Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Table ronde sur le forum des médias du conseil des partis politiques africains : Des échanges autour de la thématique « Liberté, responsabilité et régulation des medias »


photo-de-famiÀ l'occasion de la rencontre internationale sur le forum des médias du Conseil des partis politiques africains, une table ronde a regroupé le 8 juillet dernier à l'hôtel Gaweye de Niamey, l'ensemble des participants venus de plusieurs pays africains. Cette table ronde qui a porté sur le thème « Liberté, Responsabilité et Régulation des médias : cas du Niger » a été organisée par le comité exécutif national du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya). C'est le vice-président du Conseil Supérieur de la Communication M. Ali Ousseini Sountalma qui a présenté cette thématique aux participants. La cérémonie d'ouverture et de clôture de cette rencontre internationale a été présidée par le président du comité exécutif national du PNDS-Tarayya, M. Mohamed Bazoum, en présence du secrétaire général du conseil des partis politiques africains et du nouveau président du forum des medias du conseil des partis politiques africains, l'Ethiopien M. Kebede Kassa ainsi que plusieurs invités .
Il s'est agi pour les participants à la rencontre de Niamey de mener des réflexions approfondies sur le forum des medias du conseil des partis politiques africains qui est une organisation très jeune. Au cours du panel sur la thématique « Liberté, Responsabilité et Régulation des medias : cas du Niger », le vice-président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) M. Ali Ousseini Sountalma a en introduction relevé que les réseaux sociaux étant considérés comme des espaces privés de Communication, sont exclus du champ de la régulation des médias par le législateur. Mais leur importance et leur utilité dans la vie de tous les jours imposent une nouvelle règlementation qui urge dans ce domaine. En analysant le régime juridique institué par l'ordonnance du 04 juin 2010 qui encadre l'exercice de cette liberté et qui définit le régime de la liberté de presse au Niger, le vice-président du CSC a indiqué qu'on peut dire que la presse est libre au Niger et le pendant de la liberté c'est la responsabilité.
L'exercice de la liberté de presse est une réalité au Niger. La presse écrite est libre ainsi que la presse audiovisuelle. « En 2017, le paysage médiatique comprend 14 télévisions privées, 36 radios privées commerciales et 165 radios communautaires associatives » a précisé le vice-président du CSC. En 2015, le Niger a reculé dans le classement de Reporter Sans Frontières (RSF) non pas par la faute des pouvoirs publics mais par la faute des médias et des journalistes, qui ont mal utilisé leur liberté. En ce qui concerne la responsabilité des journalistes, le panéliste a souligné que la responsabilité du journaliste vis-à-vis du public prime devant toute autre responsabilité, en particulier à l'égard de leurs employeurs et des pouvoirs publics. La mission d'information comprend nécessairement des limites que les journalistes nigériens eux-mêmes s'imposent à travers une Charte dans laquelle, en toute responsabilité, ils considèrent que leurs devoirs sont plus nombreux que leurs droits.
Quant à la régulation des médias, le vice-président du CSC a fait comprendre à l'assistance qu'au Niger la fin du monopole de l'Etat dans le domaine de l'Information a engendré la naissance d'un cadre concurrentiel entre le secteur Public et Privé et a nécessité la création d'un organe de régulation des medias dénommé Conseil Supérieur de la Communication (CSC). Ce dernier a pour mission de réguler la presse écrite, audiovisuelle, la presse électronique et la publicité par voie de presse. Mais concrètement que signifie réguler ? Selon le conférencier, la régulation peut également être définie comme un mode d'intervention des pouvoirs publics dans des secteurs politico-économiques caractérisés par des facteurs conflictuels tels que la concurrence et les intérêts croisés ou divergents. Dans ces deux acceptions, la régulation reste un mode moderne de gouvernance remplaçant les notions de gestion administrative classique. En conclusion, le conférencier a relevé que le bilan de la dépénalisation des délits commis par voie de presse n'est guère reluisant. Cette présentation a suscité un grand débat chez les participants qui n'ont pas hésité à partager leur expérience.
À la clôture de cette rencontre de Niamey, le président du comité exécutif national du PNDS-Tarayya M. Mohamed Bazoum a précisé que les discussions qui ont eu lieu à cette occasion ont permis à l'ensemble des participants de se rendre compte des défis auxquels les jeunes démocraties font face en Afrique. « C'est un grand défi de pouvoir réaliser l'équilibre entre le principe de la liberté et son pendant qu'est la responsabilité. Nous avons fait l'option dans nos différents pays africains pour la plupart, de la démocratie intégrale qui suppose la liberté d'opinion et la liberté d'expression. Elle se traduit par le principe de la liberté des médias. Il revient à chacun de nos pays de réaliser les conditions d'une saine régulation des medias qui fasse jouer aux journalistes leur rôle dans l'éveil de conscience, dans le développement de la conscience citoyenne » a conclu le président du comité exécutif national du PNDS-Tarayya.

Hassane Daouda(onep)
10/07/17

Société

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation…

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation des attributs de l'Etat

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M Marou Amadou, a officiellement installé, hier jeudi 16 novembre, la cellule nationale de normalisation des armoiries et sceaux. La cellule est un organe composée de huit (8) membres issus de plusieurs institutions à savoir la Présidence de la République, l'Assemblée Nationale, le Cabinet du Premier ministre, les Ministères de la Défense nationale, de l'Intérieur, de la Justice, de la Renais...

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Dans le cadre de la célébration de la fête du Roi, en l'honneur de sa Majesté le Roi Philippe, SE l'ambassadeur de Belgique au Niger, Pierre Charlier a offert, mercredi dernier, à l'hôtel les Rôniers, une réception pour marquer l'importance de cette fête. Y ont assisté, les membres du gouvernement, ceux du Corps diplomatique ainsi que plusieurs personnalités.Dans son allocution, l'ambassadeur de Belgique a souligné que cette date est l'...

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

La compagnie de téléphonie nationale Niger Télécoms entend offrir bientôt la possibilité à ses abonnés de surfer sur la vague Internet révolutionnaire de troisième génération, l'Internet 3G qui fournit l'Internet Haut débit. L'annonce en a solennellement été faite, hier jeudi 16 novembre, par le directeur général M Abdou Harouna lors d'une conférence de presse. Cette annonce tant attendue par les centaines de milliers d'abonnés de la Ni...

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la…

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la réussite de cette rencontre de mobilisation des financements du nouveau PDES (2017-2021)

Le Niger va organiser les 13 et 14 décembre 2017 à Paris une Table Ronde sur le financement du nouveau Plan de Développement Economique et Social (2017-2021) du pays. À moins d'un mois de la tenue de cet important événement intitulé « un Niger renaissant pour un peuple prospère », la ministre du Plan, Mme Kane Aichatou Boulama, et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération , de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Ex...

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans s…

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans ses efforts de lutte contre le phénomène de la migration irrégulière

La coopération allemande, à travers la GIZ, vient de lancer un nouveau projet dénommé « appui-conseil en matière de politique migratoire au Niger » (GIZ-APM). C'est le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaites coutumières et religieuses M. Mohamed Bazoum qui a présidé la cérémonie du lancement officiel de ce projet le 14 novembre à l'hôtel Soluxe de Niamey.Pays charnière, à...

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat a signé un décret portant inscription et promotion…

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat a signé un décret portant inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou a signé un (1) décret, portant inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes.Aux termes de ce décret, sont inscrits au tableau d'avancement complémentaire et promus au grade supérieur au titre de l'avancement exceptionnel, les Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes dont les noms suivent, pour compter du 1er novembre 2017....

A la Présidence de la République : Décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option

A la Présidence de la République : Décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a signé, hier, un décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option. Par ce décret :Article Premier : Conformément à l'article 13 de la loi n°2014-60 du 5 novembre 2014, portant modification de l'ordonnance n°84-33 du 23 août 1984, portant code de la nationalité nigérienne, modifiée par l'ordonnance n°88-13 du 18 février 1988, modifiée par l'Ordonna...

Projet d'accompagnement communautaire à la prévention de la transmission VIH de la mère à l'enfant : La Première Dame Ha…

Projet d'accompagnement communautaire à la prévention de la transmission VIH de la mère à l'enfant : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou préside la cérémonie de lancement

Apres avoir enregistré des résultats probants dans la mise en œuvre du projet d'accompagnement à la prévention de la transmission VIH Sida de la mère à l'enfant en 2014, la fondation Guri Vie Meilleure vient de reconduire le projet dans vingt centres de santé intégrés de la région de Niamey pour une durée de 12 mois. C'est la première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure et par ailleurs marraine de...

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux

Une mission composée d'une quinzaine de députés membres de la Commission Affaires juridiques et institutionnelles (CAJI), conduite par l'Honorable Souley Dioffo, a séjourné du 10 au 11 novembre derniers, dans la région de Maradi, afin de constater de visu l'impact du Projet Filets sociaux sur les populations démunies, plus particulièrement celles des communes de Kornaka et de Gabi. Ces visites ont permis aux élus nationaux d'appréhender...

Prestation de serment à la Cour Constitutionnelle de Niamey : Dix membres de la CENI renvoyés à l'exercice de leurs fonc…

Prestation de serment à la Cour Constitutionnelle de Niamey : Dix membres de la CENI renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Après leur installation le 05 novembre dernier, les membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), ont prêté serment hier, devant la Cour Constitutionnelle de Niamey. Cette cérémonie présidée par le vice-président de la Cour Constitutionnelle M. Narey Oumarou en présence du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur M. Mohamed Bazoum, et de plusieurs témoins, consacre une obligation réglementaire qu'impose la Constitut...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Il y a comme un vent de débâcle et de panique qui plane sur la tête des groupes armés qui ...

vendredi 17 novembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.