Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Lutte contre la migration : Des partenaires intensifient les efforts pour réduire la mobilité des potentiels candidats à l'exode


d-1Au courant de ces dernières années, le phénomène migratoire a beaucoup marqué les esprits surtout au regard des tragédies qu'il engendre. Le Niger n'y échappe pas et les femmes ne sont pas en reste. En effet, la région d'Agadez, demeure l'épicentre du phénomène migratoire en Afrique. Ainsi, chaque année, quelque cent mille (100 000) migrants subsahariens transitent par cette zone, le plus souvent en direction de l'Europe. Les migrants nigériens mettent souvent un terme à leur aventure au niveau des pays du Maghreb, dont la Libye.
Depuis la chute du Guide Libyen Mouamar Kadhafi, au courant de l'année 2012, plusieurs femmes migrantes ont regagné le Niger, souvent après avoir perdu leurs maris et leurs enfants. De retour au pays, elles engagent des activités génératrices de revenus dans l'optique de se réinsérer socialement et de subvenir dignement à leur besoin. Pour amplifier leurs chances de tourner la page migratoire, elles exercent des activités génératrices de revenus en se réunissant en groupements. Fort heureusement, ces initiatives louables bénéficient de l'appui de certains partenaires comme les ONGs Bambini del Deserto, et ''Terre Solidali''.

Lors d'une session de formation, tenue en mars dernier à Niamey, et qui a réuni les présidentes et les trésorières de 5 groupements féminins d'Agadez composés de refoulées du fait de la crise libyenne, Mme Hélène Agnelli, formatrice en gestion de groupements féminins précisait l'objectif visé à travers ces soutiens en faveur des bénéficiaires de la formation. ''Nous sommes réunies ici pour une formation en gestion. Cette formation permettra aux participantes de redynamiser leurs groupements et de rentabiliser davantage leurs activités'', disait-elle.
Selon elle, l'objectif de ces cours en gestion n'était nullement de faire de ces femmes des comptables et des gestionnaires, mais plutôt de les aider à développer des outils d'analyse de leurs activités pour mieux planifier et analyser les coûts annexes qui ne sont pas toujours intégrés dans les coûts de revient. « La difficulté majeure se trouve surtout au niveau de l'écoulement des produits. Toutefois, il demeure important de continuer à les accompagner et à les suivre dans leur progression, d'autant plus que, malgré les difficultés de la vie depuis leur retour de Libye en 2012, ces femmes ont atteint une grande autonomie grâce à leurs activités. Elles arrivent à s'en sortir. Ce n'est pas parfait.d-2 On peut développer mieux. Mais elles rebondissent'', confie Mme Hélène Agnelli.
Notons qu'au cours de l'année 2012, l'ONG Bambini Nel Deserto a lancé des actions pour donner des alternatives à la migration, à travers des formations en Activités Génératrices de Revenus. D'une manière générale, il s'agissait de donner espoir aux potentiels migrants, ainsi qu'aux migrants refoulés, en les fixant dans leur pays d'origine. Les bénéficiaires directs sont au nombre de 250 environ. Parmi eux, il y a une centaine de femmes qui sont basées à Agadez et rassemblées au sein de groupements féminins qui excellent chacun dans une activité bien déterminée. C'est ainsi que quatre de ces groupements exercent respectivement dans la production de savon et de gommage, la fabrication de parfum et d'encens, la teinture, la transformation de céréales et de légumes, tandis que deux autres s'adonnent à la couture. A ces six (6) groupements d'Agadez s'ajoute un autre groupement basé à Makalondi, région de Torodi, et qui exerce aussi dans la transformation des céréales et des légumes. Au niveau d'Agadez, le projet appuie six (6) jardins à exploitation familiale à travers des installations de réseaux californiens alimentés par des pompes à panneaux solaires. Les exploitants sont des hommes maraichers, pouvant constituer des candidats à l'émigration.

Notons que c'est au cours de l'année 2012 que l'ONG Bambini Nel Deserto, chef de file du projet, a lancé des actions pour donner des alternatives à la migration, à travers des formations en Activités Génératrices de Revenus. D'une manière générale, il s'agit de donner espoir aux potentiels migrants, ainsi qu'aux migrants refoulés de la Libye après la guerre, en les fixant dans leur pays d'origine.

Une des bénéficiaires, Mme Aïchatou Mati Sani, membre du Groupement ''Mata Masu Hikima'' situé au centre-ville d'Agadez, qui s'adonne à la teinture, rappelle de prime abord son séjour d'une durée de douze (12) ans en Libye. Elle enchaine en soulignant que présentement elle gagne suffisamment de quoi subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille. ''Je ne pense plus à retourner en Libye. Je me rends compte que quel que soit ce que nous gagnons ailleurs, c'est incomparable à ce que nous gagnions au Niger, auprès de nos familles. Sans l'intervention de ce projet, nous serions certainement tentées de retourner encore en exode'', soutient Mme Aïchatou Mati Sani, qui explique que son groupement compte dix-huit (18) femmes. Ayant au préalable bénéficié d'une formation en teinture, et d'un kit de démarrage des activités, elles ont acquis par la suite d'autres formations dont une en gestion.

''Avec les revenus de la teinture, j'ai eu pu faire des économies pendant une année, et cela m'a permis d'acheter un moulin et de m'adonner à une deuxième activité génératrice de revenus. A mon tour, je forme d'autres femmes'', renchérit Mme Aïchatou Mati Sani, tout en nous faisant une démonstration de son savoir-faire en teinture.

Une autre bénéficiaire, Mme Adama Effartail, a pour sa part bénéficié, avec dix-neuf autres femmes, d'une formation en production de parfum et d'encens. Elle avait passé trois années en Libye avant de regagner le Niger lors des évènements du printemps Libyen. ''Avant, nous ignorons le processus de fabrication des parfums liquides et de l'encens. Maintenant notre groupement dénommé ''Tafarchite'' maitrise ce travail qui permet à certaines d'entre nous de payer les études de leurs enfants orphelins de père. En ce sens la meilleure aide est pour nous l'apprentissage d'un métier, voire une activité génératrice de revenu» dit Mme AdamaEffartail.

Samira Sabou Envoyée Spéciale(onep)
29/06/17

Société

Colloque International Pluridisciplinaire à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) : Des réflexions sur les …

Colloque International Pluridisciplinaire à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) : Des réflexions sur les fondements et les missions de l'Etat en Afrique

Le Département de Philosophie de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'Université Abdou Moumouni de Niamey organise, depuis lundi dernier, en collaboration avec le laboratoire d'Etude et de Recherche en Philosophie, Culture, Communication et Société, un colloque international pluridisciplinaire pour discuter sur une thématique dont les contours de la réflexion constituent indéniablement les préoccupations des Etats africains....

Atelier de validation du Plan d'action sur l'emploi en santé et la croissance économique : Vers la validation du Plan ré…

Atelier de validation du Plan d'action sur l'emploi en santé et la croissance économique : Vers la validation du Plan régional d'investissement sur les ressources humaines de la santé et du secteur social

Le ministre de l'Emploi du Travail et de la Protection Sociale, M. Mohamed Ben Omar, a présidé, hier matin, à l'Hôtel Soluxe, la cérémonie d'ouverture de l'atelier de validation et d'identification des priorités pour le Niger du plan d'action de mise en œuvre des recommandations de la Commission de haut niveau des Nations Unies sur l'emploi en santé et la croissance économique. Cette rencontre qui vise à permettre au Niger de disposer d...

Déclaration de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) : Indignation et ferme condamnation de la CNDH contre l…

Déclaration de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) : Indignation et ferme condamnation de la CNDH contre la vente aux enchères de migrants africains comme esclaves en Libye

La commission Nationale des Droits humains (CNDH) a rendu publique, hier après-midi à Niamey, une déclaration relative aux informations relayées par des médias internationaux, faisant état d'une vente aux enchères de migrants en Libye. C'est le rapporteur de la CNDH, Dr Moussa Hamidou Talibi Moussa, qui a lu la déclaration en présence du président et des autres membres de l'institution.La Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) r...

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : Deux membres du Conseil National pour la Régulation des Télécommunic…

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : Deux membres du Conseil National pour la Régulation des Télécommunications et de la Poste (CNRTP) prêtent serment

Le président de la Cour d'Appel de Niamey, M. Gayakoye Abdourahamane Sabi a présidé, hier matin à ladite Cour, la cérémonie de prestation de serment de deux membres du Conseil National pour la Régulation des Télécommunications et de la Poste (CNRTP) à savoir M. Boubacar Sabo et Tahirou Garka Ibrahim, désigné au titre de la Présidence de la République. C'était en présence de la présidente du Conseil d'Administration de l'ARTP et de plusi...

Nécrologie : Décès, hier à Paris, de M. Moussa Moumouni Djermakoye, président du CESOC

Nécrologie : Décès, hier à Paris, de M. Moussa Moumouni Djermakoye, président du CESOC

Au moment où nous mettons sous presse, nous apprenons, avec une profonde tristesse, le décès de M. Moussa Moumouni Djermakoye, président du Conseil Economique et Social (CESOC), également président de l'Alliance Nigérienne Pour la Démocratie et le Progrès (ANDP Zaman Lahiya) ; décès survenu, hier en fin d'après-midi, à Paris, en France, des suites d'une maladie.Onep20/11/17

Cérémonie de remise de distinction au Représentant résident de la FAO au Niger par le ministre en charge des Affaires Et…

Cérémonie de remise de distinction au Représentant résident de la FAO au Niger par le ministre en charge des Affaires Etrangères et de la Coopération : Dr Lassaad Lachaal, fait Officier dans l'ordre national du mérite du Niger

Après un séjour de deux ans au service de la coopération au développement entre le Niger et l'Organisation des Nation Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture en qualité de représentant de la FAO, Dr Lassaad Lachaal, qui est en fin de mission a été fait Officier dans l'ordre national du mérite du Niger. C'est le ministre des Affaires Etrangère, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Ya...

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères de la Coopération de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extéri…

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères de la Coopération de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur : Le gouvernement condamne la vente aux enchères de migrants africains et demande aux autorités libyennes de faire toute la lu

Le gouvernement du Niger a appris avec consternation les révélations au sujet de la vente aux enchères de migrants africains présents sur le territoire de l'Etat de Libye comme esclaves.Le gouvernement fortement indigné par ces pratiques avilissantes, condamne sans réserve de tels actes qui rappellent les heures sombres de l'histoire de l'humanité. Le gouvernement du Niger réprouve toute forme d'atteinte à la dignité, à l'intégrité et à...

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation…

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation des attributs de l'Etat

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M Marou Amadou, a officiellement installé, hier jeudi 16 novembre, la cellule nationale de normalisation des armoiries et sceaux. La cellule est un organe composée de huit (8) membres issus de plusieurs institutions à savoir la Présidence de la République, l'Assemblée Nationale, le Cabinet du Premier ministre, les Ministères de la Défense nationale, de l'Intérieur, de la Justice, de la Renais...

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Dans le cadre de la célébration de la fête du Roi, en l'honneur de sa Majesté le Roi Philippe, SE l'ambassadeur de Belgique au Niger, Pierre Charlier a offert, mercredi dernier, à l'hôtel les Rôniers, une réception pour marquer l'importance de cette fête. Y ont assisté, les membres du gouvernement, ceux du Corps diplomatique ainsi que plusieurs personnalités.Dans son allocution, l'ambassadeur de Belgique a souligné que cette date est l'...

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

La compagnie de téléphonie nationale Niger Télécoms entend offrir bientôt la possibilité à ses abonnés de surfer sur la vague Internet révolutionnaire de troisième génération, l'Internet 3G qui fournit l'Internet Haut débit. L'annonce en a solennellement été faite, hier jeudi 16 novembre, par le directeur général M Abdou Harouna lors d'une conférence de presse. Cette annonce tant attendue par les centaines de milliers d'abonnés de la Ni...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Il y a comme un vent de débâcle et de panique qui plane sur la tête des groupes armés qui ...

vendredi 17 novembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.