Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Vente d'aliments bétail à Niamey : Une activité en plein essor dans la capitale


venteBien que n'étant pas une zone à vocation agro-pastorale, les habitants de la capitale s'adonnent de plus en plus et avec une certaine passion, à la pratique de l'élevage à travers notamment l'embouche ovine ou bovine. Ce regain d'intérêt pour l'élevage a entrainé ces dernières années la prolifération des points de vente d'aliments bétail dans la ville de Niamey. Cette activité se développe au fur et à mesure que la demande se fait sentir chez les « passionnés de l'élevage ». Il est d'ailleurs rare d'emprunter les grandes artères de la capitale sans apercevoir un point de vente d'aliments bétail. Sur la route de Ouallam, juste après le premier échangeur, aux alentours de "Tourakou", le plus grand marché de bétail de Niamey, les vendeurs d'aliments bétail sont installés aux abords de la chaussée. L'offre est diversifiée, toute une gamme d'aliments bétail est proposée aux clients.
Il existe une quantité importante et variée d'aliments bétail chez les vendeurs. Les sacs d'aliments bétail sont superposés dehors avec tout le soin requis ou stockés dans abris en tôle. Ces points de vente sont approvisionnés à partir des zones souvent éloignées de Niamey. On voit souvent des camions stationnés devant les points de ventes pour décharger des sacs d'aliments bétail. Pour Rabiou Moumouni qui totalise dix (10) bonnes années d'expérience dans la vente d'aliments bétail, cette activité est de plus en plus attrayante dans la mesure où les habitants de Niamey ont changé de comportement. « A l'époque, les populations trouvaient que faire de l'élevage dans un petit enclos est impossible, ou bien il faut avoir suffisamment de moyens pour entretenir les animaux. Mais ces derniers temps, il y a un regain d'intérêt pour l'élevage au sein des foyers de la capitale » explique-t-il.
Cette passion des populations pour l'élevage a eu comme corollaire le développement de l'activité de vente d'aliments pour bétail. Des usines de production d'aliments bétail ont aussi vu le jour à Niamey. « Nous vendons divers types d'aliments bétail. Comme vous le voyez, il y a le son de blé ; de maïs et de sorgho ; des feuilles ou résidus de haricot, des feuilles d'acacia albida ; d'arachide etc. ; les gousses d'acacia albida et les blocs multi-nutritionnels. Toutes ces variétés d'aliments bétail ont des provenances différentes. Les aliments ou résidus de haricot, d'arachide proviennent de la région de Maradi ; les feuilles d'acacia albida communément appelées Gao et ses gousses viennent du Zarmaganda ; les blocs multi-nutritionnels d'Agadez et le son de blé du Ghana », précise Rabiou Moumouni. Ces produits ont une grande valeur nutritive pour les animaux et les prix varient selon le produit considéré.
Ainsi pour les sons de blé et de maïs, la mesure se vend à 250F, tandis que le sac coûte respectivement 3500F et 7000F. Le sac de feuilles d'arachide est à 2500F ; les feuilles d'acacia albida à 5000 F ; l'unité d'un bloc multi-nutritionnel à 500F et le sac de gousses d'acacia albida à 3500F. Ces produits arrivent à Niamey par camions gros porteurs. Le coût du transport dépend du type d'aliments bétail. Le frais de transport d'un chargement (camion) oscille entre 300.000F et 400.000F. Le seul problème dans cette activité, relève Rabiou Moumouni, est que certaines personnes prétextant transporter des aliments bétail destinés à la vente, profitent pour dissimuler des produits prohibés. « Cette situation a amené désormais les services en charge du contrôle en l'occurrence les douaniers à procéder à des fouilles systématiques des camions » dit-il. Ce qui, selon lui, est absolument nécessaire même si le contrôle fait perdre beaucoup de temps, il s'agit de la sécurité de tous. Pour Mahamane Sani, un autre vendeur d'aliments bétail, l'activité est porteuse. « Nous avons une clientèle qui est régulière surtout qu'on s'achemine vers la tabaski, une période de forte demande en aliments bétail », a souligné Mahamane Sani.
Il faut reconnaitre aussi qu'il y a de plus en plus un attachement des habitants de la ville de Niamey à l'élevage, précisément le volet embouche. Les prix raflés par la région de Niamey lors de la 3ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (Sahel-Niger) sont la preuve tangible de ce regain d'intérêt pour l'élevage, un secteur dont la contribution à l'économie nationale est extrêmement importante. Quant aux clients comme Adamou Younoussa et Zakari Karimou, ils trouvent que l'aliment bétail est extrêmement cher à Niamey. Il est difficile d'entretenir des animaux surtout pour celui qui n'est pas habitués à ce genre de dépenses. « Moi par exemple, je dépense chaque jour 1500 à 2000F pour mes brebis de race Balami. Il me faut acheter aussi bien du son que d'aliments secs et les blocs multi-nutritionnels pour que les brebis aient constamment d'appétit. C'est une race de mouton qui ne mange pas n'importe quel aliment bétail», explique Adamou Younoussa.

Hassane Daouda(onep)
11/07/17

Société

Lancement officiel du Réseau International des Parlementaires pour la Paix (AIPP- Niger) : Promouvoir le dialogue et la …

Lancement officiel du Réseau International des Parlementaires pour la Paix (AIPP- Niger) : Promouvoir le dialogue et la coopération entre les parlementaires du monde en faveur de la paix et du développement humain

Le 1er vice-président de l'Assemblée nationale, M. Iro Sani, a présidé, le 16 juin dernier, la cérémonie de lancement du Réseau International des Parlementaires pour la Paix AIPP-Niger et l'installation des membres de l'Association Internationale des Parlementaires pour la Paix (AIPP-Niger). L'objet est de promouvoir et encourager le dialogue et la coopération entre parlementaires du monde entier en faveur de la paix et du développement...

Visite du Premier ministre au niveau de deux nouveaux bâtiments à Lazaret et l'échangeur Diori Hamani de Niamey : A pein…

Visite du Premier ministre au niveau de deux nouveaux bâtiments à Lazaret et l'échangeur Diori Hamani de Niamey : A peine inauguré, l'échangeur Diori en proie à une occupation anarchique

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini, a effectué, vendredi dernier, une série de visites dans la ville de Niamey. Le Chef du gouvernement s'est rendu d'abord au quartier Lazaret où deux bâtiments flambant neuf ont été construits pour servir de locaux à deux institutions de la République, en l'occurrence la Cour des Comptes et le Conseil d'Etat, puis à l'échangeur Diori Hamani pour être témoin de l'anarchie qui s'i...

Fête de Ramadan : Une prière dans la communion des cœurs et des esprits

Fête de Ramadan : Une prière dans la communion des cœurs et des esprits

La Oummah islamique du Niger a célébré hier, 14 juin 2018, la fête de l'Aid el fitr qui consacre ainsi la fin d'un mois de dévotion, de privations de boire et de manger pendant toute la journée conformément aux préceptes de la religion musulmane. A cette occasion, les fidèles musulmans de Niamey, vêtus de leurs beaux habits, ont très tôt le matin pris d'assaut les mosquées de la capitale pour la traditionnelle prière, un rite extrêmemen...

Message du Premier ministre à l'occasion de la fête du Ramadan : SE. Brigi Rafini exprime les vœux du gouvernement à la …

Message du Premier ministre à l'occasion de la fête du Ramadan : SE. Brigi Rafini exprime les vœux du gouvernement à la population

La Oummah islamique du Niger a célébré hier jeudi 14 juin la fête de l'Aïd el Fitr marquant la fin du mois de jeûne de ramadan. A la veille de cette célébration, le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini a livré un message pour souhaiter une bonne fête à tous les citoyens. Par la même occasion, le chef du gouvernement a déploré les attaques perpétrées à Diffa par Boko Haram, au cours de ce mois sacré. Il a présenté, au...

Remise du Rapport sur les états généraux du foncier rural au ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage …

Remise du Rapport sur les états généraux du foncier rural au ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage : Balisage du terrain pour l'élaboration d'une Politique nationale du foncier rural au Niger

Le ministre d'Etat, ministre de l'agriculture et de l'élevage, président du comité national du code rural, M. Abouba Albadé, a reçu, hier à l'hôtel Gaweye, le Rapport sur les états généraux du foncier rural nigérien et la feuille de route pour l'élaboration de la politique foncière du Niger. C'était au cours d'une cérémonie à laquelle prenaient part plusieurs membres du gouvernement, les représentants des partenaires techniques et finan...

Séance de rupture collective de jeûne (Iftar) au Palais de la Présidence : Le Chef de l'Etat convie la famille des média…

Séance de rupture collective de jeûne (Iftar) au Palais de la Présidence : Le Chef de l'Etat convie la famille des médias

Dans le cadre des séances de rupture collective de jeûne (Iftar) au Palais de la Présidence, le Chef de l'Etat a rompu le jeûne du ramadan, hier, en compagnie de l'ensemble de la famille de la presse nigérienne. Cette séance de rupture s'est déroulée en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini, du président du Conseil Supérieur de la Communication, Dr Kabir Sani et du Ministre de la Communication, M. Mahamado...

Lancement hier du processus de la revue stratégique nationale «Faim zéro » : Engagement résolu pour l'atteinte de l'obje…

Lancement hier du processus de la revue stratégique nationale «Faim zéro » : Engagement résolu pour l'atteinte de l'objectif ''Faim zéro'' d'ici 2030

Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba a procédé hier au lancement du processus de la revue stratégique nationale « Faim zéro ». Il s'agit, à travers ce processus, d'explorer les issues nécessaires pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger.Le processus d'examen stratégique « faim zéro » a été initié dans la perspective d'assurer la sécurité alimentaire, d'améliorer la nutrit...

Journée Internationale de sensibilisation sur l'albinisme : La ministre invite les albinos à se faire enregistrer en vue…

Journée Internationale de sensibilisation sur l'albinisme : La ministre invite les albinos à se faire enregistrer en vue de leur identification

A l'instar de plusieurs pays du monde, le Niger célèbre, aujourd'hui 13 juin, la journée Internationale de sensibilisation sur l'albinisme avec comme thème retenu cette année « faire briller notre lumière sur le monde ». A cette occasion, la ministre de la Population Mme Aissata Issa Maiga a livré un message dans lequel elle a réitéré son appel à tous les acteurs de développement de conjuguer leurs efforts pour la promotion d'une sociét...

Rupture de jeûne (Iftar) à la Présidence de la République : Les artistes invités du Chef de l'Etat

Rupture de jeûne (Iftar) à la Présidence de la République : Les artistes invités du Chef de l'Etat

Poursuivant les séances de rupture de jeûne avec les représentants des différentes couches socioprofessionnelles du pays, le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou était hier avec les sportifs, les artistes, les écrivains, les cinéastes, etc. bref les différents acteurs du domaine culturel et sportifs.La cérémonie d'Iftar s'est déroulée en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement SE. BrigiRafini, du ...

Journée Mondiale contre le Travail des Enfants : Engagement permanent des pouvoirs publics en faveur de l'amélioration d…

Journée Mondiale contre le Travail des Enfants : Engagement permanent des pouvoirs publics en faveur de l'amélioration de la situation des enfants

A l'instar de tous les pays membres de l'Organisation Internationale du Travail (OIT), le Niger commémore aujourd'hui 12 juin, la Journée Mondiale de lutte contre le Travail des Enfants. A la veille de la journée, le ministre de l'Emploi, du Travail et de la Protection Sociale, M. Mohamed Ben Omar a livré un message. Dans son message, le ministre Mohamed Ben Omar a expliqué que le travail des enfants fait référence à tout travail qui le...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité…

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité des produits et stabilité des prix sur tous les marchés de la capitale

Le mois béni de Ramadan est un mois pendant lequel, la consommation alimentaire est élevée...

vendredi 18 mai 2018

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention …

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention à la surconsommation

Le prix du sucre connait cette année une forte baisse par rapport au Ramadan 2017. Le cart...

vendredi 18 mai 2018

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de …

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de la flambée

Les musulmans du Niger, à l'instar de ceux des autres pays, ont entamé à partir du mercred...

vendredi 18 mai 2018

L'air du temps

La veille, la fête et le lendemain...

La veille, la fête et le lendemain...

Barka da Salla ! Kayéssi !... Depuis hier, nous sommes dans les éclats de la fête de l'Aïd...

vendredi 15 juin 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.