Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Entretien avec Mme Gozé Maimouna Gazibo, Directrice générale de l'Agence Nationale de Lutte contre la Traite des Personnes et le Trafic Illicite de Migrants (ANLTP/TIM) : « Nous comptons sur les différents bureaux régionaux pour que la lutte contre l


FATOUL'Agence Nationale de Lutte contre la Traite des Personnes et le Trafic Illicite de Migrants (ANLTP/TIM) travaille depuis 2012 pour promouvoir et protéger les droits de l'homme au Niger. Quelles sont les avancées que vous avez réalisées depuis votre installation?

Depuis 2012, le Niger s'est penché sur les questions de la traite de personne et du trafic illicite de migrants. Le Ministère de la Justice, après l'adoption de l'ordonnance 2010-086 relative à la lutte contre la traite des personnes et ses deux décrets d'application, avait initié une vaste campagne de sensibilisation à travers la diffusion sur les ondes télé et radio d'un sketch sur les différentes formes de traite des personnes rencontrées dans notre pays. L'ANLTP s'y est mise en organisant, de façon informelle, la commémoration d'une journée de mobilisation contre la traite des personnes chaque 28 septembre.
En 2015, le gouvernement a finalement institué par le décret n°2015-182/PRN/MJ du 10 avril 2015, la journée du 28 septembre comme journée nationale de mobilisation contre la traite des personnes. Au cours de cette journée, des activités de sensibilisation et d'échange sont organisées autour des problématiques qui font souvent l'objet de tabou dans notre société. Des conférences-débats publiques sont animées dans les Universités (Niamey, Tahoua et Zinder) et les grandes écoles à Niamey.
Nous pouvons affirmer qu'aujourd'hui, le débat se fait sur les questions de traite des personnes et du trafic illicite de migrants, même si nous continuons encore les campagnes de sensibilisation et de vulgarisation de la loi. A titre illustratif, entre 2013 et 2017, l'Agence a animé vingt (20) sessions de renforcement des capacités avec en moyenne trente(30) participants par session au profit des acteurs de la chaine pénale (magistrats et FDS), des acteurs de la société civile, les membres de la CNLTP et ANLTP/TIM, les chefs traditionnels, les transporteurs commerciaux et les journalistes.
En 2015, nous avons fait le lobbying à travers deux (2) séances d'information parlementaire qui ont abouti à l'adoption par l'Assemblée nationale de la loi n°2015-36 du 26 mai 2015 relative au trafic illicite de migrants, permettant ainsi à notre pays d'être le premier de la sous-région à disposer d'une loi réprimant le trafic illicite de migrants.
L'ordonnance n°2010-86 du 16 décembre 2010 a fait l'objet d'une révision pour prendre en compte les lacunes relevées au cours de nos travaux avec les points focaux et les autres spécialistes de l'application de la loi. Un décret portant création d'un fonds d'indemnisation des victimes est dans le circuit d'adoption.
Nous avons pu aussi rendre opérationnel six (06) bureaux régionaux de l'ANLTP/TIM pour élargir notre champ d'action, l'objectif étant d'être plus proches des juridictions et des citoyens. A Zinder, un centre d'accueil pour victimes, don de l'OIM, a été réceptionné par l'ANLTP depuis le 28 septembre 2016.

Pour rendre plus efficace votre mission de terrain des bureaux régionaux ont été installé à Zinder, Tillabéry, Agadez Niamey, Arlit et Tahoua. Pourquoi le choix de ces six (06) localités ? Et comment vont fonctionner ces bureaux régionaux?

Il s'agit d'un choix rationnel, sachant que ces localités sont les plus exposées au phénomène de la migration, surtout irrégulière, car connues pour être des zones où on trouve des potentiels candidats au trafic illicite de migrants et de la traite des personnes. Nous avons également enregistré entre 2014 et 2015 au niveau des juridictions de ces localités le plus grand nombre de dossiers de poursuite. Ces bureaux régionaux sont des cellules de conseil animées par des Magistrats nommés par arrêté du Ministre en charge de la Justice. Ils représenteront l'ANLTP/TIM au niveau régional dans les rencontres avec les autorités administratives et coutumières.

Récemment, il y a eu le lancement officiel du bureau de Zinder par le Gouverneur de la Région, quelle sont ses missions ?

Les bureaux régionaux sont des cellules de conseil animées par des magistrats nommés par arrêté du ministre de la Justice Garde des Sceaux. Ils représenteront l'ANLTP/TIM au niveau régional et serviront d'interlocuteurs entre l'ANLTP/TIM et ses différents partenaires dans le ressort de chaque juridiction. Ils seront également les relais de l'ANLTP/TIM pour la mise en œuvre du Plan d'actions national de lutte contre la traite des personnes. Chaque bureau sera en charge des questions de traite de personne et de trafic illicite de migrants au niveau du ressort du TGI de la localité.
C'est donc avec beaucoup de satisfaction que l'ANLTP/TIM a suivi le mercredi 28 juin 2017, le lancement officiel du bureau régional de Zinder par le gouverneur en présence des autorités administratives et coutumières que nous remercions chaleureusement.
Egalement, c'est l'occasion de féliciter le Procureur de la République de Zinder, Chaibou Moussa, pour l'organisation de la cérémonie de lancement. Le jeudi 20 juillet 2017, nous lancerons bientôt le démarrage des activités du bureau Régional de Niamey.

A quand l'installation des autres bureaux régionaux notamment Dosso, Maradi, Diffa et Birni N'konni?

Pour ce qui est des autres bureaux, l'installation se fera progressivement en fonction de nos programmations annuelles et les opportunités qui s'offriront à nous. En plus des bureaux régionaux, il y a les bureaux départementaux et communaux qui doivent être aussi installés afin de permettre à l'Agence de couvrir l'ensemble du territoire et d'être très disponible pour les juridictions.

L'Union Européenne est un partenaire de L'ANLTP /TIM. Quel est l'appréciation que vous faites de ce partenariat?

L'Union Européenne est un partenaire de premier ordre pour l'Etat du Niger dans tous les domaines et, pour l'Agence, un partenaire de choix. Car nous recevons beaucoup d'appuis directs ou indirects de la part de l'UE. Nous avons bénéficié d'une subvention qui nous a permis justement de rendre opérationnels les différents bureaux. Mais nous recevons également d'autres appuis des partenaires tels que la Mission Eucap Sahel, qui nous accompagne dans la lutte contre le trafic illicite de migrants, l'ICMPD, le BIT, et nous sommes en discussions avec le HCR, l'OIM et l'ONUDC pour des projets identifiés mais pas encore mis en œuvre.

Quelles sont vos attentes avec l'installation de ces bureaux régionaux?

Nous attendons à ce que ces bureaux régionaux fassent de la formation, de la sensibilisation et de la collecte de données au niveau régional. C'est un défi nouveau pour l'ANLTP/TIM car nous sommes la première agence au niveau régional à charger un Magistrat au niveau de chaque Tribunal de Grande Instance du Niger et, exceptionnellement les Tribunaux d'Instance d'Arlit et de Birni N'konni, pour s'occuper exclusivement des questions de traite de personnes et de trafic illicite des migrants. Nous comptons sur les différents bureaux régionaux pour que la lutte contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants soit une priorité pour les acteurs de la chaine pénale au Niger.

Réalisé par Assane Soumana(onep)
13/07/17

Société

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation…

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation des attributs de l'Etat

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M Marou Amadou, a officiellement installé, hier jeudi 16 novembre, la cellule nationale de normalisation des armoiries et sceaux. La cellule est un organe composée de huit (8) membres issus de plusieurs institutions à savoir la Présidence de la République, l'Assemblée Nationale, le Cabinet du Premier ministre, les Ministères de la Défense nationale, de l'Intérieur, de la Justice, de la Renais...

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Dans le cadre de la célébration de la fête du Roi, en l'honneur de sa Majesté le Roi Philippe, SE l'ambassadeur de Belgique au Niger, Pierre Charlier a offert, mercredi dernier, à l'hôtel les Rôniers, une réception pour marquer l'importance de cette fête. Y ont assisté, les membres du gouvernement, ceux du Corps diplomatique ainsi que plusieurs personnalités.Dans son allocution, l'ambassadeur de Belgique a souligné que cette date est l'...

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

La compagnie de téléphonie nationale Niger Télécoms entend offrir bientôt la possibilité à ses abonnés de surfer sur la vague Internet révolutionnaire de troisième génération, l'Internet 3G qui fournit l'Internet Haut débit. L'annonce en a solennellement été faite, hier jeudi 16 novembre, par le directeur général M Abdou Harouna lors d'une conférence de presse. Cette annonce tant attendue par les centaines de milliers d'abonnés de la Ni...

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la…

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la réussite de cette rencontre de mobilisation des financements du nouveau PDES (2017-2021)

Le Niger va organiser les 13 et 14 décembre 2017 à Paris une Table Ronde sur le financement du nouveau Plan de Développement Economique et Social (2017-2021) du pays. À moins d'un mois de la tenue de cet important événement intitulé « un Niger renaissant pour un peuple prospère », la ministre du Plan, Mme Kane Aichatou Boulama, et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération , de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Ex...

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans s…

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans ses efforts de lutte contre le phénomène de la migration irrégulière

La coopération allemande, à travers la GIZ, vient de lancer un nouveau projet dénommé « appui-conseil en matière de politique migratoire au Niger » (GIZ-APM). C'est le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaites coutumières et religieuses M. Mohamed Bazoum qui a présidé la cérémonie du lancement officiel de ce projet le 14 novembre à l'hôtel Soluxe de Niamey.Pays charnière, à...

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat a signé un décret portant inscription et promotion…

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat a signé un décret portant inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou a signé un (1) décret, portant inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes.Aux termes de ce décret, sont inscrits au tableau d'avancement complémentaire et promus au grade supérieur au titre de l'avancement exceptionnel, les Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes dont les noms suivent, pour compter du 1er novembre 2017....

A la Présidence de la République : Décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option

A la Présidence de la République : Décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a signé, hier, un décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option. Par ce décret :Article Premier : Conformément à l'article 13 de la loi n°2014-60 du 5 novembre 2014, portant modification de l'ordonnance n°84-33 du 23 août 1984, portant code de la nationalité nigérienne, modifiée par l'ordonnance n°88-13 du 18 février 1988, modifiée par l'Ordonna...

Projet d'accompagnement communautaire à la prévention de la transmission VIH de la mère à l'enfant : La Première Dame Ha…

Projet d'accompagnement communautaire à la prévention de la transmission VIH de la mère à l'enfant : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou préside la cérémonie de lancement

Apres avoir enregistré des résultats probants dans la mise en œuvre du projet d'accompagnement à la prévention de la transmission VIH Sida de la mère à l'enfant en 2014, la fondation Guri Vie Meilleure vient de reconduire le projet dans vingt centres de santé intégrés de la région de Niamey pour une durée de 12 mois. C'est la première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure et par ailleurs marraine de...

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux

Une mission composée d'une quinzaine de députés membres de la Commission Affaires juridiques et institutionnelles (CAJI), conduite par l'Honorable Souley Dioffo, a séjourné du 10 au 11 novembre derniers, dans la région de Maradi, afin de constater de visu l'impact du Projet Filets sociaux sur les populations démunies, plus particulièrement celles des communes de Kornaka et de Gabi. Ces visites ont permis aux élus nationaux d'appréhender...

Prestation de serment à la Cour Constitutionnelle de Niamey : Dix membres de la CENI renvoyés à l'exercice de leurs fonc…

Prestation de serment à la Cour Constitutionnelle de Niamey : Dix membres de la CENI renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Après leur installation le 05 novembre dernier, les membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), ont prêté serment hier, devant la Cour Constitutionnelle de Niamey. Cette cérémonie présidée par le vice-président de la Cour Constitutionnelle M. Narey Oumarou en présence du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur M. Mohamed Bazoum, et de plusieurs témoins, consacre une obligation réglementaire qu'impose la Constitut...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Il y a comme un vent de débâcle et de panique qui plane sur la tête des groupes armés qui ...

vendredi 17 novembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.