Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Vente d'aliments bétail à Niamey : Une activité en plein essor dans la capitale


venteBien que n'étant pas une zone à vocation agro-pastorale, les habitants de la capitale s'adonnent de plus en plus et avec une certaine passion, à la pratique de l'élevage à travers notamment l'embouche ovine ou bovine. Ce regain d'intérêt pour l'élevage a entrainé ces dernières années la prolifération des points de vente d'aliments bétail dans la ville de Niamey. Cette activité se développe au fur et à mesure que la demande se fait sentir chez les « passionnés de l'élevage ». Il est d'ailleurs rare d'emprunter les grandes artères de la capitale sans apercevoir un point de vente d'aliments bétail. Sur la route de Ouallam, juste après le premier échangeur, aux alentours de "Tourakou", le plus grand marché de bétail de Niamey, les vendeurs d'aliments bétail sont installés aux abords de la chaussée. L'offre est diversifiée, toute une gamme d'aliments bétail est proposée aux clients.
Il existe une quantité importante et variée d'aliments bétail chez les vendeurs. Les sacs d'aliments bétail sont superposés dehors avec tout le soin requis ou stockés dans abris en tôle. Ces points de vente sont approvisionnés à partir des zones souvent éloignées de Niamey. On voit souvent des camions stationnés devant les points de ventes pour décharger des sacs d'aliments bétail. Pour Rabiou Moumouni qui totalise dix (10) bonnes années d'expérience dans la vente d'aliments bétail, cette activité est de plus en plus attrayante dans la mesure où les habitants de Niamey ont changé de comportement. « A l'époque, les populations trouvaient que faire de l'élevage dans un petit enclos est impossible, ou bien il faut avoir suffisamment de moyens pour entretenir les animaux. Mais ces derniers temps, il y a un regain d'intérêt pour l'élevage au sein des foyers de la capitale » explique-t-il.
Cette passion des populations pour l'élevage a eu comme corollaire le développement de l'activité de vente d'aliments pour bétail. Des usines de production d'aliments bétail ont aussi vu le jour à Niamey. « Nous vendons divers types d'aliments bétail. Comme vous le voyez, il y a le son de blé ; de maïs et de sorgho ; des feuilles ou résidus de haricot, des feuilles d'acacia albida ; d'arachide etc. ; les gousses d'acacia albida et les blocs multi-nutritionnels. Toutes ces variétés d'aliments bétail ont des provenances différentes. Les aliments ou résidus de haricot, d'arachide proviennent de la région de Maradi ; les feuilles d'acacia albida communément appelées Gao et ses gousses viennent du Zarmaganda ; les blocs multi-nutritionnels d'Agadez et le son de blé du Ghana », précise Rabiou Moumouni. Ces produits ont une grande valeur nutritive pour les animaux et les prix varient selon le produit considéré.
Ainsi pour les sons de blé et de maïs, la mesure se vend à 250F, tandis que le sac coûte respectivement 3500F et 7000F. Le sac de feuilles d'arachide est à 2500F ; les feuilles d'acacia albida à 5000 F ; l'unité d'un bloc multi-nutritionnel à 500F et le sac de gousses d'acacia albida à 3500F. Ces produits arrivent à Niamey par camions gros porteurs. Le coût du transport dépend du type d'aliments bétail. Le frais de transport d'un chargement (camion) oscille entre 300.000F et 400.000F. Le seul problème dans cette activité, relève Rabiou Moumouni, est que certaines personnes prétextant transporter des aliments bétail destinés à la vente, profitent pour dissimuler des produits prohibés. « Cette situation a amené désormais les services en charge du contrôle en l'occurrence les douaniers à procéder à des fouilles systématiques des camions » dit-il. Ce qui, selon lui, est absolument nécessaire même si le contrôle fait perdre beaucoup de temps, il s'agit de la sécurité de tous. Pour Mahamane Sani, un autre vendeur d'aliments bétail, l'activité est porteuse. « Nous avons une clientèle qui est régulière surtout qu'on s'achemine vers la tabaski, une période de forte demande en aliments bétail », a souligné Mahamane Sani.
Il faut reconnaitre aussi qu'il y a de plus en plus un attachement des habitants de la ville de Niamey à l'élevage, précisément le volet embouche. Les prix raflés par la région de Niamey lors de la 3ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (Sahel-Niger) sont la preuve tangible de ce regain d'intérêt pour l'élevage, un secteur dont la contribution à l'économie nationale est extrêmement importante. Quant aux clients comme Adamou Younoussa et Zakari Karimou, ils trouvent que l'aliment bétail est extrêmement cher à Niamey. Il est difficile d'entretenir des animaux surtout pour celui qui n'est pas habitués à ce genre de dépenses. « Moi par exemple, je dépense chaque jour 1500 à 2000F pour mes brebis de race Balami. Il me faut acheter aussi bien du son que d'aliments secs et les blocs multi-nutritionnels pour que les brebis aient constamment d'appétit. C'est une race de mouton qui ne mange pas n'importe quel aliment bétail», explique Adamou Younoussa.

Hassane Daouda(onep)
11/07/17

Société

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la fête annuelle des éleveurs communément appelée ''Cure Salée'' se poursuivent activement à Ingall. Le thème de cette édition 2017 est « Pastoralisme, vecteur de paix au Sahel». Présent à Ingall, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, après avoir donné le coup d'envoi des manifestations, a effectué plusieurs visites, samedi dernier. C'est ainsi qu'il a visit...

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

C'est avec une profonde consternation que la Rédaction de l'ONEP a appris la disparition, vendredi dernier du journaliste Joseph Seydou Allakaye, des suites d'une maladie. L'enterrement a eu lieu, le samedi 16 septembre après-midi au cimetière de Yantala, à Niamey. Il laisse une veuve, des orphelins et des petits-fils. Cité parmi les doyens de la presse nigérienne, Joseph Seydou Allakaye, a fait ses premier pas dans la presse nationale ...

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissa…

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissata Issoufou appelle les partenaires pour un accompagnement conséquent des programmes d'alimentation scolaire et de nutrition infan

La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou participe au Forum mondial sur la nutrition infantile (GCNF) qui se tient du 17 au 21 septembre 2017 à Montréal au Canada. A cette occasion, la première Dame a prononcé un discours devant une assistance constituée de la Présidente du Forum mondial sur la Nutrition, du Directeur du Centre d'excellence du PAM, des ministres issus des pays participants, des représentants du corps diplomatique et des...

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouv…

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle, renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a présidé vendredi dernier, dans la matinée deux cérémonies de prestation de serment : la première concernant un nouveau membre de la Cour de cassation et la seconde un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle. Les prestations de serment se sont déroulées dans l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères.Pour le 1er acte de ces deux cérémonies, c'es...

Lancement officiel de l'approche ''Police de proximité'' projet REGARDS à Bankilaré : Pour une gestion efficace et parti…

Lancement officiel de l'approche ''Police de proximité'' projet REGARDS à Bankilaré : Pour une gestion efficace et participative de la sécurité communautaire

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Mohamed Bazoum, a procédé, samedi dernier à Bankilaré, au lancement officiel de l'approche Police de proximité à travers le projet « Renforcement de l'Engagement des Communautés pour la Gestion Alerte des Risques de Déstabilisation Sociales et Sécuritaires » (REGARDS). La cérémonie de lancement s'es...

Conseil Supérieur de la Communication (CSC) : Plaidoyer en faveur de l'adoption des textes sur la communication

Conseil Supérieur de la Communication (CSC) : Plaidoyer en faveur de l'adoption des textes sur la communication

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a organisé, hier matin, une rencontre de plaidoyer pour informer et sensibiliser les participants sur la nécessité d'adopter des textes. Cette rencontre s'est déroulée dans la salle de réunion du CSC, en présence de représentants des institutions et ministères.Le président du Conseil Supérieur de Communication, M. Abourahamane Ousmane, a fait part dans son intervention que « plusieurs avant...

Education : Lancement de l'opération d'acheminement des fournitures scolaires

Education : Lancement de l'opération d'acheminement des fournitures scolaires

Le ministre de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique, M. Daouda Mamadou Marthé, a procédé hier matin au lancement de l'opération d'acheminement des fournitures scolaires au niveau des régions. Cette opération survient à un moment où les élèves du cycle primaire s'apprêtent à effectuer en Octobre prochain la rentrée scolaire au titre de l'année académique 2017-2018...

Coopération Niger/Corée du Sud : 430 motoculteurs multifonctions attendus par le Niger

Coopération Niger/Corée du Sud : 430 motoculteurs multifonctions attendus par le Niger

Le Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage a reçu, hier, un échantillon d'engins motoculteurs fournis par la Corée du Sud. C'est le Secrétaire général adjoint dudit Ministère qui a présidé la cérémonie de présentation desdites machines, deux prototypes de motoculteurs multifonctions. Au total 430 motoculteurs qui seront réceptionnés par notre pays, qui s'est engagé en 2016 dans un processus de négociation avec la Corée du Sud pour l'...

4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» : Promouvoir le patrimoine culturel à travers la dans…

4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» : Promouvoir le patrimoine culturel à travers la danse

La 4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» a débuté hier après midi à Niamey. La cérémonie officielle d'ouverture de cette rencontre culturelle, s'est déroulée dans l'enceinte du Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de Modernisation Sociale. C'est M. Ganda Tahirou, représentant du ministre en charge de la Renaissance Culturelle qui présidé la cérémonie en présence des cadres du Ministère, du Dir...

Fin de la mission de travail du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur dans la région de Tahoua : La sauvegarde de la …

Fin de la mission de travail du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur dans la région de Tahoua : La sauvegarde de la sécurité des personnes et de leurs biens au centre des échanges avec les populations de plusieurs localités visitées

Le ministre d'État, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Mohamed Bazoum, effectué de jeudi à dimanche derniers, une mission de travail à l'intérieur du pays. Il est arrivé dans la matinée du jeudi à Tahoua où il a effectué plusieurs visites en compagnie du Gouverneur de la région et des responsables des Forces de défense et de sécurité en vue de s'enquéri...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.