Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Baccalauréat 2017 à Niamey : Début et déroulement des examens satisfaisants dans la capitale


bac-1Les épreuves de Baccalauréat session 2017, ont commencé hier matin sur l'ensemble du territoire national. Quarante-six mille neuf cent soixante-douze (46 972) candidats sont appelés à affronter les épreuves de français dès la première heure de la matinée d'hier. Niamey la capitale compte 43 des 125 jurys répartis à travers le pays.
Comme l'avait dit et souhaité le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation dans un entretien qu'il nous accordé à quelques jours du Jour J, les examens ont démarré, « pile à l'heure », comme prévu par les services des examens du Bac à 8h. Les candidats ont découvert les trois sujets au choix soumis à eux pour l'épreuve de français. Ils avaient eu à choisir entre le résumé de texte, le commentaire composé et la dissertation. À la Faculté de lettres de l'Université Abdou Moumouni de Niamey, site abritant plusieurs jurys, les examens vont bon train. Le jury VI précisément, Dr Adamou Abdoulaye et son staff sont déjà affairés à centraliser les copies des premiers candidats. Le jury VI a bien commencé et tout se passait normalement. Dr Adamou a relevé un seul cas de candidats ayant perdu sa carte et la question a été rapidement réglée à la faveur du candidat.
Tous les matériels pour l'organisation des examens requis sont disponibles et mis à la disposition des organisateurs. Pour lui, l'organisation est nettement meilleure à celle de l'année dernière. Dans les autres jurys logés dans l'enceinte de la même faculté tout se déroule bien également. Les candidats ayant fini leur épreuve sont déjà dehors. Il était11h, soit un peu plus de 3 heures après le lancement des examens. Dans les salles d'examens seuls quelques candidats cogitaient encore sur leurs copies tandis que la majorité de candidats déambulait dans la cour de la faculté, qui pour un petit goûter, qui pour des échanges sur les épreuves. C'est dans cette ambiance que nous avons rencontré Mlle Djibo Ibrahim Aichatou, assise sur un banc avec quelques amis à la fin de l'épreuve de français.
Toute souriante et surtout heureuse que la session se soit tenue après une année mouvementée, la candidate ne trouve rien à reprocher à l'organisation des examens, soulignant qu'il n'y a pas eu de retard pour le début des épreuves et elle dit avoir trouvé tous les sujets abordables. Son souhait est tout naturellement celui des 46.971 autres candidats : admettre au baccalauréat. Et sur son projet, elle nourrit l'ambition d'étudier le droit. bac-2Tout près d'elle, Djibo Doulaye sorti de la salle s'est réjoui de la qualité de l'organisation. Lui aussi a trouvé les trois sujets de français abordables et la sécurité des lieux bien assurée par les forces de l'ordre déployées sur le site et devant tous les jurys. Pour le candidat Gado Adamou Almoustapha l'organisation de cette année lui semble bien faite pour le début dans la mesure où, souligne-t-il, aucun problème n'a été relevé au niveau de leur jury. Il dit n'en avoir échos d'ailleurs au niveau des autres jurys logés à la faculté des lettres. Il a trouvé les épreuves « un peu abordables » et a apprécié la présence des forces de l'ordre qui sécurisent bien les lieux.
M. Julien Abdoul Majid Clément candidat au Bac A4 session juillet 2017, rencontré au jury 7 logé dans l'enceinte de la faculté des lettres et des sciences humaines de l'université Abdou Moumouni témoigne « ce matin nous avions composé sur la première épreuve qui est celle de français pour une durée de 4 h ; l'épreuve de français est composée de trois sujet au choix, personnellement moi j'ai opté pour le troisième sujet qui est celui du commentaire composé car je l'ai trouvé très abordable, mais en général l'épreuve de français a été abordable et je souhaite que les autres les seront aussi » a-t-il expliqué. Il a souligné cependant un petit retard de 20 minutes lié au commencement de cette épreuve de français. « Pour l'instant tout se déroule dans le calme et on souhaite seulement le respect de l'heure », a-t-il dit.
Mlle Djibo Kimba Maimouna, candidate au bac A4 au jury 7, dit avoir choisi la dissertation qu'elle a trouvée très facile. « L'épreuve de français a été globalement abordable » a-t-elle affirmé tout en souhaitant que les autres le soient aussi. Dalla Garouma Lawan candidat au même jury 7, a estimé que l'épreuve de français a été très facile. « Pour le moment on n'a pas rencontré de difficulté concernant l'organisation, tout s'est bien passé car on a commencé à l'heure », a-t-il dit. Au lycée Issa korombé, site abritant une demi-douzaine de jurys, les premières épreuves sont déjà terminées à la mi-journée. Pour Mlle Hamsatou Hamidou Djibo, candidate rencontrée au jury 9 logé dans l'enceinte du lycée Issa Korombé de Niamey, les sujets de français proposés aux candidats ce matin-là ont été très abordables. Pour ce qui est de l'organisation, elle trouve que tout s'est passé dans les règles, les copies et les épreuves ont distribuées à temps et l'examen a commencé à l'heure.
Le président du jury XI Dr Abarchi Idrissa qui recevait les dernières copies qu'il centralisait a confié que tout a bien démarré et se déroule comme souhaité. Tous les candidats ont répondu présents, les forces de l'ordre sont bien présentes également pour sécuriser le site.
Zabeirou Moussa et Yacine Hassane
12/07/17

Société

Don de la fondation Tattali-Iyali au CSI - Kalley nord Abidjan de Niamey : Du matériel et des consommables médicaux d'un…

Don de la fondation Tattali-Iyali au CSI - Kalley nord Abidjan de Niamey : Du matériel et des consommables médicaux d'une valeur de 70 millions de francs CFA

Dans le cadre de ses actions humanitaires touchant plusieurs domaines, la fondation Tattali-Iyali de la première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou Mahamadou, a fait le samedi dernier un important don au Centre de Santé Intégré de Kalley nord Abidjan de Niamey. Ce don composé d'un lot de matériel et consommables médicaux, dont un tricycle médicalisé une couveuse etc. La valeur de l'ensemble du matériel est estimée à 70 millions de francs CF...

Niamey/Session extraordinaire de l'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) : L'Intersyndicale demande au gouverne…

Niamey/Session extraordinaire de l'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) : L'Intersyndicale demande au gouvernement l'application intégrale des protocoles d'accord signés

L'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) s'est réunie, le samedi 21 avril 2018, en session extraordinaire à la Bourse du Travail Boureïma Maïnassara de Niamey afin d'examiner la situation sociale du Niger. Pour rappel, l'ITN et le gouvernement qui ont signé trois protocoles d'accord –le 7 février 2018, le 2 novembre 2018 et le 16 avril 2015- ont repris les négociations le 20 novembre 2017.Tout au long de ces négociations, les de...

Le Chef de l'Etat préside la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation (CIO) de la mise en œuvre des progra…

Le Chef de l'Etat préside la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation (CIO) de la mise en œuvre des programmes de l'Initiative 3N : Aperçu sur les actions engagées par l'Etat dans le cadre du plan de soutien aux populations

Le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, a présidé hier dans la salle des réunions du Conseil des Ministres, la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation de la mise en œuvre des programmes de l'Initiative 3N. Cette rencontre, qui a regroupé autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Raffini, et l'ensemble des membres du CIO, a mis sur la table de discussions ...

Installation du Conseil d'Orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption : Volonté d…

Installation du Conseil d'Orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption : Volonté d'insuffler une nouvelle dynamique dans la lutte contre la corruption

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a procédé, hier après- midi dans la Salle des délibérations du Conseil de Cabinet de la Primature, à l'installation du Conseil d'orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption. Le Conseil est présidé par le Premier ministre, Chef du gouvernement.En prenant la parole à cette occasion, le Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a d'abord rappelé...

Communiqué du gouvernement : Le gouvernement décide de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes,…

Communiqué du gouvernement : Le gouvernement décide de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes, jusqu'à nouvel ordre

Suite aux violentes manifestations estudiantines survenues, hier, à Niamey, le gouvernement, à travers un communiqué émanant du Ministère des Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a décidé de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes, jusqu'à nouvel ordre. (Lire ci-dessous l'intégralité du communiqué signé par le ministre Yahouza Sadissou).Ce jour, 18 Avril 2018, les étudiants de l'UAM de Nia...

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : 21 inspecteurs de l'ANAC renvoyés à l'exercice de leur fonction

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : 21 inspecteurs de l'ANAC renvoyés à l'exercice de leur fonction

21 nouveaux inspecteurs de l'Agence Nationale de l'Aviation Civile (ANAC), ont prêté serment, hier matin, à la Cour d'Appel de Niamey. Cette prestation de serment répond aux exigences prévues à l'article 71 de l'ordonnance 2010-23 du 14 mai 2010 portant Code de l'Aviation Civile en République du Niger, qui prévoit en son article 3 la prestation de serment avant leur entrée en fonction. La formule du serment est « Je jure d'exercer mes f...

Assemblée nationale : Vote des projets de loi sur le statut des organisations interprofessionnelles agricoles et sur la …

Assemblée nationale : Vote des projets de loi sur le statut des organisations interprofessionnelles agricoles et sur la sureté et l'utilisation pacifique de l'énergie atomique

Les travaux de la première session ordinaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2018, dite session des lois, se poursuivent à l'hémicycle Place de la Concertation à Niamey. Au cours de la séance d'hier, les députés ont voté respectivement le projet de loi portant régime des organisations interprofessionnelles agricoles et le projet de loi sur la sûreté et l'utilisation pacifique de l'énergie atomique au Niger. Les travaux de l...

Déclaration de l'Assemblée nationale sur la situation de l'enseignement supérieur : Création d'une commission d'enquête …

Déclaration de l'Assemblée nationale sur la situation de l'enseignement supérieur : Création d'une commission d'enquête parlementaire sur la situation à l'Université Abdou Moumouni de Niamey

Au cours de la séance plénière d'hier, l'Assemblée nationale a fait une déclaration sur la situation des universités publiques. Cette déclaration du parlement fait suite à l'interpellation, le 7 avril dernier, du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Dans cette déclaration lue par la députée Amina Laouali Saminou, l'Assemblée nationale s'est dit ''fortement préoccupée par les difficultés récurrentes r...

Levée de corps du casque bleu nigérien de la MINUSMA mort à Gao au Mali : Les autorités, la hiérarchie militaire et la M…

Levée de corps du casque bleu nigérien de la MINUSMA mort à Gao au Mali : Les autorités, la hiérarchie militaire et la MINUSMA rendent un dernier hommage au capitaine Souley Ibrahim

En mission au sein du 5ème bataillon nigérien de la MINUSMA, le capitaine Souley Ibrahim est un officier des forces armées nigériennes (FAN) mort le 6 avril 2018 dans la ville malienne de Gao. C'est suite à une attaque lâche perpétrée par deux individus non-identifiés dans une rue de Gao, que ce jeune et valeureux officier des FAN âgé de 35 ans a perdu la vie. La levée de corps de cet officier s'est déroulée hier matin, à la morgue de l...

Lancement de la mission (INIR) de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) au Niger : Evaluer l'infrastruc…

Lancement de la mission (INIR) de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) au Niger : Evaluer l'infrastructure nucléaire du pays en vue d'une feuille de route et des plans d'action

Une délégation de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) séjourne pour une dizaine de jours au Niger dans le cadre d'une mission d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire nationale (ou Integrated Nuclear Infrastructure Review - INIR). L'ouverture de la réunion technique entre les membres de cette mission et la partie nigérienne a eu lieu hier à Niamey sous la présidence du Premier ministre, chef du gouvernement...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

Baignade interdite !

Baignade interdite !

La décision du Gouverneur de la région de Niamey est tombée en début de semaine, comme un ...

vendredi 20 avril 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.