Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Deuxième édition des entretiens techniques du PRAPS (ETP) : Rendre plus résiliente la pratique de l'élevage


rencontre-elevageLe ministre délégué à l'élevage, M Mohamed Boucha a présidé hier matin à l'hôtel Soluxe de Niamey, la cérémonie de lancement de la 2ème édition des entretiens techniques du PRAPS (ETP). Portant sur le thème « la prévention et gestion des crises pastorales : préparation, alerte et réponse », cette 2ème édition qui durera trois jours est l'occasion pour les participants de faire le point des difficultés liées au secteur pastoral en vue de mieux apporter des réponses adéquates. Elle est une rencontre de capitalisation et de partage d'expériences regroupant plusieurs acteurs institutionnels, organisations de la société civile du secteur du pastoralisme, chercheurs et d'autres acteurs de la mise en œuvre du Projet Régional d'Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS).
«Il ne peut y avoir meilleure occasion pour les acteurs de la mise en œuvre du PRAPS d'aborder la question du pastoralisme sur toute sa dimension qu'en ce début de la saison des pluies », a souligné le ministre délégué Mohamed Boucha en ouvrant la deuxième édition des entretiens dédiés à ce projet. Rappelant que la déclaration de Nouakchott sur le pastoralisme reconnait le besoin profond d'interventions régionales bien coordonnées pour aborder les questions liées au pastoralisme au Sahel, il a indiqué qu'elle a identifié les priorités régionales pour traiter les opportunités et les défis correspondants. Le PRAPS comme son nom l'indique est exécuté dans six pays du Sahel pour une durée de six ans et un coût de 248 millions $ US sur financement de la banque mondiale, a dit le ministre précisant que le projet comprend cinq composantes et met l'accent sur les zones transfrontalières et les axes de transhumance.
Pour M Mohamed Boucha, le PRAPS est un projet qui fait bon ménage avec le programme de Renaissance du Niger et l'Initiative 3N et concourt ainsi à l'émergence d'un pastoralisme véritablement au service de l'économie rurale et nationale. L'élevage et l'agriculture, les deux mamelles de l'économie nigérienne sont des priorités du gouvernement mais hélas, ces priorités sont « handicapées par des défis énormes et menacées sérieusement par cette période de changement climatique », a relevé le ministre délégué. « Il faut agir et agir bien et vite », a-t-il dit. Le Niger se réjouit de l'engagement de la Banque mondiale en faveur du développement rural, du pastoralisme, en le plaçant parmi les priorités de sa coopération avec notre pays. Le ministre s'est appesanti sur les résultats attendus de cette session de l'ETP, au cours de laquelle les acteurs du pastoralisme partageront leurs connaissances et expériences sur les stratégies et pratiques relatives à la problématique de la prévention et la gestion des crises pastorales dans le contexte de la mise en œuvre du PRAPS.
En outre, la session leur permettra également de valoriser les savoirs et les connaissances tirés de l'expérience terrain en lien avec les grands défis du Sahel, partager les connaissances et expériences en matières de stratégies et pratiques sur la mobilité, la transhumance et favoriser une meilleure information des stratégies, de la planification, de la mise en œuvre et du suivi évaluation des opérations du PRAPS dans les différents autres pays. Pour le ministre délégué à l'Elevage, la tenue de cette seconde édition va déboucher sur la prise des dispositions pratiques adressées au gouvernement et au PRAPS dont le but est de réduire considérablement les dommages directs et collatéraux liés à la transhumance et de mieux anticiper les crises afin de rendre plus résiliente la pratique de l'élevage dans le Sahel.
Le représentant résident de la banque mondiale au Niger, M Siaka Bakayoko a souligné que le PRAPS est un projet-phare de son institution au Sahel ayant contribué à mobiliser beaucoup de partenaires pour le financement du pastoralisme au Sahel. M Siaka Bakayoko a souligné que le PRAPS est le ferment des projets d'investissement que prépare la banque mondiale pour « appuyer la modernisation et l'intensification des productions animales dans les systèmes de production sédentaires, complémentaires des systèmes pastoraux ». Le représentant résident de la Banque mondiale au Niger a affirmé que la dimension régionale est essentielle et fondamentale pour traiter de la situation pastorale au Sahel tout en affirmation sa conviction que le PRAPS et ces nouveaux projets peuvent contribuer efficacement à l'objectif commun d'éradiquer l'extrême pauvreté et de mieux répartir les fruits de la croissance.
Parlant de ce caractère régional du PRAPS, M. Siaka Bakayoko s'est réjoui de constater que, loin d'être une source de tracas comme pourraient le croire certains, le PRAPS a montré que la coopération et l'entraide dans pays est un « catalyseur de succès pour aboutir plus rapidement et parfois plus facilement aux résultats recherchés».

Zabeirou Moussa(onep)
04/07/17

Société

Atelier régional de formation sur les risques liés aux menaces nucléaires et radiologiques : Reflexions sur la facilitat…

Atelier régional de formation sur les risques liés aux menaces nucléaires et radiologiques : Reflexions sur la facilitation d'échanges sur la sécurité nucléaire régionale

La Haute Autorité Nigérienne à l'Energie Atomique (HANEA), en collaboration avec l'Agence International de l'Energie Atomique(AIEA), organise, depuis hier à Niamey, un atelier régional de formation sur l'utilisation d'une approche basée sur les risques liés aux menaces nucléaires et radiologiques. Cette formation qui durera quatre(4) jours réunit des cadres supérieurs de plusieurs pays africains ; elle leur permettra entre autres, d'ini...

Accident de la route au Rond-point Kirkissoye de Niamey : Un automobiliste renverse quatre personnes, les riverains ince…

Accident de la route au Rond-point Kirkissoye de Niamey : Un automobiliste renverse quatre personnes, les riverains incendient son véhicule

La mauvaise conduite sur la route et l'imprudence des jeunes conducteurs est une constance à Niamey. Une situation qui provoque régulièrement des accidents souvent mortels et au meilleur des cas, des dommages matériels importants. Dimanche encore, un autre "fou du volant" a failli ôter la vie à de paisibles commerçants à côté du rond-point Kirkissoye. Il a toutefois blessé grièvement quatre personnes. Mais son véhicule a été brûlé par l...

Ouverture de la session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication : Examen et validation du guide sur l'accès à…

Ouverture de la session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication : Examen et validation du guide sur l'accès à l'information publique et aux documents administratifs

Les travaux de la session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) au titre du mois de juillet ont commencé hier matin. C'est le président du CSC M. Abdourahmane Ousmane qui en a présidé la cérémonie d'ouverture. Six (6) points sont inscrits à l'ordre du jour de cette session. Il s'agit de l'examen et l'adoption du procès-verbal de la session ordinaire du mois de juin 2017 ; informations sur le Conseil ; examen et valida...

Début des soutenances à l'Institut de Formation aux Techniques de l'Information et de la Communication (IFTIC) : Des sou…

Début des soutenances à l'Institut de Formation aux Techniques de l'Information et de la Communication (IFTIC) : Des soutenances dans de bonnes conditions malgré une année scolaire tumultueuse

La directrice générale de l'Institut de Formation aux Techniques de l'Information et de la Communication (IFTIC), Mme Ousmane Fatouma Saley a procédé hier, au lancement officiel de la première session de soutenances de mémoires de fin de formation pour les cycles moyen et supérieur de l'Institut. Au total, 122 étudiants, toutes filières confondues doivent présenter leurs mémoires au cours de cette session.Les soutenances se dérouleront ...

Lutte contre la dégradation des terres : Politique nigérienne pour la restauration des terres, sélectionnée pour le prix…

Lutte contre la dégradation des terres : Politique nigérienne pour la restauration des terres, sélectionnée pour le prix international

Le Future Policy Award 2017 a établi une liste des meilleures politiques consacrées à lutter contre la dégradation des terres, un des défis majeurs pour l'humanité et qui menace la sécurité alimentaire, les moyens de subsistance, ainsi que la santé de centaines de millions de personnes.Les six politiques sélectionnées viennent d'Australie, du Brésil, de la Chine, de la région du Tigré en Ethiopie, de la Jordanie et du Niger. L'initiativ...

Fin de la visite de travail du Médiateur de la République au Maroc : Me Ali Sirfi Maïga et M. Abdoul Aziz Benzakour ont …

Fin de la visite de travail du Médiateur de la République au Maroc : Me Ali Sirfi Maïga et M. Abdoul Aziz Benzakour ont signé un mémorandum d'entente

Le Médiateur de la République du Niger, Me Ali Sirfi Maïga, a séjourné la semaine dernière au Maroc dans le cadre d'une visite de travail et d'amitié sur invitation de son homologue du Royaume chérifien M. Abdoul Aziz Benzakour. A l'issue de leur concertation, les Médiateurs des deux pays frères et amis ont signé un mémorandum d'entente, fixant ainsi les bases d'une coopération fructueuse entre les deux institutions sœurs.Au cours de ce...

DIFFA / Mission de travail du ministre de l'Entreprenariat des Jeunes : Le ministre Ibrahim Issifi Sadou a effectué plus…

DIFFA / Mission de travail du ministre de l'Entreprenariat des Jeunes : Le ministre Ibrahim Issifi Sadou a effectué plusieurs visites

Le ministre de l'Entreprenariat des Jeunes, M. Ibrahim Issifi Sadou, était en mission de 72heures dans la région de Diffa. A son arrivée vendredi dernier à l'aérodrome de Diffa, M. Ibrahim Issifi Sadou a été accueilli à la passerelle de l'avion par le Gouverneur de la région entouré de ses plus proches collaborateurs. Après un accueil chaleureux digne de l'hospitalité du Manga, le ministre a été salué par les responsables civils et mili...

Fin de formation du 5ème Contingent de la MUNISMA à Ouallam : 850 soldats prêts à se déployer au Mali

Fin de formation du 5ème Contingent de la MUNISMA à Ouallam : 850 soldats prêts à se déployer au Mali

Après 10 semaines d'entrainements intenses, le 5ème contingent nigérien de la Mission multidimensionnelle intégrée des nations unies pour la stabilisation du Mali (MUNISMA) est prêt à se déployer sur le terrain au Mali. Mais avant, une cérémonie de remise des attestations consacrant la fin de la formation ACOTA a été organisée le vendredi dernier au Centre de maintien de la paix de Ouallam, à une centaine de kilomètres au nord de Niamey...

Organisation internationale de la Francophonie (OIF) : Notre compatriote Dr. Boubacar Issa Abdourhamane, Représentant pe…

Organisation internationale de la Francophonie (OIF) : Notre compatriote Dr. Boubacar Issa Abdourhamane, Représentant permanent de l'OIF, présente ses lettres d'accréditation à l'UA et à la CEA

Nommé par la Secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie, S.E Michaëlle Jean, au poste de Représentant permanent de l'OIF, le 24 mars 2017, notre compatriote, Dr. Boubacar Issa Abdourhamane, vient de présenter ses lettres d'accréditation au Président de la Commission de l'Union Africaine et au Secrétaire Exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (CEA).Cette nomination de Dr. Boubac...

Mise en application de la valeur transactionnelle sur le cordon douanier : Les services des douanes appellent les opérat…

Mise en application de la valeur transactionnelle sur le cordon douanier : Les services des douanes appellent les opérateurs à se conformer aux dispositions en vigueur

La direction générale des douanes, par la voie de son directeur de l'audit et de contrôle interne, l'inspecteur principal des douanes Amadou Petitot Oumarou a rendu public, vendredi dernier un avis à l'attention des usagers du service des douanes. Dans cette sortie médiatique, il était question pour les douanes nigériennes d'informer l'opinion publique et particulièrement les opérateurs économiques et les déclarants en douanes sur la dé...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Au bord du fleuve à Tillabéri : Un carrefour d'act…

Au bord du fleuve à Tillabéri : Un carrefour d'activités commerciales et de prestation de services divers

Tillabéri, «la capitale du fleuve», chef de lieu de région du même nom est à un peu plus d...

mardi 25 juillet 2017

Campagne agricole : Les vœux d'un agropasteur

Campagne agricole : Les vœux d'un agropasteur

À quelques encablures de la commune rurale de Sansané Haoua, à environ 80 kilomètres à l'o...

mardi 25 juillet 2017

Le marché de Tillabéri : Entre tradition et modern…

Le marché de Tillabéri : Entre tradition et modernité, un marché atypique

C'est un grand marché bihebdomadaire dont les rendez-vous ont lieu tous les mercredis et d...

mardi 25 juillet 2017

L'air du temps

Drift : ces jeunes qui flirtent avec la mort

Drift : ces jeunes qui flirtent avec la mort

Des milliers de jeunes gens, filles et garçons, attroupés autour d'un espace dégagé. Au mi...

vendredi 21 juillet 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.