Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse : La terre : le principal outil de production au cœur de toutes les attentions


messageLe monde célébrera demain 17 juin, la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse (JMLCDS). Instituée en 1992 par les Nations Unies suite à l'adoption de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD). La JMLCDS, célébrée cette année sous le thème « notre terre, notre maison, notre avenir», a pour but d'attirer l'attention du monde entier sur les dangers que comportent la désertification et la sécheresse sur l'humanité et sur la nécessité de prendre des mesures pour lutter contre en vue d'assurer la survie des espèces sur la terre. A cette occasion, le ministre de l'environnement et du développement durable a livré un message.
Après le rappel sur l'institution de cette journée, Almoustapha Garba devait souligner que l'occasion est bonne pour mobiliser et sensibiliser l'opinion autour d'une thématique d'intérêt pour la communauté mondiale. Pour le ministre, le choix du thème se justifie amplement au regard du rôle central que peuvent jouer les terres productives dans la transformation de vague croissante des migrants qui abandonnent leurs terres devenues non productives, en des communautés et nations stables, sûres et durables dans l'avenir. Il s'agit d'un thème pertinent pour le Niger qui est désertique à ¾ et confronté à des sécheresses cycliques, à la dégradation des terres et aux effets des changements et des variabilités climatiques. M. Almoustapha Garba a dit qu'il y a des interrelations entre la pauvreté, la dégradation des terres, les migrations temporaires, l'exode, les migrations, les conflits armés, le terrorisme et les trafics.
Expliquant qu'il y a une interrelation de cause à effet qu'il faille briser pour instaurer une dynamique viable où l'homme se réconcilie avec son milieu pour en tirer rationnellement les bénéfices durablement, le ministre a souligné que l'une des voies est d'investir dans la restauration et la gestion durable des terres. Le slogan retenu pour cette édition est une invite à la communauté internationale à « accroitre les investissements dans la restauration des terres dégradées pour créer des emplois, améliorer les revenus et la sécurité alimentaire contribuant ainsi à freiner la migration des jeunes ».
Au Niger, pays dont les autorités ont bien compris les enjeux, à l'initiative du Président de la République, l'Etat a entrepris des réformes et des réalisations en matière de gestion durable des terres qui sont d'ailleurs connues et reconnues au plan international. Il s'agit des politiques et stratégies intégrant les axes majeurs d'intervention et d'investissement pour la restauration des terres dégradées. Le ministre a cité entre autres le Programme de Renaissance II, la Politique nationale en matière de l'environnement et du développement durable, la contribution déterminée au niveau national, le PDES, l'I3N et le cadre stratégique en matière de gestion durable des terres. Au plan international, le Niger n'est pas resté en marge du mouvement mondial. Il a en effet adhéré en 2015 à l'initiative africaine de restauration des paysage forestiers visant à restaurer 100millions d'hectares en 2030 avec un objectif annuel de 213.000 hectares pour un besoin d'investissement de plus de 40 milliards F FCA chaque année a dit le ministre.

Ajoutant que les résultats physiques obtenus dans la mise en œuvre des documents stratégiques ont été largement diffusés, le ministre a affirmé que ces résultats prouvent qu'avec la volonté politique forte et un accompagnement des partenaires, il est possible de relever le défi de l'insécurité alimentaire, de la dégradation des terres, des changements climatiques et du phénomène de la migration. Cependant, malgré les progrès enregistrés en matière de restauration des terres, il faut davantage investir car, il s'agit de protéger le premier capital de production qu'est la terre en restaurant la productivité des sols, a souligné le ministre.
Cela passe notamment par la récupération des terres, la fixation des dunes, la lutte contre les plantes envahissantes, la régénération naturelle assistée et beaucoup d'autres actions a dit M Almoustapha Garba qui a saisi l'occasion pour adresser les remerciements et la gratitude du gouvernement aux partenaires techniques et financiers qui accompagnent le Niger. Le ministre a invité ses compatriotes à cultiver l'esprit de la renaissance culturelle, changer les attitudes et comportements en faveur de l'environnement et la gestion durable des terres.

Zabeirou Moussa(onep)
16/06/17

Société

Rencontre entre la directrice générale du CNUT et la délégation de la TASK Force de la CEDEAO : Pour la promotion de la …

Rencontre entre la directrice générale du CNUT et la délégation de la TASK Force de la CEDEAO : Pour la promotion de la libre circulation des personnes et des biens dans l'Espace communautaire

La directrice générale du Conseil Nigérien des Utilisateurs des Transports Publics (CNUT) Mme Daoura Hadizatou Kafougou a rencontré hier matin une délégation de la TASK Force de la CEDEAO conduite par le Général de Corps d'armées Salou Djibo. Au cours de cette rencontre les deux parties ont échangé sur la question de la circulation des personnes et des biens dans la zone CEDEAO.Au cours de cette rencontre, le chef de la délégation de la...

Remise de don au CSI de Tondigamay dans la commune de Hamdallaye : 15 millions de FCFA en matériel et consommables produ…

Remise de don au CSI de Tondigamay dans la commune de Hamdallaye : 15 millions de FCFA en matériel et consommables produits médicaux offerts par la Fondation Tattali Iyali

Le Centre de Santé Intégré (CSI) du village de Tondigamaye dans la commune rurale de Hamdallaye, a reçu hier, des mains de Mme Sidikou Aïchatou Alassane, secrétaire exécutive de la Fondation Tattali Iyali de la première Dame Dr Lalla Malika Issoufou un don de matériel et consommables médicaux d'une valeur minimale de 15 millions de FCFA. Cet appui de la Fondation Tatali Iyali est destiné à la population du village de Tondigamay et hamea...

Lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP) : 15 mill…

Lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP) : 15 millions de dollars US pour consolider les acquis du programme

Le directeur de cabinet du ministre d'Etat, Ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Mahamadou Aoudi Diallo, a présidé, hier matin à l'hôtel Gawèye de Niamey, la cérémonie de lancement du Financement Additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP). D'un montant de 15 millions USD, ce financement est prévu pour une période de trois ans. La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant rés...

Pénurie de gaz à Niamey : Un casse-tête pour les consommateurs

Pénurie de gaz à Niamey : Un casse-tête pour les consommateurs

De longues files de voitures, de motocyclistes et autres piétons devant les points de vente de gaz, d'interminables rangées de bonbonnes de gaz butane devant les dépôts de vente. Nous sommes aux alentours du rond-point Maurice Delens en ce lundi après-midi. Comme dans cette zone, nombreux sont les quartiers de la capitale où le gaz est introuvable. Depuis quelques années, Niamey vit de façon récurrente des pénuries de gaz butane, ce mal...

Le métier de "docker" ou "yan dako" : Gagner sa vie à la sueur de son front

Le métier de "docker" ou "yan dako" : Gagner sa vie à la sueur de son front

Le métier de docker attire de plus en plus de jeunes, pour l'essentiel venus des villages et horizons divers du pays et même des pays voisins. Communément appelés "yan dako" en Haoussa et "kaya-kaya" en Zarma, les dockers prennent leur quartier général au niveau des marchés, de l'autogare ou des grands entrepôts de la capitale. Activité très physique, le métier de docker est toutefois mal rémunéré. Mais ceux qui l'exercent se satisfont,...

Visite de la Première Dame Dr Malika et du président de la Commission de la CEDEAO au Centre National de Référence de la…

Visite de la Première Dame Dr Malika et du président de la Commission de la CEDEAO au Centre National de Référence de la Fistule Obstétricale(CNRFO) : Plaidoyer pour la réhabilitation du centre

En prélude au Forum des Premières dames de la CEDEAO édition 2017 qui se tiendra du 2 au 5 octobre prochain à Niamey, la Première Dame Dr Malika Issoufou Mahamadou, a invité le président de la Commission de la CEDEAO, Dr Marcel Alain De Souza en mission au Niger, à visiter le Centre National de Référence de la Fistule Obstétricale (CNRFO). Le président de la Commission de la CEDEAO et la Première dame se sont rendu hier dans ce centre p...

Point de presse du ministre en charge de l'Enseignement primaire, relatif à l'évaluation d'enseignants contractuels : De…

Point de presse du ministre en charge de l'Enseignement primaire, relatif à l'évaluation d'enseignants contractuels : Des leçons tirées et des mesures envisagées

Le ministère de l'Enseignement primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des langues nationales et de l'Education civique a organisé le 15 et le 16 juillet dernier un test d'évaluation d'enseignants contractuels « Craie en main ». L'examen concernait les enseignants contractuels diplômés des ENI et ceux dit « Bruts » qui disposeraient du BEPC.Le ministre Daouda Mamadou Marthé a annoncé les résultats globaux définitifs de cette éva...

Hadj 2017 : Le premier vol charter a quitté Niamey le jeudi dernier avec plus de 500 pèlerins

Hadj 2017 : Le premier vol charter a quitté Niamey le jeudi dernier avec plus de 500 pèlerins

Le premier vol charter pour le transport des pèlerins nigériens en terre sainte d'Arabie Saoudite a quitté Niamey jeudi dernier aux environs de 23heures. Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba assurant l'intérim du Premier ministre a tenu à être présent au départ de ce vol à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey. Il y'avait également le ministre d'Etat, ministre des Transports M. Omar H...

Rencontre des membres du Gouvernement et des responsables des Centrales Syndicales : Le ministre d'Etat Albadé Abouba, P…

Rencontre des membres du Gouvernement et des responsables des Centrales Syndicales : Le ministre d'Etat Albadé Abouba, Premier ministre PI, présente les résultats de l'évaluation des enseignants contractuels

Le Premier Ministre par intérim M. Albadé Abouba, a présidé, hier après-midi, dans la salle des Banquets de la Primature, une rencontre entre les organisateurs de l'évaluation des enseignants contractuels et les responsables en charge des Centrales syndicales. C'était en présence du ministre en charge de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique, de celui de l'Enseign...

4ème Session de la Commission paritaire entre la République du Niger et la République du Mali : Poser les bases d'une dé…

4ème Session de la Commission paritaire entre la République du Niger et la République du Mali : Poser les bases d'une délimitation effective de notre frontière commune

La 4ème session de la Commission mixte paritaire pour la matérialisation de la Frontière entre la République du Niger et la République du Mali se tient, depuis hier à Niamey. C'est le Conseiller Technique du ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Alassane Seyboun, qui a présidé la cérémonie d'ouverture en présence du chef de la délégation malienne, M. Aboub...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Sécurité routière : arrêter l'hécatombe !

Sécurité routière : arrêter l'hécatombe !

Dans un précédent article publié dans cette même rubrique, nous soulignions la nécessité i...

vendredi 11 août 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.