Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Augmenter la production agro-alimentaire et développer une économie maraichère


d-2-1Toujours dans l'optique d'instauration du processus d'une économie sectorielle permettant de retenir les femmes auprès de leurs familles à Agadez, les femmes ont été soutenues dans le cadre de la création des conditions d'augmentation de la production agro-alimentaire, tout en accentuant les revenus familiaux.

Il s'agit en outre de réduire la vulnérabilité de maraichers locaux et de leurs familles, soit plusieurs dizaines de personnes, en les soutenant à travers des appuis à leurs activités de maraichage. A ce niveau, la démarche, consiste à employer les énergies renouvelables et des techniques soutenables pour une agriculture de forte épargne énergétique et pour une dispersion limitée des ressources hydriques. ''Au niveau des six jardins, nous avons installé une pompe solaire logée dans un puits pour alimenter un réservoir, et ensuite un réseau californien d'irrigation envoi l'eau aux planches de cultures'', nous expliquent l'ingénieur M. Cristian Concollatodel de l'ONG Bambini del Deserto, et l'agronome M. Stefano Bechis, de l'ONG Terre Solidali, lors d'une visite de terrain effectuée en fin mars dernier.
Un des exploitants de ces jardins familiaux du nom de M. Aboubacar Oumboulou, 53 ans, père de huit (8) enfants, qui vit depuis des décennies de l'exploitation du jardin familial, se rappelle de l'époque où l'irrigation se faisait à l'aide de la force motrice des chameaux. Au fil du temps, les maraichers ont transité vers l'irrigation par motopompes qui, a-t-il relevé, a un coût très élevé, à cause du l'utilisation de l'essence. Cependant, le système utilisé par le projet engendre moins de pertes et de gaspillage en eau. ''Les économies et les bénéfices engrangés après la vente de productions, nous permettent de subvenir aux besoins alimentaires et sanitaires de nos familles. Ces revenus nous permettent aussi d'inscrire nos enfants à l'école. Actuellement, je m'occupe aussi des enfants de mon petit frère en exode. En ce qui me concerne, mon or est ma terre. Nous souhaitons que d'autres familles puissent bénéficier, comme nous, de ce genre d'infrastructures'', indique M. Aboubacar Oumboulou.

Dans le même volet, et concernant cette fois le site maraîcher de Makalondi, le groupement Bouayaba a été appuyé en vue de valoriser l'utilisation du système de pompage photovoltaïque, avec deux (2) types de système de distribution d'eau. Ce système, réalisé dans le cadre du Programme Européen Energies Durables dans les régions d'Agadez et de Tillabéri, réalisé par l'ONG Terre Solidali, est constitué de six (6) panneaux de 200 volts chacun. Ces panneaux fournissent l'énergie à une pompe se trouvant dans un puits, et qui à son tour, puise l'eau pour l'envoyer soit à un système de distribution de goutte à goutte, soit aux niveaux de 5 bassins se trouvant sur le terrain de 2500m2 exploité par 33 femmes.d-2-2
Accompagner les groupements féminins dans le processus de transformation et de vente des produits agro-alimentaires
Aussi un support technique ainsi que du matériel ont été fournis aux bénéficiers de 2 ateliers de transformation et de conservation des produits agro-alimentaires installées à Agadez et Makalondi, ainsi qu'à un atelier basé à Niamey qui produit du combustible appelé "pellets" et des aliments pour le bétail.
Le système de transformation est essentiellement basé sur un séchoir à ventilation forcée; il fonctionne grâce à des ventilateurs alimentés par des panneaux photovoltaïques, qui poussent l'air à l'intérieur des séchoirs. Ce séchoir sert à sécher les farines, les couscous et les produits maraîchers. Une des contraintes est que durant la période pluvieuse, les produits ne peuvent pas être séchés convenablement. Mme Gaïchatou Yahaya, présidente du groupement féminin ''Tchidnass'' d'Agadez, un des groupements féminins utilisateurs de ces séchoirs, souligne qu'étant au nombre de 24, elles peuvent par exemple traiter par semaine, 268 à 407kg de mil. Pour le Sorgho, elles traitent 107 à 327 kg par semaine.

''La demande de nos produits sur le marché et au niveau de notre boutique est plus grande que le stock que nous pouvons constituer. Je lance un appel aux femmes pour qu'elles viennent travailler. Apprendre un métier permet de vivre libres et indépendantes. En travaillant, nous gardons notre fierté, nous n'avons pas besoin d'aller en exode'', martèle Mme Gaïchatou Yahaya, lors d'un entretien que nous avons eu au niveau de l'atelier de transformation du groupement.
Le groupement de ''Yempagou'' de Makalondi est lui aussi accompagné dans le cadre de la transformation et de la vente des produits agro-alimentaires. ''Malgré nos quatre points de vente, nous avons quelques problèmes d'écoulement de nos produits. La boule de mil que nous produisons est particulièrement exportée vers le Ghana, même si le marché demeure là aussi un peu timide. Malgré tout, nos trains de vie se sont sensiblement améliorés, car nous arrivons à subvenir aisément à nos besoins. D'autre part, nous nous retrouvons pour travailler entre consœurs, tandis qu'avant, chacune était de son côté. Nous travaillons tous les jours de la semaine, de 8h à 13h. Nos maris ne se plaignent pas, car ils bénéficient eux aussi des retombées de nos activités'', nous affirme l'animatrice du groupement, Mme Yonli Banyoua Catherine, avec laquelle nous nous sommes également entretenu en fin mars dernier.

Force est de constater que les membres des différents bénéficiaires du projet ont subi une amélioration sensible de leur niveau de vie et disposent de belles perspectives devant elles. Quant aux difficultés liées au travail en groupe, on remarque qu'elles sont généralement surmontées.
Cependant, il reste à les sensibiliser sur l'importance de réinvestir les bénéfices afin de développer leurs activités, car actuellement, ils sont astreints d'attendre et d'espérer d'autres investissements de la part des bailleurs. Toujours dans cette logique, ils comptent toujours sur la bienveillance du bailleur de fonds pour procéder aux réparations en cas de panne, alors qu'ils peuvent, au préalable, dégager et mettre à l'abri une certaine somme à cet effet. Par ailleurs, pour le groupement des femmes productrices de savon à Agadez, la disponibilité de la matière première demeure une contrainte.
D'un autre point de vue, l'écoulement est toujours une problématique. A ce niveau, ils peuvent organiser des séances de dégustation dans des lieux publics tels que les marchés, les écoles, les lieux de cérémonie, etc. A ce niveau, il y a nécessité de projeter des formations basiques en marketing.
Pour conclure, on peut citer le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, qui affirmait lors de son allocution au sommet de La Valette sur la migration: ''Il importe de ne pas se méprendre. La migration irrégulière aura de beaux jours encore tant que nous ne parviendrons pas à intensifier les efforts visant à promouvoir la mobilité et la migration légales, à engager une réforme de la gouvernance économique mondiale axée sur un équilibre des termes de l'échange, un libre accès aux marchés des pays développés et un accroissement de l'investissement privé direct''.
En effet, pour retenir les populations locales dans leurs milieux, il est nécessaire et urgent que le Gouvernement et les Partenaires Techniques et Financiers accentuent les politiques devant aider les populations à mieux comprendre l'importance de rester chez soi, pour protéger, exploiter et faire fructifier leur environnement et leur cadre de vie. En un mot, le travail sur ces populations assistées doit être axé sur la reconversion des mœurs et des mentalités. Car ce que ces populations vont chercher ailleurs, se trouve là, à leurs pieds.
Notons que ces activités ont été financées par l'Agence Italienne pour la Coopération et le Développement, via l'ONG Bambini Nel Deserto en collaboration avec l'ONG Terre Solidali. Tandis que les activités de ces ONG sont notamment exécutées par le Groupement d'Appui à la Gestion Durable des ressources Naturelles et à la Lutte contre la pauvreté (GAGE/Azihar), AcSSA / Afrique Verte Niger et RESEDA. Et, leurs activités sont concentrées au niveau des régions d'Agadez et de Tillabéry et dans la Commune 5 de Niamey. Les partenaires locaux participent activement aux différentes activités.
Samira Sabou Envoyée Spéciale(onep)
29/06/17

Société

Colloque International Pluridisciplinaire à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) : Des réflexions sur les …

Colloque International Pluridisciplinaire à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) : Des réflexions sur les fondements et les missions de l'Etat en Afrique

Le Département de Philosophie de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'Université Abdou Moumouni de Niamey organise, depuis lundi dernier, en collaboration avec le laboratoire d'Etude et de Recherche en Philosophie, Culture, Communication et Société, un colloque international pluridisciplinaire pour discuter sur une thématique dont les contours de la réflexion constituent indéniablement les préoccupations des Etats africains....

Atelier de validation du Plan d'action sur l'emploi en santé et la croissance économique : Vers la validation du Plan ré…

Atelier de validation du Plan d'action sur l'emploi en santé et la croissance économique : Vers la validation du Plan régional d'investissement sur les ressources humaines de la santé et du secteur social

Le ministre de l'Emploi du Travail et de la Protection Sociale, M. Mohamed Ben Omar, a présidé, hier matin, à l'Hôtel Soluxe, la cérémonie d'ouverture de l'atelier de validation et d'identification des priorités pour le Niger du plan d'action de mise en œuvre des recommandations de la Commission de haut niveau des Nations Unies sur l'emploi en santé et la croissance économique. Cette rencontre qui vise à permettre au Niger de disposer d...

Déclaration de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) : Indignation et ferme condamnation de la CNDH contre l…

Déclaration de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) : Indignation et ferme condamnation de la CNDH contre la vente aux enchères de migrants africains comme esclaves en Libye

La commission Nationale des Droits humains (CNDH) a rendu publique, hier après-midi à Niamey, une déclaration relative aux informations relayées par des médias internationaux, faisant état d'une vente aux enchères de migrants en Libye. C'est le rapporteur de la CNDH, Dr Moussa Hamidou Talibi Moussa, qui a lu la déclaration en présence du président et des autres membres de l'institution.La Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) r...

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : Deux membres du Conseil National pour la Régulation des Télécommunic…

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : Deux membres du Conseil National pour la Régulation des Télécommunications et de la Poste (CNRTP) prêtent serment

Le président de la Cour d'Appel de Niamey, M. Gayakoye Abdourahamane Sabi a présidé, hier matin à ladite Cour, la cérémonie de prestation de serment de deux membres du Conseil National pour la Régulation des Télécommunications et de la Poste (CNRTP) à savoir M. Boubacar Sabo et Tahirou Garka Ibrahim, désigné au titre de la Présidence de la République. C'était en présence de la présidente du Conseil d'Administration de l'ARTP et de plusi...

Nécrologie : Décès, hier à Paris, de M. Moussa Moumouni Djermakoye, président du CESOC

Nécrologie : Décès, hier à Paris, de M. Moussa Moumouni Djermakoye, président du CESOC

Au moment où nous mettons sous presse, nous apprenons, avec une profonde tristesse, le décès de M. Moussa Moumouni Djermakoye, président du Conseil Economique et Social (CESOC), également président de l'Alliance Nigérienne Pour la Démocratie et le Progrès (ANDP Zaman Lahiya) ; décès survenu, hier en fin d'après-midi, à Paris, en France, des suites d'une maladie.Onep20/11/17

Cérémonie de remise de distinction au Représentant résident de la FAO au Niger par le ministre en charge des Affaires Et…

Cérémonie de remise de distinction au Représentant résident de la FAO au Niger par le ministre en charge des Affaires Etrangères et de la Coopération : Dr Lassaad Lachaal, fait Officier dans l'ordre national du mérite du Niger

Après un séjour de deux ans au service de la coopération au développement entre le Niger et l'Organisation des Nation Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture en qualité de représentant de la FAO, Dr Lassaad Lachaal, qui est en fin de mission a été fait Officier dans l'ordre national du mérite du Niger. C'est le ministre des Affaires Etrangère, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Ya...

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères de la Coopération de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extéri…

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères de la Coopération de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur : Le gouvernement condamne la vente aux enchères de migrants africains et demande aux autorités libyennes de faire toute la lu

Le gouvernement du Niger a appris avec consternation les révélations au sujet de la vente aux enchères de migrants africains présents sur le territoire de l'Etat de Libye comme esclaves.Le gouvernement fortement indigné par ces pratiques avilissantes, condamne sans réserve de tels actes qui rappellent les heures sombres de l'histoire de l'humanité. Le gouvernement du Niger réprouve toute forme d'atteinte à la dignité, à l'intégrité et à...

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation…

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation des attributs de l'Etat

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M Marou Amadou, a officiellement installé, hier jeudi 16 novembre, la cellule nationale de normalisation des armoiries et sceaux. La cellule est un organe composée de huit (8) membres issus de plusieurs institutions à savoir la Présidence de la République, l'Assemblée Nationale, le Cabinet du Premier ministre, les Ministères de la Défense nationale, de l'Intérieur, de la Justice, de la Renais...

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Dans le cadre de la célébration de la fête du Roi, en l'honneur de sa Majesté le Roi Philippe, SE l'ambassadeur de Belgique au Niger, Pierre Charlier a offert, mercredi dernier, à l'hôtel les Rôniers, une réception pour marquer l'importance de cette fête. Y ont assisté, les membres du gouvernement, ceux du Corps diplomatique ainsi que plusieurs personnalités.Dans son allocution, l'ambassadeur de Belgique a souligné que cette date est l'...

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

La compagnie de téléphonie nationale Niger Télécoms entend offrir bientôt la possibilité à ses abonnés de surfer sur la vague Internet révolutionnaire de troisième génération, l'Internet 3G qui fournit l'Internet Haut débit. L'annonce en a solennellement été faite, hier jeudi 16 novembre, par le directeur général M Abdou Harouna lors d'une conférence de presse. Cette annonce tant attendue par les centaines de milliers d'abonnés de la Ni...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Il y a comme un vent de débâcle et de panique qui plane sur la tête des groupes armés qui ...

vendredi 17 novembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.