Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Point de presse sur le rapport annuel d'activités 2016 de l'ARTP : Partager les statistiques et les tendances des marchés des secteurs de l'institution


artpDepuis la création de l'Autorité de Régulation des Télécommunications et de la Poste (ARTP), les responsables de cette institution ont régulièrement animé des points de presse pour rendre compte au public de ses activités. Une occasion pour eux d'exposer les grandes décisions que l'institution a eu à prendre pour réguler les deux secteurs. C'est ainsi qu'hier matin, la présidente du Conseil National de Régulation des Télécommunications et de la Poste (CNRTP), Mme Bety Aichatou Habibou Oumani, a animé le traditionnel point de presse sur le rapport d'activités 2016 de l'ARTP.
Dans ses propos introductifs, la présidente du CNRTP a évoqué les dispositions des textes statutaires de l'ARTP, tout en soulignant l'importance de la rencontre, qui selon elle, vise à partager les informations qui y sont consignées avec les principaux acteurs de la régulation. Avant de livrer le contenu du rapport, Mme Bety a précisé que « l'ARTP est une autorité administrative, juridiquement distincte et fonctionnellement indépendante de toute structure assurant la fourniture de réseaux, d'équipements ou de services de télécommunications et de poste, ainsi que de toute autre organisation intervenant dans ces secteurs régulés. Sa mission principale est de veiller au respect des textes régissant les secteurs des Télécommunications et de la poste dans l'intérêt de tous les acteurs en présence, à savoir l'Etat, les opérateurs et les consommateurs desdits services ».
Au 31 décembre 2016, a-t-elle expliqué, le marché des télécommunications au Niger compte cinq (5) opérateurs titulaires de licence d'établissement et d'exploitation des réseaux et services des télécommunications et d'infrastructures des Télécommunications dont quatre (4) opérateurs titulaires de licence d'établissement et d'exploitation des réseaux et services de télécommunications ouverts au public et un (1) opérateur détenteur de licence d'infrastructures télécoms.
Quant au secteur de la Poste, il dénombre pour la même période sept (7) opérateurs, à savoir un opérateur historique (Niger Poste), deux (2) opérateurs d'express national (Top Chrono et Wassika Express), quatre (4) opérateurs d'express international : DHL, Chronopost, SDV et GETMA. Et, d'ajouter qu'à la clôture de l'exercice 2016, le Niger compte 7.719.981 abonnés dont 7. 559.133 abonnés mobiles et 160.848 abonnés fixes.
Le parc d'abonnés mobiles a connu une croissance de 7,58% en 2016, grâce aux opérateurs Atlantique Télécoms et Niger Télécoms. Cette croissance est relativement faible par rapport à celle de 2015 qui était de 15,80%.
Il faut souligner que depuis 2015, on observe une baisse des parts de marchés des deux (2) plus grands opérateurs (Celtel et Orange) au profit des deux (2) autres (Atlantique Télécoms et Niger Télécoms). En 2016, plus de la moitié des abonnés mobiles du Niger ont une carte SIM active chez Celtel.
Toutefois, Atlantique Télécom a presque doublé ses parts de marché entre 2015 et 2016. Selon elle, le parc d'abonnés fixe stagne depuis 2014, et ce, malgré l'utilisation des technologies radioélectriques (CDMA pour Niger Télécoms et GSM pour Orange). Quant au taux global de pénétration des services de téléphonie, il est de 38,63% en 2016, soit une hausse de 1,3 point par rapport à 2015. Le taux global de pénétration des services Internet (fixe et mobile) est de 19,06% en 2016, soit une hausse de 3,97 points par rapport à 2015. La présidente du CNRTP a toutefois relevé la faiblesse de ce taux, malgré la croissance enregistrée en 2016. Le chiffre d'affaires global du secteur des télécommunications a connu une légère hausse de 0,3% contre une baisse de 2,90% en 2015.
« Nos activités pour l'année 2016 ont, entre autres, été axées sur des contrôles afin de vérifier la qualité des services offerts par les opérateurs. A cet effet, une campagne de mesure de la qualité de service des réseaux mobiles a été menée dans l'ensemble des régions du Niger de fin juillet à début septembre 2016.Le Secteur postal qui connaît actuellement une situation économique et financière assez difficile est en voie de restructuration en vue de jeter les bases de son développement dans un contexte dédié aux technologies de l'information et de la communication », a-t-elle affirmé.

A cet effet, a ajouté Mme Bety Aichatou, l'ARTP a financé et participe activement aux travaux du comité chargé de l'élaboration de la politique sectorielle nationale du secteur postal. Par ailleurs, dans le souci d'amener les opérateurs postaux au respect de la réglementation en vigueur, l'ARTP a diligenté courant septembre 2016, une mission de contrôle de ces derniers. Il ressort de cette mission de contrôle des opérateurs postaux, le non renouvellement de licence pour certains opérateurs et l'absence de licence d'autorisation pour les autres, particulièrement les compagnies de transport pour leurs activités relatives au transport du « courrier ».
D'après la présidente du CNRTP, l'institution entend mener des actions pour amener ces opérateurs à respecter les dispositions réglementaires en vigueur. De par les textes statutaires, l'ARTP a aussi pour attribution de consulter les différents acteurs des secteurs régulés, notamment les opérateurs et les consommateurs. A ce titre, l'ARTP a organisé avec ces acteurs une journée d'étude et d'information sur le «développement du secteur des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) dans le développement économique et social et sa contribution aux Objectifs de développement de notre pays ».
Cette rencontre, tenue à Niamey du 25 au 29 juillet 2016, a regroupé l'ensemble des acteurs des TIC du Niger et fait le tour des questions relatives à l'amorce d'un véritable développement de ce secteur.
L'ARTP a également organisé deux (2) ateliers de vulgarisation du cadre juridique et les enjeux de la régulation à l'endroit des Magistrats et des officiers de Police judiciaire. A l'issue de ces rencontres, a-t-elle dit, des recommandations ont été formulées, dont la nécessité de la refonte de la décision n°21/CNR/ARM du 22 septembre 2005, portant procédure de règlement des différends dans les secteurs régulés, afin d'harmoniser cet outil avec les textes de procédures judiciaires. Cette réforme a été matérialisée par la décision n°048/ARTP/CNRTP/16 du 26 décembre 2016 abrogeant les dispositions antérieures après une consultation des différents acteurs impliqués.

« Au cours de l'année 2016, notre institution a accru sa participation au sein des institutions œuvrant pour le développement des secteurs des Télécommunications et de la Poste notamment l'Assemblée des Régulateurs des Télécommunications de l'Afrique de l'Ouest (ARTAO) dont nous assurons le Secrétariat Exécutif; la Conférence des Postes de l'Afrique de l'Ouest (CPAO) dont nous assurons présentement la présidence du Conseil d'Administration ; le réseau francophone des régulateurs des télécommunications (FRATEL); l'Union Postale Universelle (UPU) et l'Union Internationale des Télécommunications (UIT). Les données fournies dans ce rapport nous interpellent à plus d'engagement pour l'exercice 2017 », a déclaré la présidente.
Enfin, en perspectives, Mme Bety a énuméré un certain nombre d'actions pour amener les opérateurs à respecter les dispositions réglementaires en vigueur; à contribuer à la digitalisation des services de la poste; à améliorer la qualité des services à travers des contrôles; à la baisse des tarifs des services par le jeu de la concurrence et à amener les acteurs informels du secteur postal à respecter les textes en vigueur.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
07/07/17

Société

Interview de M. Assoumana Mallam Issa, ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale : …

Interview de M. Assoumana Mallam Issa, ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale : «Le colloque est une rencontre des experts sur le document issu de ces consultations populaires en vue de sa validation».

Monsieur le Ministre, un colloque sur la renaissance culturelle se tient depuis hier à Niamey. Quel est l'objet principal de cette rencontre?Merci de l'occasion que vous me donnez de parler de cette importante rencontre qui est une étape décisive du processus d'élaboration participative de notre document de programme. Il vous souviendra que ce document constitué de deux parties : le diagnostic et la feuille de route en deux Programmes a...

Communiqué de presse du Procureur Général Près la Cour d'Appel de Niamey : Tous les auteurs, co-auteurs ou complices de …

Communiqué de presse du Procureur Général Près la Cour d'Appel de Niamey : Tous les auteurs, co-auteurs ou complices de discours de haine et des propagandes à caractère ethno-régionaliste seront traqués, identifiés, appréhendés et traduits devant les

Depuis un certain temps, nous observons une recrudescence de comportements attentatoires à la cohésion sociale sur les réseaux sociaux et les médias, notamment des discours de haine et des propagandes à caractère ethno-régionaliste mettant en péril la quiétude sociale et le vivre ensemble cher à nos concitoyens.Aussi, me fais-je le devoir de rappeler à tous que, depuis la nuit des temps, les différentes composantes de notre peuple ont n...

Le ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale rencontre les artistes du groupe Touma…

Le ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale rencontre les artistes du groupe Toumastim et du studio Chap-Chap : Soutien aux artistes qui œuvrent pour la visibilité nationale et africaine

Le ministre de la renaissance culturelle, des arts et de la modernisation sociale, M. Assoumana Mallam Issa a rencontré hier matin dans la salle de réunion du ministère les artistes internationaux du groupe Toumastim et de studio Chap-Chap. L'objectif de cette rencontre est d'encourager les artistes de Studio Chap-Chap et de groupe Toumastim afin de leur donner une visibilité nationale.Dans une allocution de circonstance, le ministre de...

Tillabéri : Le ministre de l'Environnement et du développement Durable sur trois (3) sites de récupération de terre

Tillabéri : Le ministre de l'Environnement et du développement Durable sur trois (3) sites de récupération de terre

Le lundi 12 Février dernier, le ministre de l'Environnement et du Développement Durable s'est rendu dans la région du fleuve ; M. Almoustapha Garba, est allé s'enquérir du niveau d'exécution des travaux de récupération des terres par les populations sous financement du projet d'appuis au développement local/Kandadji (KADL/K). ......Pour lire la suite abonnez- vous

Ouverture à Niamey des Etats généraux du foncier rural au Niger: Vers l'élaboration d'une politique foncière au Niger

Ouverture à Niamey des Etats généraux du foncier rural au Niger: Vers l'élaboration d'une politique foncière au Niger

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini,a présidé, hier matin au Palais des congrès de Niamey,la cérémonie d'ouverture des états généraux du Foncierrural au Niger. Cette rencontre vise à adopter une Noted'orientation et une Feuille de route pour l'élaboration dela Politique Foncière Nationale. Ces assises regroupentune diversité d'acteurs notamment les services et institutionspublics, les partenaires au développement...

«Le gouvernement suivra avec un grand intérêt vos travaux et appréciera avec toute l'attention requise, les conclusions …

«Le gouvernement suivra avec un grand intérêt vos travaux et appréciera avec toute l'attention requise, les conclusions qui en découleront», déclare SEM. Brigi Rafini

«Mesdames et Messieurs lesMembres du Gouvernement,Mesdames et Messieurs lesMembres du Corps Diplomatiqueet Représentants desorganisations Internationales,Mesdames et Messieurs,Je voudrais tout d'abord voustransmettre, cher assistance,les salutations et les encouragementsdu Président de la Républiquequi attache le plusgrand intérêt au bon déroulementdes présentes assises quitraduisent l'engagement renouvelédu Gouvernement dansles actions...

Rencontre entre le Ministre de la Santé Publique et les membres du SUSAS : Dr Idi Illiassou Maïnassara rassure le syndic…

Rencontre entre le Ministre de la Santé Publique et les membres du SUSAS : Dr Idi Illiassou Maïnassara rassure le syndicat sur les préoccupations évoquées

Le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara a rencontré hier, à son cabinet les membres du nouveau bureau exécutif national du Syndicat Unique de la Santé et de l'Action Sociale(SUSAS). A cette occasion les membres du BEN SUSAS ont remis au ministre les différentes conclusions issues du dernier congrès de leur syndicat tenu à Zinder en décembre dernier. ......Pour lire la suite abonnez- vous

Séminaire national d'information et de sensibilisation sur la législation communautaire de la Concurrence : Vulgariser d…

Séminaire national d'information et de sensibilisation sur la législation communautaire de la Concurrence : Vulgariser des règles de concurrence dans les Etats membres de l'UEMOA

Dans sa quête permanente d'instauration d'un marché régional commun au sein de l'espace communautaire la Commission de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) organise depuis, hier à Niamey, avec le soutien de l'Union Européenne, un séminaire national d'information et de sensibilisation sur la législation communautaire de la Concurrence. C'est le directeur de cabinet du ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur ...

Célébration de la fête nationale de la République Islamique d'Iran : L'ambassadeur Seyed Gholam Reza Meigani, souligne l…

Célébration de la fête nationale de la République Islamique d'Iran : L'ambassadeur Seyed Gholam Reza Meigani, souligne les progrès de l'Iran enregistrés dans la démocratie et le développement

La communauté Iranienne au Niger, a célébré vendredi dernier, au grand Hôtel de Niamey, le 39ème anniversaire de la révolution islamique et de la fête nationale de la République Islamique d'Iran. C'est l'Ambassadeur de la République Islamique d'Iran au Niger, SE. Seyed Gholam Reza Meigani qui a présidé la cérémonie. C'était en présence des Présidents des Institutions de la République, de plusieurs membres du gouvernement, des Chefs des ...

Installation des membres de la Commission d'instruction du Permis de Construire et de ses deux Comités : Volonté affiché…

Installation des membres de la Commission d'instruction du Permis de Construire et de ses deux Comités : Volonté affichée pour le respect des règles en matière de construction

Le ministre des Domaines et de l'Habitat, M. Waziri Maman a présidé, le 10 février dernier, au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie officielle d'installation des membres de la Commission d'instruction du Permis de Construire, du Comité d'inspection des constructions et du Comité de contrôle de la qualité des constructions. L'installation de cette commission qui regroupe les sensibilités œuvrant dans le domaine des constructions, s...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

Mercredi dernier, les jeunes ont fêté la Saint-Valentin dédiée aux amoureux. L'occasion ét...

vendredi 16 février 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.