Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Entretien avec Mme Gozé Maimouna Gazibo, Directrice générale de l'Agence Nationale de Lutte contre la Traite des Personnes et le Trafic Illicite de Migrants (ANLTP/TIM) : « Nous comptons sur les différents bureaux régionaux pour que la lutte contre l


FATOUL'Agence Nationale de Lutte contre la Traite des Personnes et le Trafic Illicite de Migrants (ANLTP/TIM) travaille depuis 2012 pour promouvoir et protéger les droits de l'homme au Niger. Quelles sont les avancées que vous avez réalisées depuis votre installation?

Depuis 2012, le Niger s'est penché sur les questions de la traite de personne et du trafic illicite de migrants. Le Ministère de la Justice, après l'adoption de l'ordonnance 2010-086 relative à la lutte contre la traite des personnes et ses deux décrets d'application, avait initié une vaste campagne de sensibilisation à travers la diffusion sur les ondes télé et radio d'un sketch sur les différentes formes de traite des personnes rencontrées dans notre pays. L'ANLTP s'y est mise en organisant, de façon informelle, la commémoration d'une journée de mobilisation contre la traite des personnes chaque 28 septembre.
En 2015, le gouvernement a finalement institué par le décret n°2015-182/PRN/MJ du 10 avril 2015, la journée du 28 septembre comme journée nationale de mobilisation contre la traite des personnes. Au cours de cette journée, des activités de sensibilisation et d'échange sont organisées autour des problématiques qui font souvent l'objet de tabou dans notre société. Des conférences-débats publiques sont animées dans les Universités (Niamey, Tahoua et Zinder) et les grandes écoles à Niamey.
Nous pouvons affirmer qu'aujourd'hui, le débat se fait sur les questions de traite des personnes et du trafic illicite de migrants, même si nous continuons encore les campagnes de sensibilisation et de vulgarisation de la loi. A titre illustratif, entre 2013 et 2017, l'Agence a animé vingt (20) sessions de renforcement des capacités avec en moyenne trente(30) participants par session au profit des acteurs de la chaine pénale (magistrats et FDS), des acteurs de la société civile, les membres de la CNLTP et ANLTP/TIM, les chefs traditionnels, les transporteurs commerciaux et les journalistes.
En 2015, nous avons fait le lobbying à travers deux (2) séances d'information parlementaire qui ont abouti à l'adoption par l'Assemblée nationale de la loi n°2015-36 du 26 mai 2015 relative au trafic illicite de migrants, permettant ainsi à notre pays d'être le premier de la sous-région à disposer d'une loi réprimant le trafic illicite de migrants.
L'ordonnance n°2010-86 du 16 décembre 2010 a fait l'objet d'une révision pour prendre en compte les lacunes relevées au cours de nos travaux avec les points focaux et les autres spécialistes de l'application de la loi. Un décret portant création d'un fonds d'indemnisation des victimes est dans le circuit d'adoption.
Nous avons pu aussi rendre opérationnel six (06) bureaux régionaux de l'ANLTP/TIM pour élargir notre champ d'action, l'objectif étant d'être plus proches des juridictions et des citoyens. A Zinder, un centre d'accueil pour victimes, don de l'OIM, a été réceptionné par l'ANLTP depuis le 28 septembre 2016.

Pour rendre plus efficace votre mission de terrain des bureaux régionaux ont été installé à Zinder, Tillabéry, Agadez Niamey, Arlit et Tahoua. Pourquoi le choix de ces six (06) localités ? Et comment vont fonctionner ces bureaux régionaux?

Il s'agit d'un choix rationnel, sachant que ces localités sont les plus exposées au phénomène de la migration, surtout irrégulière, car connues pour être des zones où on trouve des potentiels candidats au trafic illicite de migrants et de la traite des personnes. Nous avons également enregistré entre 2014 et 2015 au niveau des juridictions de ces localités le plus grand nombre de dossiers de poursuite. Ces bureaux régionaux sont des cellules de conseil animées par des Magistrats nommés par arrêté du Ministre en charge de la Justice. Ils représenteront l'ANLTP/TIM au niveau régional dans les rencontres avec les autorités administratives et coutumières.

Récemment, il y a eu le lancement officiel du bureau de Zinder par le Gouverneur de la Région, quelle sont ses missions ?

Les bureaux régionaux sont des cellules de conseil animées par des magistrats nommés par arrêté du ministre de la Justice Garde des Sceaux. Ils représenteront l'ANLTP/TIM au niveau régional et serviront d'interlocuteurs entre l'ANLTP/TIM et ses différents partenaires dans le ressort de chaque juridiction. Ils seront également les relais de l'ANLTP/TIM pour la mise en œuvre du Plan d'actions national de lutte contre la traite des personnes. Chaque bureau sera en charge des questions de traite de personne et de trafic illicite de migrants au niveau du ressort du TGI de la localité.
C'est donc avec beaucoup de satisfaction que l'ANLTP/TIM a suivi le mercredi 28 juin 2017, le lancement officiel du bureau régional de Zinder par le gouverneur en présence des autorités administratives et coutumières que nous remercions chaleureusement.
Egalement, c'est l'occasion de féliciter le Procureur de la République de Zinder, Chaibou Moussa, pour l'organisation de la cérémonie de lancement. Le jeudi 20 juillet 2017, nous lancerons bientôt le démarrage des activités du bureau Régional de Niamey.

A quand l'installation des autres bureaux régionaux notamment Dosso, Maradi, Diffa et Birni N'konni?

Pour ce qui est des autres bureaux, l'installation se fera progressivement en fonction de nos programmations annuelles et les opportunités qui s'offriront à nous. En plus des bureaux régionaux, il y a les bureaux départementaux et communaux qui doivent être aussi installés afin de permettre à l'Agence de couvrir l'ensemble du territoire et d'être très disponible pour les juridictions.

L'Union Européenne est un partenaire de L'ANLTP /TIM. Quel est l'appréciation que vous faites de ce partenariat?

L'Union Européenne est un partenaire de premier ordre pour l'Etat du Niger dans tous les domaines et, pour l'Agence, un partenaire de choix. Car nous recevons beaucoup d'appuis directs ou indirects de la part de l'UE. Nous avons bénéficié d'une subvention qui nous a permis justement de rendre opérationnels les différents bureaux. Mais nous recevons également d'autres appuis des partenaires tels que la Mission Eucap Sahel, qui nous accompagne dans la lutte contre le trafic illicite de migrants, l'ICMPD, le BIT, et nous sommes en discussions avec le HCR, l'OIM et l'ONUDC pour des projets identifiés mais pas encore mis en œuvre.

Quelles sont vos attentes avec l'installation de ces bureaux régionaux?

Nous attendons à ce que ces bureaux régionaux fassent de la formation, de la sensibilisation et de la collecte de données au niveau régional. C'est un défi nouveau pour l'ANLTP/TIM car nous sommes la première agence au niveau régional à charger un Magistrat au niveau de chaque Tribunal de Grande Instance du Niger et, exceptionnellement les Tribunaux d'Instance d'Arlit et de Birni N'konni, pour s'occuper exclusivement des questions de traite de personnes et de trafic illicite des migrants. Nous comptons sur les différents bureaux régionaux pour que la lutte contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants soit une priorité pour les acteurs de la chaine pénale au Niger.

Réalisé par Assane Soumana(onep)
13/07/17

Société

Don de la fondation Tattali-Iyali au CSI - Kalley nord Abidjan de Niamey : Du matériel et des consommables médicaux d'un…

Don de la fondation Tattali-Iyali au CSI - Kalley nord Abidjan de Niamey : Du matériel et des consommables médicaux d'une valeur de 70 millions de francs CFA

Dans le cadre de ses actions humanitaires touchant plusieurs domaines, la fondation Tattali-Iyali de la première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou Mahamadou, a fait le samedi dernier un important don au Centre de Santé Intégré de Kalley nord Abidjan de Niamey. Ce don composé d'un lot de matériel et consommables médicaux, dont un tricycle médicalisé une couveuse etc. La valeur de l'ensemble du matériel est estimée à 70 millions de francs CF...

Niamey/Session extraordinaire de l'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) : L'Intersyndicale demande au gouverne…

Niamey/Session extraordinaire de l'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) : L'Intersyndicale demande au gouvernement l'application intégrale des protocoles d'accord signés

L'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) s'est réunie, le samedi 21 avril 2018, en session extraordinaire à la Bourse du Travail Boureïma Maïnassara de Niamey afin d'examiner la situation sociale du Niger. Pour rappel, l'ITN et le gouvernement qui ont signé trois protocoles d'accord –le 7 février 2018, le 2 novembre 2018 et le 16 avril 2015- ont repris les négociations le 20 novembre 2017.Tout au long de ces négociations, les de...

Le Chef de l'Etat préside la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation (CIO) de la mise en œuvre des progra…

Le Chef de l'Etat préside la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation (CIO) de la mise en œuvre des programmes de l'Initiative 3N : Aperçu sur les actions engagées par l'Etat dans le cadre du plan de soutien aux populations

Le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, a présidé hier dans la salle des réunions du Conseil des Ministres, la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation de la mise en œuvre des programmes de l'Initiative 3N. Cette rencontre, qui a regroupé autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Raffini, et l'ensemble des membres du CIO, a mis sur la table de discussions ...

Installation du Conseil d'Orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption : Volonté d…

Installation du Conseil d'Orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption : Volonté d'insuffler une nouvelle dynamique dans la lutte contre la corruption

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a procédé, hier après- midi dans la Salle des délibérations du Conseil de Cabinet de la Primature, à l'installation du Conseil d'orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption. Le Conseil est présidé par le Premier ministre, Chef du gouvernement.En prenant la parole à cette occasion, le Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a d'abord rappelé...

Communiqué du gouvernement : Le gouvernement décide de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes,…

Communiqué du gouvernement : Le gouvernement décide de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes, jusqu'à nouvel ordre

Suite aux violentes manifestations estudiantines survenues, hier, à Niamey, le gouvernement, à travers un communiqué émanant du Ministère des Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a décidé de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes, jusqu'à nouvel ordre. (Lire ci-dessous l'intégralité du communiqué signé par le ministre Yahouza Sadissou).Ce jour, 18 Avril 2018, les étudiants de l'UAM de Nia...

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : 21 inspecteurs de l'ANAC renvoyés à l'exercice de leur fonction

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : 21 inspecteurs de l'ANAC renvoyés à l'exercice de leur fonction

21 nouveaux inspecteurs de l'Agence Nationale de l'Aviation Civile (ANAC), ont prêté serment, hier matin, à la Cour d'Appel de Niamey. Cette prestation de serment répond aux exigences prévues à l'article 71 de l'ordonnance 2010-23 du 14 mai 2010 portant Code de l'Aviation Civile en République du Niger, qui prévoit en son article 3 la prestation de serment avant leur entrée en fonction. La formule du serment est « Je jure d'exercer mes f...

Assemblée nationale : Vote des projets de loi sur le statut des organisations interprofessionnelles agricoles et sur la …

Assemblée nationale : Vote des projets de loi sur le statut des organisations interprofessionnelles agricoles et sur la sureté et l'utilisation pacifique de l'énergie atomique

Les travaux de la première session ordinaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2018, dite session des lois, se poursuivent à l'hémicycle Place de la Concertation à Niamey. Au cours de la séance d'hier, les députés ont voté respectivement le projet de loi portant régime des organisations interprofessionnelles agricoles et le projet de loi sur la sûreté et l'utilisation pacifique de l'énergie atomique au Niger. Les travaux de l...

Déclaration de l'Assemblée nationale sur la situation de l'enseignement supérieur : Création d'une commission d'enquête …

Déclaration de l'Assemblée nationale sur la situation de l'enseignement supérieur : Création d'une commission d'enquête parlementaire sur la situation à l'Université Abdou Moumouni de Niamey

Au cours de la séance plénière d'hier, l'Assemblée nationale a fait une déclaration sur la situation des universités publiques. Cette déclaration du parlement fait suite à l'interpellation, le 7 avril dernier, du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Dans cette déclaration lue par la députée Amina Laouali Saminou, l'Assemblée nationale s'est dit ''fortement préoccupée par les difficultés récurrentes r...

Levée de corps du casque bleu nigérien de la MINUSMA mort à Gao au Mali : Les autorités, la hiérarchie militaire et la M…

Levée de corps du casque bleu nigérien de la MINUSMA mort à Gao au Mali : Les autorités, la hiérarchie militaire et la MINUSMA rendent un dernier hommage au capitaine Souley Ibrahim

En mission au sein du 5ème bataillon nigérien de la MINUSMA, le capitaine Souley Ibrahim est un officier des forces armées nigériennes (FAN) mort le 6 avril 2018 dans la ville malienne de Gao. C'est suite à une attaque lâche perpétrée par deux individus non-identifiés dans une rue de Gao, que ce jeune et valeureux officier des FAN âgé de 35 ans a perdu la vie. La levée de corps de cet officier s'est déroulée hier matin, à la morgue de l...

Lancement de la mission (INIR) de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) au Niger : Evaluer l'infrastruc…

Lancement de la mission (INIR) de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) au Niger : Evaluer l'infrastructure nucléaire du pays en vue d'une feuille de route et des plans d'action

Une délégation de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) séjourne pour une dizaine de jours au Niger dans le cadre d'une mission d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire nationale (ou Integrated Nuclear Infrastructure Review - INIR). L'ouverture de la réunion technique entre les membres de cette mission et la partie nigérienne a eu lieu hier à Niamey sous la présidence du Premier ministre, chef du gouvernement...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

Baignade interdite !

Baignade interdite !

La décision du Gouverneur de la région de Niamey est tombée en début de semaine, comme un ...

vendredi 20 avril 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.