Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Lutte contre la migration : Des partenaires intensifient les efforts pour réduire la mobilité des potentiels candidats à l'exode


d-1Au courant de ces dernières années, le phénomène migratoire a beaucoup marqué les esprits surtout au regard des tragédies qu'il engendre. Le Niger n'y échappe pas et les femmes ne sont pas en reste. En effet, la région d'Agadez, demeure l'épicentre du phénomène migratoire en Afrique. Ainsi, chaque année, quelque cent mille (100 000) migrants subsahariens transitent par cette zone, le plus souvent en direction de l'Europe. Les migrants nigériens mettent souvent un terme à leur aventure au niveau des pays du Maghreb, dont la Libye.
Depuis la chute du Guide Libyen Mouamar Kadhafi, au courant de l'année 2012, plusieurs femmes migrantes ont regagné le Niger, souvent après avoir perdu leurs maris et leurs enfants. De retour au pays, elles engagent des activités génératrices de revenus dans l'optique de se réinsérer socialement et de subvenir dignement à leur besoin. Pour amplifier leurs chances de tourner la page migratoire, elles exercent des activités génératrices de revenus en se réunissant en groupements. Fort heureusement, ces initiatives louables bénéficient de l'appui de certains partenaires comme les ONGs Bambini del Deserto, et ''Terre Solidali''.

Lors d'une session de formation, tenue en mars dernier à Niamey, et qui a réuni les présidentes et les trésorières de 5 groupements féminins d'Agadez composés de refoulées du fait de la crise libyenne, Mme Hélène Agnelli, formatrice en gestion de groupements féminins précisait l'objectif visé à travers ces soutiens en faveur des bénéficiaires de la formation. ''Nous sommes réunies ici pour une formation en gestion. Cette formation permettra aux participantes de redynamiser leurs groupements et de rentabiliser davantage leurs activités'', disait-elle.
Selon elle, l'objectif de ces cours en gestion n'était nullement de faire de ces femmes des comptables et des gestionnaires, mais plutôt de les aider à développer des outils d'analyse de leurs activités pour mieux planifier et analyser les coûts annexes qui ne sont pas toujours intégrés dans les coûts de revient. « La difficulté majeure se trouve surtout au niveau de l'écoulement des produits. Toutefois, il demeure important de continuer à les accompagner et à les suivre dans leur progression, d'autant plus que, malgré les difficultés de la vie depuis leur retour de Libye en 2012, ces femmes ont atteint une grande autonomie grâce à leurs activités. Elles arrivent à s'en sortir. Ce n'est pas parfait.d-2 On peut développer mieux. Mais elles rebondissent'', confie Mme Hélène Agnelli.
Notons qu'au cours de l'année 2012, l'ONG Bambini Nel Deserto a lancé des actions pour donner des alternatives à la migration, à travers des formations en Activités Génératrices de Revenus. D'une manière générale, il s'agissait de donner espoir aux potentiels migrants, ainsi qu'aux migrants refoulés, en les fixant dans leur pays d'origine. Les bénéficiaires directs sont au nombre de 250 environ. Parmi eux, il y a une centaine de femmes qui sont basées à Agadez et rassemblées au sein de groupements féminins qui excellent chacun dans une activité bien déterminée. C'est ainsi que quatre de ces groupements exercent respectivement dans la production de savon et de gommage, la fabrication de parfum et d'encens, la teinture, la transformation de céréales et de légumes, tandis que deux autres s'adonnent à la couture. A ces six (6) groupements d'Agadez s'ajoute un autre groupement basé à Makalondi, région de Torodi, et qui exerce aussi dans la transformation des céréales et des légumes. Au niveau d'Agadez, le projet appuie six (6) jardins à exploitation familiale à travers des installations de réseaux californiens alimentés par des pompes à panneaux solaires. Les exploitants sont des hommes maraichers, pouvant constituer des candidats à l'émigration.

Notons que c'est au cours de l'année 2012 que l'ONG Bambini Nel Deserto, chef de file du projet, a lancé des actions pour donner des alternatives à la migration, à travers des formations en Activités Génératrices de Revenus. D'une manière générale, il s'agit de donner espoir aux potentiels migrants, ainsi qu'aux migrants refoulés de la Libye après la guerre, en les fixant dans leur pays d'origine.

Une des bénéficiaires, Mme Aïchatou Mati Sani, membre du Groupement ''Mata Masu Hikima'' situé au centre-ville d'Agadez, qui s'adonne à la teinture, rappelle de prime abord son séjour d'une durée de douze (12) ans en Libye. Elle enchaine en soulignant que présentement elle gagne suffisamment de quoi subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille. ''Je ne pense plus à retourner en Libye. Je me rends compte que quel que soit ce que nous gagnons ailleurs, c'est incomparable à ce que nous gagnions au Niger, auprès de nos familles. Sans l'intervention de ce projet, nous serions certainement tentées de retourner encore en exode'', soutient Mme Aïchatou Mati Sani, qui explique que son groupement compte dix-huit (18) femmes. Ayant au préalable bénéficié d'une formation en teinture, et d'un kit de démarrage des activités, elles ont acquis par la suite d'autres formations dont une en gestion.

''Avec les revenus de la teinture, j'ai eu pu faire des économies pendant une année, et cela m'a permis d'acheter un moulin et de m'adonner à une deuxième activité génératrice de revenus. A mon tour, je forme d'autres femmes'', renchérit Mme Aïchatou Mati Sani, tout en nous faisant une démonstration de son savoir-faire en teinture.

Une autre bénéficiaire, Mme Adama Effartail, a pour sa part bénéficié, avec dix-neuf autres femmes, d'une formation en production de parfum et d'encens. Elle avait passé trois années en Libye avant de regagner le Niger lors des évènements du printemps Libyen. ''Avant, nous ignorons le processus de fabrication des parfums liquides et de l'encens. Maintenant notre groupement dénommé ''Tafarchite'' maitrise ce travail qui permet à certaines d'entre nous de payer les études de leurs enfants orphelins de père. En ce sens la meilleure aide est pour nous l'apprentissage d'un métier, voire une activité génératrice de revenu» dit Mme AdamaEffartail.

Samira Sabou Envoyée Spéciale(onep)
29/06/17

Société

Interview de M. Assoumana Mallam Issa, ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale : …

Interview de M. Assoumana Mallam Issa, ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale : «Le colloque est une rencontre des experts sur le document issu de ces consultations populaires en vue de sa validation».

Monsieur le Ministre, un colloque sur la renaissance culturelle se tient depuis hier à Niamey. Quel est l'objet principal de cette rencontre?Merci de l'occasion que vous me donnez de parler de cette importante rencontre qui est une étape décisive du processus d'élaboration participative de notre document de programme. Il vous souviendra que ce document constitué de deux parties : le diagnostic et la feuille de route en deux Programmes a...

Communiqué de presse du Procureur Général Près la Cour d'Appel de Niamey : Tous les auteurs, co-auteurs ou complices de …

Communiqué de presse du Procureur Général Près la Cour d'Appel de Niamey : Tous les auteurs, co-auteurs ou complices de discours de haine et des propagandes à caractère ethno-régionaliste seront traqués, identifiés, appréhendés et traduits devant les

Depuis un certain temps, nous observons une recrudescence de comportements attentatoires à la cohésion sociale sur les réseaux sociaux et les médias, notamment des discours de haine et des propagandes à caractère ethno-régionaliste mettant en péril la quiétude sociale et le vivre ensemble cher à nos concitoyens.Aussi, me fais-je le devoir de rappeler à tous que, depuis la nuit des temps, les différentes composantes de notre peuple ont n...

Le ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale rencontre les artistes du groupe Touma…

Le ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale rencontre les artistes du groupe Toumastim et du studio Chap-Chap : Soutien aux artistes qui œuvrent pour la visibilité nationale et africaine

Le ministre de la renaissance culturelle, des arts et de la modernisation sociale, M. Assoumana Mallam Issa a rencontré hier matin dans la salle de réunion du ministère les artistes internationaux du groupe Toumastim et de studio Chap-Chap. L'objectif de cette rencontre est d'encourager les artistes de Studio Chap-Chap et de groupe Toumastim afin de leur donner une visibilité nationale.Dans une allocution de circonstance, le ministre de...

Tillabéri : Le ministre de l'Environnement et du développement Durable sur trois (3) sites de récupération de terre

Tillabéri : Le ministre de l'Environnement et du développement Durable sur trois (3) sites de récupération de terre

Le lundi 12 Février dernier, le ministre de l'Environnement et du Développement Durable s'est rendu dans la région du fleuve ; M. Almoustapha Garba, est allé s'enquérir du niveau d'exécution des travaux de récupération des terres par les populations sous financement du projet d'appuis au développement local/Kandadji (KADL/K). ......Pour lire la suite abonnez- vous

Ouverture à Niamey des Etats généraux du foncier rural au Niger: Vers l'élaboration d'une politique foncière au Niger

Ouverture à Niamey des Etats généraux du foncier rural au Niger: Vers l'élaboration d'une politique foncière au Niger

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini,a présidé, hier matin au Palais des congrès de Niamey,la cérémonie d'ouverture des états généraux du Foncierrural au Niger. Cette rencontre vise à adopter une Noted'orientation et une Feuille de route pour l'élaboration dela Politique Foncière Nationale. Ces assises regroupentune diversité d'acteurs notamment les services et institutionspublics, les partenaires au développement...

«Le gouvernement suivra avec un grand intérêt vos travaux et appréciera avec toute l'attention requise, les conclusions …

«Le gouvernement suivra avec un grand intérêt vos travaux et appréciera avec toute l'attention requise, les conclusions qui en découleront», déclare SEM. Brigi Rafini

«Mesdames et Messieurs lesMembres du Gouvernement,Mesdames et Messieurs lesMembres du Corps Diplomatiqueet Représentants desorganisations Internationales,Mesdames et Messieurs,Je voudrais tout d'abord voustransmettre, cher assistance,les salutations et les encouragementsdu Président de la Républiquequi attache le plusgrand intérêt au bon déroulementdes présentes assises quitraduisent l'engagement renouvelédu Gouvernement dansles actions...

Rencontre entre le Ministre de la Santé Publique et les membres du SUSAS : Dr Idi Illiassou Maïnassara rassure le syndic…

Rencontre entre le Ministre de la Santé Publique et les membres du SUSAS : Dr Idi Illiassou Maïnassara rassure le syndicat sur les préoccupations évoquées

Le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara a rencontré hier, à son cabinet les membres du nouveau bureau exécutif national du Syndicat Unique de la Santé et de l'Action Sociale(SUSAS). A cette occasion les membres du BEN SUSAS ont remis au ministre les différentes conclusions issues du dernier congrès de leur syndicat tenu à Zinder en décembre dernier. ......Pour lire la suite abonnez- vous

Séminaire national d'information et de sensibilisation sur la législation communautaire de la Concurrence : Vulgariser d…

Séminaire national d'information et de sensibilisation sur la législation communautaire de la Concurrence : Vulgariser des règles de concurrence dans les Etats membres de l'UEMOA

Dans sa quête permanente d'instauration d'un marché régional commun au sein de l'espace communautaire la Commission de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) organise depuis, hier à Niamey, avec le soutien de l'Union Européenne, un séminaire national d'information et de sensibilisation sur la législation communautaire de la Concurrence. C'est le directeur de cabinet du ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur ...

Célébration de la fête nationale de la République Islamique d'Iran : L'ambassadeur Seyed Gholam Reza Meigani, souligne l…

Célébration de la fête nationale de la République Islamique d'Iran : L'ambassadeur Seyed Gholam Reza Meigani, souligne les progrès de l'Iran enregistrés dans la démocratie et le développement

La communauté Iranienne au Niger, a célébré vendredi dernier, au grand Hôtel de Niamey, le 39ème anniversaire de la révolution islamique et de la fête nationale de la République Islamique d'Iran. C'est l'Ambassadeur de la République Islamique d'Iran au Niger, SE. Seyed Gholam Reza Meigani qui a présidé la cérémonie. C'était en présence des Présidents des Institutions de la République, de plusieurs membres du gouvernement, des Chefs des ...

Installation des membres de la Commission d'instruction du Permis de Construire et de ses deux Comités : Volonté affiché…

Installation des membres de la Commission d'instruction du Permis de Construire et de ses deux Comités : Volonté affichée pour le respect des règles en matière de construction

Le ministre des Domaines et de l'Habitat, M. Waziri Maman a présidé, le 10 février dernier, au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie officielle d'installation des membres de la Commission d'instruction du Permis de Construire, du Comité d'inspection des constructions et du Comité de contrôle de la qualité des constructions. L'installation de cette commission qui regroupe les sensibilités œuvrant dans le domaine des constructions, s...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

Mercredi dernier, les jeunes ont fêté la Saint-Valentin dédiée aux amoureux. L'occasion ét...

vendredi 16 février 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.