Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Conférence débat à Tillabéry : Une journée de réflexion sur les questions de paix et de sécurité dans une zone affectée par la crise sécuritaire


utiLa région de Tillabéry connait ces dernières années, une recrudescence de l'insécurité, avec des attaques terroristes, obligeant les autorités nigériennes à déclarer l'état d'urgence dans cinq (5) départements sur les treize (13) que compte la région qui partage plusieurs kilomètres de frontières avec le Mali voisin,. C'est dans ce contexte que l'Université de Tillabéry en étroite collaboration avec les autorités régionales et l'Institut de Recherche en Sciences Sociales a décidé d'apporter sa contribution en organisant samedi dernier dans la salle de conférence du Gouvernorat de Tillabéry, une journée de réflexion autour d'une thématique répondant à la préoccupation de l'heure. Le thème est ainsi libellé : « Conflits armés transfrontaliers et enjeux sécuritaires : Quelles solutions pour une paix durable ». La réflexion a été conduite par Dr Moussa Zangaou, socio-anthropologue à l'IRSH et spécialiste des questions de conflits armés et tensions intercommunautaires sous l'œil d'un modérateur en la personne de Docteur Moulaye Hassane, Islamologue à l'IRSH et membre du Comite Scientifique du Centre National d'Etudes Stratégiques et de Sécurité (CNESS).
Au regard de la thématique qui est au centre de cette journée de réflexion, plusieurs personnalités ont fait le déplacement de Tillabéry. Outre le Gouverneur de la région Tillabéry, M. Tidjani Ibrahim Katchala, qui a présidé l'ouverture de la rencontre, on notait la présence du médiateur de la République, du président de la Commission Nationale pour la Collecte et le Contrôle des Armes Illicites (CNCCAI) ; des députés nationaux ; des responsables locaux et coutumiers ainsi qu'un parterre de sommités du monde universitaire de notre pays. Dans leurs mots de bienvenue, le maire de la Commune Urbaine de Tillabéry M. Morou Kaboye et le gouverneur de la région se sont réjouis du choix de la capitale du fleuve pour abriter les assises de la conférence débat. Ils ont reconnu que la région de Tillabéry est en guerre et qu'il faut faire ce combat aussi bien sur le terrain qu'a travers des réflexions afin de parvenir à une paix durable. Par ailleurs, ils ont relevé que la question sécuritaire transfrontalière, figure en bonne place dans le programme de Renaissance du Président de la République. Pour le Recteur de l'Université de Tillabéry Pr. Boureima Alpha Gado, cette jeune université a un ancrage de spécificité régionale. «Nos Universités ne doivent plus fonctionner comme avant avec comme préoccupation majeure l'enseignement et la recherche. Il faut repenser nos méthodes en
donnant une dimension de recherche action à vos Universités. Ces dernières doivent être soucieuses des préoccupations du moment pour apporter des contributions substantielles aux besoins des populations», a souligné Pr. Boureima Alpha Gado.
Quant au conférencier Dr. Moussa Zangaou, il a dans son exposé montré que les questions de paix et de sécurité constituent un enjeu majeur pour notre pays. La paix est une condition sine qua non pour le développement économique et social des différentes régions du Niger et des pays de la sous-région. « Aucun pays pris isolement ne peut vaincre l'insécurité dans la sous-région. En effet, depuis la chute du régime de Khadafi en Lybie, la bande sahélienne est devenue l'une des plus grandes zones de déstabilisation du monde. Le Niger qui est déjà affectée par plusieurs facteurs d'insécurité se trouve sur le qui-vive. Cette insécurité constitue un grand fardeau sur nos Etats ou tout est prioritaire. Toute la sous-région est fragilisée par des milices ou de conflits armés, du banditisme et de rebellions. Face à cette insécurité permanente, des appels à la paix ne suffissent pas. Il faut agir et de façon rigoureuse pour enrayer le mal à la racine », a déclaré Dr. Moussa Zangaou. Le conférencier devait ensuite s'appuyer sur des exemples concrets tels que les violences extrêmes qui ont été observées au Mali avec l'occupation de Gao et l'enlèvement des jeunes lycéennes de Tchibok au Nigeria pour montrer véritablement le caractère régional de la guerre et la conquête de l'espace sahélien. Selon le conférencier, l'ambition des groupes terroristes est de conquérir une zone sans administration, une sorte de poudrière où le trafic de stupéfiants, de la cigarette et la vente d'armes sera facile. S'agissant du trafic, Dr. Moussa Zangaou précise qu'il a commencé depuis les années 1995. Parlant du terrorisme, le conférencier a noté qu'il est l'arme de la ruse et de la traitrise. C'est un fantôme sans visage d'une odeur puante et d'une saveur infecte. Il est sans couleur très dangereux parce qu'il a l'exclusivité de l'initiative.
Le contenu de la conférence a suscité chez les participants un débat au point où la liste des intervenants n'a pas pu être épuisée. Les interventions des participants sont pour l'essentiel des contributions, des remarques et des recommandations pour une sortie de crise.
Hassane Daouda, envoyé spécial(onep)
03/07/17

Société

Atelier régional de formation sur les risques liés aux menaces nucléaires et radiologiques : Reflexions sur la facilitat…

Atelier régional de formation sur les risques liés aux menaces nucléaires et radiologiques : Reflexions sur la facilitation d'échanges sur la sécurité nucléaire régionale

La Haute Autorité Nigérienne à l'Energie Atomique (HANEA), en collaboration avec l'Agence International de l'Energie Atomique(AIEA), organise, depuis hier à Niamey, un atelier régional de formation sur l'utilisation d'une approche basée sur les risques liés aux menaces nucléaires et radiologiques. Cette formation qui durera quatre(4) jours réunit des cadres supérieurs de plusieurs pays africains ; elle leur permettra entre autres, d'ini...

Accident de la route au Rond-point Kirkissoye de Niamey : Un automobiliste renverse quatre personnes, les riverains ince…

Accident de la route au Rond-point Kirkissoye de Niamey : Un automobiliste renverse quatre personnes, les riverains incendient son véhicule

La mauvaise conduite sur la route et l'imprudence des jeunes conducteurs est une constance à Niamey. Une situation qui provoque régulièrement des accidents souvent mortels et au meilleur des cas, des dommages matériels importants. Dimanche encore, un autre "fou du volant" a failli ôter la vie à de paisibles commerçants à côté du rond-point Kirkissoye. Il a toutefois blessé grièvement quatre personnes. Mais son véhicule a été brûlé par l...

Ouverture de la session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication : Examen et validation du guide sur l'accès à…

Ouverture de la session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication : Examen et validation du guide sur l'accès à l'information publique et aux documents administratifs

Les travaux de la session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) au titre du mois de juillet ont commencé hier matin. C'est le président du CSC M. Abdourahmane Ousmane qui en a présidé la cérémonie d'ouverture. Six (6) points sont inscrits à l'ordre du jour de cette session. Il s'agit de l'examen et l'adoption du procès-verbal de la session ordinaire du mois de juin 2017 ; informations sur le Conseil ; examen et valida...

Début des soutenances à l'Institut de Formation aux Techniques de l'Information et de la Communication (IFTIC) : Des sou…

Début des soutenances à l'Institut de Formation aux Techniques de l'Information et de la Communication (IFTIC) : Des soutenances dans de bonnes conditions malgré une année scolaire tumultueuse

La directrice générale de l'Institut de Formation aux Techniques de l'Information et de la Communication (IFTIC), Mme Ousmane Fatouma Saley a procédé hier, au lancement officiel de la première session de soutenances de mémoires de fin de formation pour les cycles moyen et supérieur de l'Institut. Au total, 122 étudiants, toutes filières confondues doivent présenter leurs mémoires au cours de cette session.Les soutenances se dérouleront ...

Lutte contre la dégradation des terres : Politique nigérienne pour la restauration des terres, sélectionnée pour le prix…

Lutte contre la dégradation des terres : Politique nigérienne pour la restauration des terres, sélectionnée pour le prix international

Le Future Policy Award 2017 a établi une liste des meilleures politiques consacrées à lutter contre la dégradation des terres, un des défis majeurs pour l'humanité et qui menace la sécurité alimentaire, les moyens de subsistance, ainsi que la santé de centaines de millions de personnes.Les six politiques sélectionnées viennent d'Australie, du Brésil, de la Chine, de la région du Tigré en Ethiopie, de la Jordanie et du Niger. L'initiativ...

Fin de la visite de travail du Médiateur de la République au Maroc : Me Ali Sirfi Maïga et M. Abdoul Aziz Benzakour ont …

Fin de la visite de travail du Médiateur de la République au Maroc : Me Ali Sirfi Maïga et M. Abdoul Aziz Benzakour ont signé un mémorandum d'entente

Le Médiateur de la République du Niger, Me Ali Sirfi Maïga, a séjourné la semaine dernière au Maroc dans le cadre d'une visite de travail et d'amitié sur invitation de son homologue du Royaume chérifien M. Abdoul Aziz Benzakour. A l'issue de leur concertation, les Médiateurs des deux pays frères et amis ont signé un mémorandum d'entente, fixant ainsi les bases d'une coopération fructueuse entre les deux institutions sœurs.Au cours de ce...

DIFFA / Mission de travail du ministre de l'Entreprenariat des Jeunes : Le ministre Ibrahim Issifi Sadou a effectué plus…

DIFFA / Mission de travail du ministre de l'Entreprenariat des Jeunes : Le ministre Ibrahim Issifi Sadou a effectué plusieurs visites

Le ministre de l'Entreprenariat des Jeunes, M. Ibrahim Issifi Sadou, était en mission de 72heures dans la région de Diffa. A son arrivée vendredi dernier à l'aérodrome de Diffa, M. Ibrahim Issifi Sadou a été accueilli à la passerelle de l'avion par le Gouverneur de la région entouré de ses plus proches collaborateurs. Après un accueil chaleureux digne de l'hospitalité du Manga, le ministre a été salué par les responsables civils et mili...

Fin de formation du 5ème Contingent de la MUNISMA à Ouallam : 850 soldats prêts à se déployer au Mali

Fin de formation du 5ème Contingent de la MUNISMA à Ouallam : 850 soldats prêts à se déployer au Mali

Après 10 semaines d'entrainements intenses, le 5ème contingent nigérien de la Mission multidimensionnelle intégrée des nations unies pour la stabilisation du Mali (MUNISMA) est prêt à se déployer sur le terrain au Mali. Mais avant, une cérémonie de remise des attestations consacrant la fin de la formation ACOTA a été organisée le vendredi dernier au Centre de maintien de la paix de Ouallam, à une centaine de kilomètres au nord de Niamey...

Organisation internationale de la Francophonie (OIF) : Notre compatriote Dr. Boubacar Issa Abdourhamane, Représentant pe…

Organisation internationale de la Francophonie (OIF) : Notre compatriote Dr. Boubacar Issa Abdourhamane, Représentant permanent de l'OIF, présente ses lettres d'accréditation à l'UA et à la CEA

Nommé par la Secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie, S.E Michaëlle Jean, au poste de Représentant permanent de l'OIF, le 24 mars 2017, notre compatriote, Dr. Boubacar Issa Abdourhamane, vient de présenter ses lettres d'accréditation au Président de la Commission de l'Union Africaine et au Secrétaire Exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (CEA).Cette nomination de Dr. Boubac...

Mise en application de la valeur transactionnelle sur le cordon douanier : Les services des douanes appellent les opérat…

Mise en application de la valeur transactionnelle sur le cordon douanier : Les services des douanes appellent les opérateurs à se conformer aux dispositions en vigueur

La direction générale des douanes, par la voie de son directeur de l'audit et de contrôle interne, l'inspecteur principal des douanes Amadou Petitot Oumarou a rendu public, vendredi dernier un avis à l'attention des usagers du service des douanes. Dans cette sortie médiatique, il était question pour les douanes nigériennes d'informer l'opinion publique et particulièrement les opérateurs économiques et les déclarants en douanes sur la dé...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Au bord du fleuve à Tillabéri : Un carrefour d'act…

Au bord du fleuve à Tillabéri : Un carrefour d'activités commerciales et de prestation de services divers

Tillabéri, «la capitale du fleuve», chef de lieu de région du même nom est à un peu plus d...

mardi 25 juillet 2017

Campagne agricole : Les vœux d'un agropasteur

Campagne agricole : Les vœux d'un agropasteur

À quelques encablures de la commune rurale de Sansané Haoua, à environ 80 kilomètres à l'o...

mardi 25 juillet 2017

Le marché de Tillabéri : Entre tradition et modern…

Le marché de Tillabéri : Entre tradition et modernité, un marché atypique

C'est un grand marché bihebdomadaire dont les rendez-vous ont lieu tous les mercredis et d...

mardi 25 juillet 2017

L'air du temps

Drift : ces jeunes qui flirtent avec la mort

Drift : ces jeunes qui flirtent avec la mort

Des milliers de jeunes gens, filles et garçons, attroupés autour d'un espace dégagé. Au mi...

vendredi 21 juillet 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.