Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Entretien avec Mme Gozé Maimouna Gazibo, Directrice générale de l'Agence Nationale de Lutte contre la Traite des Personnes et le Trafic Illicite de Migrants (ANLTP/TIM) : « Nous comptons sur les différents bureaux régionaux pour que la lutte contre l


FATOUL'Agence Nationale de Lutte contre la Traite des Personnes et le Trafic Illicite de Migrants (ANLTP/TIM) travaille depuis 2012 pour promouvoir et protéger les droits de l'homme au Niger. Quelles sont les avancées que vous avez réalisées depuis votre installation?

Depuis 2012, le Niger s'est penché sur les questions de la traite de personne et du trafic illicite de migrants. Le Ministère de la Justice, après l'adoption de l'ordonnance 2010-086 relative à la lutte contre la traite des personnes et ses deux décrets d'application, avait initié une vaste campagne de sensibilisation à travers la diffusion sur les ondes télé et radio d'un sketch sur les différentes formes de traite des personnes rencontrées dans notre pays. L'ANLTP s'y est mise en organisant, de façon informelle, la commémoration d'une journée de mobilisation contre la traite des personnes chaque 28 septembre.
En 2015, le gouvernement a finalement institué par le décret n°2015-182/PRN/MJ du 10 avril 2015, la journée du 28 septembre comme journée nationale de mobilisation contre la traite des personnes. Au cours de cette journée, des activités de sensibilisation et d'échange sont organisées autour des problématiques qui font souvent l'objet de tabou dans notre société. Des conférences-débats publiques sont animées dans les Universités (Niamey, Tahoua et Zinder) et les grandes écoles à Niamey.
Nous pouvons affirmer qu'aujourd'hui, le débat se fait sur les questions de traite des personnes et du trafic illicite de migrants, même si nous continuons encore les campagnes de sensibilisation et de vulgarisation de la loi. A titre illustratif, entre 2013 et 2017, l'Agence a animé vingt (20) sessions de renforcement des capacités avec en moyenne trente(30) participants par session au profit des acteurs de la chaine pénale (magistrats et FDS), des acteurs de la société civile, les membres de la CNLTP et ANLTP/TIM, les chefs traditionnels, les transporteurs commerciaux et les journalistes.
En 2015, nous avons fait le lobbying à travers deux (2) séances d'information parlementaire qui ont abouti à l'adoption par l'Assemblée nationale de la loi n°2015-36 du 26 mai 2015 relative au trafic illicite de migrants, permettant ainsi à notre pays d'être le premier de la sous-région à disposer d'une loi réprimant le trafic illicite de migrants.
L'ordonnance n°2010-86 du 16 décembre 2010 a fait l'objet d'une révision pour prendre en compte les lacunes relevées au cours de nos travaux avec les points focaux et les autres spécialistes de l'application de la loi. Un décret portant création d'un fonds d'indemnisation des victimes est dans le circuit d'adoption.
Nous avons pu aussi rendre opérationnel six (06) bureaux régionaux de l'ANLTP/TIM pour élargir notre champ d'action, l'objectif étant d'être plus proches des juridictions et des citoyens. A Zinder, un centre d'accueil pour victimes, don de l'OIM, a été réceptionné par l'ANLTP depuis le 28 septembre 2016.

Pour rendre plus efficace votre mission de terrain des bureaux régionaux ont été installé à Zinder, Tillabéry, Agadez Niamey, Arlit et Tahoua. Pourquoi le choix de ces six (06) localités ? Et comment vont fonctionner ces bureaux régionaux?

Il s'agit d'un choix rationnel, sachant que ces localités sont les plus exposées au phénomène de la migration, surtout irrégulière, car connues pour être des zones où on trouve des potentiels candidats au trafic illicite de migrants et de la traite des personnes. Nous avons également enregistré entre 2014 et 2015 au niveau des juridictions de ces localités le plus grand nombre de dossiers de poursuite. Ces bureaux régionaux sont des cellules de conseil animées par des Magistrats nommés par arrêté du Ministre en charge de la Justice. Ils représenteront l'ANLTP/TIM au niveau régional dans les rencontres avec les autorités administratives et coutumières.

Récemment, il y a eu le lancement officiel du bureau de Zinder par le Gouverneur de la Région, quelle sont ses missions ?

Les bureaux régionaux sont des cellules de conseil animées par des magistrats nommés par arrêté du ministre de la Justice Garde des Sceaux. Ils représenteront l'ANLTP/TIM au niveau régional et serviront d'interlocuteurs entre l'ANLTP/TIM et ses différents partenaires dans le ressort de chaque juridiction. Ils seront également les relais de l'ANLTP/TIM pour la mise en œuvre du Plan d'actions national de lutte contre la traite des personnes. Chaque bureau sera en charge des questions de traite de personne et de trafic illicite de migrants au niveau du ressort du TGI de la localité.
C'est donc avec beaucoup de satisfaction que l'ANLTP/TIM a suivi le mercredi 28 juin 2017, le lancement officiel du bureau régional de Zinder par le gouverneur en présence des autorités administratives et coutumières que nous remercions chaleureusement.
Egalement, c'est l'occasion de féliciter le Procureur de la République de Zinder, Chaibou Moussa, pour l'organisation de la cérémonie de lancement. Le jeudi 20 juillet 2017, nous lancerons bientôt le démarrage des activités du bureau Régional de Niamey.

A quand l'installation des autres bureaux régionaux notamment Dosso, Maradi, Diffa et Birni N'konni?

Pour ce qui est des autres bureaux, l'installation se fera progressivement en fonction de nos programmations annuelles et les opportunités qui s'offriront à nous. En plus des bureaux régionaux, il y a les bureaux départementaux et communaux qui doivent être aussi installés afin de permettre à l'Agence de couvrir l'ensemble du territoire et d'être très disponible pour les juridictions.

L'Union Européenne est un partenaire de L'ANLTP /TIM. Quel est l'appréciation que vous faites de ce partenariat?

L'Union Européenne est un partenaire de premier ordre pour l'Etat du Niger dans tous les domaines et, pour l'Agence, un partenaire de choix. Car nous recevons beaucoup d'appuis directs ou indirects de la part de l'UE. Nous avons bénéficié d'une subvention qui nous a permis justement de rendre opérationnels les différents bureaux. Mais nous recevons également d'autres appuis des partenaires tels que la Mission Eucap Sahel, qui nous accompagne dans la lutte contre le trafic illicite de migrants, l'ICMPD, le BIT, et nous sommes en discussions avec le HCR, l'OIM et l'ONUDC pour des projets identifiés mais pas encore mis en œuvre.

Quelles sont vos attentes avec l'installation de ces bureaux régionaux?

Nous attendons à ce que ces bureaux régionaux fassent de la formation, de la sensibilisation et de la collecte de données au niveau régional. C'est un défi nouveau pour l'ANLTP/TIM car nous sommes la première agence au niveau régional à charger un Magistrat au niveau de chaque Tribunal de Grande Instance du Niger et, exceptionnellement les Tribunaux d'Instance d'Arlit et de Birni N'konni, pour s'occuper exclusivement des questions de traite de personnes et de trafic illicite des migrants. Nous comptons sur les différents bureaux régionaux pour que la lutte contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants soit une priorité pour les acteurs de la chaine pénale au Niger.

Réalisé par Assane Soumana(onep)
13/07/17

Société

Réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), à New York (Etats Uni…

Réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), à New York (Etats Unis) : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou met en exergue les actions de la Fondation Guri Vie Meilleure

Après avoir pris une part active au Forum mondial sur la nutrition infantile, à Montréal, au Canada, au cours duquel elle a plaidé en faveur d'une nutrition infantile abondante et de qualité, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou se trouve depuis lundi à New York, aux Etats Unis d'Amérique, pour honorer de sa présence la réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS) qui se tient en ...

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (C…

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) : Un bilan réconfortant, en dépit que certaines contingences

Après cinq jours d'intenses activités, les travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017 du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) ont pris fin, hier après-midi, au Palais des congrès de Niamey, sur une note de satisfaction générale. C'est le président de ladite institution, M. Moussa Moumouni Djermakoye qui a présidé la cérémonie de clôture desdits travaux. La fin de ces travaux coïncidant avec la fin de la...

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Le Premier ministre chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a présidé, le samedi dernier, la cérémonie de lancement officiel de la Cure Salée ou Tinekert, grand rassemblement des éleveurs. La cure salée, l'évènement annuel le plus important de la localité de In 'Gall s'est tenue comme à l'accoutumée au pied de la petite palmeraie sous la Présidence du Premier ministre chef du gouvernement SEM Brigi Rafini qui pour la circonstance était...

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ens…

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ensemble», déclare SE. Brigi Rafini, Premier ministre, Chef du Gouvernement

«Chers Invités ;Chers Eleveurs ;Population d'Ingall ;Par la grâce de Dieu, nous nous retrouvons, à nouveau, à Ingall, comme il est de coutume, pour la traditionnelle Cure salée. Je voudrais me réjouir de la qualité de l'accueil dont nous avons été l'objet, et saluer cette population d'Ingall si généreuse et si hospitalière ; une générosité et une hospitalité jamais démenties. Générosité et hospitalité légendaires des habitants, auxquell...

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la fête annuelle des éleveurs communément appelée ''Cure Salée'' se poursuivent activement à Ingall. Le thème de cette édition 2017 est « Pastoralisme, vecteur de paix au Sahel». Présent à Ingall, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, après avoir donné le coup d'envoi des manifestations, a effectué plusieurs visites, samedi dernier. C'est ainsi qu'il a visit...

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

C'est avec une profonde consternation que la Rédaction de l'ONEP a appris la disparition, vendredi dernier du journaliste Joseph Seydou Allakaye, des suites d'une maladie. L'enterrement a eu lieu, le samedi 16 septembre après-midi au cimetière de Yantala, à Niamey. Il laisse une veuve, des orphelins et des petits-fils. Cité parmi les doyens de la presse nigérienne, Joseph Seydou Allakaye, a fait ses premier pas dans la presse nationale ...

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissa…

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissata Issoufou appelle les partenaires pour un accompagnement conséquent des programmes d'alimentation scolaire et de nutrition infan

La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou participe au Forum mondial sur la nutrition infantile (GCNF) qui se tient du 17 au 21 septembre 2017 à Montréal au Canada. A cette occasion, la première Dame a prononcé un discours devant une assistance constituée de la Présidente du Forum mondial sur la Nutrition, du Directeur du Centre d'excellence du PAM, des ministres issus des pays participants, des représentants du corps diplomatique et des...

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouv…

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle, renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a présidé vendredi dernier, dans la matinée deux cérémonies de prestation de serment : la première concernant un nouveau membre de la Cour de cassation et la seconde un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle. Les prestations de serment se sont déroulées dans l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères.Pour le 1er acte de ces deux cérémonies, c'es...

Lancement officiel de l'approche ''Police de proximité'' projet REGARDS à Bankilaré : Pour une gestion efficace et parti…

Lancement officiel de l'approche ''Police de proximité'' projet REGARDS à Bankilaré : Pour une gestion efficace et participative de la sécurité communautaire

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Mohamed Bazoum, a procédé, samedi dernier à Bankilaré, au lancement officiel de l'approche Police de proximité à travers le projet « Renforcement de l'Engagement des Communautés pour la Gestion Alerte des Risques de Déstabilisation Sociales et Sécuritaires » (REGARDS). La cérémonie de lancement s'es...

Conseil Supérieur de la Communication (CSC) : Plaidoyer en faveur de l'adoption des textes sur la communication

Conseil Supérieur de la Communication (CSC) : Plaidoyer en faveur de l'adoption des textes sur la communication

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a organisé, hier matin, une rencontre de plaidoyer pour informer et sensibiliser les participants sur la nécessité d'adopter des textes. Cette rencontre s'est déroulée dans la salle de réunion du CSC, en présence de représentants des institutions et ministères.Le président du Conseil Supérieur de Communication, M. Abourahamane Ousmane, a fait part dans son intervention que « plusieurs avant...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.