Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Point de presse sur le rapport annuel d'activités 2016 de l'ARTP : Partager les statistiques et les tendances des marchés des secteurs de l'institution


artpDepuis la création de l'Autorité de Régulation des Télécommunications et de la Poste (ARTP), les responsables de cette institution ont régulièrement animé des points de presse pour rendre compte au public de ses activités. Une occasion pour eux d'exposer les grandes décisions que l'institution a eu à prendre pour réguler les deux secteurs. C'est ainsi qu'hier matin, la présidente du Conseil National de Régulation des Télécommunications et de la Poste (CNRTP), Mme Bety Aichatou Habibou Oumani, a animé le traditionnel point de presse sur le rapport d'activités 2016 de l'ARTP.
Dans ses propos introductifs, la présidente du CNRTP a évoqué les dispositions des textes statutaires de l'ARTP, tout en soulignant l'importance de la rencontre, qui selon elle, vise à partager les informations qui y sont consignées avec les principaux acteurs de la régulation. Avant de livrer le contenu du rapport, Mme Bety a précisé que « l'ARTP est une autorité administrative, juridiquement distincte et fonctionnellement indépendante de toute structure assurant la fourniture de réseaux, d'équipements ou de services de télécommunications et de poste, ainsi que de toute autre organisation intervenant dans ces secteurs régulés. Sa mission principale est de veiller au respect des textes régissant les secteurs des Télécommunications et de la poste dans l'intérêt de tous les acteurs en présence, à savoir l'Etat, les opérateurs et les consommateurs desdits services ».
Au 31 décembre 2016, a-t-elle expliqué, le marché des télécommunications au Niger compte cinq (5) opérateurs titulaires de licence d'établissement et d'exploitation des réseaux et services des télécommunications et d'infrastructures des Télécommunications dont quatre (4) opérateurs titulaires de licence d'établissement et d'exploitation des réseaux et services de télécommunications ouverts au public et un (1) opérateur détenteur de licence d'infrastructures télécoms.
Quant au secteur de la Poste, il dénombre pour la même période sept (7) opérateurs, à savoir un opérateur historique (Niger Poste), deux (2) opérateurs d'express national (Top Chrono et Wassika Express), quatre (4) opérateurs d'express international : DHL, Chronopost, SDV et GETMA. Et, d'ajouter qu'à la clôture de l'exercice 2016, le Niger compte 7.719.981 abonnés dont 7. 559.133 abonnés mobiles et 160.848 abonnés fixes.
Le parc d'abonnés mobiles a connu une croissance de 7,58% en 2016, grâce aux opérateurs Atlantique Télécoms et Niger Télécoms. Cette croissance est relativement faible par rapport à celle de 2015 qui était de 15,80%.
Il faut souligner que depuis 2015, on observe une baisse des parts de marchés des deux (2) plus grands opérateurs (Celtel et Orange) au profit des deux (2) autres (Atlantique Télécoms et Niger Télécoms). En 2016, plus de la moitié des abonnés mobiles du Niger ont une carte SIM active chez Celtel.
Toutefois, Atlantique Télécom a presque doublé ses parts de marché entre 2015 et 2016. Selon elle, le parc d'abonnés fixe stagne depuis 2014, et ce, malgré l'utilisation des technologies radioélectriques (CDMA pour Niger Télécoms et GSM pour Orange). Quant au taux global de pénétration des services de téléphonie, il est de 38,63% en 2016, soit une hausse de 1,3 point par rapport à 2015. Le taux global de pénétration des services Internet (fixe et mobile) est de 19,06% en 2016, soit une hausse de 3,97 points par rapport à 2015. La présidente du CNRTP a toutefois relevé la faiblesse de ce taux, malgré la croissance enregistrée en 2016. Le chiffre d'affaires global du secteur des télécommunications a connu une légère hausse de 0,3% contre une baisse de 2,90% en 2015.
« Nos activités pour l'année 2016 ont, entre autres, été axées sur des contrôles afin de vérifier la qualité des services offerts par les opérateurs. A cet effet, une campagne de mesure de la qualité de service des réseaux mobiles a été menée dans l'ensemble des régions du Niger de fin juillet à début septembre 2016.Le Secteur postal qui connaît actuellement une situation économique et financière assez difficile est en voie de restructuration en vue de jeter les bases de son développement dans un contexte dédié aux technologies de l'information et de la communication », a-t-elle affirmé.

A cet effet, a ajouté Mme Bety Aichatou, l'ARTP a financé et participe activement aux travaux du comité chargé de l'élaboration de la politique sectorielle nationale du secteur postal. Par ailleurs, dans le souci d'amener les opérateurs postaux au respect de la réglementation en vigueur, l'ARTP a diligenté courant septembre 2016, une mission de contrôle de ces derniers. Il ressort de cette mission de contrôle des opérateurs postaux, le non renouvellement de licence pour certains opérateurs et l'absence de licence d'autorisation pour les autres, particulièrement les compagnies de transport pour leurs activités relatives au transport du « courrier ».
D'après la présidente du CNRTP, l'institution entend mener des actions pour amener ces opérateurs à respecter les dispositions réglementaires en vigueur. De par les textes statutaires, l'ARTP a aussi pour attribution de consulter les différents acteurs des secteurs régulés, notamment les opérateurs et les consommateurs. A ce titre, l'ARTP a organisé avec ces acteurs une journée d'étude et d'information sur le «développement du secteur des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) dans le développement économique et social et sa contribution aux Objectifs de développement de notre pays ».
Cette rencontre, tenue à Niamey du 25 au 29 juillet 2016, a regroupé l'ensemble des acteurs des TIC du Niger et fait le tour des questions relatives à l'amorce d'un véritable développement de ce secteur.
L'ARTP a également organisé deux (2) ateliers de vulgarisation du cadre juridique et les enjeux de la régulation à l'endroit des Magistrats et des officiers de Police judiciaire. A l'issue de ces rencontres, a-t-elle dit, des recommandations ont été formulées, dont la nécessité de la refonte de la décision n°21/CNR/ARM du 22 septembre 2005, portant procédure de règlement des différends dans les secteurs régulés, afin d'harmoniser cet outil avec les textes de procédures judiciaires. Cette réforme a été matérialisée par la décision n°048/ARTP/CNRTP/16 du 26 décembre 2016 abrogeant les dispositions antérieures après une consultation des différents acteurs impliqués.

« Au cours de l'année 2016, notre institution a accru sa participation au sein des institutions œuvrant pour le développement des secteurs des Télécommunications et de la Poste notamment l'Assemblée des Régulateurs des Télécommunications de l'Afrique de l'Ouest (ARTAO) dont nous assurons le Secrétariat Exécutif; la Conférence des Postes de l'Afrique de l'Ouest (CPAO) dont nous assurons présentement la présidence du Conseil d'Administration ; le réseau francophone des régulateurs des télécommunications (FRATEL); l'Union Postale Universelle (UPU) et l'Union Internationale des Télécommunications (UIT). Les données fournies dans ce rapport nous interpellent à plus d'engagement pour l'exercice 2017 », a déclaré la présidente.
Enfin, en perspectives, Mme Bety a énuméré un certain nombre d'actions pour amener les opérateurs à respecter les dispositions réglementaires en vigueur; à contribuer à la digitalisation des services de la poste; à améliorer la qualité des services à travers des contrôles; à la baisse des tarifs des services par le jeu de la concurrence et à amener les acteurs informels du secteur postal à respecter les textes en vigueur.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
07/07/17

Société

Journée internationale de la paix/Cérémonie de remise de distinction au Président de la Haute Autorité à la Consolidatio…

Journée internationale de la paix/Cérémonie de remise de distinction au Président de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP) : Le Col. Major Abou Tarka reçoit un trophée et un témoignage officiel de satisfaction de la Délégation de l'U

Le Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou a présidé, le jeudi 21 septembre dernier, à l'Académie des Arts Martiaux de Niamey, la cérémonie de remise d'une distinction au président de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP) par la Délégation de l'UE au Niger. Cette cérémonie a été organisée dans le cadre des activités de la célébration de la journée internationale de la paix q...

Coopération entre le Niger et la Banque Africaine de Développement (BAD) : Le président Akinwumi Adesina attendu à Niame…

Coopération entre le Niger et la Banque Africaine de Développement (BAD) : Le président Akinwumi Adesina attendu à Niamey, aujourd'hui

Le président du Groupe de la Banque Africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, entamera, aujourd'hui mardi, une visite de travail de deux jours à Niamey, annonce un communiqué de presse de ladite institution. Au cours de cette visite axée sur le renforcement de la coopération bilatérale entre la BAD et le Niger, M. Akinwumi Adesina, aura des rencontres avec plusieurs autorités de notre pays, dont le Président de la République, ...

A la Primature : Le point sur les préparatifs de la fête tournante du 18 décembre, Tahoua Sakola

A la Primature : Le point sur les préparatifs de la fête tournante du 18 décembre, Tahoua Sakola

Le Premier ministre, Chef du gouvernement a présidé, samedi dernier, une réunion sur la fête tournante du 18 décembre que la région de Tahoua a l'honneur d'abriter cette année.Au cours de cette réunion, plusieurs thématiques ont été abordées dont entre autres le niveau d'exécution des travaux entrant dans le cadre de Tahoua ''Sakola''. A cet effet et pour permettre à l'assistance de mieux apprécier ce qui est en train d'être réalisé, il...

La ministre de la Communication rencontre les membres du Comité chargé de réfléchir sur le redressement de l'IFTIC : Mme…

La ministre de la Communication rencontre les membres du Comité chargé de réfléchir sur le redressement de l'IFTIC : Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye salue la pertinence des conclusions et recommandations du rapport soumis par le Comité

La ministre de la Communication, Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye, a rencontré, ce matin, les membres du Comité chargé de réfléchir sur le redressement de l'Institut de Formation aux Techniques de l'Information et de la Communication (IFTIC), qu'elle a tenu à féliciter pour la qualité du rapport qu'il vient de lui soumettre.Au cours de cette rencontre, la ministre a fait part de sa totale satisfaction quant aux conclusions et recommanda...

Réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), à New York (Etats Uni…

Réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), à New York (Etats Unis) : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou met en exergue les actions de la Fondation Guri Vie Meilleure

Après avoir pris une part active au Forum mondial sur la nutrition infantile, à Montréal, au Canada, au cours duquel elle a plaidé en faveur d'une nutrition infantile abondante et de qualité, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou se trouve depuis lundi à New York, aux Etats Unis d'Amérique, pour honorer de sa présence la réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS) qui se tient en ...

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (C…

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) : Un bilan réconfortant, en dépit que certaines contingences

Après cinq jours d'intenses activités, les travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017 du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) ont pris fin, hier après-midi, au Palais des congrès de Niamey, sur une note de satisfaction générale. C'est le président de ladite institution, M. Moussa Moumouni Djermakoye qui a présidé la cérémonie de clôture desdits travaux. La fin de ces travaux coïncidant avec la fin de la...

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Le Premier ministre chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a présidé, le samedi dernier, la cérémonie de lancement officiel de la Cure Salée ou Tinekert, grand rassemblement des éleveurs. La cure salée, l'évènement annuel le plus important de la localité de In 'Gall s'est tenue comme à l'accoutumée au pied de la petite palmeraie sous la Présidence du Premier ministre chef du gouvernement SEM Brigi Rafini qui pour la circonstance était...

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ens…

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ensemble», déclare SE. Brigi Rafini, Premier ministre, Chef du Gouvernement

«Chers Invités ;Chers Eleveurs ;Population d'Ingall ;Par la grâce de Dieu, nous nous retrouvons, à nouveau, à Ingall, comme il est de coutume, pour la traditionnelle Cure salée. Je voudrais me réjouir de la qualité de l'accueil dont nous avons été l'objet, et saluer cette population d'Ingall si généreuse et si hospitalière ; une générosité et une hospitalité jamais démenties. Générosité et hospitalité légendaires des habitants, auxquell...

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la fête annuelle des éleveurs communément appelée ''Cure Salée'' se poursuivent activement à Ingall. Le thème de cette édition 2017 est « Pastoralisme, vecteur de paix au Sahel». Présent à Ingall, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, après avoir donné le coup d'envoi des manifestations, a effectué plusieurs visites, samedi dernier. C'est ainsi qu'il a visit...

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

C'est avec une profonde consternation que la Rédaction de l'ONEP a appris la disparition, vendredi dernier du journaliste Joseph Seydou Allakaye, des suites d'une maladie. L'enterrement a eu lieu, le samedi 16 septembre après-midi au cimetière de Yantala, à Niamey. Il laisse une veuve, des orphelins et des petits-fils. Cité parmi les doyens de la presse nigérienne, Joseph Seydou Allakaye, a fait ses premier pas dans la presse nationale ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.