Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Baccalauréat 2017 à Niamey : Début et déroulement des examens satisfaisants dans la capitale


bac-1Les épreuves de Baccalauréat session 2017, ont commencé hier matin sur l'ensemble du territoire national. Quarante-six mille neuf cent soixante-douze (46 972) candidats sont appelés à affronter les épreuves de français dès la première heure de la matinée d'hier. Niamey la capitale compte 43 des 125 jurys répartis à travers le pays.
Comme l'avait dit et souhaité le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation dans un entretien qu'il nous accordé à quelques jours du Jour J, les examens ont démarré, « pile à l'heure », comme prévu par les services des examens du Bac à 8h. Les candidats ont découvert les trois sujets au choix soumis à eux pour l'épreuve de français. Ils avaient eu à choisir entre le résumé de texte, le commentaire composé et la dissertation. À la Faculté de lettres de l'Université Abdou Moumouni de Niamey, site abritant plusieurs jurys, les examens vont bon train. Le jury VI précisément, Dr Adamou Abdoulaye et son staff sont déjà affairés à centraliser les copies des premiers candidats. Le jury VI a bien commencé et tout se passait normalement. Dr Adamou a relevé un seul cas de candidats ayant perdu sa carte et la question a été rapidement réglée à la faveur du candidat.
Tous les matériels pour l'organisation des examens requis sont disponibles et mis à la disposition des organisateurs. Pour lui, l'organisation est nettement meilleure à celle de l'année dernière. Dans les autres jurys logés dans l'enceinte de la même faculté tout se déroule bien également. Les candidats ayant fini leur épreuve sont déjà dehors. Il était11h, soit un peu plus de 3 heures après le lancement des examens. Dans les salles d'examens seuls quelques candidats cogitaient encore sur leurs copies tandis que la majorité de candidats déambulait dans la cour de la faculté, qui pour un petit goûter, qui pour des échanges sur les épreuves. C'est dans cette ambiance que nous avons rencontré Mlle Djibo Ibrahim Aichatou, assise sur un banc avec quelques amis à la fin de l'épreuve de français.
Toute souriante et surtout heureuse que la session se soit tenue après une année mouvementée, la candidate ne trouve rien à reprocher à l'organisation des examens, soulignant qu'il n'y a pas eu de retard pour le début des épreuves et elle dit avoir trouvé tous les sujets abordables. Son souhait est tout naturellement celui des 46.971 autres candidats : admettre au baccalauréat. Et sur son projet, elle nourrit l'ambition d'étudier le droit. bac-2Tout près d'elle, Djibo Doulaye sorti de la salle s'est réjoui de la qualité de l'organisation. Lui aussi a trouvé les trois sujets de français abordables et la sécurité des lieux bien assurée par les forces de l'ordre déployées sur le site et devant tous les jurys. Pour le candidat Gado Adamou Almoustapha l'organisation de cette année lui semble bien faite pour le début dans la mesure où, souligne-t-il, aucun problème n'a été relevé au niveau de leur jury. Il dit n'en avoir échos d'ailleurs au niveau des autres jurys logés à la faculté des lettres. Il a trouvé les épreuves « un peu abordables » et a apprécié la présence des forces de l'ordre qui sécurisent bien les lieux.
M. Julien Abdoul Majid Clément candidat au Bac A4 session juillet 2017, rencontré au jury 7 logé dans l'enceinte de la faculté des lettres et des sciences humaines de l'université Abdou Moumouni témoigne « ce matin nous avions composé sur la première épreuve qui est celle de français pour une durée de 4 h ; l'épreuve de français est composée de trois sujet au choix, personnellement moi j'ai opté pour le troisième sujet qui est celui du commentaire composé car je l'ai trouvé très abordable, mais en général l'épreuve de français a été abordable et je souhaite que les autres les seront aussi » a-t-il expliqué. Il a souligné cependant un petit retard de 20 minutes lié au commencement de cette épreuve de français. « Pour l'instant tout se déroule dans le calme et on souhaite seulement le respect de l'heure », a-t-il dit.
Mlle Djibo Kimba Maimouna, candidate au bac A4 au jury 7, dit avoir choisi la dissertation qu'elle a trouvée très facile. « L'épreuve de français a été globalement abordable » a-t-elle affirmé tout en souhaitant que les autres le soient aussi. Dalla Garouma Lawan candidat au même jury 7, a estimé que l'épreuve de français a été très facile. « Pour le moment on n'a pas rencontré de difficulté concernant l'organisation, tout s'est bien passé car on a commencé à l'heure », a-t-il dit. Au lycée Issa korombé, site abritant une demi-douzaine de jurys, les premières épreuves sont déjà terminées à la mi-journée. Pour Mlle Hamsatou Hamidou Djibo, candidate rencontrée au jury 9 logé dans l'enceinte du lycée Issa Korombé de Niamey, les sujets de français proposés aux candidats ce matin-là ont été très abordables. Pour ce qui est de l'organisation, elle trouve que tout s'est passé dans les règles, les copies et les épreuves ont distribuées à temps et l'examen a commencé à l'heure.
Le président du jury XI Dr Abarchi Idrissa qui recevait les dernières copies qu'il centralisait a confié que tout a bien démarré et se déroule comme souhaité. Tous les candidats ont répondu présents, les forces de l'ordre sont bien présentes également pour sécuriser le site.
Zabeirou Moussa et Yacine Hassane
12/07/17

Société

Symposium sur la lutte contre les hépatites virales au Niger, sous le haut patronage de la Première Dame Hadjia Aissata …

Symposium sur la lutte contre les hépatites virales au Niger, sous le haut patronage de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou : Concertation sur des stratégies de lutte contre le fléau

Un Symposium sur la lutte contre les hépatites virales au Niger, placé sous le haut patronage de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, a tenu ses travaux, hier après-midi, à la Salle Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères. Cette rencontre, organisée dans le cadre du partenariat entre le ministère de la Santé Publique et la Fondation Guri Vie Meilleure, témoigne de l'engagement de ces deux structures à s'investir pleinement d...

Inauguration de l'oasis des entrepreneurs par la Première Dame Dr Malika Issoufou : Un Centre dédié à la promotion de l'…

Inauguration de l'oasis des entrepreneurs par la Première Dame Dr Malika Issoufou : Un Centre dédié à la promotion de l'entrepreneuriat féminin

La Première Dame Dr Malika Issoufou a lancé officiellement, hier, les activités de l'Oasis des entrepreneurs et Empow'her du Niger. Centre de formation, d'accompagnement et de mise en relations pour les entrepreneurs avec pour slogan « les ressources à l'infini » et ayant pour marraine la Première Dame Dr. Malika Issoufou, l'Oasis des entrepreneurs est dédié à l'entrepreneuriat en général et celui des femmes plus particulièrement.Fruit ...

Poursuite de la 7ème foire des maraichers de la région d'Agadez à Niamey : Les députés sur les sites d'exposition pour e…

Poursuite de la 7ème foire des maraichers de la région d'Agadez à Niamey : Les députés sur les sites d'exposition pour encourager les producteurs

Lancée depuis le 10 janvier dernier à la place Toumo et au stade Général Seyni Kountché, la 7ème foire des maraichers de la région d'Agadez bat son plein à Niamey. Sur instruction du président de l'Assemblée nationale SE. Ousseini Tinni, une douzaine d'élus du peuple membres de la Commission développement rural et environnement et leurs collègues de la Commission affaires sociales, ont rendu, hier après-midi, une visite aux exposants ba...

Atelier sur la gestion des inondations au Niger : Pour une meilleure mobilisation et coordination des interventions

Atelier sur la gestion des inondations au Niger : Pour une meilleure mobilisation et coordination des interventions

Comme d'autres pays, le Niger n'est pas épargné par la recrudescence et la récurrence des inondations et ses corollaires. Depuis 2012, le pays et ses partenaires s'activent dans la lutte contre les désagréments que causent ce phénomène naturel en déployant d'énormes d'efforts pour permettre à la population vulnérable d'accroitre sa résilience. C'est dans ce cadre que le Ministère de l'Action humanitaire et de la Gestion des catastrophes...

Santé/Laits et farines infantiles contaminés à la salmonelle : Le Ministère de la Santé Publique interdit la vente de la…

Santé/Laits et farines infantiles contaminés à la salmonelle : Le Ministère de la Santé Publique interdit la vente de laits et farines des marques PICOT, CELIA et ILUMEL sur l'ensemble du territoire national

Dans un communiqué qu'il a rendu public, dimanche dernier, le Ministère de la Santé Publique, annonce que depuis quelques temps, des informations qui circulent font état de la vente, aussi bien en Europe qu'en Afrique, de laits et farines infantiles des gammes PICOT, CELIA et ILUMEL fabriqués et distribués par le laboratoire Lactalis. «Ces produits sont suspectés de contamination à la Salmonelle», prévient le ministre de la santé Publiq...

Remise de don par la Fondation Guri Vie Meilleure aux morgues de l'Hôpital National de Niamey et de l'Hôpital National d…

Remise de don par la Fondation Guri Vie Meilleure aux morgues de l'Hôpital National de Niamey et de l'Hôpital National de Lamordé : Des kits offerts par la Première Dame Hadjia Aïssata Issoufou à ces deux structures

La Fondation Guri Vie Meilleure de la Première Dame Hadjia Aïssata Issoufou Mahamadou a offert un don de kits de linceul destiné à la morgue de l'Hôpital National de Niamey (HNN) et à celle de l'Hôpital National de Lamordé (HNL). Le don a été réceptionné par le Secrétaire général Adjoint du Ministère de la Santé publique au cours d'une cérémonie qui s'est déroulée en présence du Secrétaire exécutif de la Fondation, des Directeurs généra...

Le Président de la République reçoit les vœux du nouvel An des responsables et acteurs du monde sportif national : Sous …

Le Président de la République reçoit les vœux du nouvel An des responsables et acteurs du monde sportif national : Sous le signe de la consolidation de la cohésion sociale

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, a reçu vendredi dernier au Palais de la Présidence, les vœux du nouvel An des représentants des différentes disciplines sportives au Niger. La cérémonie s'est déroulée dans une atmosphère détendue. Et l'un des temps forts de cette cérémonie fut la photo de famille avec les trois premiers lutteurs de la 39ème édition du Sabre National tenue du 25 décembre 2017 au 3 Jan...

Communiqués du Secrétariat Général du gouvernement : Décret portant nomination du Général de Brigade Iro Oumarou, Chef d…

Communiqués du Secrétariat Général du gouvernement : Décret portant nomination du Général de Brigade Iro Oumarou, Chef d'Etat-major Particulier du Président de la République

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, a signé, vendredi dernier, un décret portant nomination du Chef d'Etat-major Particulier du Président de la République.Aux termes de ce décret :• Le Général de Brigade Iro Oumarou, Mle OA/SM, est nommé Chef d'Etat-major Particulier du Président de la République.Onep

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside une réunion du Conseil Supérieur de la Défense

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside une réunion du Conseil Supérieur de la Défense

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Chef suprême des Armées, SE Issoufou Mahamadou, a présidé, hier matin au Palais de la Présidence, une réunion du Conseil Supérieur de la Défense.Onep

Le Chef de l'Etat reçoit les vœux du nouvel An des personnes en situation de handicap et des personnes âgées

Le Chef de l'Etat reçoit les vœux du nouvel An des personnes en situation de handicap et des personnes âgées

Au terme d'une série de présentations des vœux du nouvel An au Palais de la Présidence de la République, le Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, a reçu hier après midi les vœux du nouvel An des personnes en situation de handicap et des personnes âgées. ......Pour lire la suite abonnez- vous

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Réseaux sociaux : le cocktail imbuvable du mensonge et de l'intox

Réseaux sociaux : le cocktail imbuvable du mensonge et de l'intox

Avec l'avènement de l'internet, et les innombrables plateformes d'informations plus rapide...

vendredi 19 janvier 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.