activité représente 23% du Produit Intérieur Brut (PIB).
Plusieurs ONG, à travers des formations en faveur des groupements mutualistes contribuent à l'essor de l'artisanat touareg. C'est le cas de l'ONG HED –TAMAT dont les efforts à l'endroit des femmes sont remarquables. Ces deux dernières années, les femmes de la région d'Agadez ont bénéficié des appuis de cette ONG à travers de séries de formations sur les arts et le savoir-faire traditionnel. L'ONG HED –Tamat a fait de la promotion des arts et du savoir-faire traditionnel, une de ses priorités pour faire du sous-secteur de l'artisanat un facteur privilégié de la croissance économique et du développement régional.
d-2Dans ce cadre, la volonté de cette ONG, s'est traduite par le renforcement des structures locales, les formations en poterie, tresse traditionnelle, tenue traditionnelle homme/ femme Peulh, vannerie Peul, natte traditionnelle Touareg/ tchissibrene, couverture Touareg/ tchibardawene, broderie Peul, dispensées à Abarakan/Timia, Foudouk/Ingall, Tchinibro/Aderbissinet, Tagdoum/Ingal, Tchinagarof/ Aderbissinet, Tiguindé/ Ingall, Amanzagaghnene/Ingall, Tchirozérine. Il s'agit à travers ces formations menées en 2016 de relever les défis de la lutte contre le chômage et la pauvreté. Pour ces formations, l'ONG HED- Tamat a dépensé plus de 35.405.279 de FCFA.
En effet, la réussite des femmes artisanes a été aussi possible grâce aux efforts déployés par l'Agence SAFEM (il y a quelques années Secrétariat Permanent de l'Artisanat) qui a bénéficié des appuis des autorités nigériennes, au premier rang desquelles SE Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat, qui ne cesse d'apporter tout son soutien politique et des appuis multiformes au fil des différentes éditions.d-3
En outre, depuis ses débuts, l'Agence SAFEM bénéficie de l'appui de la Première Dame Hadjia Aïssata Issoufou, marraine des éditions du Salon de l'Artisanat pour la Femme, à travers des appuis conseils et soutien à la promotion de l'artisanat au Niger, ainsi que de la coopération espagnole qui, à travers le nouveau partenariat pour le développement en Afrique (NEPAD), appuie les groupements féminins au Niger en général, et des femmes des régions d'Agadez, In'Gall et Tchirozérine en particulier .
Au Niger, le NEPAD s'est aussi résolument engagé dans une autonomisation socioéconomique des femmes sur toute l'étendue du territoire national. Les compétences de ces femmes ont été renforcées dans le secteur artisanal afin qu'elles puissent se positionner sur le plan national, sous-région et international. La qualité des produits artisanaux des femmes touarègues atteste des résultats de ces appuis aux femmes dans le nord Niger.
L'objectif visé par l'agence du SAFEM et de ses partenaires, est de permettre aux femmes nigériennes du secteur artisanal de créer de moyennes et petites entreprises pour insuffler un dynamisme nouveau au secteur de l'artisanat au Niger. L'agence SAFEM est en train d'aider les femmes à relever ce défi important pour l'avenir.

Abdoulaye Harouna, Onep/ANP Agadez
16/06/17

Société

Accord entre les communautés peules et touareg Daoussahak du département d'Abala au Niger et du Cercle d'Adranboukan au …

Accord entre les communautés peules et touareg Daoussahak du département d'Abala au Niger et du Cercle d'Adranboukan au Mali : Pour la stabilité et la sécurité dans les zones frontalières

Les communautés Peule et Touaregue Daoussahak du département d'Abala au Niger et du Cercle d'Adranboukan au Mali ont procédé, hier après-midi, au Ministère de l'Intérieur, à la signature d'un Accord de paix mettant définitivement fin à la situation de tension et de belligérance qui prévaut entre elles depuis un certain temps. La signature de cet accord supervisée par le ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, ...

Incendie à la station ORIBA Cité Chinoise : Le pire a été évité !

Incendie à la station ORIBA Cité Chinoise : Le pire a été évité !

Les habitants des quartiers Cité Chinoise et Lazaret ont eu la peur de leur vie suite à un incendie qui s'est déclaré au niveau de la station d'essence ORIBA sur la voie principale menant au rond point de la Cité Francophonie. C'est un incendie d'une rare intensité qui s'est déclenché hier aux environs de 11heures. Heureusement, le feu a été circonscrit grâce à la promptitude, l'abnégation et le professionnalisme des éléments de la prot...

Lancement officiel du programme d'appui à la reforme de l'état civil au Niger 2017-2020 : Pour un état civil moderne et …

Lancement officiel du programme d'appui à la reforme de l'état civil au Niger 2017-2020 : Pour un état civil moderne et efficace

Les pièces d'état civil constituent des documents essentiels pour tout citoyen dans la mesure où elles garantissent le droit d'appartenance à une Nation, à une communauté et à une famille. Au Niger, en dépit des progrès réalisés par l'Etat en matière de délivrance des pièces d'état civil, force est de constater que la problématique est toujours d'actualité. C'est pour maitriser cette question extrêmement importante dans la gouvernance d...

Ouverture hier des journées des écoles doctorales de l'UAM : Renforcement des connaissances des doctorants dans leurs tr…

Ouverture hier des journées des écoles doctorales de l'UAM : Renforcement des connaissances des doctorants dans leurs travaux de recherche

Le collège des écoles doctorales organise depuis hier à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines les journées des écoles doctorales de l'Université Abdou Moumouni de Niamey (UAM). C'est le Vice-recteur de l'UAM, Chargé de la Recherche et des Relations Extérieures, Pr. Rabani Adamou, qui a présidé la cérémonie d'ouverture en présence des directeurs des écoles doctorales, de M. Fréderic Colin de l'Université Libre de Bruxelles, des ens...

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Exté…

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur

La République du Niger a appris avec préoccupation la décision du gouvernement des Etats Unis d'Amérique de reconnaître unilatéralement Jérusalem comme Capitale de l'Etat d'Israël et le transfèrement de son Ambassade de Tel Aviv à Jérusalem.Le Ministère des Affaires Etrangères du Niger rappelle à cet égard les pertinentes Résolutions adoptées sur la question Israélo Palestinienne notamment les Résolutions 465, 476, et 478 du Conseil de ...

18ème édition du Mouloud à Kotchiri (Kollo) : Dans la ferveur religieuse et le respect des valeurs islamiques

18ème édition du Mouloud à Kotchiri (Kollo) : Dans la ferveur religieuse et le respect des valeurs islamiques

La population de Kotchiri a célébré jeudi dernier, la 18ème édition du Mouloud. Une initiative de Cheikh Hassane Kotchiri qui aujourd'hui est en train de prendre de l'ampleur. Comme par les années précédentes, la population de Kotchiri et leurs invités ont célébré dans la joie cette fête. Cette célébration placée sous les auspices du nouveau Cheikh de Kotchiri Amadou Tidjani a été marqué par la présence du Président de l'Assemblée natio...

1er Symposium de Cardiologie : Les facteurs de risques cardiovasculaires au centre de la rencontre

1er Symposium de Cardiologie : Les facteurs de risques cardiovasculaires au centre de la rencontre

Le Premier ministre, Chef du gouvernement SE Brigi Rafini a présidé vendredi dernier la cérémonie d'ouverture du 1er Symposium de cardiologie sur les facteurs de risque cardiovasculaire organisé par la Société nigérienne de cardiologie. C'était en présence des membres du gouvernement, du président de la Société nigérienne de cardiologie Pr. Touré Ali Ibrahim, et des invités venus de la sous région.Dans son intervention, le Premier minis...

Forum national de la Sécurité et de la Défense : Vers l'élaboration de la Politique nationale de sécurité et défense (PN…

Forum national de la Sécurité et de la Défense : Vers l'élaboration de la Politique nationale de sécurité et défense (PNSD)

Le Centre National d'Etudes Stratégiques et de Sécurité (CNESS) organise depuis le 6 décembre 2017 un forum national de la Sécurité et de la Défense. C'est le ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou, qui a présidé la cérémonie d'ouverture dudit forum en présence du directeur du CNESS, le Général de Brigade Ibra Boulama Issa. L'objectif visé à travers ce forum est d'échanger sur les questions...

Appui aux populations victimes des inondations des arrondissements III, IV et V de Niamey : Plus de 27 millions de FCFA …

Appui aux populations victimes des inondations des arrondissements III, IV et V de Niamey : Plus de 27 millions de FCFA en vivres et produits d'entretien au profit des sinistrés

Avec le soutien financier de l'USAID, l'ONG World Vision a apporté, dimanche dernier, un appui en biens non alimentaires composés entre autres de couvertures, d'ustensiles de cuisine, nattes, savon et autres produits l'hygiène aux populations des arrondissements communaux III, IV et V de Niamey, victimes d'inondation. Cet appui d'une valeur de 50.000 dollars soit 27 millions de francs CFA entièrement financé par l'USAID est destiné aux ...

4ème session du Comité National du Code Rural : L'état des lieux de la gouvernance foncière en prélude à la tenue des ét…

4ème session du Comité National du Code Rural : L'état des lieux de la gouvernance foncière en prélude à la tenue des états généraux du foncier du Niger

Les membres du comité national du code rural (CNCR) ont tenu, hier à Niamey, la 4ème session ordinaire dudit comité. C'est le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M Abouba Albadé, président du Conseil national du code rural qui a présidé la cérémonie d'ouverture de cette rencontre en présence de plusieurs membres du gouvernement, des représentants des partenaires techniques et financiers et des membres statutaires...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Dès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pour...

vendredi 8 décembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.