Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Entretien avec M Boulou Akano, Directeur Général du Centre Nigérien de Promotion Touristique (CNPT) : «Le Tourisme participe au développement socio-économique de notre pays par les revenus qu'il génère et par sa capacité de création d'emplois. Il par


invitLe Niger regorge d'importantes richesses touristiques. Dans presque toutes les régions du pays, on compte plusieurs sites touristiques. C'est pourquoi, le gouvernement a retenu ce secteur parmi ceux qui contribuent au développement socioéconomique du pays. Pour renforcer cette contribution l'Etat a institutionnalisé un service destiné à la promotion du tourisme tant au plan national qu'à l'extérieur du pays. Le tourisme participe aussi au rayonnement du Niger. Malgré cette ambition et ces efforts, le secteur du tourisme fait face à plusieurs défis ces dernières années, dont entre autres le manque de ressources nécessaires pour son développement mais aussi l'insécurité liée aux activités terroristes dans l'espace sahélo saharien. Dans cette interview, le Directeur Général du Centre Nigérien de Promotion Touristique (CNPT) M Boulou Akano évoque la situation dans le secteur.
Monsieur le Directeur pénéral, pouvez-vous présenter brièvement le CNPT ?
Le Centre Nigérien de Promotion Touristique est un établissement Public à caractère Professionnel, chargé de faire connaitre les potentialités touristiques du Niger par tous les moyens d'informations et de publicité, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de la république du Niger. Il contribue à la formation des corps des métiers pour l'amélioration de la qualité des prestations et des services touristiques.
Comment se porte le secteur du tourisme au Niger?
Le Tourisme dans sa forme classique fondée sur des circuits touristiques de découverte et d'aventure n'existe pratiquement pas du fait de la psychose sécuritaire liée aux actions des terroristes au Niger et même dans toute la zone sahélo-saharienne. Or cette forme du Tourisme par la durée de séjour des visiteurs et leur mobilité promeut et valorise mieux l'image d'une destination touristique.

Le Niger recèle d'importants sites touristiques dont des sites naturels et ceux créés par l'homme. Les sites naturels résistent à l'épreuve du temps et conservent leur attractivité et ne demandent qu'à être visités tandis que ceux créés par l'homme souffrent du manque d'entretien, d'aménagement et de restauration, faute des moyens.
Le Tourisme est un secteur qui participe au développement économique de notre pays. Combien s'élève cette contribution?
Le Tourisme participe au développement socio-économique de notre pays par les revenus qu'il génère et par sa capacité de création d'emplois. Il participe à concurrence de 7% au PIB. En outre il a un effet d'entrainement sur les autres secteurs de l'économie à savoir les transports, les commerces, l'agriculture et l'artisanat, qu'il aide à vivre. Il contribue dans une large mesure à l'équilibre de la balance des paiements, c'est à dire que les ressources tirées du tourisme permettent dans une certaine mesure de compenser les exportations et les dépenses des Nigériens à l'extérieur. Je dois cependant reconnaitre que la part du tourisme à l'économie nationale est sous-estimée du fait de la faiblesse du système statistique du tourisme et de l'absence de l'outil de mesure économique du tourisme, je veux dire le compte satellite du tourisme.Existe t-il un tourisme intérieur au Niger et quelle est sa part par rapport au secteur en général?
Il existe un tourisme intérieur au Niger qui est le fait des Nigériens et des résidents étrangers en déplacement dans notre pays. Sa part n'est pas statistiquement évaluée mais elle est non négligeable, même si on doit reconnaitre que le Nigérien quand il se déplace préfère passer son séjour sous le toit d'un ami, un parent ou une connaissance que de séjourner dans un établissement d'hébergement touristique ou para-touristique. Cela est dû à des habitudes sociologiques et des pesanteurs socioculturelles qui disparaitront progressivement. En outre, la plupart des Nigériens n'ont pas des revenus qui leur permettent de séjourner dans les établissements d'hébergement touristique, des efforts doivent être encouragés pour la création des structures d'hébergement adaptées (à faible coût) à cette forme de tourisme.
Votre centre connait quelques difficultés dans l'accomplissement de ses missions. Quelles sont les perspectives en vue de solutionner ces problèmes?
Vous avez parfaitement raison de dire que le Centre Nigérien de Promotion Touristique connait beaucoup de difficultés dans l'accomplissement de sa mission depuis sa création en 1999, du fait de la non allocation dès au départ d'un fonds de promotion touristique. Dans le dispositif qui crée le centre, l'Etat lui a alloué une subvention de fonctionnement, et laissant la responsabilité aux opérateurs privés du secteur les soins de constituer un fonds au profit du Centre à travers des cotisations statutaires pour financer les actions de promotion touristique qui est la principale mission du Centre. Malheureusement ce dispositif a montré ses limites. L'engagement des professionnels du tourisme à financer les actions de promotion de ce secteur n'a pas suivi. Cependant nous ne sommes pas restés les bras croisés. Nous avons développé un argumentaire à l'endroit du gouvernement pour l'installation par l'Etat d'un Fonds de promotion touristique comme c'est le cas dans tous les pays du monde, étant entendu que la promotion est une mission de service public qui incombe donc forcement à l'Etat. Ce plaidoyer a porté ses fruits d'où l'institution d'un Fonds de promotion par l'ordonnance N°2011-16 du 17 Février 2011 qui confère au Centre Nigérien de Promotion Touristique (CNPT) deux tiers (2/3) au moins du Fonds de Développement Touristique (FDT). Malheureusement un problème de gouvernance au niveau du Ministère de tutelle n'a pas permis d'appliquer l'esprit de cette ordonnance en dépit de plusieurs recours exercés par nos soins de 2011 à nos jours. L'espoir est cependant permis, le nouveau ministre en charge du Tourisme M. Ahmed Botto a promis d'appliquer à la lettre l'esprit de l'Ordonnance précitée, qui confère au centre, des ressources lui permettant de remplir la mission qui lui a été assignée. Nous attendons de voir ; la loi des finances 2018 est déterminante pour solutionner le manque des moyens du CNPT par l'application de ladite ordonnance.
Votre structure est chargée d'organiser et de coordonner les activités touristiques au Niger. Comment cela se passe et quelles sont vos relations avec les autres acteurs du secteur, les hôtels, les Agences de voyage...?
Le Centre Nigérien de Promotion Touristique est une sorte d'interface entre les pouvoirs publics et les opérateurs privés du secteur touristique qu'il organise et encadre à l'occasion de certains événements nationaux et internationaux à caractère touristique. Il dispense des sessions de formation dans toutes les branches d'activités touristiques au personnel des unités hôtelières et touristiques. Il organise des éductours (voyages de familiarisation avec les produits touristiques nigériens) à l'intention des Tours Operateurs et de la presse spécialisée du Tourisme ainsi que d'autres leaders d'opinions. Il assiste les professionnels dans la réalisation de leurs supports d'informations et de publicité. Le centre organise également à l'intention des jeunes, des colonies de vacances, des camps d'été en vue de les familiariser avec les réalités socio-économiques de leur pays et celles des pays voisins tout en cultivant chez eux certaines vertus de l'éducation telles que la dynamique du groupe, le respect, la solidarité, etc. Je profite de l'occasion que vous m'offrez pour annoncer au public nigérien que le Centre Nigérien de Promotion Touristique envisage d'organiser du 15 au 28 Aout 2017 un camp d'été à Matamèye, région de Zinder à l'intention des 140 meilleurs élèves du Niger et du Nigeria admis au BEPC session 2017, en vue des échanges interscolaires et la découverte des richesses culturelles et touristiques de cette région de notre pays.
Comment le secteur touristique nigérien évolue-il dans le contexte actuel caractérisé par les menaces sécuritaires au Sahel?
Le Tourisme nigérien évolue quand même, en dépit du contexte caractérisé par les menaces sécuritaires sur l'ensemble du Sahel. Comme je le disais tantôt le tourisme dans sa forme actuelle est mis à rudes épreuves. Cependant nous pouvons nous réjouir du fait que d'autres formes de tourisme comme le tourisme d'affaires et celui des congrès se développent dans notre pays, permettant de compenser largement les effets induits de l'absence du tourisme classique d'aventure et de découverte.

Propos recueillis par Ali Maman(onep)
11/07/17

Société

Don de la fondation Tattali-Iyali au CSI - Kalley nord Abidjan de Niamey : Du matériel et des consommables médicaux d'un…

Don de la fondation Tattali-Iyali au CSI - Kalley nord Abidjan de Niamey : Du matériel et des consommables médicaux d'une valeur de 70 millions de francs CFA

Dans le cadre de ses actions humanitaires touchant plusieurs domaines, la fondation Tattali-Iyali de la première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou Mahamadou, a fait le samedi dernier un important don au Centre de Santé Intégré de Kalley nord Abidjan de Niamey. Ce don composé d'un lot de matériel et consommables médicaux, dont un tricycle médicalisé une couveuse etc. La valeur de l'ensemble du matériel est estimée à 70 millions de francs CF...

Niamey/Session extraordinaire de l'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) : L'Intersyndicale demande au gouverne…

Niamey/Session extraordinaire de l'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) : L'Intersyndicale demande au gouvernement l'application intégrale des protocoles d'accord signés

L'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) s'est réunie, le samedi 21 avril 2018, en session extraordinaire à la Bourse du Travail Boureïma Maïnassara de Niamey afin d'examiner la situation sociale du Niger. Pour rappel, l'ITN et le gouvernement qui ont signé trois protocoles d'accord –le 7 février 2018, le 2 novembre 2018 et le 16 avril 2015- ont repris les négociations le 20 novembre 2017.Tout au long de ces négociations, les de...

Le Chef de l'Etat préside la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation (CIO) de la mise en œuvre des progra…

Le Chef de l'Etat préside la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation (CIO) de la mise en œuvre des programmes de l'Initiative 3N : Aperçu sur les actions engagées par l'Etat dans le cadre du plan de soutien aux populations

Le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, a présidé hier dans la salle des réunions du Conseil des Ministres, la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation de la mise en œuvre des programmes de l'Initiative 3N. Cette rencontre, qui a regroupé autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Raffini, et l'ensemble des membres du CIO, a mis sur la table de discussions ...

Installation du Conseil d'Orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption : Volonté d…

Installation du Conseil d'Orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption : Volonté d'insuffler une nouvelle dynamique dans la lutte contre la corruption

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a procédé, hier après- midi dans la Salle des délibérations du Conseil de Cabinet de la Primature, à l'installation du Conseil d'orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption. Le Conseil est présidé par le Premier ministre, Chef du gouvernement.En prenant la parole à cette occasion, le Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a d'abord rappelé...

Communiqué du gouvernement : Le gouvernement décide de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes,…

Communiqué du gouvernement : Le gouvernement décide de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes, jusqu'à nouvel ordre

Suite aux violentes manifestations estudiantines survenues, hier, à Niamey, le gouvernement, à travers un communiqué émanant du Ministère des Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a décidé de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes, jusqu'à nouvel ordre. (Lire ci-dessous l'intégralité du communiqué signé par le ministre Yahouza Sadissou).Ce jour, 18 Avril 2018, les étudiants de l'UAM de Nia...

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : 21 inspecteurs de l'ANAC renvoyés à l'exercice de leur fonction

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : 21 inspecteurs de l'ANAC renvoyés à l'exercice de leur fonction

21 nouveaux inspecteurs de l'Agence Nationale de l'Aviation Civile (ANAC), ont prêté serment, hier matin, à la Cour d'Appel de Niamey. Cette prestation de serment répond aux exigences prévues à l'article 71 de l'ordonnance 2010-23 du 14 mai 2010 portant Code de l'Aviation Civile en République du Niger, qui prévoit en son article 3 la prestation de serment avant leur entrée en fonction. La formule du serment est « Je jure d'exercer mes f...

Assemblée nationale : Vote des projets de loi sur le statut des organisations interprofessionnelles agricoles et sur la …

Assemblée nationale : Vote des projets de loi sur le statut des organisations interprofessionnelles agricoles et sur la sureté et l'utilisation pacifique de l'énergie atomique

Les travaux de la première session ordinaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2018, dite session des lois, se poursuivent à l'hémicycle Place de la Concertation à Niamey. Au cours de la séance d'hier, les députés ont voté respectivement le projet de loi portant régime des organisations interprofessionnelles agricoles et le projet de loi sur la sûreté et l'utilisation pacifique de l'énergie atomique au Niger. Les travaux de l...

Déclaration de l'Assemblée nationale sur la situation de l'enseignement supérieur : Création d'une commission d'enquête …

Déclaration de l'Assemblée nationale sur la situation de l'enseignement supérieur : Création d'une commission d'enquête parlementaire sur la situation à l'Université Abdou Moumouni de Niamey

Au cours de la séance plénière d'hier, l'Assemblée nationale a fait une déclaration sur la situation des universités publiques. Cette déclaration du parlement fait suite à l'interpellation, le 7 avril dernier, du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Dans cette déclaration lue par la députée Amina Laouali Saminou, l'Assemblée nationale s'est dit ''fortement préoccupée par les difficultés récurrentes r...

Levée de corps du casque bleu nigérien de la MINUSMA mort à Gao au Mali : Les autorités, la hiérarchie militaire et la M…

Levée de corps du casque bleu nigérien de la MINUSMA mort à Gao au Mali : Les autorités, la hiérarchie militaire et la MINUSMA rendent un dernier hommage au capitaine Souley Ibrahim

En mission au sein du 5ème bataillon nigérien de la MINUSMA, le capitaine Souley Ibrahim est un officier des forces armées nigériennes (FAN) mort le 6 avril 2018 dans la ville malienne de Gao. C'est suite à une attaque lâche perpétrée par deux individus non-identifiés dans une rue de Gao, que ce jeune et valeureux officier des FAN âgé de 35 ans a perdu la vie. La levée de corps de cet officier s'est déroulée hier matin, à la morgue de l...

Lancement de la mission (INIR) de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) au Niger : Evaluer l'infrastruc…

Lancement de la mission (INIR) de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) au Niger : Evaluer l'infrastructure nucléaire du pays en vue d'une feuille de route et des plans d'action

Une délégation de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) séjourne pour une dizaine de jours au Niger dans le cadre d'une mission d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire nationale (ou Integrated Nuclear Infrastructure Review - INIR). L'ouverture de la réunion technique entre les membres de cette mission et la partie nigérienne a eu lieu hier à Niamey sous la présidence du Premier ministre, chef du gouvernement...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

Baignade interdite !

Baignade interdite !

La décision du Gouverneur de la région de Niamey est tombée en début de semaine, comme un ...

vendredi 20 avril 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.